Archive pour le 3 décembre, 2008

C’est le cent trente huitième fafiot

Mercredi 3 Décembre 2008

(de fafioter en allant tout en se délectant d’une recette de tante Akule)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Les fafiots s’espacent et le temps passe…

Je suis encore pris par des activités au jasmin et à la menthe qui me prennent un temps con si dérable que j’ai un gros tinet délaissé Déconnoland ces derniers temps.

Encore aujourd’hui, le temps m’est cantalcompté, mais on va essayer de fafioter en allant avec des nymphos de la nactu.

Toujours est-il que la surprise du jour vient de Pineau, que je remercie vivement pour ses productions qui ont de la tronche, Pineau, donc qui m’a faxé une recette de tante Akule qui vous donne le bonjour et de l’appétit dans le même voyage.

(franck 77)

————————————————

Tante Akule propose sa recette cul lit nerfs

Le filet de boeuf et le filet de banane

Non, ce n’est pas une fable de La Fontaine, rassurez vous. voilà longtemps qu’on n’a pas mangé de poisson, alors, avec tante Akule, nous sommes allés à la criée d’Obamah-Beach sur Loire, dans le Tarn et Moselle. Ils avait du boeuf tout frais, les ouïes rouges et la nageoire hérissée.Avec tata, on a demandé au marin de nous en écailler une demi-quinzaine pour ce soir. Puisque le pêcheur avait pris quelques bananes dans ses filets, on lui a demandé de nous en éplucher deux ou trois.

Nous voilà donc partis cuisiner nos petites emplettes avec l’air de se dire que ça ne va pas être dégueu. On va même déboucher une topette de Pisse-dru car ça coule bien avec le met que je vais vous narrer.

Si vous n’avez pas une table de 12 mètres carrés dans votre cuistance, inutile d’insister. Vous devrez vous rabattre sur les bigorneaux. En effet, la première manip est d’allonger le boeuf sur la table. Il est déjà écaillé, donc il pique moins. Vous lui arrachez les nageoires avec une pince multiprise, puis vous le dépiautez de la tête aux pieds. Avec la peau, vous faites un sac à main et une paire de pompes assortie. Quand le bestiau est à vif, il suffit de lui tirer délicatement les filets en tournant bien autour des arêtes.

boeuf.jpg

Dans une grande poële vous faites mijoter des petites échalottes grises dans une noix de beurre. Un peu de farine et un bon verre de rouge qui tient la route, genre 14 degrés à l’ombre. Dans une autre poële chauffée au rouge (la couleur cette fois ci), vous saisissez les filets bien comme il faut. Posez-les alors délicatement dans la sauce d’à côté, et faites mijoter à feu doux pendant 36 secondes. Au dernier moment, vous pressez vos citrons, mais vu que vous avez acheté des bananes, vous versez un petit filet de banane (quelques gouttes suffiront), sur le poisson que vous pouvez consommer sans modération avec le beaujolpif préalablement ouvert.

Bon appétit, sans déconnobloguitter, non mais alors!

                      Pineau

 

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique