Archive pour septembre, 2008

C’est le cent unième fafiot!

Mercredi 24 Septembre 2008

(de donner dans l’effets mes rides antédiluvien poupoule)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Il y a des jours, vraiment, on se demande! Je suis accro des fêtes, ce qui est une réalité et pas du tout une contrepéterie!

J’adore offrir un pied de tomate, ou de biche suivant les heures d’ouverture de jardinage ou d’ouverture de la chasse à un Saint ou une Sainte du jour!

Boudiou de boudiou, aujourd’hui c’est la Sainte Thècle! Vous en connaissez, vous, un ou une Thècle? C’est un coup à refiler son calendar à Christop Büchel pour qu’il en fasse une oeuvre conceptuelle suivant les horaires d’ouverture de la déchetterie.

Thècle! On se fiche du monde! J’ai filé un coup de tube au statisticien (v’la que j’en postillonne en pluche) de Déconnoland, Tumelesbrises Teinturier, qui a fouillé dans son fichier Edvige à feuillières.

Le résultat fut désastreux. Pour recenser un  nombre non risible de Thècle, il est remonté jusqu’à 1900:

statesthecle.jpg

On a beau zoomer, on n’est pas prêt de zieuter la colonne Vendôme. Depuis 1946, il y a eu quatre bébés portant le prénom de Thècle. Si vous en connaissez un, même oblitéré, mettez le sous verre, c’est aussi rare de trouver un Thècle dans la nature, qu’un poil de derche de Rika Zaraï dans une bassine depuis le 6 juin.

On ne peut pas lui en vouloir à Thècle, car pour avoir été canonisée elle n’a pas participé qu’à Colle En Tas.

Thècle est une vierge et la première Martyre qui date du 1er siècle, une paille!

Pour faire court, elle a résisté:

  • au feu d’un bûcher

  • à une lionne affamée qui lui a léchouillé les tringlots au lieu de la boulotter

  • à des lions et des ours, mais la lionne du coup d’avant les a boulottés avant de retourner astiquer les ribes de la martyre

  • à une fosse remplie de serpents qui ont été caramélisés par une boule de feu venant d’on ne sait où, les sernouilles finissant aussi gros que des fistules.

  • à un écartèlement par quatre taureaux

 stethecle.jpg

(Crédits photos: Jérémy Duscotch – Sainte Thècle en pleine incandescence divine à la cantine « Catherine Sauvage » d’Iconium) 

A chaque fois, la Thècle est ressortie de l’épreuve en disant « même pas mal! ». Elle faisait un tabac au tableau des médailles et les Pêts qui noient étaient de la couleur de leur froc rien qu’en visant l’athlète.

Vu la tronche de son cul riz cul l’homme vite fait, elle aurait plus gagné  en royalties en s’appelant Indiana, plutôt que Thècle.

Je n’ai rien contre elle, mais elle se serait fait éjectée en première semaine on aurait eu une fête plus sympatoche à souhaiter. Car le temps de retrouver une des quatre Thècle, même sur fesses bouc, mon pied de tomate je pourrais l’attaquer au pied de biche pour le désosser.

Donc, c’est décidé, je crée une association loi fafiot 101, l’APEFACDC, à ne pas confondre avec la pouffe d’ACDC.

L’Association Pour l’Eviction Des Fêtes A La Con Du Calendar a des beaux jours à viendre, car en reluquant la liste des Saints et des Saintes à venir, il y en a quelques uns et quelques unes qui sont dans son colis mateur.

Donc, Bonne Fête aux Thècle, et profitez bien de cette journée, car l’année prochaine, ce jour de fête ne sera peut-être pas monopolisé par une équipe de belote!

En tout  cas, c’est toujours la fête aux déconnobloguiteuses et déconnobloguiteurs sur tous les sujets qui vous tiennent aussi bien à coeur qu’à pique, toujours dans la limite du raie zonable.

(franck 77)

Publié dans:Effets mes rides |on 24 septembre, 2008 |46 Commentaires »

En attendant le cent unième fafiot!

Mercredi 24 Septembre 2008

(de laisser la salle des fêtes dans le même état que ma cuisine amen âgée)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Une fois que le nettoyage de la salle des fêtes de Mézieux-Sur-Glaires sera terminé, le cent unième fafiot paraîtra.

En attendant:

http://www.coloriage.tv/Lucky-Luke-coloriage

Publié dans:déconno-news |on 24 septembre, 2008 |1 Commentaire »

C’est le centième fafiot!

Mardi 23 Septembre 2008

(de profiter de l’occasion du fafiot cent, pour passer une journée « sans »)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Il fallait bien que cela arrive un jour, et c’est aujourd’hui!

Le centième fafiot du blog de la déconnitude est publié.

Certes le fafiot ne sera pas plus exceptionnel que d’habitude, mais nous allons tâcher de marquer le coup en décrétant une grosse journée « sans ». On nous bassine avec la journée sans bagnole, sans tabac, etc, je ne vois pas pourquoi je ne ferais pas ma journée sans.

En première approche, je  me suis levé sans me gratter le fion, ce qui m’a permis d’attaquer la journée l’esprit clair.

J’ai pris mon thé sans sucre, mais ça je le fais tous les matins. Fait plus rare, j’ai laissé tomber ma biscotte par terre sans dire bordel de merde, et là j’ai pris sur moi.

J’ai pris ma douche sans eau, et je me suis rendu compte du gain de temps considérable que ça génère, ce qui m’a permis de me sécher, dans la foulée, sans serviette, ce qui ma permis de la remettre dans l’armoire sans la laver.

Je me suis habillé sans me presser, et ça, c’était plutôt appréciable. Bien sûr, je suis parti sans voiture, et j’ai pris le train (j’ai eu du bol c’était une journée sans grève, enfin presque). C’est à partir de là que je me suis rendu compte que le monde extérieur était hostile.

J’ai voulu voyager sans ticket. Le contrôleur m’a foutu une prune sans hésiter. Du coup, je me suis assis sur la banquette sans faire attention en prenant la place d’un gazier qu venait de se lever. Boudiou, je sentais que ça me collait au derrière et que ça ne sans sentait pas la rose. je me relèvus, et je n’ai pas eu besoin de gouter pour savoir ce que c’était. Je chopis le gazier par le colbac, et je lui montris les dégâts. il m’expliquait que lui aussi passait une journée « sans » mais sans concessions. Avant de partir, comme il avait la pizza au bord du four, il l’a déposée dans les cagouinsses, en décrétant que c’était la journée sans PQ pour le développement durable. Et comme c’etait un fan de Sharon Stone, il est parti sans slibouze sous le bénard en oubliant qu’il avait des gros bouts en post-it.

J’arrivus au siège de Déconnoland, et j’ me disa, franck 77, j’m'en va faire une journée sans fafiot.

C’était décidé, j’allais passer la journée sans dire de déconnitudes. J’ai tiendu une minute trente, car voyant tout le matos , même pas fini de payé à Théophile Moitonpèze, qui ne demandait qu’à déconno imprimer,  je n’ai pû m’empêcher de sortir le centième fafiot, qui fait déjà la une du Parigot d’aujourd’hui:

parigot.jpg

Cliquez la dessous pour la version « pas pliée »:

C'est le centième fafiot! dans déconno-news pdf parisien23092008.pdf

(franck 77)

—————————

(de la journée sans voiture)

Depuis quelques années, certains maires estiment qu’une journée sans voitures, ça le fait. On prétend que la voiture pollue, bien qu’ayant de la marge par rapport à la connerie, qu’elle est dangereuse en ville, en un mot qu’on peut facilement s’en passer. Aussi, à grand renfort d’employés municipaux qui bloquent tous les accès au lieu de faire leur boulot, à grand renfort de bus gratos qui sillonnent la ville, on nous fait croire que tout est règlé et que tout va bien. Le maire, fier de son coup, bilante le soir aux infos régionales que c’est un succès total, tellement total qu’il faudra attendre un an pour récidiver. Quand une idée est géniale, on la garde, d’habitude.

Le problème est que pendant cette journée sans bagnoles, l’économie de la ville s’est arrêtée. Beaucoup de commerçants ont baissé le rideau faute de clients qui n’ont que deux bras pour transporter leurs victuailles. Les artisans n’ont pas pu accéder à leurs chantiers qui sont en ville. La compagnie de bus s’est fait indemniser par la commune aux frais du commerçant et de l’artisan qui n’ont pas pu bosser. Le parking extérieur d’où partent la plupart des navettes gratuites n’a pas engrangé les 6 euros par journée et par voiture, ce parking étant déclaré gratos aux frais du contribuable. j’en passe, et des meilleures.

Si quelqu’un a compris l’intérêt de la chose, qu’il éclaire ma lanterne car pour moi, c’est la journée sans lumière.

Que les écolos lèvent le doigt, qu’ils aillent au turbin en draisiène, qu’ils résilient leur contrat EDF, qu’ils creusent leur puits, et qu’ils attendent la malle-poste pour recevoir des nouvelles de Noël Ta Mère, et qu’ils nous accordent une journée sans inepties. Il ne faut pas que je m’énerve, c’est quand même la journée CENT FAFIOTS.

(Pineau)

En attendant le centième fafiot!

Mardi 23 Septembre 2008

(d’aller chez M. Meuble pour  acheter un chiffre des centaines)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Le fafiot suivant sera le centième ou ne sera pas!

Vous avez un indice dans le titre…

En attendant:

http://www.coloriage.tv/tiny-toons-coloriage

Publié dans:déconno-news |on 23 septembre, 2008 |12 Commentaires »

C’est le quatre vingt dix neuvième fafiot!

Lundi 22 Septembre 2008

(de ne pas y couper, après l’été, c’est l’automne)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Et oui, aujourd’hui c’est le premier jour de l’automne, et les romantiques vont nous ressortir leurs vieux herbiers, leurs odeurs de craies, de tableaux noirs, le vent qui souffle et tout le matos qui va avec l’automne.

Ah qu’elles sont jolies toutes ces feuilles aux couleurs chatoyantes qui vont venir pourrir sur le sol, en cachant sournoisement les étrons canins laissés par des maîtres et maîtresses  indélicacats.

Mais ne cassons pas le charme de cette saison aux milles couleurs, et laissons place à la poésie qui seule, nous sauve de l’absurdité de la vie et nous fait oublier le compteur EDF et le Rap!

La déconnitude n’empêche pas la papouasie poésie, et nous allons embellir cette journée de quelques vers avant de s’en jeter d’autres derrière la cravetouse pour arroser l’automne.

Un ami historien, en se levant ce matin, s’est mis à déclamer ce début de poême de Lamartine, qui a pondu autant de méditations, que l’idôle des jaunes a descendu de topettes, c’est vous dire à quel point il était romantique le gazier!

« Salut ! Bois couronnés d’un reste de verdure !
Feuillages jaunissants sur les gazons épars !
Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la nature
Convient à la douleur et plaît à mes regards… »

« Rêves d’automne », de Lamartine (méditations romantiques)

automne1.jpg

Il y en a aussi un autre écrit de Samain, pas de celle de Lamartine, de celle d’Albert qui au niveau du moral dans les fumantes était un grand spécialiste:

« L’automne qui descend les collines voilées
Fait sous ses pas profonds tressaillir notre coeur
Et voici que s’afflige avec plus de ferveur
le tendre désespoir des roses envolées… »

« L’automne » d’Albert Samain


J’ai une tendresse particulière pour celui-ci :

Odeur des pluies de mon enfance
Derniers soleils de la saison !
A sept ans comme il faisait bon,
Après d’ennuyeuses vacances,
Se retrouver dans sa maison !

La vieille classe de mon père,
Pleine de guêpes écrasées,
Sentait l’encre, le bois, la craie
Et ces merveilleuses poussières
Amassées par tout un été.

feuille1.jpg

O temps charmant des brumes douces,
Des gibiers, des longs vols d’oiseaux,
Le vent souffle sous le préau,
Mais je tiens entre paume et pouce
Une rouge pomme à couteau.

« Odeurs des pluies de mon enfance » – René-Guy Cadou

Peut-être parce qu’à l’époque l’encre, le bois et la pomme avaient meilleur odeur que les merguez et les banderoles.

Comme il me reste de la place sur ma page de cahier, je vous délivre ce poème tiré des grimoires de Déconnoland

Salut! Saison aussi humide qu’une éponge
Tu refais surgir toute une panaplolie d’impôts
Les belles feuilles d’été de ta rouille tu ronges
Et je n’te parle même pas de ma tête de delco

« le tumulus sent l’humus » - Victor Urgo

delco.jpg

Aux ceusses et ceuzes qui commencent à avoir la tige creuse et les feuilles jaunes, et aux ceusses et ceuzes qui s’en badigeonnent le nombril avec le pinceau de l’indifférence de l’automne, je leur dis qu’ils peuvent déconnobloguiter, même de façon romantique, et dans la limite du raie zonable, sur tous les sujets ce dont au sujet desquels vous voulez causer.

(franck 77)

Publié dans:déconno-news, Effets mes rides |on 22 septembre, 2008 |24 Commentaires »

En attendant le quatre vingt dix neuvième fafiot!

Lundi 22 Septembre 2008

(de dire que ma connection est reviendue et que vous allez devoir me supporter)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Ce viquinde, ma liaison a des aisselles m’a pétée à la tronche. J’ai dû jouer du chalumeau et de la pince crocodile pour me re-connecter hier matin.

Donc tant pis pour vous, un fafiot va bientôt viendre!

En attendant:

http://www.toupty.com/relierpointsapoint.php?num=6

Publié dans:déconno-news |on 22 septembre, 2008 |3 Commentaires »

C’est le quatre vingt dix huitième fafiot!


Dimanche 21 Septembre 2008

(de dire que les technologies pro-graissent et que ma soeur, elle bat le beurre)

(et de profiter des journées du patrimoine pour visiter quelques curiosités)

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

De nos jours, rien n’est fiable: les télécommunications fonctionnent à la « va te faire foutre », les trains tombent en panne à chaque coin de rue, les zavions tombent comme à Gravelotte, les chevaux meurent de la vache folle, les vaches attrapent le mildiou, et le raisin a la langue bleue. Dans quel monde vit-on, boudiou?

Au PC (point culminant à 12,67 mètres) de Déconnoland, 253 interviendeurs, sont interviendus toute la nuit par équipes de 3,14 sans seize qui a préféré passer la nuit avec sa meuf au Vatican. Il semblerait que le sinistre ait été circoncis, comme on dit à Tel Aviv. Pour l’heure, nous avons squaté la cave à Momo, le bar-tabac-volailler du coin, et nous tentons de vous informer avec les moyens du bord, c’est à dire une vieille machine à écrire Olivetti de 1937 retrouvée dans le grenier de Gilbertine, et une ronéo à alcool pour faire le tirage. Momo s’occupe des bières et des sandwiches. Franck77 revient à l’instant le bénouze sur les chevilles pour nous dire qu’il a trouvé la panne. Vu son état, il a du la chercher loin.

Un exemple de technologie qui coince: Dans la Bête humaine à Mimile, reprise par Renoir: - »Lantier, elle n’avance plus la bouzine ». - »Tu ne vois pas que je tutoie le kil de rouge, remue toi pour charger en charbon ». - »Ok, Lantier, c’est encore loin Le Havre? ». - »M’en parle pas, j’espère que Séverine sera sur le quai ». - »Tiens le coup, il ne faudrait pas que tes cathé nerfs lâchent ». Et la machine vaporisante arriva au Havre sans encombre alors que de nos jours, les TGV évoquent toujours une rupture de caténaire pour râter le début du film.

Un autre exemple: Quand François premier a parachuté ses troupes sur les p’tits Suisses à Marignan 15 deux fois, il n’a pas dit que le brouillard empêchait les avions de décoller. Alain Delco vous le confirmera.

                                                      Pineau

——————————-

(de profiter des journées du patrimoine pour visiter quelques curiosités)

Aujourd’hui, c’est la seconde journée du patrimoine.

Qu’est ce que c’est y les journées du patrimoine? Eh bien, ces jours là, des hordes de gaziers et de gazières vont s’engouffrer comme des boeufs dans des monuments afin de pouvoir souiller de papiers gras sur des parquets cirés, de virgules dans les tentures, et de glaviots sur des vieilles pierres et tout cela gratos!

Ce matin, en revenant du port de pêche de Fontainebleau, j’ai jeté un oeil glauque dans la célèbre   »cour des adieux », je vous raconte pas la tronche des grognards. On ne s’entendait même plus gueuler dans le parc, alors dans la piaule de Napo, ça devait être, limite, la techno-parade.

Par contre, des endroits oubliés et très peu fréquentés peuvent faire l’objet d’une sortie agréable. Pour cette aprè’m, je vous dévoile quelques pépites à visiter.

A Z’y-Va-Les-Cormeilles

Vous avez, à visiter, à l’angle de la rue Joeystar et du boulevard Victor Urgo, la carcasse d’un Renault Poulagane, oeuvre conceptuelle laissée en donation lors des dernières z’y-va-teries chauffantes par des artistes voulant garder l’anonymat tellement ils sont modestes.

A Père-Dominique-Enrobedebure-Sur-Yvette

Pour les amoureux des vieilles pierres, vous pouvez crapahuter dans les ruines du donjon du château datant de l’époque de l’omelette mévoringienne en plein milieu de la forêt Desfesses, dans laquelle, selon la légende, le seigneur Dézanus a terrassé le dragon Ratapoil qui crachait du feu par le mauvais bout.

A Trifouille-Moi-Les-Joyeuses sur les bors de Monchorte (rivière très giboyeuse)

L’église vaut le détour, tout comme celle de Tripote-Moi-les-Joyeuses où, le dimanche matin, la messe est  célébrée par le curé Trécy (jiji cinqsept dans le civil).

Le reliquaire contient un tibia du coude de Saint Thétiseur, canonisé pendant la techno parade de l’année dernière à partir d’une baffle de 3000 Watts .

Le cimetière ombragé est un bon lieu de pique-nique, avec le caveau de famille de Gilbertine Sautopaf.

A Fouzydonc-Ymboncoult

La station d’épuration pré-pompidolienne ouvre son musée abritant les gros bouts non digérés et fossilisés. Dans la boutique de souvenirs, vous pourrez  acheter des brochettes de rats sous vide, des CD de Diam’s, et des oeuvres dédicacées de Christoph Büchler

A Bézenville en Tarn et Moselle

Tout au long de l’année, il y a l’excellent musée des vieux métiers : pignoleuses de brichemou, rabroueurs de caquets, miroufleurs d’escalettes, plascaniers,…..

(franck 77)

Publié dans:A la messe de jiji cinqsept, déconno-news |on 21 septembre, 2008 |12 Commentaires »

PETITES DECONNO Z’ANNONCES de SEPTEMBRE 2008

franck77

CHERCHE A LOUER Studio de 3 pièces en périphérie de Rouen à cinquante mètres du centre ville pour un loyer mode et raie de 326,75 déconno-francs hors charges comprises.

Didier 02

CHERCHE A LOUER, une basse cour fournie: le premier qui me répond que loué, c’est par là et ho la belle rouge en ergotant sur les mots, je le décrète…….suzette.

 Nikko 13

Suite échange monétaire de 1 déconno-franc contre 1 tour et demi de scooter, CHERCHE plateau tibial gauche d’homme d’une quarantaine d’année ayant peu servi.

Sganarel

CHERCHE A VENDRE une collection de Bob Morane d’Henry Verne , rien à voir avec la chanteuse et Jules Verne attention. Publiée aux éditions Marabout (année 1950) . Y en a 78 exemplaires différents. Un type m’a dit qu’ils avaient une certaine valeur , comme j’y connaîs qu’dal faudrait me tuyauter pour savoir au pifométre combien ça peut se vendre ?

3 réponses

- franck 77 – « A mon avis, cela peut se vendre un certain prix (grosso merdo) »

- Didier 02 -   »se renseigner en indochine« 

- Nikko 13 -Aller à “l’assault” de “Canari Bay” dans des vêtement “Unisexe”.
Attention en route car “Anne cherchait l’amour” avec son “3eme sexe”.
Après aller à ” Un grand carnaval” “Trois nuits par semaine” mais pas “Les plus mauvaises nuits”.
Là tu trouveras “Ladyboy” qui pourra te renseigner sur les bouquins de “L’aventurier”

Didier 02:

OFFRE D’EMPLOI:recrute femme esquimau pour garde d’enfants.
Ecrire au journal ” le courrier picard” qui transmettra aux époux courjault.

marco:

A LOUE (dans la Sarthe) MAISON A VENDRE
MAIS A VENDRES ( dans l’hérault) RIEN A LOUER.
J’ai une loc à SION (en Savoie) pour la pêche et un scion en LOC (en bretagne).

franck 77:

ECHANGE maison hantée contre maison en L

Didier 02:

ECHANGE maison austère contre chalet en bois: prière de s’adresser à l’étude de maitre Cube and cie.

franck 77:

A VENDRE oeuvre de Christoph Büchel livrée dans son sac poubelle, faire offre.

1 réponse:

- Nikko 13 - Offre pour le Büchel:
Echange ton sac poubelle contre un vieux chewing-gum de Andy Waroll.
A moins que l’on associe les deux œuvres et qu’on les expose!
A voir………

Nikko 13:

ECHANGE femme de 40 ans contre deux de 20 ans.
Elle est fourniE avec 5 enfants en caution à rendre une fois diplômés et embauchés.
Ecrire aux journaux Con-érection ou Une-gnon.
PS: Dans le cas d’un échange au poids, les deux ne doivent pas dépasser les 110 Kg de celle de 40 ans.

Didier 02:

ECHANGE: capote pour dauphine contre pipe pour miss.

ECHANGE: moche femme contre belle mère.

ECHANGE : femme chimiotée contre chauve souris.Contact à l’adresse suivante :Mr x, rue de l’image à Epinal.

franck 77:

ECHANGE grosse en vie contre petite commission avec beau petit panier.

Didier 02:

Infirmière ECHANGE : petite compresse en bande contre grosses qu’on suce par touze.(cela arrive d’écrire une coquille)

Didier 02:

A VENDRE :vieux fauteuil roulant, (révision faite,réglages des soupapes, pneus neufs), suite passage à Lourdes.

jean-michel:

CHERCHE un fauteuil roulant avec option bénédiction pas pâle et ABS

jiji cinqsept:

TROUVé une vérité : ne sais pas à qui elle appartient…
Le propriétaire peut venir la chercher au presbytère de la petite chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses.

Sganarel:

VEND alibi pour homme volage , faux témoignages ….etc
à débattre selon prestation mensongère !

Didier 02 :

ECHANGE  : une grosse moule avec pertes blanches contre une douzaine d’huitres avec perles blanches.Vous adressez ETS : la BOURRE RICHE
69 voie sans issue FOULAMOIDAN
MONCUQ.

jiji cinq sept :

PERDU mes illusions depuis trop longtemps : Prière de me les rapporter.
Une récompense sera attribuée…

Pineau :

LOUE les exploits de nos athlètes, médaillés ou non aux jeux paralympiques. Les pseudo-journaleux qui ont brillé par leur non-information sont déjà VENDUS.

Mimosa :

Vends la collection complète des disques de Diam’s, jamais servis.

Me reste également un ségopack d’occase que je n’ai pas réussi à refiler aux blogueurs d’à côté (sur le très plus joli blog du monde : http://lautreblog.unblog.fr)

PS : Pour la pub que je viens de diffuser, Francky, tu envoies la facture au nom de ma boîte… Comme d’hab quoi !

1 réponse:

- franck 77 - Files ta collection de CD de Diam’s invendable à Christoph Büchel, il a une expo à la déchetterie de Fouzydonc-Imboncoult à la fin du mois.

Sganarel :

J’ai un critérium à VENDRE , c’est pas pour moi c’est pour l’ami Pineau .

Alors le critérium pour info , c’est comme un aquarium mais dedans tu met pas des poissons , tu met des cris . Celui de pineau est insonorisé.
Sinon le prix est à débattre selon que l’acheteur garde les cris que Pineau y a déja mis ou si le bocal est vierge de cri !
Pour un critérium jamais servi.
La mise à prix est de 200 rotS .
Attention certainS cris peuvent faire péter le verre du critérium , aussi il est conseillé de lire attentivement le mode d’emploi de la notice.
 

Sganarel :

A VENDRE :Bon c’est pas de guetter de coeur , mais je crois bien que je vais vendre mon âme . Probléme le diable n’en veut même pas , j’ai bien demandé à Lucie fer mais elle est fauchée ce mois ci . Elle m’a dit que celui qui me l’achèterait ne sait pas à quoi satan . Quant à la belle z’ai but elle croyait que c’était mon âne !

Pineau :

VENT du cul. Article idéal pour fesses tivités. Pêts qui noient s’abstenir pour ne pas détruire la couche-culotte d’Ozone.

Déconnoland :

OFFRE EMPLOI de classeur de petites déconno z’annonces sur fafiot de blog. Salaire: nul, avantages: aucun, remboursement de titre de transport: uniquement si l’embauché vient en télé siège, prime de panier: mes genoux, treizième mois: causes toujours, intéressement: un de ces quatre sans fautes.

Nikko 13 :

A CEDER suite trouvaille dans le cartable du fiston:

200 g de pâte à modeler Play-do marron sous cellophane
1 sachet de levure chimique
1 seringue (peut être pour farcir les gâteaux)
1 petite cuillère (elle doit avoir de la valeur car sûrement en argent, noircie sur le dessous)

Sganarel :

VENDRAIS pére et mére pour un plat de lentille Afflelou essilor Manaudou !

VENDS sous Le-Mans tôt , photos de Jeannot chez Darty !

Didier 02 :

A VENDRE: stérilet en or, affaire a pointer du doigt, profitez en les bourses se vident en ce moment, meilleure façon de rentrer dans son argent.Vous adressez a : Mr DUGLAND
2 rue du pré puce
69 phalopes.cesexe

jiji cinqsept :

CHERCHE toujours à refourguer le sex-toy de Gilbertine…

[ Comment ça, je peux me le foutre au… ?!? Bande de mal au trou !!! ]

jiji cinqsept :

CHERCHE connerie à dire mais ne sais pas comment faire,
cherche connerie à faire mais ne sais pas comment le dire…

—————————–

Prière de me rapporter ma jeunesse et mes souvenirs qui sont restés en Provence !!!

1 Réponse :

- Nikko 13 – Trouver sur RN7 près de Salon de Provence 3 histoires de Toto, sur plage du Prado à Marseille une vieille paire de RayBan et deux préservatifs, dans les callanques de Cassis un pucelage, aux Baux de Provence un Tag “Jiji nike la Police”
Si cela fait partie de ta jeunesse et tes souvenirs oubliés Bien c’est Pas jolie jolie………..

Sganarel :

VENDS pour cause de redressement fiscal, dictionnaire des taxes édition 2007/2008 mis à jour depuis mai 2007 .

Tontonbousies :

JF, bac + 5 étudiante IUFM CHERCHE stage en alternance comme dame pipi dans grand restaurant ou boite de nuit.

1 réponse :

- Pineau – Salut tonton, ton profil m’intéresse, surtout le profil droit (celui qui n’est pas à gauche). J’ai une place dans la petite école maternelle du village. Le blême est qu’il te faudrait un Master en couches culottes. Si tu ne l’as pas, on propose une formation en trois ans.

Pineau :

TROQUE à Des rôts, et ECHANGE deux bons procédés

Cause cessation d’activité, VENDS coupe-coupe de guérilléros, état neuf. Faire offre au Vatican, qui transmettra. Ingrid.

VENDS parties de moine et gros bouts de curé. En cadeaux, quelques accessoires ça sert d’auto qui débourrent épais et pissent copeaux.

Sganarel :

VENDS squelette d’esquimau ou bâtonnet c’est pareil .Conviendrait à liliputien pour confectionner des skis.

franck 77:

ECHANGE ministre raide comme la justice avec un polichinelle dans le tiroir, contre canard bien commode avec la tête dans le tiroir, pour continuer de jouer du piston à coulisse dans de bonnes conditions. S’adresser à X, Faubourg Saint-Honoré, uniquement le mercredi.

Didier 02 :

VENDS:trilock (muet), attention c’est à votre tour…..(niquer)!!

WANTED : thierry95.
(Qui a une petite nympho)

A VENDRE : Ecureuil, livré en caisse des pargnes!!

Publié dans:Petites Déconno Z'annonces |on 21 septembre, 2008 |60 Commentaires »

C’est le quatre vingt dix septième fafiot!

Samedi 20 Septembre 2008

(de profiter des journées du patrimoine pour découvrir les lieux pittoresques de Déconnoland)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Quand ça veut pas, ça veut pas……Franck77 me fait savoir à 18 heures qu’il est en rade d’internet. On cherche une combine pour vous envoyer le fafiot……….qui est prêt. (Pineau).

En attendant, continuez de déconnobloguiter comme des malades,et toujours dans la limite du raie zonable.

Publié dans:déconno-news |on 20 septembre, 2008 |4 Commentaires »

En attendant le quatre vingt dix septième fafiot!

Samedi 20 Septembre 2008

(d’avouer que je n’ai pas rattrapé mon retard d’hier)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Mon abonnement Internet chez merlanfree.fr a déconné plein tube ce matin!

Cet après’m, je mets de l’ordre dans les déconnos z’annonces, je ponds un fafiot, et je donne un coup sur le pare-brise.

En attendant:

http://www.vrac-coloriages.net/coloriages_ligne/schtroumpfs.html

 

Publié dans:déconno-news |on 20 septembre, 2008 |4 Commentaires »
12345

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique