Archive pour septembre, 2008

C’est le quatre vingt seizième fafiot!

Vendredi 19 Septembre 2008

(de prédire si le viquinde sera cuculturel ou pas)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Boudiou, quel viquinde ça va être! Franchement, j’hésite!

Que faire, où aller, pour être un homme du XXIème siècle?

Vais-je aller au Palais de Tokyo à Paris-Sur-Seine admirer les ouvres conceptuelles de Christop Büchel avant le passage des éboueurs?

Vais-je me délecter de la mélodie de la Techno-Parade?

A l’occasion des journées du patrimoine, vais-je aller, gratos, visiter le château de Versailles? (Merdum, avec les Kooneries accrochés aux lustres, ça ne risque pas d’être gratos, car l’artiste veut conserver son statut de très haut côté du marché de l’art).

Ah si, il y a un évènement à surtout ne pas rater. Cela a déjà commencé hier soir au Palais Omnisports de Bercy. En effet un des plus grands fleurons de la musique française réapparait sur scène pour six concerts d’anthologie à Bercy: ce merveilleux groupe est NTM.

NTM, sa poésie des mots, ses mélodies soignées, ses interprètes charmeurs….

Le retour de JoeyStarr et Kool Shen, quel évènement musical! Je me retiens pour ne pas bander de joie.

Le groupe porte voix des banlieues, notamment du neuf cube, fait son retour pour la plus grandes joies des Z’y-va mélomanes.

ntmconcert18092008.jpg

(Crédits photos: AFPêt Ta Race – (Thomas Fototêtedemort) – Z’y va la zique qui déchire grave le 18 septembre 2009)

Pour les amoureux du verbe et de la chanson à texte, je vous fais cadeau de cet extrait, pépite de la création française:

Retour en force de l’ordre moral
J’veux surtout pas t’casser ton moral
Mais, c’est le bordel
Quand t’entres pas dans leur panel
J’suis formel et reste formé pour ça
Nick le CSA
C’est pour ça qu’j'ai gardé ma tenue de combat
Que j’lâcherai pas mon « ton-ba »
Fais gaffe à ton dos, protège tes abdos
Si tu parles cash de leurs vices, ils te f’ront pas de cadeaux
On nous censure parce que notre culture est trop basanée
Qu’on représente pas assez la France du passé
C’est carré, on veut nous stopper
Ça allait tant qu’on rappait dans les MJC
Mais aujourd’hui le phénomène a grandi, Dieu merci !
Je remercie les jeunes qui rappent sans merci
Et puis nique sa mère si, on ne passe pas dans leurs radios
On f’ra le tour, c’est pas grave
Le plus dur c’était de sortir d’la cave, et les gens le savent
On est encore là
Prêts à foutre le souk et tout le monde est « cor-da »

Bon , je trouve cela un peu plus pastel et moins poétique que du Diam’s, mais je suis z’ému rien qu’en relisant cette oeuvre!

Du coup, je relis tous les emballages des produits à chiottes pour dénoncer des plagias éventuels de ces firmes qui ne respectent pas la culture française en l’agressant de façon chimique.

Joeystarr, c’est le genre de mecton qui doit être un très bon compagnon, à condition de ne pas être, bien sûr, ni une hôtesse de l’air, ni un singe, ni sa femme; mais nul n’est parfait.

08.92.39.01.00, un numéro à composer de toute urgence pour réserver une tinette à Bercy!

Et si vous avez mieux à faire, pas de bol! il y a une tournée qui suit: 

NTM en tournée : les 18,19, 20, 22 et 23 septembre, Palais omnisports de Paris-Bercy ; le 3 octobre, à Marseille ; le 9, à Strasbourg ; le 16, à Bordeaux ; le 17, à Toulouse ; le 18, à Montpellier ; le 23, à Lyon ; le 24, à Lille ; le 25, à Nantes.

Sinon, on peut aussi déconnobloguiter  en déchirant sa race sur tout ce qui nous fait kiffer grave dans la limite du raie zonable.

(franck 77)

Publié dans:déconno-news |on 19 septembre, 2008 |14 Commentaires »

En attendant le quatre vingt seizième fafiot!

Vendredi 19 Septembre 2008

(de dire que bien non, pas tout de suite)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Suite à une rupture de fesses haut, et à un éloignement doigts clavier de 60 kms ce matin, le fafiot 96 n’est pas encore pondu!

Ne demandez pas les remboursements tout de suite, le fafiot 96 paraîtra vers 16h17, j’peux pas mieux!

Si certains sont inquiets et veulent avoir plus de renseignements, Déconnoland vous laisse à disposition un numéro vert que voici:

NUMERO

En attendant:

http://www.vrac-coloriages.net/coloriages_ligne/goofy.html

 

Publié dans:déconno-news |on 19 septembre, 2008 |7 Commentaires »

C’est le quatre vingt quinzième fafiot!

Jeudi 18 Septembre 2008

(de constater que Déconnoland est sorti de son vase d’expansion)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Excusez moi pour le ch’tit retard de publication, mais un nain prévu, un des pendants de ma volonté est viendu pour me pomper autant d’air que de temps.

J’ai voulu aussi attendre l’ouverture de la bourse de Déconnoland (et oui!) qui a eu lieue à 11h72′ où la tendance est plutôt bonne.

Nous pouvons être optimiste quant au maintien asymptotique biconvexe à variation du bois du déconno-franc en examinant les dernières cotations:

à l’ouverture du naze-dac, le déconno-franc valait :

  • 0,812 pouillième de Rôts 
  • 9.213 glaouies
  • 0,012 plaque d’égout
  • 4,304 coups de chapeau
  • 24,523 tours de reins
  • 0.417 lots de dix rames
  • 1.48 brichemous

La banque centrale européenne nous a faxé que ça roule ma poule, et le plus gros assureur de Trifouille-Moi-Les-Joyeuses maintient son activité.

A déconno-franc constant, par rapport à lundi, la ménagère de moins de 50 ans et de plus de 57 kgs peut remplir son panier sans en mettre à côté. Le pouvoir d’Aïcha n’est pas attaqué.

Par contre la production de semoule biophylisée et les récoltes de cahiers à spirales sont en baisse par rapport à  je ne sais plus quand.

Aucun mouvement social n’est prévu ces prochains jours, mais nous ne pouvons pas prévoir une grève surprise notamment du côté des capteurs d’ amnésie, et des professeurs de Yukulélé à Fioul.

Bref, la situation à Déconnoland est sereine, calme, reposante.

D’ailleurs, j’appuie mes dires sans cul férir, les analystes de Déconnoland nous ayant communiqués un premier graphique et un camembert attestant de la situation:

graphique1.jpg

(Valeurs actuelles – Graphique général Déconnoland)

camembert1.jpg

(Valeurs un peu moins actuelles – Calendos qui déconnocoule du gras fique)

Les échanges, les ventes, les transactions ne débandent pas en consultant les petites déconnos z’annonces du journal « Le Déconnolandais ».

Le tourisme va bon train, et les investisseurs commencent à s’intéresser à notre beau pays.

Il fallait vous donner des nouvelles afin que vous soyez au courant de ce qui est récent.

Nous pouvons, en toute quiétude et en toute déconnitude, continuer de déconnobloguiter comme on sait faire, toujours dans la limite du raie zonable.

Toutefois, si y se passe que’que chose, je ferais un flash spécial avec de la braise décongelée.

(franck 77)

 

Publié dans:déconno-news |on 18 septembre, 2008 |21 Commentaires »

En attendant le quatre vingt quinzième fafiot!

Jeudi 18 Septembre 2008

(d’attendre un certain temps le fafiot suivant en causant du 3000ième déconno commentaire)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

En attendant la quatre vingt quinzième fafiot, Déconnoland vous annonce que le 3000ième déconno commentaire a été rédigé par :

marco, hier, à 13h35.

Voici le lit bêlé:

Salut les déconobligateurs et teuses,

Il faut mieux avoir la peau lisse au cul que le culot en pisse.
Contrepétrie belge : Il fait beau et chaud.

a+ peut être.

Marco, est un déconnobloguiteur qui sévit plutôt au milieu de la nuit, mais là, il est interviendu en milieu de journée car il sentait qu’il était à portée de lots sublimissimes qui ont fait la réputation de Déconnoland au delà de la galaxie blogosphérique +12 mètres

Le récipient d’air va donc recevoir, un de ces quatre sans fautes:

  • Une photo d’Eddy Cassé du maire de Fouzydonc-Ymboncoult

  • Un filet garni contenant

    • un cabillaud désossé

    • un steack à chier sous selle au fan

    • une pizza quatre panards de chez Maxi-Maux

    • un dossier d’admission pré-rempli à l’hôpital Beaujonc-Les-Oreilles de Z’y-Va-Les-Cormeilles au service Gastro du Professeur Nicole Oskopi

  • Une image pieuse représentant l’ange Gabriel qui brûle l’esprit saint entre deux chipos.

  • Une reproduction miniature d’une oeuvre de Jeff Koons en rotin

  • Toutes les ficelles de caleçon de Déconnoland

Voilà, voilà.

Bon, en attendant:

http://www.coloriage.tv/7-nains-coloriage

 

Publié dans:déconno-news |on 18 septembre, 2008 |8 Commentaires »

C’est le quatre vingt quatorzième fafiot!

Mercredi 17 Septembre 2008

(de dire que le fafiot cause un peu d’actu en vrac)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Le lancement, hier, de la rubrique Petites déconno Z’annonces n’a pas laissé indifférents certains déconnobloguiteurs, qui ont eu vite fait de profiter de ce service.

Je rappelle qu’il y aura un fafiot dédié aux déconno Z’annonces par mois, et que ce dernier sera accessible en cliquant la catégorie iguane dans la colonne de droite au dessus du compteur de visites porté au rouge.

J’va tenter de remonter le fafiot des déconno z’annonces, pour qu’il soit toujours derrière le dernier fafiot du jour, si vous voyez ce que je veux dire, mais j’me comprends.

Aujourd’hui, je ne vais pas me casser trop le chou, car ce n’est pas tout cela de batifoler dans le mets dix cales, mais le boulot prends du retard, et les journées n’ont que deux bras, et personne ne vient faire mon boulot.

J’ai noté deux ou trois nymphos à la con ce matin.

Il y a eu, du côté de Dunkerque, un trafic de déchets. J’espère que Christoph Büchel n’est pas dans le coup, et que certaines de ses oeuvres ne se sont pas retouvées au cul d’un camion, bêtement bradées, alors qu’il se fait des couilles en or en vendant ses saloperies pour son propre compte.

En Israël, il y a un test canin qui consiste à demander au proprio d’emmener leur clébard dans un labo, afin d’y répertorier l’ADN de l’étron. Un fichier Edvige colombinoscopique sera créé. Le but est d’avoiner les proprios qui laissent les colombins de leur toutou sur la voie publique, puisqu’ils pourront être suivis « à la trace ». Et pour les bons proprios, ils auront des bons d’achat pour acheter du Canigou préchié à leur animal de compagnie.

grostron.jpg

(Crédits photos: Agence Pascap – si, si, il a été cap…)

Moi je dis que ce n’est pas con, et que je suis pour le fichier Etronique en France! Parce que la seule envie que j’ai quand j’aperçois un glandu qui fait dégazer Médor n’importe où en oubliant le désastre, c’est de lui faire bouffer le produit canin sans pain.

On va aussi nous beurrer la raie avec le retour de PPDA, journaleux romantique qui vole la nuit, sur le 20 heures. Si c’est pour qu’il nous  annonce le retour d’Amstrong, cyclotimique chimioté jusqu’aux burnes qui vole les Tours, moi je dis prout. Manquerait plus que Rika Zaraï sorte de sa con va l’essence et la coupe sera pleine.

Effets mes rides:

Aujourd’hui c’est la Saint Renaud.

renaud.jpg

(Crédits photos : Saunier Duval – l’idôle des jaunes chantant des choses bêtes en cours durant sa période pré-Colombine) 

Donc bonne fête à l’idole des jaunes, qui doit faire Manhattan Kaboul à cheval sur un cubi de 50litres, afin de féter l’anniversaire du succès qu’il a eu en pondant une chanson sponsorisée par Ben Laden du label Alkaïdi-Alkaïda.

Et n’oubliez pas de déconnobloguiter à donf sur ce que vous voulez bande de voyouxes et de vouyouzes.

Le service petites déconno z’annonces est toujours ouvert…

Publié dans:déconno-news, Effets mes rides |on 17 septembre, 2008 |27 Commentaires »

C’est le quatre vingt treizième fafiot!

Mardi 16 Septembre 2008

(de dire que Déconnoland commence à en imposer et va compter dans les sphères cubiques)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Pendant qu’Anne et Stésie, jouaient au poker avec mes bas morceaux, dans le secteur de la finance mondiale, au milieu du marasme bancaire, et par ricochet boursier, un petit évènement anodin est passé, hier, quasi inaperçu, alors que pour Déconnoland, ce dernier est un premier signe de reconnaissance de la communauté Européenne et péri-urbaine.

En effet, il y a quelques temps, j’ai contacté le FMI pour qu’ils étudient le cas de Déconnoland!

Au premier rendez-vous, je me suis rendu compte que je m’étais trompé d’adresse dans les pages jaunes et que je m’étais emmêlés les crayons en consultant la route sur Maqueuedeppy.

J’étais bien au FMI, mais quelque chose m’a mis l’anus à l’orteil la puce à l’oreille, quand ils m’ont demandé de poser mon dossier et d’enfiler une panoplie de nudiste. Je m’étais rendu compte, mais trop tard, que le FMI, sus-désigné, était une antenne médicale du Professeur Marie Onnetiste,  célèbre gastro sur table de log, proctologue du Tour de France, et que, FMI étaient les initiales de Fouilles Moi l’Intimité.

lascaux2.jpg

(Clinique la Rose-Raie – imagerie médicale – Les parois abdominables du Lascar)

Remarquez, la scéance de Tata Yé m’a permis de voir que ma boyasse ressemblait plus  à une soupe au pêcheur qu’à de la saumonette, d’où quelques difficultés à fafioter ces derniers temps.

Toujours est-il que j’ai pû, me rendre à la bonne adresse de la succursale du FMI, Fond Monétaire Internationale, grâce à Théophile Moitonpèze du Crédit Arboricole qui avait un contact direct en la personne de Jean Médecoté.

Ma requête était simple, c’était de demander aux zoo tôt riz thés compétantes de pouvoir doter Déconnoland de sa propre monnaie.

Ils ont étudié mon dossier sérieusement lardé et ficelé, ont contrôlé ma fiche sur Edvige, et ont finalement donné le feu vert à la création du Déconno-Franc, et cela s’est passé hier.

C’est ce matin, en ligotant la presse financière comme Le Vase d’Expansion, Le Monde fine en scié, Investir au flanc, Bouze Week ou bien The Fine en Chiotte Thaï, que la nouvelle apparaissait dans des entrefilets à l’échalotte.

Certes, le Déconno-Franc bat le butie, mais il battra bientôt autre chose si on mouille un peu le maillot.

Les premières cotations du Déconno-Franc sont prometteuses; pour information au Naze-dac à 9h63 ce matin le Déconno-Franc valait:

0,563 Pouillième de Rôts

8,564 Glaouies (Malaisie Bismurée)

0,345 Klytorisses (Bielles-aux-russie)

1 poignée de main (Branlanslavie)

1 tour et demi de Scooter (Godefroisy Septentrionale)

les félicitations du jury de Vaux (en Suisse)

Cette monnaie enfin créée, nous allons pouvoir ouvrir une toute nouvelle catégorie, qui est la catégorie « Petites Déconno Z’annonces ».

Le fafiot du dessous est disponible tout le mois de septembre (enfin ce qu’il en reste ) et est destiné à toutes les déconnobloguiteuses et tous les déconnobloguiteurs qui désireront passer des petites déconno z’annonces pour louer, vendre, acheter, échanger, ou autres…… .

Chaque déconno z’annonce, passera du commentaire au texte du fafiot.

Exemple: Franck 77 passe la déconno-annonce suivante:

CHERCHE A LOUER Studio de 3 pièces en périphérie de Rouen à cinquante mètres du centre ville pour un loyer mode et raie de 326,75 déconno-francs hors charges comprises.

Voila, voila.

Mais vous pouvez déconnobloguiter sur tout ce qui vous passe par la tête ou par les genoux bande de voyouxes et de voyouzes, dans la limite du raie zonable…

(franck77)

Publié dans:déconno-news |on 16 septembre, 2008 |13 Commentaires »

En attendant le quatre vingt treizième fafiot!

Mardi 16 Septembre 2008

(de confirmer que le bestiau est costaud et que la déconnitude a de beaux jours devant elle)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Je reviens, en morceaux, mais je reviens.

En attendant:

http://www.coloriage.tv/panoramix-coloriage

 

Publié dans:déconno-news |on 16 septembre, 2008 |7 Commentaires »

C’est le quatre vingt bouzième fafiot!

Dimanche 14 Septembre 2008

(de dévoiler que Bernadette n’avait pas mis qu’un pied dans la grotte)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

« Bernadette témoigne de dix-huit apparitions de laVierge entre le 11 février 1858 et le 16 juillet 1958 dans la petite grotte de Massiabelle, renfoncement dans une paroi rocheuse le long du Gave de Pau, à proximité immédiate du village de Lourdes. Lors de la neuvième apparition, Bernadette suit les indications de la Vierge et découvre une source d’eau. »

Quand je lis ça, je rigole doucement.

A l’occasion de la visite pas pâle en France et surtout au 150ième anniversaire des apparitions à Lourdes, j’ai étudié un peu le cas de Bernadette Soubirous qui, me semble-t’il, a eu un mal fou à démontrer le bien fondé de ses recherches, recherches, qui, d’ailleurs, ont été détournées pas la municipalité de l’époque, voyant en cela une aubaine pour faire rentrer des sous dans la caisse, la taxe professionnelle n’étant pas encore créée.

La Ch’tite Bernadette, qui savait à peine lire et écrire, était pour le pragmatisme dans l’avancée de la science, et poussait des recherches perso pour diminuer l’obscurité de la villégiature de ses vieux, qui, on se demande bien pourquoi, se sont mis un crédit pour acheter un cachot. En fait, ils voulaient que leurs enfants fassent des études courtes mais rapides tout en ligotant les bouquins dans le noir!

Bernadette, qui était pleine de bonne volonté, bricolait un peu avec des cierges. Mais les parents, qui étaient un gros tinet dans la dèche voyaient d’un mauvais oeil toutes cette cire bêtement perdue, et ils priaient Bernadette d’arrêter et d’aller jouer ailleurs, et de ramener en revenant un siau d’eau du Gave pour laver leurs tringlots.

C’est la que vint la révélation scientifique de Bernadette. J’va leur ramener autant de siaux qu’ils voudront les darrons qui me gavent, mais j’m'en va pouvoir affiner mes expériences dans la grotte qui est à peine à une bière d’ici.

L’obscurité de la grotte était sensiblement la même que  celle de la casba où elle créchait. Elle se mit à allumer une bougie pour voir s’il elle pouvait lire un mode et travaux sans se niquer les calots, ça ne faisait pas. Elle se dit tant pis pour aujourd’hui, j’reviendra demain avec une peu plus de matos* (*patois d’époque voulant dire matériel).

Le lendemain, elle revient avec une caisse à outils, du cablage divers et elle commmençait à faire son affaire.

A un moment donné, y a une meuf* (*femme bourgeoise en patois de l’époque) qui se pointe, et dit « Bonjour toi, ça a l’air vachement poilant ce que tu bricoles! J’peux t’aider? ».

Bernadette qui n’avait pas quatre bras accepta l’aide et c’est ainsi que l’association fut née.

La meuf lui dit qu’elle s’appelle Conception, car dans la famille, il y avait une branche hispanisante spécialiste du ménage.

Donc, la recherche de la lumière intense avançait à grand pas.

Le début fut laborieux:

imagepieusesoubirous2.jpg

L’éclairage n’était pas terrible, et on devait être en heure creuse, chose que bernadette n’avait pas prévue.

A leur quatrième rencontre, il y a eu du mieux:

imagepeusesoubirous1.jpg

(Bernadette se dit que la lumière commence à faire, mais que pour la lecture, c’était encore juste)

Elles s’amusèrent toutes les deux comme des folles, et à leur 16ème réunion de chantier, ça commençait à avoir de la gueule:

imagepieusesoubirous.jpg

(Bernadette en extase devant l’ampoule à incandescence)

A leur 17ème recontre, elle ont essayé l’éclairage par le haut, mais la mise en oeuvre était trop compliquée, et elle n’avait pas toujours un escabeau sous la main. mais le résultat était assez design pour l’époque:

viergemarie.jpg

(Eclairage par le plaftard selon la norme AFNOR 1858-SOUB-h9)

C’est à la dix huitième expérience, que les mauvais desseins de la Conception sautèrent à la tronche de Bernadette. En effet, sa camarade d’expérience avait foncé à l’INPI pour déposer le brevet, l’avait mis à son blaze et s’est tout de suite fabriquée une enseigne. Bernadette ne put que constater les dégâts:

maurlourdes.jpg

(Bernadette à genoux de dépit en se rendant compte de la supercherie)

Et si vous vous approchez bien de la scène, vous entendrez murmurer Bernadette: « elle m’a bien enculée Conception… »

Voilà, voilà le fruit de mes travaux.

Vous pouvez continuer de déconnobloguiter sur tout dans la limite du raie zonable.

(franck77)

C’est le quatre vingt onzième fafiot!

Samedi 13 Septembre 2008

(de causer derechef du souverain papautif Ben au Hit 16(64?))

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

J’ai réussi à trouver un six-cierges café, pour vous raconter un brin la deuxième journée pas pâle.

Mais avant, revenons un peu sur les évènements de la nuit, après le Chemin de Lumière sur l’esplanade des Invalides.

Pour parer à toute éventualité, j’avais mis dans mon sac à dos Qu’est chua , une motte de beurre de missel, un chapelet demi écrémé, un litre de gnole bénite, un missel de Guérande et une ch’tite laine car la nuit risquait d’être fraîche!

Tout au long du Chemin de Lumière, l’organisation avait assuré: des cierges étaient distribués au départ sur le parvis de Notre Dame et dans les églises ouvertes pour les veillées de prières le long du parcours.

J’avais préféré apporter mes cierges persos, rechargeables et basse consommation. En plus, ils ont un tire bouchon, une clé de douze, un décapsuleur et une lime à ongles intégrés. Quand certains les ont vu, j’ai fait des jaloux! J’ai failli me faire braquer par des moines de la miséricorde à noeuds qui en avaient en toile de jute avec une mèche en rotin.

Dans la soirée, j’ai aperçu Bertrand Secsuel, présidente de l’association « ni bite, ni couille » en costard de parade pour la circonstance: pantalon moulant mi-selle, maillot pré imprimé « jé susse » accusant ses origines brésiliennes, et chapelet à facettes phospo-récentes.

Il y a eu aussi une visite de Bertrand Delanoé, arrivé en zazamobile, qui était viendu pour voir si les consignes de sécurité étaient bien appliquées, notamment pour vérifier l’utilisation non illicite des cierges, détecter les missels d’importation chinoise, et pour tater quelques chapelets au passage sous les robes de burne de certains préts là agenouillés et à sa portée.

Je me suis endormi entre Soeur Marie Odile de la Congrégation des Genoux Cagneux et le Père Iscope qui faisait du prosélitisme à contre jour.

Toujours est-il, que ce matin je me suis réveillé avec le missel qui a fondu comme une ostie sur la tronche à cause de l’humidité. Et je n’étais plus au milieu de Soeur Marie Odile qui avait les yeux cernés, et le chapelet en bataille et du Père Iscope qui sentait l’encens et le goupillon farceur.

Pour la messe de 10 heures, je me suis garé sous l’estrade, juste sous le siège percé en érable de lapin de Ben au Hit. Cela fait caisse de résonnance, mais si Papounet à l’intention de faire des bulles hors piste, je serais le premier préviendu, ce qui ferait un bon scoop pour Déconnoland.

20600papemesseune.jpg

(Crédits photos: Le Pêt Lorrain-Alain Valide  – Ben au Hit 16(64?) apprenant au ch’tit Jésus à se servir d’une chaîne d’arpenteur)

Ben au Hit nous fera un solo dans une homélie à baldaquin.

Et l’homélie, avec Ben, ce n’est pas de la branlette de pignouf, car dans un opuscule  épice qu’aux pâles intitulé « l’exhortation apostolique Post-Synodale Sacramentum Caritatis « , il mise tout sur la parole de Dieu (le Boss), aussi bien pendant la messe, que pendant la brouette de Zanzibar, mais jiji cinq sept vous causera mieux de ça que bibi. 

benauhitcoiffeur.jpg

(Crédits photos: Tif Mod Hebdo – Ben au Hit se regardant dans la glace après un shampoing et une coupe)

Après l’apéro et une moule frite chez Ginette, on se cassera avec Ben à Lourdes. Je ne sais pas encore si on ira prendre un coucou à Ville-A-Couilles-Blètes, ou si c’est Amstrong qui nous emmenera dans sa remorque pendant sa journée d’entraînement.

18h30: Chemin du jubilé : visite à l’église du Sacré-Coeur et visite au Cachot

Personnellement, j’aurais préféré le chemin du jus de pomme, et après sa visite d’église,ça le regarde d’aller visiter mes serines.

19h15: Chemin du jubilé : visite à la Grotte des Apparitions

Je suppose que le profil de l’étape sera plus costaud, et qu’il y aura des écarts à l’arrivée. Pour le coup du pied dans la grotte je vous raconterais demain.

21h30: Conclusion de la procession mariale aux flambeaux sur l’esplanade du Rosaire

A mon avis, on ne sera pas couché, car il nous restera la jarretière, la chenille et le pot de chambre.

Voilà, voilà.

Mais continuons de déconnobloguiter sur Ben ou d’autres sujets de votre choix, dans la limite du raie zonable.

Et n’oubliez pas de consulter le site en lien pour suivre les exploits de nos athlètes aux jeux paralympiques Pêts qui noient.

Publié dans:déconno-news, l'athée au logis |on 13 septembre, 2008 |14 Commentaires »

En attendant le quatre vingt onzième fafiot!

Samedi 13 Septembre 2008

(d’attendre l’étape du jour…..)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Malgré une forme re-flageolante, j’suis en train d’écrire un ch’tit fafiot!

Patience, on n’est pas aux pièces…

En attendant:

http://www.coloriage.tv/schtroumpfette-coloriage

 

Publié dans:déconno-news |on 13 septembre, 2008 |3 Commentaires »
12345

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique