Archive pour le 13 septembre, 2008

C’est le quatre vingt onzième fafiot!

Samedi 13 Septembre 2008

(de causer derechef du souverain papautif Ben au Hit 16(64?))

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

J’ai réussi à trouver un six-cierges café, pour vous raconter un brin la deuxième journée pas pâle.

Mais avant, revenons un peu sur les évènements de la nuit, après le Chemin de Lumière sur l’esplanade des Invalides.

Pour parer à toute éventualité, j’avais mis dans mon sac à dos Qu’est chua , une motte de beurre de missel, un chapelet demi écrémé, un litre de gnole bénite, un missel de Guérande et une ch’tite laine car la nuit risquait d’être fraîche!

Tout au long du Chemin de Lumière, l’organisation avait assuré: des cierges étaient distribués au départ sur le parvis de Notre Dame et dans les églises ouvertes pour les veillées de prières le long du parcours.

J’avais préféré apporter mes cierges persos, rechargeables et basse consommation. En plus, ils ont un tire bouchon, une clé de douze, un décapsuleur et une lime à ongles intégrés. Quand certains les ont vu, j’ai fait des jaloux! J’ai failli me faire braquer par des moines de la miséricorde à noeuds qui en avaient en toile de jute avec une mèche en rotin.

Dans la soirée, j’ai aperçu Bertrand Secsuel, présidente de l’association « ni bite, ni couille » en costard de parade pour la circonstance: pantalon moulant mi-selle, maillot pré imprimé « jé susse » accusant ses origines brésiliennes, et chapelet à facettes phospo-récentes.

Il y a eu aussi une visite de Bertrand Delanoé, arrivé en zazamobile, qui était viendu pour voir si les consignes de sécurité étaient bien appliquées, notamment pour vérifier l’utilisation non illicite des cierges, détecter les missels d’importation chinoise, et pour tater quelques chapelets au passage sous les robes de burne de certains préts là agenouillés et à sa portée.

Je me suis endormi entre Soeur Marie Odile de la Congrégation des Genoux Cagneux et le Père Iscope qui faisait du prosélitisme à contre jour.

Toujours est-il, que ce matin je me suis réveillé avec le missel qui a fondu comme une ostie sur la tronche à cause de l’humidité. Et je n’étais plus au milieu de Soeur Marie Odile qui avait les yeux cernés, et le chapelet en bataille et du Père Iscope qui sentait l’encens et le goupillon farceur.

Pour la messe de 10 heures, je me suis garé sous l’estrade, juste sous le siège percé en érable de lapin de Ben au Hit. Cela fait caisse de résonnance, mais si Papounet à l’intention de faire des bulles hors piste, je serais le premier préviendu, ce qui ferait un bon scoop pour Déconnoland.

20600papemesseune.jpg

(Crédits photos: Le Pêt Lorrain-Alain Valide  – Ben au Hit 16(64?) apprenant au ch’tit Jésus à se servir d’une chaîne d’arpenteur)

Ben au Hit nous fera un solo dans une homélie à baldaquin.

Et l’homélie, avec Ben, ce n’est pas de la branlette de pignouf, car dans un opuscule  épice qu’aux pâles intitulé « l’exhortation apostolique Post-Synodale Sacramentum Caritatis « , il mise tout sur la parole de Dieu (le Boss), aussi bien pendant la messe, que pendant la brouette de Zanzibar, mais jiji cinq sept vous causera mieux de ça que bibi. 

benauhitcoiffeur.jpg

(Crédits photos: Tif Mod Hebdo – Ben au Hit se regardant dans la glace après un shampoing et une coupe)

Après l’apéro et une moule frite chez Ginette, on se cassera avec Ben à Lourdes. Je ne sais pas encore si on ira prendre un coucou à Ville-A-Couilles-Blètes, ou si c’est Amstrong qui nous emmenera dans sa remorque pendant sa journée d’entraînement.

18h30: Chemin du jubilé : visite à l’église du Sacré-Coeur et visite au Cachot

Personnellement, j’aurais préféré le chemin du jus de pomme, et après sa visite d’église,ça le regarde d’aller visiter mes serines.

19h15: Chemin du jubilé : visite à la Grotte des Apparitions

Je suppose que le profil de l’étape sera plus costaud, et qu’il y aura des écarts à l’arrivée. Pour le coup du pied dans la grotte je vous raconterais demain.

21h30: Conclusion de la procession mariale aux flambeaux sur l’esplanade du Rosaire

A mon avis, on ne sera pas couché, car il nous restera la jarretière, la chenille et le pot de chambre.

Voilà, voilà.

Mais continuons de déconnobloguiter sur Ben ou d’autres sujets de votre choix, dans la limite du raie zonable.

Et n’oubliez pas de consulter le site en lien pour suivre les exploits de nos athlètes aux jeux paralympiques Pêts qui noient.

Publié dans:déconno-news, l'athée au logis |on 13 septembre, 2008 |14 Commentaires »

En attendant le quatre vingt onzième fafiot!

Samedi 13 Septembre 2008

(d’attendre l’étape du jour…..)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Malgré une forme re-flageolante, j’suis en train d’écrire un ch’tit fafiot!

Patience, on n’est pas aux pièces…

En attendant:

http://www.coloriage.tv/schtroumpfette-coloriage

 

Publié dans:déconno-news |on 13 septembre, 2008 |3 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique