Archive pour le 29 juin, 2008

C’est le vingt cinquième fafiot!

 (d’une fête très gaie qui aurait mérité de pousser jusqu’à la Raie Publique)

Bonjour aux déconnobloguiteuses et déconnobloguiteurs et même à Philémon.

Je ne sais pas si vous-êtes au parfum, mais hier, c’était la Gay-pride. Ça c’est de la fête,  boudiou, ça décoiffe !

J’avais loué un vélib du côté du quai branly pour rejoindre la  Place D’enfert-Rochereau.

D’emblée, on sentait que l’organisation avait fait les choses bien! Il n’y avait pas de pénurie de parkings à vélib; j’ai tout de suite garé mon spad dans le fion de Roger qui, dans la foulée, à contrôler la pression du pneu avant.

Vraiment nickel, cette année, je me suis acheté mon costard de défilé directement chez Georgio (il préfère qu’on l’appelle Georgette), le marchand de plumes.

marchandeplumes25.jpg

Georgette n’a pas son pareil pour maintenir son stock de plumes dans son raie-yon.

Une fois sapé comme un peroqson, j’ai pû m’introduire dans la foule qui paradait. Que c’était émoustillant, j’en ai encore des frissons de là à là et quelques raideurs intempestives!

A un moment, j’étais entre Bertrand Delanoé qui m’a fait le coup du tramway entre les deux couloirs de bus, et Bertand Sexcuelle, présidente de « ni bites-ni couilles » qui m’a dédicrassé son dernier opuscule « le P’tit chose ».

Il y avait beaucoup d’enseignants, qui représentaient la pède à gogie, puisque la colle était mise à l’honneur!

Les profs de langues étaient légions et discutaient avec des enseignants catholiques sur le retour de la blouse , notamment l’abbé Quille, qui était en curé avec une calotte.

La police qui assurait la sé-cul-irrité s’est montrée discrète et efficace en se fondant dans le décor.

gaypridepolice2581.jpg

L’innovation, cette année, c’était qu’il y avait des camelots qui nous proposaient un peu de tout!

Pour mon jardin j’avais repéré un rayon pelles, j’ai fais mon affaire:

rayonpelle25.jpg

J’ai revus les plus fidèles des priders, entre autres, les fils d’hercule en file indienne, les sisters lesbos qui chantaient  » gode save the gouine ».

On y trouve de tout sur la gay pride, j’ai même revu Paupole qui était en chantier d’être en travelo:

chantier25.jpg

On pouvait jouer à saute mouton et broute minou et autres jeux collectifs avec des lots sympas comme une nuit gratuite à l’hôtel Mercury, bref on s’est amusé comme des folles.

On a même profité d’un mini concert de String.

Que ça a fait du bien, cette sortie!

Par contre je ne sais pas si c’est à cause de la chenille qui a clôrurée la fête ou bien si c’est à cause des merguez trop épicées, toujours est-il que j’ai bien mal au cul ce matin!

Pour conclure, je pense que la 7ème édition de la Gay-Pride, sera à marquer dans les annales des fêtes à ne pas rater!

(franck77 )

——————————

remarque écrite le 27 juin 2010 :

Vous êtes toute une bande de voyouxes et de vouyouzes qui consultent cette page, par hasard, en ayant tapé « gaypride » ou « gay police »!. Vous n’êtes pas raisonnables!!

Ici, tout n’est que déconnitudes. Si vous voulez avoir une vision globale de Déconnoland, l’adresse de l’accès général est ici :

http://franck77.unblog.fr/

Vous avez plus de 550 articles à découvrir, et vous pouvez laisser des commentaires partout en cliquant sur le petit mot « commentaire » en bas de chaque fafiot.

Les fafiots continuent au gré du con qui les écrit, c’est à dire moi.

En tout cas merci de votre visite et reviendez autant que vous voulez, y a de la bière au frais….

franck 77 

Publié dans:déconno-news |on 29 juin, 2008 |17 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique