C’est le cent quarante cinquième fafiot!

Samedi 13 Décembre 2008 

(de lancer un GRAND CON COURT) 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Quand je dis que c’est le cent quarante cinquième fafiot, en fait c’est plutôt un vol manifeste!

En effet, aujourd’hui, je n’ai matériellement pas le temps de pondre des conneries qui m’ont fait connaître jusqu’à la Motte-Beuvron et ce dont au sujet desquelles, toutes les maisons d’éditions m’offrent des condors afin d’être publié dans  des livres à lire luxueusement  reliés avec des couvertures en croûte de vachette de porc.

Comme je sais père tinettement que vous n’aurez pas votre dose de déconnitude quotidienne, vous allez voir rouge et courir tout nus dans les bois à poil en vous arrachant les cheveux et en vous mordant les genoux.

En pluche, je le fais exprès, car des fêtes approchent, et les chants de Noël, les arbres décorées, le gui mauve, les cadeaux à la con, et la bouffe à gerber, ça me troue un gros tinet le fion.

(franck 77)

Comme vous n’êtes pas content du tout de ce fafiot de daube, je vous donne un droit de réponse en lançant un grand con court :

« LE GRAND CON COURT DE LA LETTRE D’INJURES »

JE LANCE OFFICIELLEMENT LE CONCOURS (par la fenêtre):

asterix.jpg

asterix2.gif

TOUS LES PARTIS PISSANTS ET LES PARTIES PISSEUSES PEUVENT ENVOYER LEUR LETTRE D’INJURES:

DANS LES COMMENTAIRES

DANS LA TRONCHE

DANS LA MESSAGERIE PRIVEE

PAR L’INTERMEDIAIRE DU FORMULAIRE DE CONTACT:

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Un jury se réunira un de ces quatre sans fautes, pour nommer « The lettre d’injures 2008″, et pour attribuer au(x) récipient(s) d’air des cadeaux somptueux que l’on ne trouve qu’à Déconnoland

Pour les chieurs et les chieuses qui commencent d’entree de jeu à poser des questions à la con, le concours se terminera quand on aura éclusé les 15 cubis de vin chaud préparés par tante Akule, ce qui nous amène approximativement à vendredi prochain minuit….

(règlement du concours fourni contre des timbres, un Bounty et des chaussures à bascules)

Publié dans : GRAND CON COURT |le 13 décembre, 2008 |20 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

20 Commentaires Commenter.

  1. le 13 décembre, 2008 à 11:29 Nathalie écrit:

    Bonjour deconattitude,

    Je me demandais combien de temps nous avions pour injurier le jury ?

    Répondre

  2. le 13 décembre, 2008 à 11:35 Sganarel écrit:

    Salut les déconnards et déconnasses ,

    je pustule !

    Répondre

  3. le 13 décembre, 2008 à 11:41 franck77 écrit:

    salut à tous et toutes

    @ nathalie

    j’ai ajouté la précision dans le fafiot

    @ Sganarel

    Jean n’attendais pas moins….

    Répondre

  4. le 13 décembre, 2008 à 11:55 Buibulle écrit:

    Buenas dias,
    pas d’idée mais je vais y réfléchir !

    Répondre

  5. le 13 décembre, 2008 à 12:29 humeurisa écrit:

    Ben va falloir que je me creuse mais ça devrait pas être difficile :)
    A bientôt ! Excellente idée.
    Isa

    Répondre

  6. le 13 décembre, 2008 à 13:05 Hermès écrit:

    salut les neuses et neurs

    Moi, je peux pas un jour yééééé !!!

    Ma môman me l’a z’interdit !

    Question importante que l’on vient de me poser et que je vous pose :
    Sur quelle joue doit-on commencer à biser ?

    Mais vous biser où vous voulez ! :P

    Répondre

  7. le 13 décembre, 2008 à 14:00 mireille pierrette écrit:

    bonjour.

    je fais le brouillon je reviens ;)

    Répondre

  8. le 13 décembre, 2008 à 14:32 Biquette écrit:

    J’ai le stress de la page blanche.

    Répondre

  9. le 13 décembre, 2008 à 21:18 Pineau écrit:

    C’est quoi ce bordel à la con? Le boss il est jamais là, le pinuche y doit être torché dans un coin. Il nous promet des recettes qu’on voit jamais, le cinoche, il est toujours en grève. Ca commence à me gonfler les genoux, ce blog de merde. D’ailleurs, j’m'en va porter plinthe au parquet histoire de dire ki faut pas chier dans la colle. On se fout quand même un pneu de la populasse. Tiens, j’vais résiliover mon nabot de ment à l’inter nette. Ou zalors, j’a mieux: je va me conne et queuter sur un blog untelligent de arté. Y paraît qui disent pas que des conneries.

    Répondre

  10. le 13 décembre, 2008 à 22:05 INDIEN écrit:

    Note pour le BOSS :

     » On ne peut juger un élève que l’on ne voit jamais  » .

    Répondre

  11. le 13 décembre, 2008 à 22:05 monzoeil écrit:

    ah toi, la grève te pend au nez comme la crotte à un morpion !
    Va falloir que tu te remues un peu plus le fion si tu veux rester dans le top déconno de chez unblog ! mes syndicalistes sudistes sont déjà en route vers ton site et moi ça me laisse un peu de répit! Noyeux joël quand même franky !

    Répondre

  12. le 14 décembre, 2008 à 1:14 Biquette écrit:

    Bonsoir,je voudrais dire au patron bougon que cette après midi j’ai tout bien fait comme y faut et que je me suis éclatée: d’abord j’ai acheté les cadeaux à la con, barbie petshop princesse trucmuche etc, ensuite un vrai sapin qui sens bon le vrai sapin,une guirlande écolo pour faire briller l’entrée de ma maison,et de la bonne bouffe à gerber par exemple des bon gros marrons glacés pour décorer ma buche à la mascarpone, 2 beaux gros foie gras crus que je ferai cuire pour noël. Et demain je décorerai mon beau sapin roi des forêts en bonne companie en écoutant petit papa noël et douce nuit et en mangeant des papillottes pralinées. Il ne me manque que le gui mauve je n’en n’ai pas trouvé.Voilà monsieur grincheux,si ça te troue le fion et bien ça te fera un deuxième trou au cul.
    Allez! gros ronchon laisse toi faire tu verra ça ne fait pas mal.

    Répondre

  13. le 14 décembre, 2008 à 7:12 mireille pierrette écrit:

    bonjour.

    biquette, moi aussi tout fait comme il faut, sapin,

    guirlandes,cadeaux,dinde, marrons, la totale.

    et le boss content ou pas rien a faire.de toutes façons il est toujours

    aux abonnés absents;)le peuple gronde boss, fais gaffe;)

    Répondre

  14. le 14 décembre, 2008 à 10:46 Biquette écrit:

    C’est toujours quand y caille le plus que l’curé nous fait poireauter dehors. PINEAU tu m’paie un coup à boire j’ai tout dépensé hier j’ai pu un radis? Et ce pauv’ SGANAREL tout maig’ il est frigorifié.

    Répondre

  15. le 14 décembre, 2008 à 10:52 franck77 écrit:

    Salut à toutes et tous.

    On sent comme un vent de révolte et en plus ça pue des tringlots!

    c’est qui qu’a démoulé dans la casbah?

    Je n’ai pas fini d’accrocher les tableaux pour la messe de Jiji!

    Je suis bon prince aujourd’hui, à la place de poireauter comme des glands devant la chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses, j’offre une tournée générale de vin chaud au trocson d’en face… (même à Biquette qui pourtant a déjà sa dose à c’t'heure)

    Répondre

  16. le 14 décembre, 2008 à 10:56 Pineau écrit:

    Salut tout le monde,
    Ca fait pas de mal, une bonne bolée d’alcool à brûler avant la messe.

    Répondre

  17. le 14 décembre, 2008 à 11:10 Biquette écrit:

    Bon ben PINEAU tu t’en sors bien sur ce coup là, c’est l’boss qui paie, RV au troquet.

    Répondre

  18. le 14 décembre, 2008 à 11:25 franck77 écrit:

    Je préviens toutes les ouaillles et fines herbes de la messe, que l’office aura un léger retard!

    Donc deuxième tournée générale de vin chaud !! (vous me rembourserez après….)

    Répondre

  19. le 14 décembre, 2008 à 11:46 Biquette écrit:

    Je,hic croivais hic que zétait toi hic qui intivait….

    Répondre

  20. le 20 décembre, 2008 à 11:16 fantômette écrit:

    salut espèces de salauds de cons de jury de merde. Comment ça vast-y pas ? Pour une fois qu’on ale droit de dire ce con veut , c’ super!

    Répondre

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique