Archive pour le 8 août, 2008

C’est le soixantième fafiot!

Vendredi 8 août  2008

(de situer quelques personnages dans leur contexte)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

En ce vendredi, l’actualité est à peu près inexistante, aussi, je me suis intéressé à quelques prix Nobel.

Dimanche, un prix Nobel de littérature s’est éteint à Moscou: « Grande émotion en Russie après l’annonce du décès de l‘écrivain Alexander Soljenitsyne. Le prix Nobel de Littérature est mort dimanche d’un arrêt cardiaque à l‘âge de 89 ans.
Le Premier ministre Vladimir Poutine a qualifié sa mort de grande perte pour tout la Russie. »

La France n’était pas représentée aux obsèques! Philippe De Villiers, à titre personnel, s’y est rendu, et, contre toute attente, a été sollicité par les autorités russes pour parler au nom de la France (la diplomatie dont ont nous parle tant, n’en aurait-elle pas pris un coup?).

Autre prix Nobel, de la paix, celui-ci: Tenzin Gatsyo, prix Nobel en 1989:  « Chef politique et spirituel du peuple tibétain, le Dalaï Lama est, selon la religion bouddhique, l’incarnation du Bodhisattva. Tenzin Gatsyo, de son vrai nom Lhamo Dondump, est actuellement le quatorzième Dalaï Lama. »

Il est aujourd’hui dans notre pays, mais ne sera pas reçu par le Président de la République qui a inscrit à son agenda des activités plus importantes.

Au nombre de ces prix Nobel, je n’ai pas trouvé Hu Jintao. Lequel aurait-il eu?

« Hu Jintao [en chinois 胡锦涛 Hú Jǐntāo] (né le 21 décembre 1942 à Jixi, Anhui, à environ 300 km à l’ouest de Shanghai) est un homme politique chinois, secrétaire général du Parti communiste chinois (PCC) depuis 2002 et président de la République populaire de Chine depuis le 15 mars 2003, réélu le 15 mars 2008 pour un mandat de 5 ans. »

Que cela ne nous empêche pas de déconnobloguiter sans mots des rations tout en (camion) restant dans la limite du raie zonable.

Pineau

———————

Info 1 (franck77) :

Agence rôteurs (belgiens):

MEISE, Belgique (Reuters) – C’est une des plus grandes fleurs au monde, elle exhale un parfum pestilentiel et ressemble à un phallus géant.

La fleur de l’Amorphophallus Titanum, littéralement le « pénis géant de forme étrange », attire les foules au Jardin botanique de Belgique, dans les environs de Bruxelles.

Sa floraison, complètement imprévisible, ne dure que 72 heures, explique Gert Ausloos, responsable du service éducation du jardin.

Auloos l’a baptisée sa « superstar botanique ». « Elle est là pour un temps très court, c’est glamour, c’est grand, cela produit quelque chose de spécial (…) Ce sont les qualités d’une star. »

1400606239unefleurgeanteattirelesfoulesenbelgique.jpg

Elle est aussi surnommée « la fleur-cadavre » pour son odeur pestilentielle qui attire les insectes pollinisateurs.

Des milliers de personnes ont fait la queue jeudi pour voir, et sentir, ce spécimen atteignant 1,6 mètre de haut. Les visiteurs ont comparé son parfum à l’odeur du poisson pourri, d’autres à celui de viande faisandée ou de vieux fromage.

« Cela sent un mélange de viande et de poisson pourris. C’est assez impressionnant », a expliqué un visiteur, Frederic Lebreux. Plutôt « comme un camembert », pour Rachel Kaiembe.

Cette plante, découverte en 1878 dans l’ouest de Sumatra, a été cultivée pour la première fois en Europe dans le Jardin botanique royal de Kew, à Londres à 1889. En raison de son apparence, on empêchait les femmes de la voir à l’époque victorienne.

——————–

C’est une bonne nouvelle pour Mildred, qui a trop tiré sur l’élastique d’Henry (voir fafiot 59) qui s’est affalé dans le canapuche pour regarder Derrik en boulottant son flamby.

Elle s’est barrée chez les Belgiens pour aller tater l’amorphe du phallus, en titane tout de même.

Le défaut, comme elle part de Nouvelle-Zéglande, et que la plante botanique (ta rate) tient la forme pendant 72heures, ce n’est pas gagné pour qu’elle arrive à temps pour le rôdage de soupape.

De toute façon, si le bégonia se flaitrit, elle se rabattra sur le conservateur qui s’appelle Auloos, car dans Auloos il y a Au, et par cette période de clavicule, elle ne risque pas de dépôter son chrysanthème sur place.

Et si Auloos (à moëlle) est faiblard du bambou, elle poussera jusqu’au Man Qui Pisse pour lui accorder le biniou. Faut dire que Mildred est coachée par Mamy Longo, c’est vous dire si elle pête le feu mémère.

Enfin, moi je dis que des milliers de pékins qui font la queue (de cheval?) pour mater une biloute bota-nique qui pue le poiscaille pas frais, faut vraiment être soûl matra.

A l’époque victorienne, la plantounette devait se cacher dans le calbard de Mamy Victoria, (voir fafiot 56) d’ailleurs faudra que j’aille jeter un oeil sur Oui-oui-merdia la tronche des armoiries de la donzelle pour voir si ce n’était pas une sole meunière, ou un fa dièse…. 

———————

Info 2 (franck77) :

Agence Déconnoland:

La vie est mal fichue, les infos défilent et personne ne demande des nouvelles d’Edouard.

Les journaleux qui ne sont que des morbacs avides de sordide, ont délaissés Edouard dés que ce dernier est passé d’Ouragan à Pissotière! Bande de lâches ingrats.

Edouard est devenu sympatoche. Comme prévu il a pissé dans les bocaux à cornichons du campinje des flots bleus, et il faut un minimum de matos, que l’on peut trouver à la boutique du campinje à droite de l’accueil, pour braver les pluies, dit Lucienne (voir notre photo):

1285707103confirmationdulienentrerechauffementettresfortesprecipitations.jpg

(Crédits photos: Mets tes hauts vaporeux – Edouard en fin de courses)

———————

Info 3(franck77) :

Agence Déconnoland:

Maître Enfoiros, huissier de juspisse à Z’y-Va-Les-Cormeilles, en forêt de Barbouillet, vient de me communiquer le résultat de la photo qu’il y a eue pour le 2000ième commentaire:

La bataille fût rude entre Didier 02 et jiji cinqsept, mais c’ est jiji cinqsept qui a rédigé le 2000ième commentaire.

Maître Enfoiros doit avoir un thermomètre à six bières pour mettre autant de temps à analyser la photo, car il y a quatre minutes d’écart entre les deux déconnobloguiteurs.

Voici le lit bêlé du pneumatique suce-dit, qui confirme bien l’esprit d’Olympisme dans la déconnitude:

le 8 août, 2008 à 13:18 jiji cinqsept écrit:

@ Mister Pineau.

Le Mont parnasse… Paname !!!
Et ne parlons pas de la Butte Montmartre !!!

Hein ?!?

Bon, parlons-en…

Un gendarme s’adressait à un collègue en ces termes :

“Ho ! bites-moi gendarme, où allez-vous si pédérastement ?!?”
L’autre :
“Et bien, je m’en vais voir la pute Montmartre où l’on jouit d’un climat particulièrement clitoresque !!!”

Moi : “Ca, c’est Paris !!!”

* C’est dommage, on ne peut pas rouler les R avec ce clavier…

Fidèle au règlement de Déconnoland qui n’existe pas, je présente en tant que Raoul, toutes mes ficelles de caleçon au récipient d’air.

Je lui donnerais un de ces quatre sans faute, le descriptif des somptueux cadeaux qu’il a bien mérités au jasmin, car jijicinqsept est à la déconnitude, ce que Balzac est à la comédie humaine, une fine plume dans…..la plus pure tradition de Déconnoland.

———————

Info 4(franck77) :

Agence Déconnoland:

jijicinqsept a gagné ce somptueux filet garni: 

  1. Un week end avec la personne pas du tout de son choix à Trifouilles-Moi-Les-Joyeuses, sur les bords de Monchorte, pendant la fête à la morue, principale ressource de cette rivière qui est très giboyeuse.

  2. Le désormais célèbre CD de Lorie de tectonique ta mère avec le titre caché en bonus (qui se trouve dans le trou du CD ce qui va avec le reste de l’oeuvre tellement c’est une belle merde).

  3. Le fac-similé du stylo que Diam’s utilise pour écrire ses oeuvres: un balai à chiotte.

  4. La photo d’Eddy Cassée d’Henry, la mascotte du blog, pendant sa brouette de Zanzibar avec Mildred (elle aussi) agrippée à son déambulateur

  5. Enfin , les ficelles de caleçon du jus de riz.

Publié dans:déconno-news, Mais t'es haut |on 8 août, 2008 |75 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique