Archive pour le 25 septembre, 2008

C’est le cent deuxième fafiot!

Jeudi 25 Septembre 2008

(des nymphos en général, de Déconnoland en particulier)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Depuis quelques temps, Déconnoland reçoit de plus en plus de visiteurs. Ces derniers 7 jours, nous avons comptablisés 106,142857 visiteurs journaliers.

Il y a les fidèles, les grognard(e)s du blog qui viennent tous les jours déconnobloguiter dans la limite du raie zonable. Ils et elles viennnent apporter leur bière à l’édifice, et je les en remercie circulaire.

En effet, un blogounet sans fréquentation et sans commentaires, c’est comme un cégétiste sans banderoles, un z’y va sans cagoule, un mi lent sans ré mot, un romain centurion ou tout simplement, une journée sans déconnitude!

Il y a les visiteurs qui viennent se poiler gratos, sans déconnobloguiter: les Philémon! Je ne leur en veux pas, car il font tourner le compteur, donc la boutique.

Il y a les ceusses et ceuzes qui laissent un commentaire une fois toutes les secousses sismiques, sous prétexte qu’ils ou elles ne se sentent pas capables de déconnobloguiter à bonnet de sciences! Comme si sortir des déconnitudes était réservé à une élite!  »Que nenni » dit Rondelle, (un pote de Gay Pride).

La déconnitude est à l’homme ce que la paix est au message pas pâle: un gaz naturel.

Je vous rappelle la célèbre citation d’Albert Camus, qui, arrosant son prix nobel de littérature chez sa belle soeur, a dit: « Je reprendrais bien du clafoutis ». Cette leçon d’humilité nous enseigne que l’on peut être, en même temps, un homme révolté et un gourmand.

Même si Jérôme Godefroy fait caca comme vous et moi, nous pouvons considérer que sa visite à Déconnoland, hier soir, est un honneur! C’est quand même un gazier qui présente le baveux de ReuTeuLeu entre bouze heures trente et treize heures, puis qui enquille sur la célèbre émission, les auditeurs ont la vérole, et ce jusqu’à Laurent Boyasse à 14h30 qui anime les nieux dans tous tes poils.

jj.jpg

(Crédits photos: Reporters Hebdo – Un ch’tit gars de ReuTeuLeu lecteur du blog de la déconnitude)

Il s’est même fendu d’un commentaire qu’il a déposé à 22h05 sur le fafiot 101. Il a même mis un mot personnalisé dans son fafiot d’hier soir sur son blog de ReuTeuLeu à mon endroit.

Ce matin, j’ai laissé ma porte de garage ouverte, on ne sait jamais, si Laurence Ferrari vient faire une halte à Déconnoland.

———————-

Mais il ne faut pas s’endormir sur son terrier, et telle la Louison Bobet dans la bête humaine, le blog de la déconnitude doit être alimenté pour qu’il puisse dérider ce monde absurde et sans états d’âme.

Fouillons un peu dans l’actu:

Info 1 :

Il parait que le fin Landais avait mis en ligne sur You Tube, ses entrainements de tir avant d’aller gagner une merdaille de plomb le lendemain dans son école.

Cela me fout les boules, car hier j’ai vu sur J’T'entube, une vidéo de Lance Amstrong qui annoncait son retour sur la Grande Boucle. Je suis allé à la maison poulaga pour les prévenir de risques de braquage de pharmacies qui ont, dans leur stock, des capsules à Paulo.

Info 2 :

En septembre, les enseignants, non contents d’annoncer leur reprise de boulot en occupant la une des journaux, viennent nous gonfler le boudin dans les salles obsures.

En effet, Entre le murs, palme d’or et tuba assorti à Cannes, est l’évènement exceptionnel de la rentrée cinématographique française. J’ai cherché en quoi il était exceptionnel, et j’ai trouvé. Pendant toute la durée du film, le prof ne fait pas grève une seule fois, et là, ça vaut la palme académique.

Il parait que ce film n’est pas un documentaire, mais bien un film de cinéma avec des acteurs amateurs. D’après les extraits, on le sent bien! Le prof est un vrai prof qui veut booster les ventes de son bouquin pour pouvoir s’acheter un nouveau camping-car, et les élèves sont des vrais z’y va.

Hier, à sa sortie, il  a dû avoir 800000 entrées, sensiblement le nombre d’enseignants actifs, malades, en grève ou déprimés.

Effets mes rides :

Aujourd’hui c’est la Saint Hermann. On dénombre beaucoup plus d’Hermann en France que de Thècle, surtout en temps de guerre.

L’Hermann le plus connu est celui qui a inventé la daube, à qui il a donné son prénom, et ce n’est pas Desmond Toutou qui me contredira.

Info 3 :

A propos des bizutages de rentrée, les langues se délient.

Sur le déconno-scripteur de Déconnoland, nous pouvons lire que des étudiantes en musicologie à la fac de Pleumeur-Bodou, ont dû souffler dans le biniou dès le premier cours.

Publié dans:déconno-news, Effets mes rides |on 25 septembre, 2008 |39 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique