C’est le neuvième fafiot!

(du pré en bulles derechef au dixième fafiot)

  

Bonjour aux déconnobloguiteurs et déconnobloguiteuses de Déconnoland !  

C’t’ aprèm, mon banquier, Théophile Moitonpèze du crédit Arboricole m’a bigophoné en PCV (c’est vous dire sa motivation pour m’enfoncer encore plus dans la mouise). En gros, voici la teneur en matière grasse du coup de tube :

Lui : 

-         Allô franck77, c’est toi ma vieille couille de vache ? (nous sommes très intimes depuis qu’il a bouché mon trou à grand coups de taux préférentiels). Ton budget de com pour ton blog de la déconnitude est bouffé et je ne vois pas se pointer le retour sur investissement.

Moi : 

-         Déconnes tu, empaffé de boursicoteur, j’ai eu autant de visiteurs que la grosse Lulu le jour du 14 juillet autour de son poilu.  

Lui : 

-         C’te bonne paire, ne me prend pas pour plus burne que je n’suis, t’as autant de resquilleurs que de visiteurs, et en fait, le nombre de vrais déconnoblogueurs se compte sur les doigts du genou. Ce n’est pas avec cela que je vais pouvoir entretenir dignement mon cata marrant pour aller aux Iles Foumoila c’t’ été !  

Moi : 

-         Que veux-tu que j’ fis, grigou d’usurier ?    

Lui :  

-         T’as dépassé ton découvert de trésorerie dans ton emmanche à la con, tu redonnes un coup de fouet à ton blog et en attendant tu nous files que’que chose en caution !  

Moi :  

-         C’te bonne blague, il ne reste plus que mes roupettes !  

Lui :  

-         Ben combien on peut en tirer ?  

Moi :  

-         Ben une de chaque côté !  

Lui :   

-         Ca ira. Mais bouge toi le cul pour booster ton blog  

Moi :  

-         ben comment ?  

Lui :  

-         Tu te démerdes, j’raccroche j’ai plus de pièce !  

Moi :  

-         Ca m’étonnerait c’est moi qui raque !  

Lui :

-         bip….bip…bip  

Moi :

-         Damned !  

Voilà la véritable situation. Des moins costauds iraient se noyer par pendaison, mais bibi, non !  

Je me battrais jusqu’au bout pour porter haut les couleurs de Déconnoland et je vais, pour cela, créer des catégories nouvelles qui devrait attirer le chat lent.  

Philémon (voir septième fafiot), tu vois ton attitude béate de visiteur blogositaire me donne des heures sup, alors que je m’suis tapé Martine Aubry pendant  deux fois 35 heures sans maquillage.  

Alors, en attendant des catégories nouvelles de déconnitude, Philémon, au lieu de te tirer sur l’élastique en coloriant ton Picsou magazine prend ton crayon de bois et déconnite un max pour satisfaire Théophile Moitonpèze.

                 

Publié dans : déconno-news |le 13 juin, 2008 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique