Archive pour mars, 2009

C’est le cent quatre vingt neuvième fafiot!

Lundi 30 Mars2009 

(de causer de Mahorais)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Ça y est, c’est fait!  Les Emmayotés et Emmayotèses ont voulu que l’Île de Mayotte, jusqu’à maintenant 5ème département Français d’Outre-Mer, devienne le 101ème département Français.

Déconnoland va un peu vous dégrossir ce dont au sujet duquel de quoi caisse :

déconno-dossier:

“Mayotte et son référendum”

Regardons le Globe Desdémone, et cultivons nous le chou, mon p’tit bout.

situationmayotte.jpg

Mayotte, est constituée de deux îles, Grande Terre et Petite Terre, dans le canal de Monzobique dans l’Océan Maritime Indien, entourées par un lagon de 1 100 km² (un des plus grands du monde) formé par un récif de corail de 160 km de long. La situation n’est pas trop crade quand il n’y a pas la Princesse du Rocher qui vient chanter son tube préféré.

 mayotte.jpg

Je connais indirectement l’existence de Mayotte, car mon fiston s’est fait un pote Mahorais qui était en transit pendant un an en métropole.

La Capitale s’appelle Mamoudzou, ce qui n’est pas très auvergnat, et les habitants s’appellent les Monboutdzans (je suis moins sûr sur ce coup là).

Comme je l’ai laissé sous entendre en parlant du pote de mon fils, les habitants de Mayotte sont les Mahorais, à ne pas confondre avec les Mains à la Raie qui sont les habitants de Nikos, une île grecque jumelée avec Lesbos et située à trois Xérès de Tuladanslos gouvernée par Karrément Lisse.

On cause le Français, le Shimaore (en fait le Mahorais), et le Malgache (surtout pendant la toupie)

Je ne vais pas vous faire le détail de l’imbroglio colonialiste caché du coin de peur de vous dire une connerie, ce qui n’est pas le genre de la maison. Mais Mayotte fait partie de l’Archipel des Comores, et les Comoriens ne sont pas très jouasses de ce rattachement en profondeur de Mayotte à la France Métropolitaine.

mayotte1.jpg

Les principales richesses sont les bananes, le maniac manioc, la vanille, la girofle et l’ylang-ylang pour les ceusses qui sont au parfum.

L’inexistence totale de pétrole, de manganèse, de bauxite, d’or, de gaz et autres trucs bien chers, fait que les Etats Unis, la Russie, et autres pays civilisés se badigeonnent le nombril avec le pinceau de l’indifférence de Mayotte.

Qu’apporte le statut de département à ce paradis ?

Et bien , figurez vous, bande d’assoiffé(e)s de nymphos et de culturation que 95,2% des gaziers et gazières de Mayotte ont dit oui pour:

- Voir se pointer le RMI

- Se faire interdire la polygamie

- Payer des impôts nouveaux comme la taxe foncière, la taxe d’habitation et la taxe sur les ordures ménagères

- Avoir un centre de détention des nouveaux clandestins qui verront dans cette île, eux aussi, un paradis

- Hériter d’un préfet qui prendra des arrêtés préfectoraux à la con en apportant le verglas (jusqu’a hier, le climat était tropical maritime, il fait 28° tout au long de l’année)

- Entre autres….

Z’ont bien votés non? Et après on se moque du Congo Belge, non mais!

Remarquez, que quand ils auront vu qu’ils ont fait des conneries, ils importeront bien un ou deux corses pour s’occuper du préfet, avant d’aller prendre le maki, qui est un animal à la bouille sympatoche de Mayotte:

mayottemamanmakietsonpetit1184646880.jpg

(maman Maki et bébé Maki)

(réponse à la question du fafiot précédent:
Elles étaient toutes la femme de Charlie…… jusqu’à hier!) 

Mais on peut déconnobloguiter sur tout autre sujet dans la limite du raie zonable.

(franck 77)

 

En attendant le cent quatre vingt neuvième fafiot!

Lundi 30 Mars2009 

(de pas fienter)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

En attendant,

Où est la femme de Charlie ?

femmesmayottecharlie.jpg

Publié dans:déconno-news |on 30 mars, 2009 |6 Commentaires »

La messe de Jiji CinqSept du 29 Mars 2009

Heu…

On va « p’t'êt » pas refaire le coup de la grève aujourd’hui, parce que le Francky : y plaisante pas, dans le genre !!!
Suite à une négociation « musclée », je n’ai pas pu m’assoir pendant trois jours et je n’avais plus assez d’Hémoclar (pommade pour soigner les hémorragies
) pour soigner ma joue droite…
Mes bien chers frères et soeurs, retrouvons, en direct de Déconnoland, en cette belle chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses, nos différents personnages aussi divers que variés (Mais surtout pas avariés, quoi-que !!!)

PLUS FOLLE LA MESSE !!!
Episode n°3
: « Ping-pong Jiji-Martine Story« 

horloge1.jpg

Martine :
« Et c’est tout, oui ?!? »

Jiji cinqsept :
« Ho, que non !!!
On traite chaque dirigeant de « dictateur », mais on se garde bien de laisser le libre arbitre, puis le temps à chacun de réfléchir sur sa condition… Ainsi, les plus vulnérables n’ont qu’une seule alternative : suivre le mouvement de « ceux qui leur veulent du bien », selon LEUR conception, et surtout ne faire aucune critique concernant les mouvements de contestation : ferme ta gueule puisque tu es assisté !!!…
Avec l’argent, on pourrit tout, bien sûr…
Mais lorsqu’il s’agît de toucher des allocations « braguette » (terme utilisé dans certaines îles françaises), l’argent n’a plus d’odeur, à tel point que les fermetures de pantalons se baissent, que les jambes s’écartent et la natalité s’accroît !!! »

Théo :
« Ho ! Jiji : voyons… »

Martine :
« Laisse, Théo : je connais par coeur son discours… »

Jiji cinqsept :
« Je ne parles pas pour Flapi Barjo, ne serait-ce que par respect pour sa Maman qui est une personne admirable, mais ne me dis pas que les « bébé allocs » (terme hélas utilisé par les services sociaux concernant une situation hélas avéré !), ça n’existe pas !!!
Ton Flapi Barjot défends des gens qui ont cette mentalité, et c’est ce que je lui reproche…

horloge3.jpg

Théo :
« Mais, dis-moi mon petit Jiji : je ne savais pas que l’église était le relais de la chambre des députés… »

Martine, prenant affectueusement la main de Théo :
« Laisse, mon Théo… Continue, mon petit curé d’amour : je sens que ça te fait du bien de te défouler.
Parle-nous du capital, puisque tu es lancé… »

Jiji Cinqsept, contrarié :
« Roulez-vous une pelle tout de suite, pendant que vous y êtes : comme ça on n’en parlera plus… »

Martine, tout sourire :
« Hi-hi !!! tu es jalouse, ma grande ?!? »

Théo, amusé :
« Ce monde deviens de plus en plus attachant ! Je me demande si je ne vais pas m’y fixer définitivement, le Paradis étant devenu pour moi un véritable enfer (à toi, blogueur de passage : voir quelques messes précédentes pour y comprendre quelque chose !!!)
Parle-nous du capital, Tonton Jiji !!!

mecanismehorlogeclocher.jpg

Jiji cinqsept :
« Vous avez besoin d’être deux pour vous foutre de ma gueule ?
Théo : il faut qu’on ait une conversation en privé, un ce ces quatre…

Martine :
« Théo… Je sollicite également un entretien « très » privé !!! »

Théo, posant sa main sur le front de Martine  :
« … Délicieuse enfant… »

Jiji Cinqsept :
« Pffff !!! Vous êtes pénibles, tous les deux…
Le Capital, en lui même, n’est pas notre ennemi. C’est ce que les hommes en font qui pose problème !!
Il ne faut pas mettre dans le même panier un artisan qui a créé son entreprise en prenant tous les risques, se bat au quotidien, suant sang et eau pour la faire vivre, et le président d’une multinationale désigné par un conseil d’administration, dont le dernier des soucis est d’être sur le terrain… Plus soucieux de plaire à des actionnaires dans un système où les statistiques et le virtuel, surtout l’appât du gain, a remplacé ce qu’il reste d’humanité dans le coeur des hommes !!!

Martine :
« Je ne vois pas pourquoi on s’engueule, puisqu’on est d’accord sur le fond… Jamais il n’a été question de s’attaquer aux petits commerçants et artisans, mais seulement aux grosse boîtes qui nous exploitent et nous jettent comme de sombres merdes, après avoir réalisé des bénéfices conséquents, ne nous laissant comme horizon que la précarité, la misère et le désespoir !!! »

Jiji Cinsept :
« Sans vouloir désapprouver ceux que tu dénonces, il faut quand même reconnaître que le but d’une entreprise, à la base, c’est quand même de réaliser des bénéfices, sinon, ça ne s’appelle plus une entreprise… Non ?!? »

Martine :
« Mais oui, ma poule ! Seulement quand les bénéfices s’expatrient dans de vertes contrées où l’on exploite des enfants et des femmes fouettés si les quotas ne sont pas atteints, il me semble que l’homme d’église devrait se révolter et nous rejoindre pour dénoncer le scancale… Non ?!? »

Jiji Cinqsept :
« Je vous ai toujours suivi et soutenu pour lutter contre les injustices sociales… Tu le sais !
Mais certains des tiens sont un boulet pour la crédibilité de vos revendications… Admets-le !!! »

Martine :
« Alors-là, si tu veux parler de boulet.. Il me semble qu’au Vatican, vous possédez une perle…
Nous avons Flapi Barjo et ses excès de langages, mais vous avez « Ben au Hit 16″… Ce n’est plus un boulet : c’est une bombe atomique !!! »

Théo, s’adressant à Jiji :
« Et bien, mon petit mignon : je pense que tu vas morfler sur ce coup là… »

Jiji Cinqsept, résigné :
« Vas-y Martine, balance la sauce… »

horloge2.jpg

Martine :
« Ton « chef » a passé sa jeunesse la main tendue vers un premier dieu qu’ »ils » appelaient Adolph : cet être sensible qui adorait les chiens et les enfants mais n’avait qu’un seul défaut… Il n’amait pas les juifs, les homosexuels, les tziganes, les bronzés, j’en passe et des meilleurs, dont il s’est occupé à sa façon !!!
Pour démarrer une vie spirituelle, on peut rêver mieux : ça ne sentait pas un peu trop le gaz, cet environnement culturel ?!?
Est-ce pour tenter d’oublier cette période peu glorieuse de sa vie qu’il s’apprêtait à réintégrer un calotin négationiste dont la pathologie consiste à se complaire dans une amnésie très commode pour les quelques fêlés dont la haine du juif ne s’est jamais désamorcé ?!?
Et s’il ne se contentait que de ça…
On a mis combien de temps pour faire rentrer dans les moeurs l’utilisation du préservatif, en Afrique notamment (!), seule parade pour enrayer l’hécatombe qui tue plus de trois millions de personnes tous les ans ?!?
Ton « Ben au Hit 16″, il ne peut pas la fermer, sa gueule, au lieu de faire des discours assassins ?!? »

Jiji cinqsept :
« Je sais, Martine…
Mais je vois mal Le Souverain Pontife encourager les rapports amoureux en dehors du mariage et dire :
allez-y, les petits ! Utiliser les capotes et éclatez-vous en toute sécurité !!! »

Martine :
« Ben au Hit 16 : il sait à quelle époque on vit ?!? »

Jiji cinqsept :
« Et cette époque dans laquelle on vit aujourd’hui : est-ce une référence ?…
Il est complètement largué, je te l’accorde.
Mais en dehors de ça, tous les « civils », croyants ou laïques ne sont-ils pas dépassés eux-même par cette époque ?!? »

Martine :
« Tu bottes en touche, comme d’habitude…
Et que dis-tu de l’excommunication ordonnée par ton « patron » concernant cette mineure qui a avorté car elle avait été violée par un dégénéré (pas piqué des vers, l’anecdote !) ?!? »

Théo :
« Que l’excès en tout est un défaut, même quand on est parvenu à ce niveau de responsabilités… »

Jiji Cinqsept :
« J’en dis personnellement que je suis consterné comme une majorité de catholiques de devoir attendre que « Théo »… Pardon : « Dieu » le rappelle enfin à lui et que les cardinaux ne bâclent pas le dossier de la succession !!! »

Martine à Théo :
« Qu’y a-t-il, mon grand ?
Pourquoi fais-tu soudainement la grimace ?!? »

Théo :
« Je ne suis pas persuadé que Dieu souhaite le recevoir dans l’immédiat… »

Jiji cinqsept :
« Ha ben, merde alors !!!
Tu ne vas pas m’en faire un centenaire, quand même ?!? »
Là, ce serait vache, et au train où vont les choses, il n’y aura plus un seul catholique sur Terre avant peu !!!
Avec toutes les conneries qu’il raconte et qu’il fait… »

Martine :
« Quand tu parles à Théo, c’est comme si tu parlais à Dieu…
C’est un jeu entre vous deux ?… »

Jiji Cinqsept, tandis que Théo esquisse un sourire :
« On t’expliquera… »

La suite, se sera pour la semaine prochaine…
Allez en paix et en pêts !!!

—————————————-

quete.jpg

N’oubliez pas la quête pour la réfection de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses et pour payer les os ch’tis et les topettes de Jiji Cinq Sept. 

Publié dans:A la messe de jiji cinqsept |on 29 mars, 2009 |7 Commentaires »

C’est le cent quatre vingt huitième fafiot!

Samedi 28 Mars2009 

(de te demander si ta soeur elle change d’heure)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

C’était il y a cinq mois
Souviens toi Barbara,
Il pleuvait à Sceaux (78)
On avait loué un canot.

La barque était louée pour une heure,
On l’avait prise à deux heures du mat,
Mais comme c’était le changement d’heure,
On a bien niqué le loueur de bat.

C’est aujourd’hui Barbara
Que la petite aiguille s’en va,
Je n’aurai pas le temps de te faire un gosse
D’une plombe, on l’aura tous dans l’os.

(Maurice Proust – Tiré de  « A la recherche de mon heure perdue » aux Editions Cherche-Midi)

barque.jpg

Hé oui, en consultant les archives monumentales de Déconnoland, c’était  dans la nuit du 25 au 26 Octobre qu’on avait secoué le mécanisme de nos tocantes. En plus, certains les avaient reculées de 3 plombes et moult broquilles tellement ils avaient fait la fête pour arroser l’annif de Jiji CinqSept, curé de Tripote-Moi-Les-Joyeuses à ses heures vraiment perdues.

Voici la preuve que je ne dis pas que des conneries:

http://franck77.unblog.fr/2008/10/25/cest-le-cent-vingt-cinquieme-fafiot/

Après l’invention du connard à rapper ou du préservatif en dentelle de Calais, le changement d’heure est réellement une des créations les plus connes de l’humanoïde.

Je ne dis pas cela histoire de promener Paul et Mickey, mais je le pense réellement.

Il parait que ça fait faire des économies d’énergie. Tu parles , Charles. Même si on branlotte la petite aiguille il fera toujours aussi sombre dans l’esprit des humains que dans mon cul un soir d’orage.

A chaque changement d’heure, il y a des deniers publics qui sont pharaoniquement gâchés par nos fabuleux chercheurs qui sautent sur l’occasion pour pondre des études à la mord moi le noeud, afin de justifier le paiement de leur rienfoutage chronique.
Ils vont causer de l’influence du changement d’heure sur les ourses de ma belle soeur, le temps de récupération des têtes blondes qui dealent subitement au grand jour à l’école forcée au pied de biche, ou bien sur l’horloge interne des grabataires légumineux qui n’entendent même plus les réponses à Question pour un champion, tellement ils sont dans un état comme ma queue.

Mais enfin franck77! Tu déconnes à pleins tubes! et ta foi est aussi mauvaise qu’Arlette Chabot causant d’économie!

Que nenni Charlie (que l’on n’a toujours pas retrouvé d’ailleurs). Comme il fait jour plus tard, mon voisin allume la lumière de sa cave pour aller chercher son nettoyeur haute pression pour gaspiller 3000 litres de flotte et une chiée de kilos de ouates pour nettoyer les gros bouts de sa connerie qui sont restés collés sur sa terrasse.

Comme il fait jour plus longtemps, et qu’en pluche on se les pèle moins, un max de communes organisent un max de festivals (festivaux?) pour permettre à des créateurs insipides de beugler leur incontinence verbale afin de chier sur la société qui supporte leurs brailleries au nom de la culture et du cassage de gueule des arts et lettres. Et pour extérioriser leurs poésies écrites au balai à chiottes, ils ont besoin d’une sono qui pompe l’énergie de trois centrales à chaque fois qu’ils grattouillent un si bémol chienlesque sur leurs instruments de discorde.

Bon, je m’arrête, sinon je risque de m’énerver.

Je vais essayer de profiter du bon côté de la chose.
Vous connaissez l’expression « avoir une heure à perdre ». Par exemple, « tiens si tu as une heure à perdre, vas voir le voisin pour lui dire qu’il a bien taillé la haie », ou bien « colle tes points Lustucru sur la feuille pour recevoir dix images de poissons aquatiques. »

cadeauhorlogeinversee.gif

Je vais mettre à profit cette heure perdue en:

- ne lisant pas la dernière oeuvre littéraire de Guy Carlier « Être gros et con, ce n’est pas incompatible »

- n’allant pas mettre un  gilet jaune sur chacun des sièges de ma Jyva 4.

- n’écoutant pas le dernier CD du gazier qui a eu une victoire de la musique dans la catégorie Musique urbaine à ordures.

- n’écrivant pas au Préf pour lui demander quelle connerie il va pondre aux beaux jours.

- ne podcastant pas l’émission de ReuTeuLeu « la bonne touche » d’hier pendant laquelle une directrice d’école n’a pas su répondre à la question niveau CE2 et faisant la moue en ne gagnant « que » 400 euros, ceci ne couvrant pas ses frais de piquets de grève.

- etc, etc

Je suis sûr que, vous aussi, vous allez mettre à profit cette heure perdue. Alors lâchez vous, mais pas à côté du trou.

Ou alors, déconnobloguitez, à vos heures perdues, sur tout ce dont au sujet duquel vous voulez causer pour faire valoir ce que de droit et dans la limite du raie zonable.

(franck 77)

Publié dans:déconno-news |on 28 mars, 2009 |18 Commentaires »

En attendant le cent quatre vingt huitième fafiot!

Samedi 28 Mars2009 

(d’ouvrir un oeil glauque)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Y aura fafiot. Si, si , y aura fafiot…..

En attendant,

Où est Charlie?

hippopotames.jpg

Publié dans:déconno-news |on 28 mars, 2009 |4 Commentaires »

C’est le cent quatre vingt septième fafiot!

Vendredi 27 Mars2009 

(de fafioter et de déconnobloguiter en allant)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Rien n’est prêt, c’est un véritable scandale!

On va essayer de fafioter en allant sur la nactu, dans la limite du raie zonable…

Je m’en va ligoter un ou deux sites d’infos pour voir s’ il ya des déconnitudes à écrire. Je vous invite aussi à en écrire, pour compléter ce fafiot….

Info 1:

(source ReuTeuLeu)

Orelsan, un jeune rappeur de Caen fait fureur avec sa chanson « Sale pute » qui incite en termes crus à pratiquer des violences sur les femmes. Sa poésie est inspirée d’une déconvenue sentimentale qu’il a eue avec sa dulcinée.

Toutes les assoces ont levés un bras vengeur et ont contacté la fiancée pour qu’elle porte plainte. Elle va sûrement le faire pour diffamation, car elle a dit qu’elle n’est pas une sale pute, étant donné qu’elle prend une douche tous les matins et qu’elle n’a jamais fait payer tous ceux de la cité.

Déconnoland se permet de faire un peu d’humour sur ce fait inqualifiable, et n’a pas l’intention d’être attaqué pour humour déplacé tant que les 700000 internautes qui ont visionné la daube ne sont pas embastillés.

orelsan.jpg

(Orelsan poète du 14 (Département et QI))

Je vous rappelle que Orelsan sera en tournée le 10 avril à Z’y va Les Cormeilles, le 12 à Tremblay-Les-Gonzesses, le 14 à Ville-à-Couilles-Blètes.

Par contre, le 15 à partir de 22 heures il sera en tournante dans la cave de la Tour C du quartier des tares tarées (quartier où Kamel habite).

Il ne sera pas invité au Printemps de Bourges, il le regrette car il était persuadé qu’il y en avait des cochonnes (de bourges).

Info 2:

(Source AFPêt (d’Alliers))

Lance Armstrong, victime d’une fracture de la clavicule droite lundi lors de la première étape du Tour de Castille-et-Leon, a été opéré mercredi à Austin, au Texas, a annoncé son équipe, qui rapporte que sa convalescence pourrait durer entre « huit et douze semaines ».

lancearmstrong.jpg

(Lance, un vieux qui craint la clavicule)

Bizarre, bizarre, l’adepte des capsules à Paulo a trouvé le chirurgien le plus proche dans une Austin outre Atlantique et pas plus près!

Notre envoyé spécial a eu l’info: c’est tout simplement qu’en cas de couille pendant l’opération, si le gazier doit être transfusé (Arianne?), on ne trouve son groupe sanguin que dans les labos de Disney Channel : EPO+

Info 3:

(en attente)

Publié dans:déconno-news |on 27 mars, 2009 |18 Commentaires »

C’est le cent quatre vingt sixième fafiot!

Jeudi 26 Mars 2009 

(de dire qu’un peu de courtoisie ne nous arrachera pas la gueule)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Aujourd’hui, c’est la dixième journée de la courtoisie au volant. Et je pense qu’au niveau de la courtoisie, les Déconnolandaises et les Déconnolandais n’ont pas de leçons à recevoir.

journedelacourtoisie2009.jpg

A Déconnoland, tout le monde fait dans la galantine  galanterie.

Tout d’abord, je vous présente mes plus plates excuses pour ce léger retard dans la publication de ce fafiot, mais je ne serais pas arrivé en retard s’il n’y avait pas eu un empaffé avec son tire con qui se traînait devant moi en respectant les limitations de vitesse comme un nez de boeuf.

Une légende dit que les automobilistes sont grossier(e)s et utilisent un vocabulaire pas très joli afin d’énoncer quelques remontrances à leurs contemporain(e)s qui accusent une conduite imprécise.

Certes, cela peut se produire de temps en temps, mais ne généralisons pas! C’est sûr, que dans certains cas le sang ne fait qu’un tour et les nerfs ont dû mal à être maîtrisés :

tfemmeauvolant.jpg

La courtoisie n’est pas compatible avec le manque de temps. Je connais un gazier qui dit bonjour à tout le monde quand il est en bagnole :

papecourtois.jpg

Mais il préserve sûrement son trop plein d’agressivité!

Nous allons donner deux ou trois formules de courtoisie au volant pour les quelques ceusses et ceuzes qui sont mal élevés (pas comme nous à Déconnoland)

Exemple 1:

Dites « Auriez vous l’obligeance de libérer le passage afin que je puisse extraire mon véhicule du garage? »
et non pas:
« Tu la pousses ta merde! »

Exemple 2:

Dites « Pourriez vous accélérer légèrement votre automobile afin d’arriver avant la nuit »
et non pas:
« Tu ne risques pas de te retourner dans le virage avec ton veau »
ou
« Arrêtes toi sur le côté pour la traire ta chèvre »

Exemple 3:

Dites « Vous avez suffisamment de place pour garer votre véhicule avec célérité madame »
et non pas :
« Tu veux un chausse pied pour ranger ton char à pute? »

Exemple 4:

Dites « Je tiens à vous préciser que vous venez de me griller la priorité »
et non pas :
« T’as appris à conduire dans la brousse ducon? »

Exemple 5:

Dites « Il aurait été judicieux d’indiquer votre changement de direction »
et non pas :
« Hé couille de vache, les clignotants c’est en option sur ta bouse? »

motobrasdhonneur.jpg

Enfin voilà, je pense que cette journée va se passer dans de bonnes conditions, et espérons que demain le naturel reviendra au galop, car le mielleux et l’eau de rose ont vite fait de nous gonfler le boudin!

Et pour les ceusses et ceuzes qui me disent que notre blog est un torchon, et que les fafiots sont nuls à chier, aujourd’hui, je leur réponds ceci, avec ma plus grande courtoisie:

tdoigtdhonneur.jpg

————————————

C’est dans la courtoisie, la bienscéance, et l’ambiance ouatée que nous allons pouvoir déconnobloguiter dans la limite du raie zonable

(franck 77)

——————-

flash info  1:

(Source AFPêt (sur le monde))

Le président Etasunien viendra visiter les baraques à fritz à Obama Beach le 6 juin prochain.

Publié dans:déconno-news |on 26 mars, 2009 |43 Commentaires »

En attendant le cent quatre vingt sixième fafiot!

Jeudi 26Mars 2009 

(de dire qu’il faut prendre son mâle en patience)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Le fafiot va viendre, je ne sais pas quand, mais il va viendre.

En attendant:

Où est Charlie?

unpeudecourtoisie.gif

Publié dans:déconno-news |on 26 mars, 2009 |Pas de commentaires »

C’est le cent quatre vingt cinquième fafiot!

Mardi 24 Mars 2009 

(de dire qu’il faut s’y mettre, et même s’y mettre cinquante)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Avec les beaux jours, arrive la période des examens, et pas uniquement ceux d’urine.

A votre avis, que fait Toinou en ce moment? Il révise. C’est bien beau d’aller se tirer sur l’élastique avec Aschiéri le Clown en allant brailler des conneries avec ses potes et potesses boutonneux et neuses de fesses-bouc entre Bastille et République, mais il s’est mis au taf pour décrocher son bac pro de jenenveuxplustiste option rienfoutage.

Déconnoland a décidé d’aider les têtes blondes dans leurs révisions, et va proposer des exos un peu dans toutes les matières. D’où la nouvelle rubrique :

Les raies visions.

chersecoliers.jpg

Aujourd’hui, nous avons ressorti de nos annales (je vous vois venir bande d’ obsédées lubriques et fêlés du mandrin qui hantent ce blog, j’ai dis annales et non anales, c’est peut-être le printemps, mais faut songer à se calmer), nous avons extrait, donc, un probloque à l’ancienne, que nous allons garer sans cul férir dans la sous rubrique « Les problèmes d’Harry Tmétique »

Pour les rétrécis du bulbe et les incultes vaudous, je rappelle qu’Harry Tmétique est un philosophe mathématicien, qui posait beaucoup de problèmes, notamment à ses voisins en taillant la haie mitoyenne à hauteur de sa bite pour reluquer ce qui se passait chez eux (les arrêtés parfaitement rectaux n’existaient pas encore à l’époque).
Il a découvert, entre autres, le système pinaire, l’intrégrale de Georgettes Plana dans son grenier, et le calcul différentiel mon mari.

Après ces précisions, nous pouvons balancer la soudure :

Un problème d’Harry Tmétique.

locomotivevapeurs.jpg

Soit un gazier A, que nous appellerons Alain T’es Rieur, habitant la ville de Ville-à-Couilles-Blètes. Ce gazier doit prendre, pour se rendre à son taf à Père-Dominique-en-Robe-de-Bure-sur-Yvette, successivement son café,le train, le métro,le RER et le Bus.

En temps normal, son dur décolle à 6h33, heure locale.

Cas n°1 :

Un préavis de grève a été déposé par le Francis de Lalanne de la vie duraille.
En regardant la radio la veille, Alain apprend qu’il y aura un dur sur 3 en banlieue, un train Corail sur 4 dans les régions plus pacifiques, deux IVG sur trois suivant l’humeur de Ben au Hit 16(64?), un max de ramiers dans le métro, et vachement de poils à l’arrêt du bus.

Question :

Alain doit-il prendre:

  1. Une journée de ReuTeuTeu?

  2. Un jour de congé maladie au risque de creuser encore plus le trou de la sécu sans bouger les oreilles?

  3. Son mal en patience?

  4. Sa femelle en attendant la fin de l’essorage?

Dessinez l’arbre de décision et calculez la solution au p’tit mâle.

——————————-

Cas n°2:

Aucune grève n’est prévue, mais il apprend en écoutant sur sa m-pétoire en se rendant à la gare, qu’un z’y va a attaqué un conducteur de rame (de métro pas de barque).

  • Calculez la longueur du droit de retrait en heure, minutes et secondes.

  • Par la méthode des syndicons prenant la tangente, évaluez le temps de rienfoutage des gaziers à l’affût des bonnes occasions.

Vous pouvez arrondir votre résultat à deux bières près.

Pour expliquer vos calculs, vous pouvez faire un schéma enculeur, mais sans déborder.

————————————–

Voilà pour cette première session de raies visions.

Dès que vous avez rendue votre copie, vous pouvez déconnobloguiter comme des voyouxes et des voyouzes dans la limite du raie zonable, ou aller courir tout(e)s nu(e)s dans la cour sous les platanes.

(franck77)

En attendant le cent quatre vingt cinquième fafiot!

Mardi 24 Mars 2009 

(de dire qu’il faut s’y mettre, et même s’y mettre cinquante)

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Un fafiot va viendre, et y aura même une rubrique toute neuve pour l’occase bande de p’tits veinards et p’tites veinardettes (de jeu?)!

En attendant:

Où est Charlie?

charliecole.jpg

Publié dans:déconno-news |on 24 mars, 2009 |3 Commentaires »
123

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique