C’est le onzième fafiot!

(de la poule qui fit le z’œuf)

  

Chers déconnobloguiteurs, chères déconnobloguiteuses,

bonsoir ou bonne nuit ou bonjour  

Je vois que des fidèles sont devenus accrocs de la déconnitude, et qu’ils nagent à merveille dans cet art. Je les en remercie circulaire, mais pas sauteuse.  

Hier, j’ai eu, comme qui dirait, un manque d’heures dans la journée pour bloguiter sur cet espace prisé par la fine fleur de la blogosphère à souder.  

J’étais invité hier soir chez des connaissances que j’ai du mal à perdre, et pour marquer le coup, au lieu de leur apporter des fleurs ou le dernier CD de Laurie (100% tectonique ta mère, avec un bonus caché sur le CD et que même comme je suis sympatoche je vous dis qu’il est caché dans le trou du CD car c’est comme ce qu’il y a autour, c’est à dire de la belle merde), je leur ai offert une bouteille de gaz et un sac de braises que j’avais pris soin de décongeler pour les consommer tout de suite.  

Je vous dis que les gens n’ont pas d’humour !  

Comme il tombait des cordes, ils ont remis la braise au congélo, sans tenir compte de la chaîne du froid, alors que l’on peut très bien se faire cuire des nouilles au barbec sous la flotte en commençant avec une casserole vide.  

Et pour ce qui est de la bouteille de gaz, il m’ont dit qu’ils préféraient le propane au butane !  

Il y des jours, vraiment, où on ferait mieux de se toucher le cul  dingo  plutôt que de chercher à faire plaisir et à respecter les bonnes manières.  

Ma jovialité habituelle en a pris un sacré coup, et je me suis dis que la prochaine fois je leur offrirais une grenade à fragmentations et un opuscule sur les suicides collectifs.  

Bref, nous sommes reviendus dans notre humble demeure qui appartient toujours à mon banquier Théophile Moitonpèze, et qui, par charité, nous laisse habiter les frais de notaires pour dépanner.  

Pour me détendre le cortex Avery, j’ai lu quelques bonnes pages d’Alexandre Dumas fils (pas père) avec, en sourdine à l’huile, un live de Debussy père (pas circulaire).  

Et je me suis dis : «  franck,( je retire le 77 le samedi soir car manier les chiffres me rappelle trop le boulot), ta vie a t-elle un sens ? »  

C’est une putain de bonne question, et je pense qu’elle mérite que l’on s’y arrête et que la déconnitude c’est bien, mais il faut tout de même penser à se faire chier de temps en temps.  

J’ai très bien connu un Camille Saint Sens qui bossait pour bison futé, et qui répondait à cette question fit le z’oeufique par un oui franc et massif dans le sens Province-Paris aux retours de viquindes en évitant l’A86.  

Plus sérieusement Albert Camus, dans « l’homme révolté », écrivait que le suicide répondait à la question philosophique de savoir si la vie valait la peine ou non d’être vécue.

Il disait aussi : « je reprendrai bien du clafoutis » mais là cela ne compte pas c’était chez sa belle sœur qui avait organisée une sauterie pour arroser son prix Nobel de littérature.  

Et oui, chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, sous cette apparence de littérateur zavattesque,  franck 77 est un être de chair et de sang, qui a les mêmes contraintes, angoisses, préoccupations, aspirations que tout le monde, et qui se demande si, une fois qu’il sera dans le trou, les bloches lui demanderont de dédicrasser leurs trognons de pomme.  

C’est pour cela, ou plutôt pour lutter contre cette morosité alarmenthe (pas trop sucré) et latente (qu’est chua) que ce blog de la déconnitude existe !  

J’ai lu, chers clients et chères clientes (noms que vous donne Théophile Moitonpèze (voir le neuvième  fafiot)), qu’un bloguiteur venait là parce qu’il se faisait chier ailleurs.  

Je l’accueille à Brazzaville  bras ouverts et lance un appel à ces jemenfoutistes blosgosphériques qui pompent la substance moëlleneuse des déconnocommentaires, sans même apporter une bière à l’édifice :  

 « Philémon, tu es chez toi, viens ici quand tu veux, il y a des bières dans le frigo, soit gai comme un italien quand il va savoir qu’il aura pas ma femme et du vin, déconnite plein pot et lâche tout ce que tu as mais surtout pas des caisses parce que je n’ai pas eu le temps de créer les ouvertures pour les fenêtres. »  

Et comme disait le père Platon (connu pour ses roustons), une fois qu’il a visité le musée d’Athènes avec les fils d’Hercule en file indienne quand ils s’enc… (merdum, mon forfait rend l’âme), « Bloguitare salutare medius, reculare merdicus omnipotente », ce qui, en version lattrine, peut se traduire par « ce n’est pas le tout d’avoir la raie au milieu, encore faut-il déconnobloguiter pour supporter de s’habiller en Quéchua.« 

Bien sûr, comme la gousse d’ail à son revers , des intellectuels me feront la remarque que Platon ne bavait pas latin mais grec, mais je leur dis merdum parce que «in bloguitum deconnare bibi Raoul est » et que seule la divinité de la laine fraîche ne parle pas latin car la muse ovine est grecque.

©franck.pr77

(Tiré de « La déconnitude pour les nuls » aux éditions « Dessine moi un Platon », disponible pour une quarantaine de rots  (c’est plus cher car il y a des photos originales et une déconnographie à double entrée)  chez tous les bons libraires qui seront bien contents de s’en débarrasser).

  

Publié dans : déconno-news |le 15 juin, 2008 |48 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

48 Commentaires Commenter.

  1. le 15 juin, 2008 à 10:07 le Quidam écrit:

    Salut à tous et qu’il me soit permis de souhaiter une bonne fête au père LACHAISE (qu’il repose en paix, au père SIFLEUR et au père TURBATEUR qui m’ont réveillé ce matin, au père MANENT et au au père PETUEL, tous deux plein d’avenir, au père ISCOPE qui voit loin et au père IARTRITE (malgré ses douleurs dont s’occupe le père FUSION), à mes professeurs de mathématiques, le père IMETRE, le père PENDICULAIRE et le père EQUATION ainsi qu’à mes profs de langue le père ORAISON et le père OQUET. J’aurai aussi une pensée si Franck me le permet pour mes amis le père MANGANATE « dessoudée » et pour le voisin de fantomette, le père IGOURDIN.
    Bonne fête PAPAS ;)

    Répondre

  2. le 15 juin, 2008 à 11:02 jean michel écrit:

    le 15 juin, 2008 à 10:07 le Quidam écrit:

    le père colateur ayant été oublié il prévient que dorénavant (ou narrière)
    pour le café faudra vous demerder tous seul
    et que ceux qui se sentent pas bien ayent se faire sentir par les autres
    ou prennent un akaselzer à minuit!!
    car comme disait………..il est minuit akaselser

    Répondre

  3. le 15 juin, 2008 à 11:20 jiji cinqsept écrit:

    Salut tout le monde !!!

    Bon, je vois que ça démarre fort, ce matin…
    Chapeau bas ( mais le dos au mur, bande de voyoux !!! ), à « le Quidam », ça : le coup du Père Lachaise, je dis Môssieur !!!

    Cher Franck,

    d’abord : bonjour !!!

    « Théophile Moitonpèze », n’est-ce pas un cousin éloigné de « Gédéon Theusemasie » ?!?
    Il était passionné par la généalogie et avait retrouvé parmis ses ancêtres un éclésiastique : le « Père Colateur »…
    Son église était située rue « Béole » et qui jouxtait un cimetière hanté par des fantômes ( à suivre ).

    Répondre

  4. le 15 juin, 2008 à 11:34 franck77 écrit:

    Saluche à le Quidam, Jean michel et jiji cinqsept qui font honneur à ce blog en lit bêlant des commentaires père tinents.

    J’ai juste eu le temps de faire la bise au père Louse qui est passé en coup vent et au père Muté avant qu’il ne se tire ailleurs.

    Le pére Sillé dans le sens de la longueur m’a donné le bonjour du père Iodique qui étendait ses serviettes.

    Comme ce joli blog est mondial, je salue mon ami pêt qui noie le père Smuraï qui est parti chiner pendant la pause….

    Répondre

  5. le 15 juin, 2008 à 11:38 franck77 écrit:

    Et le père Fusée qui est con comme la lune a le droit, lui aussi, à sa fête des paires.

    Répondre

  6. le 15 juin, 2008 à 11:40 franck77 écrit:

    Et au Père Icliter qui est à deux doigts de la retraite et de l’infarctus de son Ami Ocarde, bonne fête

    Répondre

  7. le 15 juin, 2008 à 11:42 franck77 écrit:

    Et enfin, n’oublions par de souhaiter en vers, le père Imé un peu plus vieux que son voisin le père Emption qui est devenu imbuvable.

    Répondre

  8. le 15 juin, 2008 à 11:49 jiji cinqsept écrit:

    Mince, je croyais être le seul sur ce coup là ( le Père Colateur ) !!!

    Enfin, quoi qu’il en soit, ce cimetière était hanté par des fantômes paillards, qui chantaient toutes les nuits…

    l’éclésiastique ( je n’ose plus dire son nom, « le Quidam » va me demander des droits d’auteur !!! ) avait acheté un âne, et on peut s’autoriser à penser que ce fut l’origine de cette admirable chanson qui m’a valu un coup de pied au cul quand j’étais môme : « le curé de Camaré »…
    Il faut dire que l’église compte tellement de rigolos, la preuve ?

    Benoît vingt-douze ( ce qui rime avec perlouze… ) n’est pas le dernier pour la déconne : ça se voit sur sa tronche…

    En passant la nuit près de ce cimetière ( entre « Trifouillé les Tartinettes » et « Branlé le Petit » ), je suis arrivé et ça chantait, là dedans !!!
    Je n’ai entendu que la fin de la chanson :

    « … Ha quel beau corps, pour les morp… ( Pardon )
    … Ha quelle belle mort, pour un scorpion ! tsoin-tsoin » !!!

    A plus, et vive Déconoland !!!

    Répondre

  9. le 15 juin, 2008 à 12:01 le Quidam écrit:

    Mherde
    J’avais oublié le père François dont le coup bien connu m’est revenu dans mes roues de guignol…
    C’est qu’il est vexé le grand père !
    Va falloir que j’aille à con fesses serrées pour l’entendre m’ordonner trois Pas Terre de feu et cinq Avé César !
    Et ce traitemant est pas remboursé par là… c’est Cul !!!

    Répondre

  10. le 15 juin, 2008 à 12:34 Claude écrit:

    Cher Franck et chère bande de glands,
    Il faut en être des glandus pour omettre la savoureuse présence en ce bas monde du père No. En effet, avec son cousin Passe-Tis et sa cousine Case Annie, il contribue à bnous humecter le gosier de belle importance.
    Ses services sont tels qu’il faudrait d’ailleurs voir à ce que Benoit moulte sanctifie ce père No comme il l’a fait pour Saint-Raphaél, Saint-Emilion, autant de bienfaiteurs de l’humanité.
    Le père No mérite davantage que le père Iscope qui n’a pas fait grand chose ; en revanche le père Hocquet, également très apprécié dans le bistrot que je fréquente, est également très méritant.
    Toujourds est-il qu’il est urgent de réhabiliter le père No.
    Qu’en pense Franck ?
    Salut et glou glou.
    Claude

    Répondre

  11. le 15 juin, 2008 à 13:04 franck77 écrit:

    @Claude -le 15 juin, 2008 à 12:34 -

    Salut Claude, effectivement le père No vaut tel hommage. Il fait honneur à la muse Gueule, divinité des mets contents.

    j’ai vu le père Pignant devant son verre vide, et aussi mon assureur le père Sespolices.

    Répondre

  12. le 15 juin, 2008 à 13:06 franck77 écrit:

    Et le père Igor, qui en a chié comme un russe, on a un peu tendance à l’oublier ces derniers temps!

    Répondre

  13. le 15 juin, 2008 à 13:27 Tournier écrit:

    juste pour te dire que je viens régulièrement lire ton blog,c ma récré, mon 1/4 d’heure de franche rigolade, mais pas la tête à participer en ce moment.
    mais dès que je me sens prête, compte sur moi
    Bises à toi et à ta charmante L et sans oublié le roi du kougloff j’ai nommé V
    Bon Dimanche

    Répondre

  14. le 15 juin, 2008 à 13:43 le Quidam écrit:

    Mais nous allions oublier le Père PETE, grand spécialiste gazier devant l’éternel, ainsi que le Père VERT, jeune moine par encore sous la coupe du Père MISSIONNAIRE (mais cela ne saurait tarder)et le père
    OMNIASECULASECULORUM latiniste éminent disciple du Père SONANONNEGRATA.

    Répondre

  15. le 15 juin, 2008 à 13:48 franck77 écrit:

    Bienvenu aux nouvelles têtes de déconnobloguiteurs et déconnobloguiteuses, je ne voudrais pas casser l’ambiance mais je rechigne à lever mon verre pour le père Cepteur, et on a, sans le faire exprès, laisser tomber le père Choir (je le barre parce que l’ami Claude l’utilise après et que je suis grand saigneur (des anus?) et que je ne veux pas perdre des clients), mais celui qui nous fait bien poiler c’est le père Cutané qui à le prose du bas bouin.

    Répondre

  16. le 15 juin, 2008 à 13:55 Claude écrit:

    Figurez-vous que le père Golla (qui est monté comme un ane) me téléphone pour dire qu’il va monter une association avec le père Huche, le père Hon, le père Cy, le père Louze (qui fuit du derche) et le père Linpinpin pour protéger les intérêts des pères, des pairs et des paires et faire cesser les jeux de mots laids établis à partir de leurs patronymes.
    Y en a toujours qui sont jamais contents !
    En attendant, ils ont laissé tomber le père Choir !
    Salut à toutes et tous.
    Claude

    Répondre

  17. le 15 juin, 2008 à 14:04 le Quidam écrit:

    Aux dernières nouvelles (dixit exceptionnelement PPDA.BCD) tous les bons pères seraient partis vadrouiller (je suis pas certain qu’il ait pas dit vas te dérouiller)à DECONNOLAND !
    Si vous en croisiez un, soyez aimable (à l’accordéon) de lui dire que l’un de Troyes (ouai j’en ai assez de dire toujours l’un deux)est demandé pour assister Ben Jaminmuller dans la lecture des épitres selon Saint Jérôme.

    Répondre

  18. le 15 juin, 2008 à 14:16 Anonyme écrit:

    Juste un petit bonjour aux barjots !

    Vous êtes vraiment Père Forés du cerveau
    A+ car père Limpimpin arrive et Père Sonne pour ouvrir . J ‘ espère qu ‘ il ne va pas rester jusqu ‘ à Père Péte ?

    Répondre

  19. le 15 juin, 2008 à 14:25 le Quidam écrit:

    Viens Poupoule, je sens mal cette affaire de paires, y aurait comme un brelan d’anticléricalisme et ça me file une quinte (filoche de préférence).
    Et comme le gallinacé au père Claude va finir au vin (de messe), j’ai pas envie que tu finisses le derrière dans le bénitier de Chateauneuf (du Pape).

    Répondre

  20. le 15 juin, 2008 à 14:39 Claude écrit:

    Le quidam a raison : ça sent le fagot et l’anticléricalisme n’est pas loin.
    D’ailleurs, les curetons l’ont immédiatement repéré et se manifestent déjà. J’ai, ainsi, eu en ligne, le curé Trécy, l’abbé Tonneuse, l’abbé Gonia, l’abbé Rézina, la mère Tume et la soeur Ize qui montent au créneau. Le curé Voqué dit, pour sa part, qu’il est ouvert à notre discussion ; l’abbé Stiole se gratte ; la mère Haute est démonté. Enfin, c’est le cirque chez tous ces cathos. Du coup le rabbin Douche et le pasteur Risé se marrent.
    Telles sont les nouvelles du front.
    Claude

    Répondre

  21. le 15 juin, 2008 à 15:06 franck77 écrit:

    J’ai reçu, de mon côté, un fax du curé Beurré et j’ai eue une apparition de l’Abbé Tancourt qui ne l’entendent pas non plus de cet orteil!

    Par contre, l’abbé Queutard attends toujours avec impatience le catéchisme du mercredi, la soutane entre les dents……

    Répondre

  22. le 15 juin, 2008 à 15:38 Claude écrit:

    Alerte !
    La mère Docu me dit qu’elle ne peux plus tenir.
    Que faire ?
    Claude

    Répondre

  23. le 15 juin, 2008 à 16:21 jiji cinqsept écrit:

    Ha ! Personne n’a parlé de l’Abbé « Khan-Ajull », un autre ancètre de « Gédéon Theusmany »?!?
    Le pape Pie VII a dû l’excommunier car il inventa le vêtement qu’il appela « Tampheu »…
    J’entends des voix qui me disent :

    « Et alors, quelle rapport » ?…

    Puisque que vous me posez la question avec insistance ( je divine votre angoisse et la sueur qui perle sur vos fronts… ), je vais donc vous répondre…

    En fait, lorsque cet Abbé fut reçu par le Souverain-Pontif et ce dernier s’offusqua de la phrase suivante :

    « L’abbé Khan-Ajull présente à votre Sainteté l’Habit Tampheu » !!!

    Ca a fait un de ces scandales : les murs du Vatican ( quand tu veux, en fait… ) en tremblent encore…

    Cette histoire figure dans les archives secrètes du Vatican, elle est aussi bien gardée que le Da Vinci Code, on comprend pourquoi !!!

    Salut, je m’éclipse ( de lune… Ouais, je sais : elle est un peu facile ), à demain !!!

    Répondre

  24. le 15 juin, 2008 à 16:29 jiji cinqsept écrit:

    … Une petite dernière avant de pâââârtir, puisque c’est le jour du seigneur…

    Quand Monsieur l’curé raconte
    Qu’la paroisse est pleine d’impies,
    C’est pas à cause de nous autres,
    C’est qu’les dîmes sont pas payées…

    Félix Leclerc.

    Bye !!!

    Répondre

  25. le 15 juin, 2008 à 17:54 Claude écrit:

    C’est bien beau vos histoires ! Mais, moi, j’ai toujours la mère Docu qui me tanne.
    J’ai donné l’alerte car il est annoncé un véritable tsunami.
    Que faire ?
    Claude

    Répondre

  26. le 15 juin, 2008 à 18:54 franck77 écrit:

    Bonsoir à tous et toutes, qui jettent de temps en temps un oeil glauque ou velu pour voir si il existe une forme de vie sur ce blog.

    En parcourant la blosgosphère, je me suis rendu compte, que le blog de la déconnitude fait parti des blog les plus fréquentés dès leur naissance, et que certains blogs, bien documentés et sophistiqués au demeurant, n’ont eu que la visite de la famille du bloguiteur et 3 commentaires virgule 5 en plusieurs mois d’existence.

    Donc, sous cette apparence endormie et nonchalante, votre blog de la déconnitude a un pote en ciel inuït et, pour peu que Philémon lâche sa topette pour déconnobloguiter avec nous, je pense que le sponsor du Crédit Arboricole représenté par Théophile Moitonpèze risque de recevoir un retour sur investissement en pleine tronche et de nous demander de lui faire de la pub gratos sur notre joli site, mais sur ce coup là, il ira se gratter.

    Répondre

  27. le 15 juin, 2008 à 19:42 tontonbousies écrit:

    bon je me lance dans votre fête des paires , vous avez oublié le père cuteur spécialiste des trous à Bâle et le père ipateticien ou sienne sans qui le trottoir n’existerait pas.
    bonne soirée.

    Répondre

  28. le 15 juin, 2008 à 20:26 Anonyme écrit:

    Et voilà , l ‘ abbé Tonnière , lui , on l ‘ oublie toujours !

    Répondre

  29. le 15 juin, 2008 à 20:29 Anonyme écrit:

    J ‘ avais pas fini —-

    Et pourtant , pour le mort , t ‘y est toujours là !

    Bon , je sais , c ‘est pas top —!

    Répondre

  30. le 15 juin, 2008 à 20:40 Anonyme écrit:

    Tout comme l ‘ abbé Tise , lui , complètement oublié , et pourtant — !

    Répondre

  31. le 15 juin, 2008 à 20:50 Pineau écrit:

    Salut les déconnobloguiteurs et teuses
    J’arrive sur le site sous le nom de Pineau, mais je m’appelle Gilbert. Mon vrai nom est Khu. J’ai pensé que Gilbert Khu, ça faisait vulgaire.
    En matière de connerie, la mienne a été testée au carbone 14: elle date du jurassique extérieur, l’époque où les moules n’avaient pas de poils et où les escargots calculaient la force de Coriolis pour savoir dans quel sens ils devaient se tourner la queue. L’histoire nous dit que les moules se sont fait gauffrer et que les escargouissent ont fini en faux cils.
    Une pensée quand même en ce jour de faites des paires pour le Père Quisition qui en perd ses polices et pour le Père Iscope (déjà évoqué) qui perd ses verres.

    Répondre

  32. le 15 juin, 2008 à 20:51 Anonyme écrit:

    Pour la mère Docu de Claude , figurez – vous que j ‘ avais pas saisi tout de suite , c ‘ était sans doute trop frais !

    Répondre

  33. le 15 juin, 2008 à 21:05 Anonyme écrit:

    Je pense que tu as tout faux Klu !

    Sur ce blog , on peut se paire mettre la con tradiction

    Répondre

  34. le 15 juin, 2008 à 21:10 Anonyme écrit:

    Gilbert Pine Haut , c était aussi bien , non ?

    Répondre

  35. le 15 juin, 2008 à 21:19 franck77 écrit:

    je suis un gros tinet décalé dans mes os raires, je reviens un peu plus tard, mais je sens que le blog bouge dans le bon sens, et si je ne me retenais pas ………

    Répondre

  36. le 15 juin, 2008 à 21:22 Anonyme écrit:

    Je sais que pour venir bloguer ici , faut être vraiment con centré , mais quand-même ?
    Pas un chat , ni même une chatte !

    Répondre

  37. le 15 juin, 2008 à 21:29 Anonyme écrit:

    Voilà le Francky , prêt à éclabousser l ‘ écran !

    Répondre

  38. le 15 juin, 2008 à 21:39 Pineau écrit:

    T’as raie zon anneau nyme. Je Con serve ton Con seille. Tu vas voir… tout se Père Fectionne.

    Répondre

  39. le 15 juin, 2008 à 22:03 Anonyme écrit:

    Pine , oh ! tu me prends comme ça au dais , pourvu—?

    Répondre

  40. le 15 juin, 2008 à 22:21 Anonyme écrit:

    J ‘ ai traversé pour aller de l ‘ autre côté et là-bas , y ‘ a des gens qui prennent soin de la santé des autres ! Faut dire , y ‘ a beaucoup de malades . Oui , Jojo conseille à machin de consulter un dénoueur des boyaux de la tête , elle est gentille , non ?

    Répondre

  41. le 15 juin, 2008 à 22:30 Anonyme écrit:

    Cas rente , chat suffit pour che soir

    Amis de Déconneland , bon choir !

    Répondre

  42. le 15 juin, 2008 à 23:15 Le quidam écrit:

    41 commentaires !!! A 22 h 30

    Comment taire le succés de ce blog de la déconnitude ?
    Francky, t’es un génie … sans bouillir cela est évident.

    Tu vas devoir poser ta candidat devanture à l’Académie des sciences morpionesques et polis tics réunies.

    Répondre

  43. le 16 juin, 2008 à 6:33 mimosa1961 écrit:

    Coucou Franck. J’ai voté ! Hi ! Hi! :P

    Mais si tu crois que j’ai que ça à faire !!!

    Répondre

  44. le 16 juin, 2008 à 6:38 Hermès écrit:

    Bonjour Franck.

    Et alors on a un coup de bouze.
    V’là t’y pas que vous vous posez ( là ) les questions existent ciel !

    Où vais-je ? où courge ? dans quel étagère ?

    Vous filez, là, un mauavis mauvais coton tige.

    Répondre

  45. le 16 juin, 2008 à 6:42 Hermès écrit:

    Dites, c’est curieux. Z’avez remarquez qu’après avoir envoyé le message et qu’il se soit inscrit sur the page, il reste accroché là où on l’à écrit comme un chouain gomme à une semelle ?

    Répondre

  46. le 16 juin, 2008 à 6:44 Hermès écrit:

    Moi, je vote pas. D’abord par principe et ensuite parce que j’ai pas ma carte des laidcteurs.

    Répondre

  47. le 16 juin, 2008 à 7:25 franck77 écrit:

    Bonjour à tous les déconnobloguiteurs et toutes les déconnobloguiteuses.

    Je constate, avec mes yeux, et avec plaisir, que le blog de la déconnitude a attiré des nouveaux déconnobloguiteurs qui, sans hésiter, ont écris des commentaires dignes d’un don de déconnitude avancé, à un point tel que je ne sais pas si je vais les effacer, tellement ils sont excellents………..

    Répondre

  48. le 16 juin, 2008 à 7:39 franck77 écrit:

    Et que vois-je? Que zieutis-je? Nous avons déjà une célébrité sur le blog en la personne de Gilbert Pineau!

    J’espère que vous avez tous reconnu Gilbert Pineau, qui a enchainé autant de tubes que Guitou pendant le salon du Gay Plombier.

    Vous ne voyez pas? Faites un effort, bordel de gnou et surtout toi Philémon qui n’a absolument rien glandé sur le blog et encore moins voté!

    Gilbert Pineau est l’auteur du tube « On va s’torcher », à ne pas confondre avec Guy Montagné qui a, lui, écrit et composé « On va s’aimer, mais sous trithérapiques »

    Répondre

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique