Archive pour le 28 décembre, 2008

La messe de Jiji cinqsept du 28 Décembre 2008

Prenons place, chers frères et soeurs… Biquette est là, parmi tous les fidèles ? j’en suis ravi !!! 
Et bien, en direct de Déconnoland dans notre éternelle chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses,
continuons le récit de cette épopée particulière…

Heureux qui, comme Francky, a fait un beau voyage et en a fait profiter les copains !!!
(troisième épisode : « Sacré Bacchus !!! »)

 

chapell2.jpg

Zeus :
« Ha bon ? Vous connaissez cet arsouille que j’ai eu le malheur d’avoir pour fils ?!? »

Jiji cinqsept :
« Non Môssieur : pas un arsouille mais un ténor… Que dis-je ?…
Un Prince… Non ! Mieux que ça : Le Dieu universel de la cuite !!! »

Zeus :
« Surtout celui de la débauche, oui !! »

Pineau :
« Et alors ? Ne me dites pas, après tout ce que vous nous avez révélé sur vos ancêtres, qu’un détail aussi futile puisse vous défriser… »

Franck 77 :
« Lui, au moins, il glorifie « la déconne » et ça ne mange pas de pain, encore moins les enfants !!! »

Zeus :
« Alors : c’est ça l’avenir ?… Des humains qui font d’un pochetron une idole ?!?
Ha ! Il doit être beau, votre siècle !!! »

Franck 77 :
« Pour qui ne sais pas lire entre les lignes,
il n’est pas terrible, j’en conviens…
Mais c’est surtout à cause de gus, très propres sur eux mais tellement sales à l’intérieur,
que les hommes finissent par ne plus croire en rien,
et encore moins en eux-mêmes !!! »

Pineau :
« …On finit même par se méfier de ceux qui ont un costard… »

Jiji cinqsept :
« … Je n’ose plus leur donner leur Bon Dieu sans confession :
dans les consciences, ça fait tache et ce n’est point ma tâche… »

Franck77, observant Bacchus qui ronflait :
« Et bien, mes aïeux : ça roupille, la dedans !!! »

Pineau :
« Sacré Bacchus : même dans le sommeil,
il est plus grand que les autres qui, eux, 
à part dans quelques sombres bibliothèques, reposent à jamais,
entre les toiles d’araignée de nos institutions… »

Franck 77 :
« Fais gaffe quand même : tu vas finir par vraiment nous le fâcher, le bon Zeus… »

Jiji cinqsept :
« … Chez Zeus, ça va être le « coup de feu », hi-hi !!! »

Pineau :
« Contrairement à un certain bouffeur de bretzel, lui, au moins, il a inventé la foudre… Hum-hum !!! »

Franck 77 :
« Vous êtes fatigués de vivre, les gars ?!? »

Zeus (dans un soupir)
 :
« J’en ai zigouillé pour moins que ça…
Alors : d’après vous : nous n’existons plus ?…
Qu’en penses-tu, toi Jiji le prêtre, témoin des sages ?!? »

Jiji cinqsept :
« Prêtre, c’est un bien grand mot…
« Sages » : ce terme vous désigne, les Dieux ?!? »

Franck 77(souriant) :
« Douterais-tu soudain, mon bon Jiji ?
Toi qui mets si bien « la main au culte »,
à Déconnoland… »

Jiji cinqsept :
« Dans ce domaine très particulier et si polémique [Victor ? Très drôle !!],
il convient de ne pas s’assoir plus haut que son culte,
sinon on finit par l’avoir à la place du cerveau… »

Franck 77 et Pineau :
« Ha ! Là : on te retrouve… »

Pineau :
« Sans quitter le sujet :
les lieux de cultes en témoignent :
nos semblables aiment bien courber l’échine et s’user les genoux,
ils veulent croire en quelque chose d’inaccessible.
Que veux-tu, ça les rassure…

Franck 77 :
« Un certain Voltaire l’a dit bien avant les anticléricaux notoires :
« Nos prêtres ne sont pas ce qu’un vain peuple pense; Notre crédulité fait toute leur science »… »

Pineau :
« Ha crédulité : quand tu nous tiens… »

« A poil, là-dedans !!! »
C’était la voix de Bacchus.

Zeus :
« Votre « idole » viens de se réveiller… »

Bacchus, portant la main à sa tête :
« Salut les mecs… Dites : on cause, mais on se déshydrate !!!
Ho ! Le Paternel : t’as pas un cht’i coup à boire ?!? »

Zeus :
« Bois de l’eau, pour une fois, ou apprends à en mettre dans ton vin… »

chapelleneige.jpg

Bacchus, horrifié :
« V’là deux rétros : Stanislas…
Heu, non !
C’est pas ça… »

Jiji cinqsept (souflant tout bas) :
« Vade retro Satanas… »

Bacchus :
« Merci, camarade…
Vade… Hips ! Retr… Hic !!!
Bon : je le dirai demain…
En attendant, quand je bois de l’eau : je bois de l’eau.
Quand je bois du vin : je bois du vin !!! »

Zeus :
« Quelle engeance !!! »

Bacchus :
« C’est qui tes potes ?…
Z’ont une bonne tronche !!! »

Zeus :
« Ce sont trois de tes admirateurs… »

Bacchus :
« Chouette ! des copains de virées !!! »

Zeus :
« Faisons d’une pierre deux coup… »

Franck 77 :
« Et non pas d’une bière deux coups »

Pineau :
« … Comme disent les alsaciens !!! »

Jiji cinqsept :
« Les alsaciens savent toujours rebondir en toutes circonstances,
c’est pourquoi, en cas de pénurie de bois, on pourra fabriquer des cercueils jumeaux… »

chapell3.jpg

Franck 77 et Pineau :
« … Et alors : quel rapport ?!?… »

Jiji cinqsept, dans un éclat de rire :
« … C’est ce qu’on appelle faire d’une bière deux coups, hi-hi !!! »

Bacchus regardait les trois s’esclaffer sous l’oeil consterné de Zeus.

Zeus :
« Messieurs, puis-je en placer une ?… »

Franck 77, pleurant de rire et essuyant ses yeux :
« Excuse, c’est plus fort que nous…
Tu disais ? »

Zeus :
« Puisque vous avez le don de plaire à cette épave que j’ai la honte d’avoir pour fils,
et que, je ne vous le cache pas : vous commencez tous à me bavez sérieusement sur les rouleaux,
profitez-donc d’un de mes chars, conduits à vos risques et périls par votre « idole »…
Il va vous conduire en Egypte, et si vous êtes sages,
il vous sera indiqué, par les divinité locales, 
la porte qui vous ramènera chez vous.

Franck 77 :
« Cette porte existe donc ? »

Pineau :
« On pourra rentrer chez-nous, après ? »

Jiji cinqsept :
« Ha ! Retrouver ma belle chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses…
Surtout, n’avoir à se concentrer que sur seul Dieu,
ce qui est déjà assez compliqué… »

Bacchus :
« Venez les gars, j’ai chargé la bête !!! »

Franck 77 :
« Hein?!? »

Bacchus était aux commandes d’un char qui ressemblait plus à un hélicoptère qu’autre chose.

Pineau :
« Hé bien ma vieille, tu ne fais pas les choses à moitié, toi !!! »

Ce sacré Bacchus avait chargé plusieurs tonneaux de différents alcools à l’arrière.

Jiji cinqsept :
« Vous êtes sûrs qu’on va décoller avec ce poids ?!? »

Pineau :
« Décoller, je ne sais pas, mais nos estomacs, eux, vont décrocher si on se risque à goûter sa gnôle !!! »

Franck 77 :
« De toute façon, on n’a plus le choix si on veut rentrer chez nous… »

Zeus (avec un sourire sadique) :
« Bon voyage, Messieurs…
Hum-hum-hum !!!
(Je t’en foutrais, moi, des toiles d’araignée…) »

Franck 77 :
« Salut ma poule : le premier qui a des nouvelles appelle l’autre !!! »

Pineau :
« Je n’ai pas aimé son sourire… »

Jiji cinqsept :
« Je commence à avoir le mal de l’air, moi… »

Effectivement, le pilotage de Bacchus était quelque peu anarchique.
Nos trois passagers s’accrochaient tant qu’ils pouvaient à ce qu’ils pouvaient,
en direction de l’Egyte antique qui allait leur réserver encore bien des surprises…

Ce sera pour la semaine prochaine.
Allez en paix et en pêts !!!

—————————————-

quete.jpg

N’oubliez pas la quête pour la réfection de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses et pour payer les topettes de jiji cinqsept ainsi que des fumantes à carreaux et une soutane moins bouffée aux mites.

———————————————-

Publié dans:A la messe de jiji cinqsept |on 28 décembre, 2008 |29 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique