Archive pour juillet, 2008

C’est le trentre troisième fafiot!

TOUR DE FRANCE 2008 - 5ème ETAPE: CHOLET/CHATEAUROUX

 (du soulagement de se barrer du tire-moëlle pour aller chez les châtelains roux et chez les châtelaines rousses)

Après une seconde nuit à « l’Hôtel du Tire-jus » de Cholet, nous allons enquiller sur l’étape la plus longue du Tour qui nous emmenera au coeur de l’Indre.

Schumacher partira en popole position. Le contrôleur anti-dopage officiel du Tour est porté disparu depuis qu’il a secoué le bocal en téflon contenant les urines du champion allemand.

Schumi  a picolé deux ou trois biérouses pour arroser son temps improbable, ce qui l’a fait  pisser dans tous les chiottes du quartier. Par mesure de précaution l’ASN  (Autorité de Sûreté Nouillifère)  conseille à la population de ne pas boire de l’eau du robicot et de ne pas fumer derrière le pot d’échappement du pilote de la Ferrari testarossa-testostérone.

12H00:

Le Colombien Mauricio Soler, sérieux candidat pour le calebard à pois et altères, leader de Barloworld avec pour coéquipière mamie Longo, a abandonné.

Il pourra ainsi accompagner Colombine de Colombo-Branques dans sa remise de la médaille du meilleur bronzage décernée par Jungofolaz à la sauterie du 14 juillet, au contrôle Geiger de l’eau de Lourdes avec pied dans la grotte et tournée de l’immaculée dans les coins, et assistera aussi à la turlute papale de la sénatrice colombophile chez Ben au Hit 16(64?) puisqu’elle est devenue une de ses émules (du Pape).

(à suivre)

profil5metape.jpg

classementsl5metape.jpg

Ici Maurice Lapurée qui est resté en panne de moto sur la route du Tour: comme Théophile Moitonpèze nous a filé une poignée de mains pour tenir deux jours en comptant l’hôtel, la bouffe et les déplacements, on a eu beau mettre l’huile de la friteuse dans notre Sapetoku, elle n’a pas aimé,ce qui fait que nous avons été quittes pour visiter le musée de la préhistoire au Grand pressigny.

museeprhistoiregrandpressigny.jpg

Publié dans:Tour de France 2008 |on 9 juillet, 2008 |31 Commentaires »

C’est le trente deuxième fafiot!

TOUR DE FRANCE 2008 - 4ème ETAPE: CHOLET/CHOLET

 (de l’intérêt de trouver une bonne piaule quand on reste deux nuits à Cholet (marrons?))

Après une nuit réparatrice à « l’Hôtel du Tire-jus », qui a une étoile d’araignée dans le centre de Cholet, on est parti pour ne pas s’exciter aujourd’hui, puisque l’étape c’est Cholet-Cholet.

Disons que c’est comme Liège-Baston-Liège sauf qu’on ne se frite pas en plein milieu.

profiltape4.jpg

En expertisant le profil de l’étape qui ressemble étrangement à l’encéphalogramme de Diam’s, célèbre rapeuse qui a la particularité d’écrire ses « textes » avec un balai à chiottes, ou bien au résultat d’un test d’effort de Doc Gynéco qui remplit ses partoches avec des lignes de beuh, on peut prédire que le maillot à pois ne sera pas en danger sur ce coup là.

Des esprits primaires diraient que l’étape va tenir dans un mouchoir, comme ce n’est pas le genre de la maison de faire des jeux de mots à la con et éculés bien profonds, on va s’en passer.

Dans le genre contre qui voulez-vous lutter, aujourd’hui les couriteurs cyclotymiques vont courir contre la montre, de l’équipe Fesses Tina.

Les costauds vont nous bâcler ça en à peine deux bières, ce qui représente, à la grosse, trente broquilles, soit une demi-plombe.

Si, par hasard, y a un gazier qui est capable de gagner l’étape de trente bornes avec trois minutes d’écart sur le deuxième, je pense qu’on pourra décorer l’ami Ricoré pour avoir gonflé sérieusement les calories de son ch’tit déj.

Etant donné qu’on ne va se péter les furoncles sur la Sapétoku aujourd’hui, j’ai fait un peu de tourisme hier soir dans les rues de Cholet en allant au départ et à l’arrivée.

En examinant les positions de l’arrivée et du départ, il ne faut pas être fin directeur sportif pour se rendre compte que la seule technique payante pour creuser les écarts est de passer par le stade en faisant deux tours de piste et trois lancers du poids histoire de mouiller le maillot et d’avoir la raie du fion qui sert de gouttière: (voir le document qui est sur le site officiel de Cholet actuellement:)

choletcholet.jpg

Le spadophile qui veut aller se griller bêtement les poils qui puent bien en se tapant la départementale 158, puis la RD91 pour traverser un trou appelé La Romagne et enfin revenir avec les guiboles en compote par la départementale 753 pour traverser la Séguinière qui est aussi touristique que le congélateur de ma belle soeur, pour se pointer, en trouillotant le putois et en ayant les nougats collés aux fumantes, à seulement 997 mètres du départ,c’est que vraiment le spad de compèt c’est son truc!

Point à 17h05:

L’allemand Schumacher a fait le bon choix de boyau  en reléguant le spécialiste Cancellara à 33 secondes, n’oublions pas que son spad est une ferrari testarossa-testostérone

point11.jpg

Point à 17h15:

Valverde a pris 48secondes de retard dans la tronche au chrono 1 par rapport à Schumacher, ce qui donne une première indication au toubib du contrôle anti-dopage qui commence à préparer ses flacons en téflons pour récuper l’épice fine qui risque d’attaquer le matos.

A l’arrivée:

classements4jpg.jpg

Le classement général ressemble bigrement au classement de l’étape.

On remarque que 3 coureurs de la Team Columbia sont dans les 8 premiers de l’étape, ce qui confirme bien que les levés matinaux au son de la trompette d’Amstrong avec distribution de capsules à Paulo semblent payer.

L’allemand Schumacher a bien fait de quitter la formule un pour lancer son spad sur une orbite jaune vif.

Je ne voudrais pas être mauvaise langue, mais en zieutant les temps, le Schumi est passé par le stade pour faire l’étape , ou alors il a intérêt à tenir son gobelet de pisse avec des gants en acier pour ne pas ressembler au capitaine crochet s’il en verse à côté.

Publié dans:Tour de France 2008 |on 8 juillet, 2008 |34 Commentaires »

C’est le trente et unième fafiot!

TOUR DE FRANCE 2008 - 3ème ETAPE: SAINT-MALO/NANTES

(de l’obligation d’en finir avec la Bretagne pour cause de rupture de stock de Frameto)

 

Bonjour à tous les déconnobloguiteurs et  toutes les déconnobloguiteuses!

Ici Maurice Lapurée, sur la moto une seule du blog de la déconnitude.

Nous avons passé la nuit « Au Surcouf », hôtel intra-craignos à Saint-Malo. La marée basse était aussi sur le matelas avec les bestioles grouillantes dans le plumard et interdection d’allumer une loupiote pour cause d’invasion d’aoutas dans les glaouies.

Les habitants de Saint-malo sont des Malouins, à ne pas confondre avec les habitants des Malouines qui s’appellent les Peter Falklandais qui ont eu maille (de filet) à partir avec Madame Tas de Chair, dame de fer de la Rosbeeferie Supérieure.

Au km 48,5 kms, un Bled traversé s’appelle Becherel, où aucune faute n’est admise.

On attend une échappée de Colombine de la Colombo-Branques au km173 dans une localité qui s’appelle  » Temple de Bretagne », la religion étant devenue son dolmen après un stage UCPA offert par Jungofolaz au milieu de la jungle et des voies du seigneur impénétrables.

Le manque flagrant de col hors catégorie sur cette étape nous laisse supposer que l’arrivée se fera au sprint à l’arrivée  à Nantes qui sera jugé Quai de la Fosse à l’extrémité d’une ligne droite finale de 280 mètres et de 7,50mètres de largeur. (J’espère vous épater aux morilles avec ces précisions vérifiables juste histoire de dire que Maurice Lapurée est professionnel et révise toujours même si il s’y prend en retard)

profiletape3.jpg

1er point à 13h25:

point1.jpg

On peut noter que bien avant le contrôle de ravitaillement, Mamie Longo est pressée d’avoir son flanby

2ème point à 16h00:

Après un ravitaillement bienvenu composé d’un flanby et d’une madeleine, et un changement de bassin, Mamie Longo continue sa crapette avec Feillu de la branche, Dumoulin de daudet et Frischkorn d’Auroch.

Mais derrière, ça pousse au cul car Colombine de Colombo-Branques voudrait bien avoir le temps de mettre une moustiquaire sur la fiole avant d’entrer au Temple de Bretagne0

à 2KM de l’arrivée:

Mamie Longo ressert son panty

point3.jpg

A l’issu de la troisième étape:

classements3.jpg

Les français se sont particulièrement distingués dans cette dernière étape bretonne, avec une victoire d’étape et un maillot jaune.

Feillu qui fait petit beurre est nantais!

Gilbert Pineau reste bien placé même beurré lui aussi.

Quant à Mamy Longo, qui a perdu un caoutchouc de son déambulateur dans le virage des chiottes a pris un peu de retard, mais elle a bien mérité sa soirée avec Derrick.

Théophile Moitonpèze m’a envoyé un mandat pour nous loger ce soir, avec ce qu’il nous a filé, ça va encore être beau!

————————

EFFET MES RIDES

Comme l’a fait remarquer Gilbert Pineau, aujourd’hui c’est la Saint Raoul, ce qui nous permet de repasser un moment d’anthologie:

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans:Tour de France 2008 |on 7 juillet, 2008 |22 Commentaires »

C’est le trentième fafiot!

TOUR DE FRANCE 2008 - 2ème ETAPE: AURAY-SAINT-BRIEUC

(de savoir si Gilbert Pineau va pouvoir maintenir chacun de ses deux pieds sur les 2ème et  3ème marches du podium)

Bonjour à tous et toutes, ici Maurice Lapurée, en direct du village de départ du tour.

Avec le crédit misérable accordé par Théophile Moitonpèze du Crédit Arboricole qui fait semblant de soutenir financièrement notre blog depuis sa création, nous avons dû (mon photographe Num Eric, mon pilote de moto et votre serviteur) pieuter à « l’hôtel du Dolmen, » chez M. et M. Abiven (deux cocus) à Plumelec.

Le sommeil fut un peu raidos, puisque l’on a pioncé à même le dolmen, et la cuisine fut bretonne à souhait.

profil2emeetape.jpg

L’étape courte et vallonnée devrait faire en sorte que les couriteurs se remuent le fion pour creuser un léger écart afin d’endormir le paletot jaune de Valverde (peau de bilan).

Le maillot jaune se joue à l’addition des places, ce qui veut dire que Mamy Longo a toutes ses chances pour endosser la tunique assortie à son slip puisqu’elle a un bassin et un inspecteur Derrick d’avance au classement général.

Colombine a repris sa place dans l’équipe Colombo-Branques puisque ses urines son claires, mais elle doit garder son chapiau pour éviter que le ciel ne lui tombe sur la fiole.

L’arrivée de l’étape sera jugée rue Pierre de Ch’titbétin à Saint Brieuc

—————————–

15h59:

4 français sont en tête de la course, ce qui est un fait exceptionnel, étant donné que la dernière fois que s’est présenté ce cas de figure, cela devait être pendant le championnat de France.

1erpoint1.jpg

Nous attendions MamyLongo en tête, mais c’est Jeannne Moreau, qui, malgré sa mémoire qui flanche, suit le bon sens de la course.

17h00

Après une longue résistance des quatres français, le norvégeois Tor Hushovd gagne l’étape devant Kirchen, Ciolek,Hunter et  Zabel; Jeanne Moreau a eu du mal à relancer son déambulateur, Chavanel de chez Cofidis n’a pas eu assez de crédit mais aura le droit au tricot de peau rouge pour avoir fait fumer l’indien aujourd’hui.

clasgeneral2emeetape.jpg

Ce n’est pas tout cela, mais j’aimerais dormir ailleurs que sur un dolmen ce soir.

A vous les studios.

Publié dans:Tour de France 2008 |on 6 juillet, 2008 |16 Commentaires »

C’est le vingt-neuvième fafiot!

A PARTIR D’AUJOURDHUI, ET DANS LA MESURE DU POSSIBLE (J’AI UN METIER MOINS SERIEUX EN PARALLELE), LES FAFIOTS SERONT DIVISES EN DEUX PARTIES

1ERE PARTIE DU FAFIOT: CAUSERIE AUTOUR DU TOUR

2EME OU SECONDE PARTIE: DECONNITUDE CLASSIQUE

——————————————————–

TOUR DE FRANCE 2008 – 1ERE ETAPE: BREST/PLUMELEC

(du démarrage imminent de la grande boucle, avec notre envoyé spécial Maurice Lapurée, qui a déjà couvert le tour 2007 et une grippe cet hiver)

Bonjour à tous et toutes, ici Maurice Lapurée.

C’est avec une certaine émotion que le blog de la déconnitude m’a chargé de couvrir la grande boucle 2008.

Ma technique de commentaire est particulière et a été appréciée dans mon canton, ce qui n’est pas si mal. Mon premier geste quotidien et de prendre mon café Lapuresque, qui consiste en un ch’tit noir serré au niveau des genoux et une chope de gnole. Mais je vois que vous n’en avez rien à talquer.

Alors rentrons dans le vif du sujet.

Aujourd’hui:

1ère étape : Brest-Plumelec

Le prologue, devenu habituel ces dernières années au  départ de la grande boucle, a été remplacé par une étape en ligne qui traversera la région du « blaireau » (attention, je n’ai pas dit « de blaireaux »), quintuple vainqueur de tour Bernard Hinault.

Vous vous posez sûrement la question, pourquoi un départ en Bretagne?

Premièrement, un Tour de France qui partirait de chez les rosbeefs serait un peu con, ce qui  risque de ne jamais arriver (ou alors, on oublie)

Deuxièmement nos couriteurs cyclotimiques ont besoin de se faire un fond de santé avant de traverser pendant trois semaines des foules en délire qui font les mêmes conneries que tous les ans en courant en tongs avec des mains de géant vert à quatre millimètres des champions , en faisant pisser leurs clébards ou leur moujingues sur les boyaux, en balançant de l’eau glacée sur ces machines humaines portées au rouge, et en gueulant comme des damnés, souvent en étranger pour dire « pédale feignant » avant de rejoindre leurs camping-cars pour aller benoîtement se siffler une topette de biérouse bien fraîche en se grattant les glaouies dépassant du short et en regardant la fin de l’étape sur une téloche canal-satélisée.

Et pour se faire un fond de santé, il n’y a rien de mieux que la Bretagne, berceau du cyclisme, perle de l’Oxydant (tout comme mireille qui est une copine) aux embruns vivifiants et aux spécialités revigorantes.

D’ailleurs, j’ai des accréditations pour m’infiltrer dans le village de départ aux seules raisons de prendre la température des géants de la route et pour aller renifler un peu les trucs et astuces des « costauds « .

J’ai eu le privilège d’assister au ch’tit déj des héros et Num Eric, mon photographe sous-loué à « Sacoches magazine », a pu prendre ce premier cliché :

 

C'est le vingt-neuvième fafiot! dans déconno-news 1ere-e10

(crédits photos: ‘ »Sacoches magazine »-Num Eric- P’tit déj du peloton (les miches?) à Brest)

A vous les studios. (à suivre)

——————————-

1er point sur la route du tour:

1erpoint.jpg

1erpointprofil.jpg

A 102 kms de l’arrivée à Plume mes lecs, 8 coureurs sont en tête avec une bière d’avance sur le peloton.

Il y a PEREZ en pointe, (c’est la région), Arrieta Franklin, Lequatre qui prend sans cinq, Voeckler d’Atmosphère Télécom, Schröder qui Milrame, Jegou du Baizido, de la Fuente (de mouette, c’est la région aussi), et Auge qui n’est pas du pays.

Après l’abandon de son poulain Hervé Duclos-lassale (de sport) de Cofidis (de der), Francis Van Londersele (de course) déclare : « dur pour lui, dur pour nous , mais c’est le football»

——————————–

2ème point (16h25):

2emepoint.jpg

JEGOU a de La Fuente au cul, c’est dire si ce n’est pas le moment de lui sucer la roue!

——————————————-

Arrivée(17h06):

1. Valverde (peau de bilan)
2. Gilbert (Pineau?)
3. Pineau (Gilbert?)
4. Kirchen (de vélo?)
5. Ricco (si frais dit)

classement1ereetape.jpg

« Alejandro Valverde a surgi dans les 250 derniers mètres pour doubler Kirchen, s’emparer de la première étape du Tour 2008 et donc du Maillot Jaune » (source site du tour)

On remarque, à l’arrivée, le clin d’oeil à un des fidèles déconnobloguiteurs qui a commis l’exploit d’arriver 2ème et 3ème de l’étape.

Ingrid (des étapes), de l’équipe Colombo-Branques, est parti pisser pour voir ce qu’elle avale de graisse.

Mamy Longo, a un slip jaune d’honneur à l’issue de l’étape, elle est arrivée une demi heure avant pour pouvoir tricoter le maillot jaune du jour pour Valverde au crochet.

——————————————————–

2ème PARTIE

(de là à dire que 6 ans de  jungle ça vous burine la tronche, je n’en suis pas si sûr)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Si vous avez bien suivi mon dernier fafiot causant des choses bêtes en cours, toujours en homme de XXI ème siècle, j’ai zieuté derechef le journal télévisé de 20 heures, juste pour compter le nombre de descentes du zinc de Colombine attaquant sa tournée européenne.

Je n’ai pas été déçu du casse croûte avec le beau reportage enculeur pondu pour l’occasion. Après un superbe roulage de patin présidentiel et reprise de léchage de pomme de la chanteuses inaudible, les discours étaient beaux et émouvants.

J’ai appris que la sénatrice colombophile portait un chapiau parce que la bas il y avait plein de bestioles qui piquent et qui descendaient du haut, et que pour acheter une brosse à dent il fallait attendre le passage de la petite picerie ambulante qui n’arrivait jamais parce que la jungle était précisément impénétrable (pas pour tout le monde?).

D’ailleurs, je soumet, à votre jugement d’un côté la photo officielle pour les présidentielles en 2002, et de l’autre, la photo sur le tarmac à Villeàcouillesblètes hier aprèm:

betanc10 dans Tour de France 2008betanc11

(crédits photos: « Santé magazine »- les secrets de beauté pour aller voir Ben au Hit 16 (64?))

Honnêtement, quoiqu’en disent les ch’tits Suisses, elle est persuadée qu’elle les vaut bien.

——————————–

Le départ est officiellement lancé pour déconnobloguiter épais, et Philémon déride toi un peu et déconnobloguite avec tes petits doigts

———————————–

Publié dans:déconno-news, Tour de France 2008 |on 5 juillet, 2008 |21 Commentaires »

En attendant le vingt-neuvième fafiot!

(de l’explication de dire que l’hébergeur de ce blog qui fait des vagues merdouille un brin)

Bonjour les déconnobloguiteuses et déconnobloguiteurs en délire.

Le vingt neuvième fafiot est dans les tuyaux, mais comme en ce moment on ne peut intégrer des photos dans les fafiots, j’attends la réparation!

L’hébergeur de ce bloguounet a une équipe de maintenance qui a plutôt tendance à se prendre les tringlots dans les câbles.

Je les ai contactés sur un forum, mais je crois que l’humour n’est pas universel:  il y a un gazier qui a l’air d’avoir autant d’humour que la porte d’un chiotte public qui est venu me répondre de manière peu civile à ma déconnitude.

Bon, comme l’hébergement est gratuit (ce qui est dans mes prix), je ne vais pas trop ouvrir ma gueule.

Mais si il pouvait se remuer le fion pour réparer, ça serait sympatoche!

Pour faire patienter:

http://www.coloriage.tv/3-petits-cochons-coloriage

Publié dans:déconno-news |on 5 juillet, 2008 |7 Commentaires »

C’est le vingt huitième fafiot!

(de la libération d’une fille à Papa qui a voulu jouer à la politique comme les grands en général, des choses bêtes en cours en particulier)

  

Une franco-colombienne française par mariage et quelques autres pingouins (mais ceux la on s’en bat les couilles d’après les journaleux déconnant) ont été libérés hier soir suite à une opération militaire Colombienne. 

betancourt6ans28.jpg 

Ne voulant pas être en reste pour satisfaire mon statut d’homme du XXIème siècle, je me suis fendu du visionnage du journal de 20 heures de PPDA qui est aussi proche du déambulateur que du télescripteur de l’AFPêt.  

Boudiou, la descente de l’otage « principale » du coucou à Beau-Gros-Tas a été rediffusée 13 fois pendant que la sénatrice colomboise bouffait son forfait pour causer dans le poste avec le journaleux qui a obtenu sa carte de presse grâce à Chateaubriand qui faisait dans le romantisme bretonnant à ses heures perdues.  

J’ai été z’ému aux larmes quand la ch’tiote Ingrid a remercié sa « douce France » qui m’a fait plus rappeler l’interprétation de cette sublime chanson par le groupe  «Carte de séjour » que par son auteur, Charles Trenet.  

Heureusement que dans le Parigot, et sur la place du bordel de ville Parisois, nous avons eu le droit à l’expertise avisée de Florence Aubenas, qui non contente de s’être faite enlevée en Irak malgré toutes les recommandations formelles de l’époque, se permet d’ouvrir son grand clapet de journaleuse parce que, elle, elle sait ce que c’est !  

Quand on relit la biographie de cette sommité journalistique, le sujet de son reportage  en Irak au moment de son enlèvement a été bizarrement modifié depuis quelques mois.  

La version, devenue officielle, de son déplacement en Irak, était de faire un reportage sur les réfugiés Falloujah !!!!!

Si ReuTeuLeu ou Euro-pain veulent bien me repasser les bandes audio de l’époque, c’était pour faire un reportage sur le droit de vote des femmes Irakiennes, alors qu’à l’époque, en France, le taux d’absention multisexes frisait les 45%, d’où l’importance du reportage de cette Bruxello-française par connerie !  

Mais comme elle a oublié de raquer les frais engagés par les services secrets pour la désenliser de sa connerie, elle a crû bon de changer la thématique de son reportage primitif.  

Enfin bref, comme demain, la Ingrid qui n’a même pas mal puisqu’elle n’a pas pu faire naître, comme sa collègue de boulot, un ch’tit otage en captivité racheté tout de suite par un Zoéteux en manque d’affection, pourra redescendre 15 fois de suite de l’avion à Villa-cou-Blé pour bisouter le tréteau chantant qui composera dans la foulée une chansonnette inaudible.  

Et les péteux hors catégories de droite ou de gauche, l’inviteront pour le dessert le dimanche pour qu’elle fasse son numéro de jungle impénétrable avec les caméramen devant.  

Tiens, en parlant de hors catégorie, je crois que Gilbert Pineau a tout bon en la faisant participer au Tour de France dans l’équipe Colombo-brank.Elle est favorite puisqu’elle est la muse de l’idole des jaunes qui milite en Séchan moulte topettes, et le jaune, c’est la couleur favorite pour le podium de la déconnitude.              

Publié dans:déconno-news |on 3 juillet, 2008 |24 Commentaires »

C’est le vingt septième fafiot!

(du souvenir d’une étape mémorable du Tour de France 2007) 

Bonjour à toutes les déconnobloguiteuses et déconnobloguiteurs fidèles ou à venir!

Même cas de figure qu’hier, ne pouvant pas bosser sur un chantier et déconnobloguiter en même temps, je vous laisse faire comme des grands, et j’avoue que vos commentaires pertinents et déconnobloguesques sont du plus bel effet (mes rides?).

Je vous en félicite et vous encourage bande de chenapans déconnifères!

L’info est tombée hier à l’agence AFPêt:

« Le Danois Michael Rasmussen, exclu du Tour de France 2007 alors qu’il portait le maillot jaune, pour avoir menti sur sa localisation, a été suspendu pour deux ans par la Fédération monégasque de cyclisme (FMC), a indiqué mardi l’Union cycliste internationale ».

Je pense que les commentaires de Maurice Lapurée risquent de perdre de leur superbe sur le Tour de France 2008, si l’UCI interdit aux « bons clients » de faire du spad de course.

Remember (de missel), c’était la 16ème étape du Tour de France 2007, Maurice Lapurée, envoyé spécial sur le tour écrivait ceci:

velo420copier.gif

25 juillet 2007

Résumé de l’étape du Tour de France d’hier (journée de repos) :

Vinokourof a pissé dans son lit pendant la sieste ! Il a été obligé de déclarer la fonte de son matelas au directeur de l’hôtel !Round-up a décidé de ne plus sponsoriser le Tour de France !  Pour demander pardon, il a crapahuté sur les plaies de ses genoux jusqu’à Compostelle, suivi par notre envoyé spécial sur la moto qui a pété son joint de culasse ! Arrivé une heure après sur le lieux de pèlerinage, le champion  a déclaré : « même pas mal ! » 

Pendant ce temps là, Rasmussen, pour ne pas perdre le rythme, a fait le tour d’Espagne entre la poire et le fromage ! Suivi par notre envoyé spécial en hélicoptère ! Après cet échauffement, le champion Danois a déclaré : « je suis serein ! » tout en pissant dans un chiotte en téflon aux couleur de son maillot ! Au même moment, Jeanne Moreau, ayant toujours la mémoire qui flanche, ne se souvenant plus du tracé pour retrouver sa chambre d’hôtel, après avoir regardé Derrick dans le salon tout en mangeant un Flanby périmé, s’est repris 35 minutes de retard dans la montée de l’escalier ! 

——————————–

Profil de l’étape d’aujourd’hui (16ème étape): entre midi et deux (pour les plus affutés), traversée de la chaîne des Pyrénées, et cet après midi, piscine pour détendre les muscles ! 

Laurent Jalabert a dit que cette « journée de transition » était idéale pour les costauds, mais il a pris son maillot de bain quand même car tout peut se passer sur le tour ! France télévision assurera la couverture aérienne avec un avion Awacks, des écarts importants ayant été Jalabertisés dans le journal du Tour ! 

Le pronostic peut être le suivant, le podium final commençant à se dessiner : Rasmussen , porté par son maillot, survolera l’étape et arrivera, en tout début d’après midi à son hôtel (Formule 1, cela va de soit) pour enfiler sa bouée canard ! 

Le groupe étau, arrivera en milieu d’après midi, car un petit malin avait pris un guide vert Michelin pour faire deux trois visites ! Un coureur fan de Joe Dassin, a déclaré forfait et a préféré sniffer sur la colline ! 

La lanterne rouge s’est retrouvée en lambeaux sur la ligne d’arrivée, manquant de chance depuis le début, il a rencontré l’ours !

Jeanne Moreau, arrivera de nuit, elle s’en fout, elle ne s’était pas épilé le maillot pour aller à la piscine !A l’envoyé spécial, d’astreinte pour l’attendre, elle déclare : « l’Aubisque de Omar m’a tuer »  Les officiels (du cirque de Gavarnie) ont déposé une gerbe sur la Stèle de Maurice Sercul au Pic du Taillon (la route ? 3144m), mort au champ d’honneur en mille neuf cent bouzes en pissant sur une plante carnivore se trouvant là par hasard ,cette dernière lui a sauté à la tête, ses pétales ayant été brûlés au troisième degré ! 

 —————————-

Reportage 2

En direct de la route du tour !

Les dérailleurs vont dérouiller !

Rasmus-sen dé-ménage !

L’UCI est sur une chaude piste !

L’Aubisque de Omar est en vue !

Le Danois est pressé de joindre l’étape de Castellesarrasin, car à attendre la communication de l’UCI, ses jambes ont tendance à flageoler, et pourtant il pète le feu !  

La moto des « suiveurs » a encore repété un joint de culasse, c’est la fête à la Festina, chronométreur officiel du Four de Trance.  

A vous les studios, je pars pisser en couleurs….. 

————————————-

Nouveau point sur la Route du Tour :  

L’ETA, c’est confirmé, a bien attaqué l’EPO pour concurrence déloyale !

La police est sur la même chaude piste que l’UCI, albumine de rien, ils sont tombés sur des traces de la Grande Ourse, ce qui les fait penser que le Pire est né !  

Autre nouvelle confirmée par un suiveur qui commence à tirer la langue au risque de se la prendre dans les rayons, est celle que nous annoncions dans le flash de 13h19, qui, en substance (illicite ?) était la suivante :

« Je viens de voir passer Rasmussen avec le podium d’arrivée dans une remorque accrochée à son spad! Il a peur que l’intendance ne suive pas! »

——————————-

Reportage 3

Nouveau point sur la route du tour,

Une Ferrari Testarossa-Testostérone sévit toujours dans le peloton ! L’enquête nous dit que le cosmonaute Amstrong aurait inspiré l’envie de la capsule à Paulo, qui aurait été prise à l’insu du plein gré d’un coureur cycliste !

Jeanne Moreau, à la peine, est partie pour se reprendre la demi heure syndicale de retard dans la tronche !

Le sponsor Rabobank (du sperm ?) commence à jaunir !

Les usines Cassegrain, se propose en nouveau sponsor pour le maillot à pois car les grimpeurs sont devenues des chauds lapins !  

A vous les studios, je vais me taper un demi sans faux col de l’Aubisque bisque Rage Ô désespoir de mon régime ! 

————————

Même si vous n’en avez rien à talquer du fafiot ou de la gare, déconnobloguitez à donf, je suis sûr que ça vous soulage!

Bonne journée, et à ce soir.

Publié dans:déconno-news |on 2 juillet, 2008 |13 Commentaires »

C’est le vingt sixième fafiot!

(de l’utilité, de temps en temps, d’être sérieux dans la déconnitude)

evolution26.jpg

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Dans la série on nous cache tout et on ne nous dit rien, j’ai pris mon courage à deux mains et mon ordinateur de l’autre, pour savoir ce qui se cache derrière le mot « recherche » en France.  

Imaginez vous, bandes de voyous qui ne cherchent qu’à déconnobloguiter, que le C2So est un laboratoire de recherche de l’Ecole Normale Supérieure lettres et Sciences Humaines qui, à l’heure où nous batifolons sur ce blog à la con, mène une étude sérieuse sur « les attaques des baleines par les goélands dans la Peninsula Valdés : un terrain ethnologique en Patagonie Argentine », ce qui n’est pas rien !  

Figurez vous, horde de farceurs déconnophiles qu’un éminent doctorant de la branche Institut des Sciences de l ’Evolution du CNRS, a publié récemment , malgré un manque de moyens manifeste, une somme de connaissances regroupées sous le titre « Le coût du comportement xénophobe du rat-taupe, et ses possibles effets sur l’émergence de la socialité chez le rat-taupe », ce qui n’est pas de la daube !  

politiquecnrs26.gif

En naviguant sur les sites du CNRS qui sont aussi nombreux que ses directeurs de recherches, je suis tombé sur la perle des perles :  

Au Centre Alexandre Koyré, près du jardin des plantes, dépendant de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et du CNRS (encore), un certain Alain Michel, qui n’a pas l’air d’être la moitié d’un canard, a lancé un projet collectif de recherches sur  

  1. « les Représentations cinématographiques du travail à la chaîne » 

  2. « la reproduction des usines Renault de Boulogne-Billancourt en images de synthèse » 

  3. « La mémoire du travail à Paris et en banlieue »  

            et autres broutilles du même  acabit.

Honnêtement, avec le fric fou dépensé dans ces « recherches » à la mord moi le nœud effectuées par des boutonneux au QI gonflé à l’hydrogène pour pondre une thèse magistrale sur le boulot à la chaine, on leur achèterait un bleu de travail et des pompes de sécurité en les mettant au boulot, aidés d’un coup de latte fondamental dans le fion de leurs pensées,  derrière ces dites chaînes, peut-être se rendraient-ils compte qu’ils peuvent faire, eux-mêmes, des beaux sujets d’étude sur « les parasites économicaux-sociaux d’une génération spontanée de  morbacs doctorant de ponction publique scandaleuse ».   

On me filerait un peu de pèze pour embellir Déconnoland, cela ne serait pas plus idiot !

De mémoire, fin 2006, un éminent directeur de recherches du CNRS avait dévoilé le fruit de plusieurs centaines d’heures de labeur boyasseux de la cafetière, qui se résumait en   »l’ impact social du malaise sous-jacent pouvant apparaître dans une famille du fait des ressemblances physiques et comportementales », ce qui m’avait permis de résumer l’affaire en ces termes:

Un directeur de recherche du C.N.R.S.

Dilapide l’argent pour des résultats mineurs

Le duc de Bordeaux qui ressemblait à des fesses

Aurait-il préféré ressembler au facteur ?

Je m’en vais, de ce pas, contacter les autorités compétentes, pour financer un laboratoire de recherche sur la déconnitude en milieu con-finé, analysant le comportement des déconnobloguitants biphasés à réactions sub-poilantes en fonction du nombre de caisses de cuisses commandées suite à un tapage Pavlovien poupoule en lisant les résultats des recherches du CNRS (que tu la sens?).

Que cette causerie ne vous empêche pas de déconnobloguiter à bonnet de sciences et plein pot sur cet espace qui commence à avoir de la gueule, puisque l’on a déjà rempli un carton d’archives pour le mois de juin.  

123

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique