C’est le cent cinquième fafiot!

Dimanche 28 Septembre 2008

(de continuer dans l’effets mes rides avant la messe de jiji cinqsept)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Dans la série des prénoms à la con, aujourd’hui nous fêtons les Venceslas. Ce prénom est tchèque. s’il avait été polonais, on aurait dit Vencesky, et on aurait dans la foulée répertiorié ce fafiot dans la rubrique les petites déconno z’annonces.

En fait, Venceslas, en tchèque (au porteur), se dit Vaclav. J’en conclus que Vencesky, en poil au nez, se dit Vasuribay.

Venceslas était le neuvième prince de la dynastie des Premyslides, ayant consacré ses loisirs à la promotion de la foi chrétienne introduite dans le pays en 863 par les apôtres byzantins Cyril et Méthode.

Venceslas était un grand duc( pas l’oiseau), qui aidait les nécessiteux et défendait les faibles.

svatyvaclavx.jpg

(crédit photo: Yvan Cesclichetons – statue équestre de Venceslas sur son cheval sur la Place Venceslas, ce qui tombait pile poil)

Henri Ier l’Oiseleur, qui était duc de Saxe en solo, avait des vues belliqueuses sur la Bohême de Venceslas (pas sur sa BM, faut suivre un peu les dix sis pêts). Mais ce dernier lui a acheté la paix contre 125 boeufs et avec beaucoup de Talents (talent : artiche de l’époque).

Venceslas a été assassiné le 28 septembre 935 à Stara Boleslav à la main, à l’instigation de son frangin Boleslav le 1er (car le ballon était presque vide).

svatyvaclavvrazdax.jpg 

(crédit photo – Agence Pascapquislav – 28 septembre 935, tiens je vais te faire ta fête Vaclav)

Une légende est née faisant de Venceslas un martyr pour la cause du christianisme. Il est compté parmi les chevaliers légendaires qui dorment dans la montagne de Blanik et celui qui dit « ta mère » c’est ma main sur la gueule.

knizevaclavx.jpg

(crédit photo: e-bayquislav : Venceslav montrant son écu à tout le monde avant qu’il vende ses tongs)

Il y a nettement plus de Venceslas que de Thècle, mais il n’ya pas de quoi remplir un stade non plus.

Donc bonne fête aux Venceslas, surtout aux ceusses qui me feront un prix.

Comme d’habitude, vous pouvez déconnobloguiter comme des voyouxes et des vouyouzes sur ce que vous voulez dans la limite du raie zonable.

————————–

En hommage à Paul Newman:

Une institution créée il y a plusieurs années gràce à Paul Newman existe à Echouboulains (à quelques kilomètres de chez moi) en Seine et Marne, pour soigner les enfants malades. Enfants et soignants doivent être bien tristes aujourd’hui.

larnaque.jpg

Image de prévisualisation YouTube

(franck 77)

Vous pouvez laisser une réponse.

18 Commentaires Commenter.

  1. le 28 septembre, 2008 à 9:40 franck77 écrit:

    Bonjour, y a foule ce matin dans la chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses pour la messe de jiji cinqsept.

    Répondre

  2. le 28 septembre, 2008 à 9:42 franck77 écrit:

    Et un coucou à Jojo qui a trouvé le chemin de Déconnoland grâce à Jéjé.

    Répondre

  3. le 28 septembre, 2008 à 10:19 jiji cinqsept écrit:

    Bonjour à tous et à chacun !!!

    Ne vous inquiétez-pas, je termine le texte de ma messe et j’arrive…

    Répondre

  4. le 28 septembre, 2008 à 11:22 jiji cinqsept écrit:

    Partie 1 : « Satan a ses nerfs »

    Ha ! Je vois que tous le monde est en place en cette belle chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses…
    Claude Nougablog, chanteur et poète Toulousain assurera la chorale.

    Dimanche dernier, le Père et le Fils s’étaient lancés dans un fou-rire très communicatif, à tel point que les Anges de faction étaient écroulés et demandaient grâce…
    Il paraît qu’on entendit la scène *jusque chez Satan [*essayez de répéter rapidement cette phrase sans babouiller, vous m'en direz des nouvelles ]

    Satan prit son portaphone ( piqué à la CGT ) :
    « pas fini, ce bordel, non ?!?
    Si Dieu commence à me faire de la concurrence déloyale, je dépose un dossier chez Courbet !!! »

    Un diablotin :
    « Le peintre ?
    Qu’est-ce qu’il vient foutre là-dedans ? »

    Satan :
    « Plus con que toi, c’est difficile à trouver…
    Je parlais de Julien, pauv’ pomme !!! »

    Le diablotin :
    « T’aimes bien bien les pommes, toi… »

    Satan :
    « Mouais…
    Ca m’a rendu service… »

    Le diablotin :
    « Pour Eve : c’était plutôt « sévices »,
    hum-hum-hum !!! »

    Un autre diablotin :
    « Sévices publiques,
    hum-hum-hum !!! »

    Les deux :
    « Les sévices publiques, des fois,
    ça pue bien [ pubien ],
    comme on dit dans l’Aisne…
    Hum-hum-hum !!! »

    Satan :
    « Quelle bande de nases !!! »

    Les deux diablotins :
    « Des nases hauts…
    Hum-hum-hum !!! »

    Satan ( avec un sourire ironique ) :
    « Mes petits chérubins,
    vous savez que vous incarnez le mal, la tentation, le côté obscur, voire le plus sombre de l’âme… »

    Un des diablotins :
    « L’âme bâté…
    Mort de rire !!! »

    L’autre diablotin :
    « Arrête tes conneries, Frédo,
    je crois que le « boss démâte »,
    hurps !!!

    Satan, le regard sévère :
    « Je ne savais pas que vous aviez fait l’école du rire à Vannes…
    Je vais vous donner l’occasion de mettre votre talent de comique chez Tatie Choucroune…
    Une animation à son stand pour « la semaine du dégoût », ça vous branche ?!? »

    Les deux diablotins, le visage soudainement décomposé :
    « Non-non-non !!!
    On arrête… »

    Satan, reprenant son sourire ironique :
    « Une petite dernière avant de partir, du style :
    on arrête de poisson ?!? »

    Le premier diablotin :
    « Non-non, ce serait de la gourmandise,
    d’autant que j’ai un pécheur sur le feu… »

    L’autre :
    « Et moi, je dois souffler sur les braises, sinon il ne sera jamais cuit à temps…

    Le premier :
    « Ca : la cuisson du pêcheur ne supporte pas l’approximatif,
    sinon, Jean-Pierre Boffe va nous faire la gueule. »

    Satan :
    « Comment ça ? »

    Le premier :
    « Ha ça, oui !!!
    Le savon qu’il m’a passé la dernière fois,
    quand j’ai loupé la cuisson du routier !!! »

    Satan, au bord de l’exposion :
    « Barrez-vous, les mecs,
    sinon, je sens que je vais faire un bavure !!! »

    Consterné, tandis que les deux diablotins se faisaient la malle à vitesse « grand V », Satan pensait à haute voix :

    « Quelle engence…
    Ca donnerait presque envie de faire le bien !!! »

    Cette phrase remonta jusqu’aux oreilles de Dieu, ce qui eut pour effet de stopper immédiatement son fou-rire.

    Petite pose, à tout de suite…

    Répondre

  5. le 28 septembre, 2008 à 11:50 jiji cinqsept écrit:

    Partie 2 : « On vexe Tonton Gaby… »

    Dieu :
    « T’es fou, lui !!!
    Voudrait pas m’casser la baraque, cet escroc ?!? »

    Gabriel et Jésus :
    « Hein ?!? »

    Dieu pensais tout bas :
    « Quand la crise de l’enfance ce conjugue à l’envie du Diable à faire le bien :
    faut plus comprendre,
    faut prier… »

    Jésus :
    « Ca, je sais faire !!! »

    Dieu :
    « Ha ! J’oubliais que tu lis dans les pensées… »

    Gabriel :
    « Les panzers ?!? »

    Dieu et jésus :
    « Laisse tomber, on t’expliquera plus tard… »

    Gabriel :
    « Vous êtes compliqués, parfois… »

    Jésus montre son Père qui, lui-même pointe de l’index droit l’auréole lumineuse au dessus de son auguste tête.
    Les deux ne font que ce commentaire :

    « Hé !!! »

    Gabriel, haussant les épaules :
    « Oui, ho ! Ca va…
    Dites-donc, vos majestés sérénissimes :
    vous êtes bien contents de pouvoir compter sur le petit personnel quand vos plans à la con se barrent en couilles…
    Alors, hein, poupouille !!! »

    Jésus :
    « Je crois qu’on a vexé Tonton Gaby… »

    Dieu :
    Fais pas la geule, quoi !!! »

    Gabriel :
    « OK ! De toute façon, tu sais bien que je suis comme toi, je pardonne tout…
    Faudrait voir à ne pas trop tirer sur la ficelle. »

    Dieu, assez moqueur :
    « Gaby : tu m’aimes ?!? »

    Gabriel haussa les épaules et leva les yeux aux ciel, ce qui était difficile car il y était déjà.
    Il se retourna vers Jésus et lui dit :

    « Tes apôtres, ils avaient pas un poil dans la main ? »

    Jésus :
    « C’est nouveau, ça !!! »

    Gabriel :
    « On peut pas dire que les écrits sur Joseph encombrent les archives, les copains…
    Qu’est-ce qu’ils ont foutu, en bas ?!? »

    Jésus :
    « Alors là, je te trouve assez injuste !!! »

    Une petite pose…

    Répondre

  6. le 28 septembre, 2008 à 12:18 jiji cinqsept écrit:

    Partie 3 : « Le Fils et ses deux Pères »
    [ Non : ce n'est pas ce que vous pensez, bande de voyous !!! ]

    Gabriel :
    « Comment ça, injuste ? »

    Jésus :
    « Papa Joseph a vécu 110 berges [ d'après les écrits officiels, mais les RG de l'époque n'étaient pas ceux d'aujourd'hui ] :
    tu imagines le nombre de pages qu’il aurait fallut écrire ?
    Ho ! Et puis : c’était un modeste, comme l’a chanté notre Ange réfractaire, le « Grand Georges ».

    Dieu :
    «  »Grand Georges », ça me dit quelque chose… »

    Gabriel :
    « Hé oui, il est en cours d’homologation…
    On planche sur le sujet depuis des lustres !!! »

    Dieu :
    « Où est le problème ? »

    Gabriel :
    « Ben…
    Un Ange anticlérical, ça fait un peu désordre…
    Non ?!? »

    Dieu :
    « Tu sais : je n’en suis pas à une contradiction près. »

    Gabriel :
    « Bon, Messieurs :
    je ne m’ennuie pas mais pendant qu’on discute, les dossiers s’entassent…
    Vous êtes raisonnables, alors…
    Bye !!!

    Jésus :
    « A plus, Tonton Gaby ! »

    Gabriel :
    « Je t’ai demandé de ne plus m’appeler comme ça,
    s’il te plait… »

    A cet instant, se profile la silouette d’un patriarche.

    Gabriel :
    « Joseph !!!
    Justement, on parlait de toi… »

    Franck 77 :
    « Ce qui est logique quand on parle d’un charpentier, hi, hi !!! »

    Dieu, au bord de la dépression nerveuse :
    « T’es comme la misère, toi, t’es tout le temps là !!! »

    Joseph, faisant la bise à Jésus :
    « Alors, ma poule, t’ont fait un remake de « massacre à la tronçonneuse », en bas ?!? »

    Jésus :
    Ouais, pfff ! J’te raconterai… »

    Joseph :
    « Je t’ai toujours dit qu’ils ne te méritaient pas, ces pauvres glaires !!! »

    Dieu :
    « T’as raison, mais Môssieur veut les sauver quand même…
    Tu comprends ça, toi ?!? »

    Petite pose sky ou pastacouet…

    Répondre

  7. le 28 septembre, 2008 à 12:53 jiji cinqsept écrit:

    Parti 4 : « Claude Nougablog parle de la croix des temps nouveaux. »

    Joseph :
    « Le petit a toujours été bizarre. »
    Puis, s’adressant à Jésus :

    « Dis-toi bien, gamin, que le monde est divisé en deux :
    il y a ceux qui haranguent les foules avec pour seul accessoire un pauvre neurone.
    Des ménagères de moins de cinquante piges ils seront les idoles.

    Puis il y a ceux qui se foutent de ce vil audimat, plongeant l’humanité dans le vide sidéral culturel, mais qui seront les victimes des requins de la pub qui se font des couilles en or, les sacrifiant sur l’autel des médiocrités !!! »

    Dieu :
    « Waou !!!
    Alors-là, mon petit Joseph, tu me scie la nouille !!! »

    Et c’est avec ce thème que nous conclurons cette messe avec Claude Nougablog qui en a fait un poème…

    A toi, Claude…

    « Dis-moi veux-tu Ô splendide ménagère
    Egérie et chérie des publicitaires
    N’éprouves-tu jamais le regret, la honte
    Toi Déesse, vecteur de leur pontes ?

    Médiocrité et programmes si infects
    Des bas instincts au service de l’abject !!!
    Au talent, au génie tu fera de l’ombre
    Grâce à toi nous retournerons dans le sombre.

    Pauvres gourdes, dites-moi ce qui motive
    Ce chemin sans neurones où l’invective
    Pimente vos vies sans relief et si ternes
    Quand l’espoir du mieux est mis en berne.

    Si je vous disais que je rêve d’un monde
    Où poètes, saltimbanques, sur les ondes
    Se faufilent, s’imposent et nous renversent
    Ayant trouvé de beaux chemins de traverses !!! »

    Hé bien, merci Claude,
    Bon dimanche à tous et à la semaine prochaine…
    Nous recevrons « Riton Salvadus » !!!

    Allez en paix et en pêts !!!

    Répondre

  8. le 28 septembre, 2008 à 13:42 INDIEN écrit:

    Quelle belle messe !!!( non y’ pas de contre-pitrerie , mais si un déconnoetc en trouve une , merci de la laisser sur le paillasson ) .

    J’en suis tout retourné . Il est pas derrière , Bertrand ? Je me méfie ..

    Pour la prochaine messe , on pourraît avoir une délocalisation ?

    Par exemple à Foufounne-mets-la-Langue ?? ( appartement 69 – au fond du milieu)

    C’est plus plus près que si c’était loin .

    Mais le BOSS phore qui décide , hein ??

    On n’est pas des Sauvages !!!

    Répondre

  9. le 28 septembre, 2008 à 18:23 jiji cinqsept écrit:

    Merci Indien pour le compliment !!!

    Faut dire que j’ai eu toutes les peines du monde à pouvoir terminer mon texte, car le monde entier [ et non pas antillais ] s’était ligué contre moi, alternant coup de fils et évènements indésirables…

    Personne n’aurait une île déserte à vendre, avec groupe électrogène (quand même…) ?!?

    A demain !!!

    Répondre

  10. le 28 septembre, 2008 à 18:53 franck77 écrit:

    Bosoir les déconnobloguiteuses et les déconnobloguiteurs.

    @jiji cinqsept

    La messe: du grand art!

    j’ai préparé des reliures en croûte de vachette de porc pour les archiver dans la semaine.

    j’espère que la quête a été bonne

    Répondre

  11. le 28 septembre, 2008 à 19:45 jean michel écrit:

    ce brillant exposé au sujet duquel le taulier nous a causé des Venceslas, et des prénoms à la con,
    ne doit pas nous faire nous détourner des miroslav ,
    en particulier, miroslav Lekuh, et miroslav Léglawhy, qui doivent pas rigoler tous les jours

    Répondre

  12. le 28 septembre, 2008 à 19:52 franck77 écrit:

    @jean michel

    bonsoir, merci de compatir, et je pense aussi à mon ami Yvan à Perthes

    Répondre

  13. le 28 septembre, 2008 à 20:40 Pineau écrit:

    Salut les potes,
    @ jiji cinqsept: Je viens de m’envoyer la messe en nocturne, comme à Saint Gapour. C’est grandiose. Demain je me marie avec une bonne soeur et j’entre dans les ordres (ou dans le désordre, tout dépend des canassons qui courent à Auteuil).

    Sinon, y’a plein de nouveaux depuis que je suis viendu. Va falloir que je les salue père sonellement. D’autant plus qu’ils ont de la gueule.

    Répondre

  14. le 28 septembre, 2008 à 21:09 franck77 écrit:

    ça pue Lino

    salut Pineau, tu as gagné un critérium ce viquinde ou un water man?

    Répondre

  15. le 28 septembre, 2008 à 22:47 INDIEN écrit:

    PINEAU XIX ème , ça a plus de gueule que BENOÏT 4X4 , non ???

    Et je ne vois pas de félicie(aussi)tations sur ce blog !!!

    Et le BOSS qui cause de critérium . Va falloir lui acheter ( pas avec mes ronds , faut pas pousser quand même ..) le guide Micheline de la biroute pousuivre les esploits du seul dopé français au gingembre de Déconnoland !!!!

    On n’est pas des Sauvages , quand même !!!

    Répondre

  16. le 29 septembre, 2008 à 9:12 DIDIER 02 écrit:

    Dzien dobry les déconnos et oses …………..!!

    Répondre

  17. le 29 septembre, 2008 à 9:19 DIDIER 02 écrit:

    Ce jour, Saint Michel, bonne fête à la famille des paras.

    Répondre

  18. le 29 septembre, 2008 à 9:31 franck77 écrit:

    Bonjour à tous et toutes

    @Didier 02

    comme Michel ce n’est pas un prénom à la con, le fafiot ne risque pas de causer de lui……

    Répondre

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique