Archive pour juillet, 2008

C’est le cinquante troisième fafiot!


Jeudi 31 juillet 2008

(de dire qu’au bout d’un moment, au bout d’un moment…..)

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour. 

Vous avez tous entendu, hier, sur toutes les ondes, sur toutes les chaînes, dans tous les « médias », comme on dit d’nos jours, oh cré vain diou! La France est morose. Le taux de morosité n’a jamais été aussi bas. Maintenant, ils ont un appareil qui permet de mesurer le taux de morosité. Il est vrai que les ceusses qui ont tenté de mettre au point un appareil capable de mesurer la connerie ont échoué, car à chaque fois qu’ils ont voulu le mettre en branle, la bécane leur a volé en pleine poire, tellement la connerie était omniprésente et avec des taux dépassant très largement l’entendement.

Comment ont-ils donc prononcé un tel diagnostic? Premièrement, ils ont interrogé un milliardième de la population qui a déclaré à 0,23% de leur belle doche était un calvaire (à noter que je n’ai absolument rien contre les calvaires dont les plus bretonnants sont magnifiques). Deuxièmement, les personnes interrogées se sont prononcées sur le temps qu’il fait: un bon tiers a déclaré que l’été était pourri car ils étaient obligés de se siffler douze Kros à la terrasse du café du commerce par 35° à l’ombre, les deux autres tiers affirmant qu’ils en avaient ras les cacahuettes de se prendre de la flotte sur la fiole à chaque fois que le calendrier du facteur affichait le 11 novembre. Troisièmement le pouvoir des chats: ça ne va plus, les chats ont pris un pouvoir considérable. Quand on les oblige à faire 946 km dans la mercédès pour se rendre passer un mois à St Trop dans un palace 5 étoiles, le greffier n’apprécie que très modestement.

Les gens qui se plaignent tout le temps parce qu’il pleut, parce qu’il neige, parce que leur mec rentre tard du boulot, parce que leur gonzesse a des ragnagnas rapeuses, parce que leur patron voudrait bien qu’ils bossent, parce que le cleps a bouffé le facteur, ou parce que le môme a aspiré le paquet de gateaux secs du matou. Plein le fion! L’optimisme serait-il devenu un plat de riche? Serait-on obligés de chialer pour ne pas passer pour des cons?

 Je vous dit une chose: le moral est bon et déconnobloguittons à plein tube, et comme le dit si bien le Patron, un seul mot d’ordre:

N‘oubliez pas de déconnobloguiter sur ce que vous voulez, dans la limite du raie zonable.

Le dicton du jour:  “Plus tu pédales moins vite, moins ta vitesse est plus grande” 

Bientôt un p’tit tour de l’info, comme d’hab. A p’luche…….

Nymphos tardives, mais nymphos quand même. Rien ne sert de partir, il faut courir au coin!

L’info est plutôt calme ce jourd’hui. Pas le moindre petit gamin assassiné à se mettre sous la dent, pas le moindre bébé retrouvé desséché dans une voiture garée toute la journée en plein soleil, les ministres sont en vacances, aucun homme politique n’a dit une connerie (mais non, Marie-Thérèse, Hollande n’est pas un homme politique, et cessez de m’interrompre, vous ne voyez pas que je suis à l’antenne).

En tout cas, j’ai cherché aussi bien sur le « service » public (pourquoi dit-on service?) ou sur les chaînes privées. La seule remarque est qu’ils n’ont pas les mêmes sources.

Publié dans:déconno-news |on 31 juillet, 2008 |43 Commentaires »

C’est le cinquante deuxième fafiot!

Mercredi 30 juillet 2008

(du plaisir de dire que la musique adoucit la flotte)

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour. 

Il ne vous a pas échappé que mes moyens techniques ne me permettent pas d’illustrer les différents sujets avec des photos ou des dessins, voire des gravures ou des estampes, ou encore des oeuvres d’art ou des oeufs au lard. Mes moyens intellectuels aussi limités que la vitesse dans une rue piétionne le jour de la fête au village ne me permettent pas non plus d’utiliser des logiciels qui vont bien et qui sont aussi Sophie qu’astiqués. Aussi, et dans un esprit de défense du culturisme et de la culturation, ai-je décidé de vous faire écouter une oeuvre musicale écrite par un Con positeur qui a pauffiné le truc à l’extrême puisque c’est son seul morceau (taillé dans l’échine). Il s’agit du magnifique vélo de Maurice Ravel qui, soulignons le, vient d’obtenir son Bach. Ravel aurait aussi, me dit-on, composé l’adagio d’Albinoni et l’ opéra du hareng, mais les histoir’iens se tâtent………..les bougres!

Pour écouter l’oeuvre, vous vous approchez au maximum de votre écran et vous fermez les yeux. Si après deux heures trente minutes dans cette position, vous n’avez toujours rien entendu, vous appelez le 15, et deux musiciens habillés de blanc viendront vous chercher pour vous offrir une place dans un auditorium de cinglés où la réception, vous le verrez, est d’une qualité sans égal.

 Pour garder la forme, n‘oubliez pas de déconnobloguiter sur ce que vous voulez, dans la limite du raie zonable.

Le dicton du jour s’adresse aux jardiniers: “A la Sainte Juliette, plantez des paupiettes” 

 

Quelle vie (Corse), même pas le temps d’écouter les infos sur reuteuleu.

Un petit résumé vite fait sur le gaz:

- Dans l’Ain, l’enquête avance. Le petit a reçu 40 coups de couteau. On pense qu’il aurait été assassiné.

-  La retransmission des JO: Internet censuré. On a peut être intérêt à ne pas se faire censurer aussi, va savoir? Tout porte à croire que les veaux qui ont foutu le bordel au passage de la flammeau Lympique seront veau trés devant leur téloche à baver devant des images trafiquées.

- Pour Claude, l’étape du jour: Belgrade-La Haye. Karadzic est arrivée premier. Au pied du podium, il a salué tous ses anciens potes avant de se rendre à l’atelier peinture.

- Les hommes sandwich à Londres vont bientôt disparaître. Qu’est-ce qu’on va manger? des femmes poisson?

Publié dans:déconno-news |on 30 juillet, 2008 |29 Commentaires »

C’est le cinquante et unième fafiot!

Mardi 29 juillet 2008

(de ce que je peux vous dire que c’est un métier…..)

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour. 

Le sous-titre m’amène à vous envoyer direct le dicton du jour: « Tempête en novembre, t’en chie en Juillet ».

 Histoire de se mettre en jambes, une petite fabliette de notre ami Jean dont je ne me rappelle plus le nom (mais qui donc a écrit les fables de la fontaine?).

La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf.…et en vieux françois dans le texte, s’il vous plait

Une Grenouille vit un Boeuf,

Qui lui sembla de belle taille.

Elle qui n’étoit pas grosse en tout comme un oeuf,

Envieuse s’étend, et s’enfle, et se travaille,

Pour égaler l’animal en grosseur,

Disant: regardez bien, ma soeur,

Est-ce assez? Dites-moi, n’y suis-je point encore?

Nenni. M’y voici donc? Point du tout. M’y voila?

Vous n’en approchez point. La chétive pécore

S’enfla si bien qu’elle creva.

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages:

Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs:

Tout petit prince a des ambassadeurs:

Tout marquis veut avoir des pages.

 Ce qui donne en français contemporain:

Une gravenavouille décarant des grands lacs

Bigla dans la cambrousse, un boeuf des plus commacks.

Zieute un peu c’bestiau, dit-elle à sa frangine,

Pour être aussi mahousse, j’ai trouvé la combine……….

Imaginez la suite. Vous avez trois heures.

 Autre activité: n’oubliez pas de déconnobloguiter sur ce que vous voulez, dans la limite du raie zonable.

Nympho number one:

Les adoptions sont en perte de vitesse. Il faut bien économiser le pétrole! Le rapport d’un Colombin (encore un), propose de relancer l’affaire pour rattraper la concurrence. Il suffirait de trafiquer les radars pour accélérer le mouvement. L’idée se tient, car qui n’avance pas recule et comment veux-tu……

Nympho number deuze:

En direct de la route du détour sur les tapes Alès-Croquerie: un petit groupe de tête au sein duquel on aperçoit le maillot rayé blanc et noir  d’Edgard Moquette de l’équipe « Fesse qui nage », Eddy le Lyonnais, maillot jaune, toque à Ta en ré mineur, de l’équipe « Sadouille » et Olaf Au Lit, pas de maillot, de l’équipe « Le coup d’pouce ».’ C’est Edgard qui impose le train, mais on ne sait pas s’il pourra rattraper ses 200 millions de rôts de retard.

La nympho du siècle:

Pour la chasse au gibier d’eau un accord a été conclu sur la date d’ouverture qui aura lieu le 37 brumaire, sauf pour le vanneau hupé, le coulis de groseille, la barge à poils durs, le bécasseau aux raisins et le grand duc de Hollande pour lesquels la guerre sera déclarée le 3,14 nivose. Un moratoire de cinq ans a été instauré concernant la craquouillette à queue noire, le courli d’André et l’ eider niéferm’laporte. Astiquez vos tromblons, les piafs n’ont qu’à bien se tenir!

Nympho four (micro-onde):

Des nouvelles de Tri Castin: 127 employés ont bouffé à la cantoche. Y’avait trop de monde, l’alarme s’est mise à hurler et deux sbires ont eu mal aux esgourdes. L’ORL a retrouvé les 74 kg d’uranium qui s’étaient échappé dans deux cuves. Nous avons maintenant le nom des deux cuves.

Nympho four + 1 (fourre plus, hein!):

Rien ne va plus au bois de Boulogne: Dans l’affaire du trou, rien ou presque n’a été élucidé. On a tenté de tirer les choses au clerc, mais il n’en avait pas. Du coup, le Proc a été muté du bois de Boulogne au bois de Vincennes.

Nympho six:

On rêve Herbert: Un môme de onze ans est sorti un peu avant minuit pour aller faire du vélo. La connerie, il suffit de se baisser pour la ramasser! Le raisinet a giclé sur tout le village, il n’avait pas deux de tension, le p’tit. On déconne sur le blog, mais j’espère que l’on ne mettra jamais la barre aussi haute.

Publié dans:déconno-news |on 29 juillet, 2008 |43 Commentaires »

C’est le cinquantième fafiot!

Lundi 28 juillet 2008

(de que le tour il est fini et qu’on va s’actualiser d’actualités)

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.  

Tout d’abord, une petite pensée amicale pour Franck77, dit le Boss, dit le Patron, dit le Taulier, qui en bave comme un malade à passer des vacances sous les tropiques, tandis qu’on se la coule douce au boulot et dans la grisaille en costard cravate, à se faire engueuler à longueur de journée par un chef de service à la tronche peu engageante. Quand je pense que cet enfoiré de chef va bientôt nous montrer le chemin du hamac, de la mer chaude et transparente, et des punchs servis par des vahinées (c’est gonfflé) à moitié nues. Ce ne sera qu’un mauvais moment à passer en attendant avec impatience le bureau pourri et la chaise bancale.

Mais, comme disait Jeanne d’Arc, revenons à nos moutons qui, comme les mérous, sont des animaux à poils laineux……….à poil les noeuds! En effet, les mérous sont aussi des ovins, comme le coq de Claude, car chacun sait que la peau de mérou s’tond.

  (n’oubliez pas de déconnobloguiter sur ce que vous voulez, dans la limite du raie zonable)

  Et les personnes qui envoient des lettres anonymes sont priée de joindre un timbre pour la réponse.

1ère info:

Ce lundi, il fait jour, j’ai du sucre au frigo et du pain sur la planche: l’occasion est rêvée pour se faire une bonne confiture de nouilles.

2ème info:

A Fouzy-sur-Latronche, dans le Tarn et Moselle, un policier s’est fait tailler un petit flûtiau par une prévenue qui attendait peinardement son train en gare d’Avue. L’instrumentiste a cafté chez le dirlo sous prétexte que l’objet n’était pas accordé et que le Fa dièse était un peu haut. Le fonctionnaire s’est vu confisquer sa place dans l’orchestre et devra désormais se mettre au violon.

c’est pas une nympho:

Le facteur vient de passer,  jiji cinqsept a envoyé une carte de Son Luçon. Les routiers sont sympas.

montlucon.jpg

 3ème info:

Il faut que vous sa chiez que c’est la Solitaire du Bigarreau, comme je l’indiquais l’autre fois. Cette épreuve est une transat en double qui a la particularité de s’effectuer tout seul sur les côtes Ouest de le France (les côtes Est étant actuellement occupées par des frontières terrestres), sur les côtes espagnoles, puis un chouille dans les îles bri ta niques. Tout le monde a le même véhicule sorti des chaînes de montage des Bennes Etau. Ce sont des rafiots d’une certaine dimension à un poil près.  Etant donnée la crise du pétrole, cette année les organisateurs ont évité au maximum les étapes de montagne. La première étape mène les aqua-conducteurs à Vigo, en Espagne où le vainqueur se verra remettre un paquet de 50 kg de chips. Proximitoirement du Portugal, il aura droit également à un tapis en véritables poils de dessous de bras, ce qui lui permettra de s’essuyer les arpions en remontant sur sa barquasse s’il loupe la marche en allant pisser la nuit.


Publié dans:déconno-news |on 28 juillet, 2008 |40 Commentaires »

C’est le quarante neuvième fafiot!

Dimanche 27 juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 - 21ème étape: ETAMPES/ PARIS-CHAMPS-ELYSEES 

(d’ une étape qui n’est pas obligatoirement banalisée)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour

Le tour est terminé, qu’ils disent, mais à quoi sert la dernière étape? J’ai passé la nuit à lire les trois volumes du règlement, et il n’apparait aucune interdiction de jouer la course le dernier jour. Tenez, moi, Pineau, si je prends un raccourci à la sortie d’Etampes, à droite après le bar du « Goujon voyageur », je fonce comme un taré jusqu’à Paris et je mets 1 h 12min 59s dans la vue à Sa se Trait,  le tour est joué, mais pas pour lui. Qu’est ce que vous en pensez-t-il?

carte21.jpg

 Le parcours est classique. Tranquilloux jusqu’au péage de Saint Arnoult, puis la vallée de Chevreuse pour ceux qui ne veulent pas prendre l’autocroute. Le tri va se faire non pas à Castin, mais à Saclay, puis une petite bronzette à Derrière le Buisson où chacun fera ses pretites affaires perso. La caravane reprendra la route d’ici en direction des Moulineaux. Partie de campagne ensuite dans les champs d’Alizée (celle qui se lave nue). Le premier qui passe la ligne n’a pas intérêt à avoir le Q I d’un beignet, car il devra se rappeler qu’il a encore sept tours à faire.

profil21.jpg

Vu la fatigue des couriteurs, ils n’ont pas trouvé nez ça sert de coller un col hors ca thé g’au riz!

 

galeriemembreleversoleillevedesoleilsuretampes.jpg

Il est cinq heures, Etampes s’éveille…………..et moi, je vais me coucher!

franceparisboisvincennesprostituees1.jpg

Au bois de Vincennes, l’équipe médicale est déjà prête pour accueillir les retardataires. Un bon massage avant que les roues pêtent……….ça ne peut pas faire de mal.

Un point de la course à 14 h 19

Poulie dort encore, Phosto copie sur son voisin, Thève n’est pas venu, Hinault sent les mains pleine, Inedu-reine d’Espagne bat Hamontesse  5 à  2 ….et qui peut le thon peut la lotte (Basque).

16 h 46

Ils arrivent sur les Champs. Ficelles de caleçon à notre photographe adjoint Dany Kon qui nous fait, à l’instant, parvenir le cliché.

champselysees.jpg

17 h 48

Gert Steegmmans gagne l’étape du jour. Au tour de La Noée de distribuer les breloques. Je n’ai pas vu sa copine de scène, Colombine, dans les tribunes. Peut-être est-elle auprès de l’équipe médicale d’après tour pour un dernier brieffing.

 

 



 

Publié dans:déconno-news, Tour de France 2008 |on 27 juillet, 2008 |42 Commentaires »

C’est le quarante huitième fafiot!


1ère PARTIE

Samedi 26 juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 – 20ème étape: CERILLY/SAINT-AMAND-MONTROND

(d’ une explication entre cinq couriteurs)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour

Nous voici à la dernière étape contre la montre individuel à la veille de l’arrivée aux Champs-Zé. Le jeu consiste à mettre un vélocypédiste et une montre sur la ligne de départ. Le premier arrivé de l’autre côté est déclaré vingt coeurs.

 

Cinq protagonistes encore en piste:Carlos SASTRE l’espagnol, qui courre contre un réveil, Franck SCHLECK, le luxemburgien, qui s’affronte à un oignon de 1912 (il pourra certainement se le mettre…….), Bernard KHOL, l’autre chien, le frère d’Helmut, défit un coucou, Cadel EVANS, le kangourou va couriter contre une  pendule contoise, et Denis MENCHON, le russe, va provoquer un cadran solaire. Les paris sont tout verts. Les 140 autres rescapés courrent pour du beurre et feraient bien d’aller directement faire leurs courses au Carrouf d’Etampes, primo parce que demain, ça sera fermé, et secondo parce qu’après trois semaines de randonnée, ils vont trouver le frigo vide en rentrant à la maison.

carte20.jpg

Le parcours du jour s’effectue sur 53 km dans une région plutôt sympatoche. Aucune difficulture relieffatoire. Un petit manque d’organisation cependant: ils font une pause saucisson-kil de rouge au bout de 30 bornes (ils feraient mieux de prendre leur précautions avant de partir).

profil20.jpg

cerilly.jpg

saintamandmontrond.jpg

Quelle est la différence entre Cérilly et Saint-Amand-Mon-Rond? Le premier n’a pas d’église alors que le deuxième en a une. Au Monce un Michel, ils ont réglé le problème en mettant le patelin et l’église sur une même photo, c’est ça la classe, c’est d’ailleurs ce qu’on appelle une photo de classe.

montsaintmichel.jpg

Sans surprise, au général: 1- Carlos SASTRE, 2- Cadel EVANS, 3- Bernhard Kohl.

 

Chumi a fait très fort. Les Mon Rond d’oie et les Mon Rond d’elles ont eu un beau pèce-tacle.

2ème PARTIE

Rue Brique « Mais t’es haut » 

L’anticyclone des Açores s’est éclipsé en reuteuteu en oubliant de fermer le robinet.

la France est pliée en quatre:

- A la pointe Bretagne, c’est pas mal. Mireille va faire des écono-croques de Framéto.

- Le pourtour méditerranéen, de Bilbao à Tamanrasset sera ensoleillé et il faudra éviter de rester à l’ombre où le thermomètre affichera une trentaine de degrés.

- Le quart de Brie va couler une bonne partie de la journée.

- Dans le reste du pays, palmes-masque-tuba obligatoire.

Les températures sont en dessous des moyennes de saison. Il faudra se rattraper à la prochaine interro.

Dicton du jour« Peau de l’ours qui mouille ne mérite pas de mousse ».

 

Publié dans:déconno-news, Tour de France 2008 |on 26 juillet, 2008 |24 Commentaires »

C’est le quarante septième fafiot!

Vendredi 25 juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 - 19ème étape: ROANNE/MONTLUCON

(d’ une promenade de santé pour les ceusses qui se tapent de la tunique verte)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour

Comme prévu, l’étape d’hier n’a pas donné grand chose, à part les quatre zoulous qui ont tapé la belote au col de La Croix de Mon Vioque et qui sont redescendus au bivouac vers 22 heures pour le vin chaud. C’est Cunégonde et Mori (à ne pas confondre avec Chat Fautteau et Maury), deux ritals de l’équipe L’Ampoule qui ont gagné la partie contre deux autres ritals de la même équipe. Ils comptent faire la revanche aujourd’hui dans la côte de Belle Nave.

Ceusses qui ont suivi les infos sur Reuteuleu cette nuit savent qu’il y a eu une étape en nocturne entre Synté-Tienne et Roxane: 64 km dont une bonne moitié d’autoroute. C’est Papa Schrek qui est arrivé le premier, suivi immédiatement par le fourgon de la maréchaussée (par André). Papy a déclaré: « Je vous signale, je n’ai rien aux dents! ».

To day, comme on dit dans le Berry, le tour va serpenter benoîtement entre Roxane et Mon Luçon en passant par des bleds qui n’ont jamais été répertoriés par le guide des Miches de Line.  Le pique-nique est prévu à Cent Pour Cent Pur Fioul, en pleine Pampa. Cette étape devrait être un bon coup pour les sprinters, mais caisse qu’un sprinter, me direz-vous? Non, vous ne vous demandez pas, je vais vous le dire quand même: C’est un Gugusse qui suce les roues toute la journée et qui met la gomme dans les 23 derniers centimètres pour se faire sucer à son tour par la nénette en vert qui est grimpée sur le podium. Elle lui enfile, si j’ose dire, une vareuse verte sur son tee-shirt qui trouillotte à 15 mètres, et le champion a gagné quelques pions à coller sur son cahier de vacances.

carte19.jpg

Le premier qui trouve un patelin valable sur cette carte a gagné un viquende à Guéret avec ma soeur.

profil19.jpg

roanne.jpg

                                            Roxane et ses ponts sur la rivière Kwaï…………

concarneau.jpg

                                   ………….le port de pêche de Mon Luçon.

15 h 24

A Cent Pour Cent  Pur Fioul, les sacoches ont été distribuées. C’est pas la Tour d’Argent mais on s’en rapproche. Au menu, trois p’tits Lu, un Bounty et un carré de contreplaqué mijoté dans sa sciure. Rien à signaler pour la course proprement dite. Les deux échappées peuvent prendre trois jours d’avance avant d’inquiéter le peloton et les favoris.

16 h 01

 point19.jpg

Le Roy et le p’tit Prince se sont Allier pour la prise du château des Ducs de Bourbon à  Mon Luçon.

17 h 07

Cha va,  Nel?  Un peu, mon n’veu,  Syl vain est bon, cha va.

 

Publié dans:déconno-news, Tour de France 2008 |on 25 juillet, 2008 |77 Commentaires »

C’est le quarante sixième fafiot!

 Pré en bulles

Chères déconnobloguiteuses (qui ont dû se barrer avec Philémon), et chers déconnobloguiteurs, aujourd’hui sera un poil particulier sur ce bloguounet qui a pris de l’ampleur, comme nous le supputions il y a quelques jours.

Il faut que vous sachassiez que je me barre une semaine pour me prendre la tête à deux mains et faire le point avec moi-même.  

En vérité au jasmin, il faut que j’aille me vider la tête et le premier qui dit que ça ne me prendra pas longtemps, c’est ma main sur la gueule et un stage de goupillon farceur avec l’abbé Queutard.  

Mais je ne vais pas vous laisser tomber et vous n’allez pas vous morfondre en mordant vos petits doigts  pendant une semaine jusqu’à obtenir des membres très moignons, et ce, même si aucun d’entre vous n’a encore payé son abonnement.  

Donc aujourd’hui, en test, j’ai trouvé un intermittent du blog en la personne de Gilbert Pineau que vous connaissez bien.  

Gilbert Pineau est le célèbre auteur du tube « on va s’torcher », à ne pas confondre avec Gilbert Monpanier qui, lui, a composé « on va s’aimer mais sous trithérapiques ».  

Alors j’ai l’honneur de vous présenter le premier fafiot de Gilbert Pineau qui, j’espère ne fera pas un coup d’état pendant mon absence, étant donné que je lui ai dit aussi qui était Raoul.  

Alors accueillez Gilbert comme si c’était votre frère ou votre sœur, et de toute façon je ne me barre que Samedi, donc je suis encore là pour vous beurrer la raie avec mes déconnitudes.

—————————————————————

1ère PARTIE

Jeudi 24 juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 - 17ème étape:BOURG-D’OISANS/SAINT-ETIENNE

(d’ une étape qu’elle va être de transition avant l’explication finale)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour

Jusqu’à Mon Luçon demain, les deux étapes ne devraient pas apporter grand chose, sauf si Carlos-ça-se Trait tente de Con forter son avance pour assurer le coup ça me dit. Aucune difficulté majeure pour rejoindre Synté-Tienne où le peloton (les miches) sera hébergé à l’hôtel « des Larmes et du cycle » chez Manu Fransse (un pote).

carte171.jpg

Profil peinard, ça descend tout le temps pour passer de 714 mètres à 493 mètres. Pour monter les côtes, il suffit de mettre le pro-fil allant vert ou de faire demi tour.

profil18.jpg

bourgdoisans.jpg

De Bourre Doigt Le Zan dans le Parc National des Ecrins (de verdure)………………

saintetienne.jpg

                                                                                           … à Synté-Tienne, ancienne capitale du spad.

point à 16 heures bouze:

point18.jpg

Deux couriteurs  ont fait la valise pour arriver les premiers dans le chaudron à Synté-Tienne. Le peloton se la coule douce à 10 broquilles tandis que 4 vélocypédistes sont restés en haut de La Croix de mon Vioque pour taper le carton.

à Synté-Tienne:

classements18.jpg

honneurs18.jpg

 ————————————————————

2ème PARTIE

(de faire aussi de l’info, tellement c’est poilant)

Info 1 : (franck 77) 

Jean Christophe Niel, directeur général de l’ASN (Autorité des Sauve qui peut Nus-cléaires), rassure les ceusses ou ceuzes qui se posent des questions en confirmant qu’ils avaient des seaux en téflon pour récupérer les dégoulinures au Tricastin.

Stéphanie Biabaut (voir notre photo), responsable de communication du site a déclaré :

  »même pas mal! et viendez tous faire du camping on fournit la lumière »

tricastin.jpg

(Crédits photos : Le bulletin de chez Tricastin – Le JO (Pêt qui noie?) du club)

Publié dans:déconno-news, Tour de France 2008 |on 24 juillet, 2008 |65 Commentaires »

C’est le quarante cinquième fafiot!

Mercredi 23 juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 - 17ème étape: EMBRUN/ALPE-D’HUEZ

(de la dernière étape de haute montagne, qu’elle est la plus belle)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour

C’est l’étape reine du Tour de france à mon humble avis. « The » étape qui fait partie des classiques de la grande boucle, avec, excusez du pneu, 3 Cols hors cathé go riz et quelques noms de côtelettes qui, pour les suiveurs, sont autant de noms que l’on peut associer à des épopées dans l’histoire du tour.

carte17.jpg

Quand on évoque  le Col de l’Autre Taré, le Col du Gars Liebig, le Col du Thé les Graphes, le Col de La Croix Deferre et enfin la montée sur Sophie d’Huez, cela donne envie de poser son prose dans le canapuche pour regarder la téloche, tel un touriste.

profil17.jpg

Manque de bol, on peut se gratter car il faut aller bosser! Duralex sed lex comme on dit en appâtant les indigènes avec de la verroterie.

Tout d’abord, histoire d’assurer et de recevoir de la flotte sur la tronche, on part du bled alpin breton Embrun, qui n’a pas failli à son humidité à la 15ème étape.

14h11:

galibier2.jpg

point117.jpg

Le gars Liebig est passé et les costauds s’observent! Je crois que si ils s’observent jusqu’aux vêpres le luxembougien géant vert se chopera une grosse bite pour la victoire finale, car du côté des tempes il perdra beaucoup de plumes. Le kangourou  prendra une sérieuse option si la journée se passe à se sentir le fion comme hier.

Notre Schumi de chez ferrari-Testarossa-testostérones est toujours aux avants postes de la course, et j’abonde dans le sens de Claude en effet, pour  une étape comme celle-ci, il faut arrêter les contrôles hinault-pinés et laisser Schumi grimper la Croix de fer et Sophie Duez en dépassant l’hélicoptère

15h00:

Ce sont toujours troix cyclistes à l’avant, on attaque le deuxième col hors cathé go riz, la Croix Deferre:

croixdefer.jpg

17h05:

Pinuche et Vélitz vont bientôt commencer à grimper Sophie D’Huez en lui retirant les lacets, ça va se corset…..

huez.jpg

A l’arrivée:

C’est Carlos ça se trait, qui a fini de grimper Sophie D’Huez en premier.

classements17.jpg

honneurs17.jpg

Publié dans:Tour de France 2008 |on 23 juillet, 2008 |86 Commentaires »

C’est le quarante quatrième fafiot!

1ère PARTIE

Mardi 22 juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 - 16ème étape: CUNEO/JAUSIERS

(d’une deuxième étape alpine quittant l’italiasie pour finir à Jausiers (de poulet?))

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour

Le tour part d’Italiasie, de cul nez haut. En observant la taupe au gras fi du départ, je pense que c’est tout droit jusqu’à San Petro Del Gallo Di Gorgonzola Oliveira Del Figuera Mona Del Quirontta avant de commencer à grimpouiller.

cuneo.jpg

carte16.jpg

profil16.jpg

On quittera l’italiasie par le col de la Lombarde qui est gravi pour la première fois dans le tour. C’est un col qui a de la tronche et qui se termine joliment en lacets. Il ne paye pas de mine, mais il est quand même hors cathé go riz, ce qui va apporter une chiée de points pour le maillot à pois et haltères

lacetslombarde2.jpg

D’après l’office du tourisme d’Isola 2000, le temps sera clément sur la descente pour aller becqueter à Isola Plusbas, mais d’après le guide Miche Alain, il ne faudra pas faire du hors piste comme Père Eros:

 pistesisola2000.jpg

Ensuite, ce sera la montée sur 26,7 kilomètres à 6,2% du col de la Bonette-Restefond, le toit du Tour, à na pas confondre avec la cuvette de la Tinette-Restaufond du couloir à droite.

pancartebonette.jpg

coldelabonnette.jpg

Enfin, ce sera une descente de 22km500 sur Jausiers, la plus petite ville étape du tour, recensant en effet 1002 âmes avant que Ginette Milpoire la femme de l’épicier  se soit barrée la semaine dernière pour vivre une histoire de Cunéo avec un bellâtre rital qui était content de venir acheter du vin dans ce petit bled du Maire Cantour, élu dès le premier tour d’Italiasie.

jausiers.jpg

1er point à 14h15:

Sachant qu’il sera arrêté à la frontière pour se faire désosser son spad, et avoir une scéance de marionnette pour voir s’il ne transporte pas des substances vaines haineuses, le couriteur Schumacher de l’équipe Testarossa-Testostéronne a préféré prendre de l’avance sur ses camarades de jeu:

1erpoint16.jpg 

2ème point à 15h35:

Schumi relègue le peloton à 11’23″. Avec ses 22’30″ » de retard au général, il a comblé à moitié son retard.

Si il s’arrête une fois au stand pour prendre des capsules à Paulo du labo minable Amstrong, il pourrait avoir 15′ d’avance au général par rapport à la bagnole du directeur de course.

A l’issue de l’étape:

 calssemebts16.jpg

honneurs16.jpg

————————————-

2ème PARTIE

(du devoir de dire ce qui se passe de temps en temps pour les cyclomophobes)

A Z’y-Va-les Cormeilles, une patiente est venue consulter le professeur Anne Nevoisturienvenir, pour lui montrer une piquouse de stique-mou.

Après analyse du résidu de dard au microscope électronique Tamair (fabricant suisse) à l’optique Epusse (fabricant de lentilles chez Uel, Bond Uel), le professeur a révélé que c’était un moustique tigré, à ne pas confondre avec le tigre des moustiquaires.

Les symptomes de savoie sont simples, quand le mousse tique, le patient chie goungounia.

pensuerpiqu.jpg

(Crédits photos : Sans thé Magazine spécial Frédéric Dard – « un des symptômes du chie goungounia: le patient ne pense qu’à dépoter des rondins ou à couler des bronzes dans les cas les plus critiques » (dixit Professeur Belpomme, interrogé sur la question, du fond de son cabinet))

Publié dans:déconno-news, Tour de France 2008 |on 22 juillet, 2008 |53 Commentaires »
123

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique