C’est le cent quatre vingt dixième fafiot!

Jeudi 2 Avril 2009

(d’être au courant de l’affaire)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

C’est par un pur hasard, avant hier, en étant convoqué par le commissaire Maiphesse pour quelques déconno babioles, que je suis arrivé au milieu d’une atmosphère à repasser. Il y avait, comme qui dirait, de l’électricité dans l’air.

Par une indiscrétion du planton Marin Francis, que je ne citerais pas pour protéger mes sources, j’ai appris que dans les locaux se trouvaient deux gaziers de l’EDF qui étaient en garde à vue pour l’affaire du piratage du Pêt-C d’une grosse huile (pas de baleine) de Grenn Pisse.

Ce fût confirmé lorsque que j’eus l’occase de glisser un oeil glauque dans la caisse où il y  avait des effets personnels des prévenus: 2 paires de lacets de chaussures de sécurité, un sachet de pinces crocodiles, 25 mètres de câbles de 2.5 au carré, un décapsuleur, un jeu de 52 cartes méchamment usagées, une piste de 421 et des dominos.

Afin de mettre au courant mes lecteurs et lecteuses avides de nymphos exclusives, je glissus un micro dans un casse dalle jambon beurre (dont vous trouverez la recette ici: http://franck77.unblog.fr/2008/10/01/cest-le-cent-huitieme-fafiot/), et une ouaib came dans le pack de Kro prévu pour suce tenter les suce pêts.

Je viens juste de remettre au propre les minutes de l’audition, en retirant les gros bouts de gras et les rôts:

déconno-dossier:

“EDF pirate GREENPEACE :

 une première garde à vue”

 

Rappelons les faits dans ses grandes lignes (EDF?). Deux gaziers de l’EDF sont soupçonnés d’avoir piraté un système informatique d’une tête de liste Europe Ecologie, ancien président de Greenpeace.

Nous appelerons Pierrot et Paulo, nos deux gaziers.

Commissaire Maiphesse :
Alors les artistes, c’est quoi ct’emmanche? Vous vous êtes faits cravatés comme des bleus (pas les compteurs).

Pierrot :
Ça s’est sûr M’sieur le commissaire! Avec Paulo le Disjoncté qui faisait le gué pendant que je chuintais les fils du serveur de l’écolo, je n’étais pas garanti de la gelée!

Com. Maiphesse à Paulo :
Pourquoi on t’appelle le disjoncté?

Paulo :
Bin, comme je suis pas un Fangio du boulot, je ne bosse qu’aux heures creuses.

Com. Maiphesse :
J’vois le genre, continue Pierrot.

Pierrot :
Ben j’avais dis à Paulo que si je n’étais pas revenu après 15h35 à la camionnette, il comptait jusqu’à quinze, et il se barrait pour pas qu’on se fasse repérer.

Com. Maiphesse :
Pourquoi après 15h35?

Pierrot :
Z’avez déjà vu une camionnette de l’EDF en dépannage en début de soirée vous? Et si vous aviez vu la tronche du serveur de l’écolo, rien que pour trouver les bons raccords fallait être au moins douze. Les fils dégueulaient de partout; ça se voit qu’il n’est pas habitué à gratter les moules de peur de leur faire du mal! C’qui fait que j’ai fais du rab et ça, je n’ai pas l’habitude.

poildemoule.jpg

(Serveur du Green Pissotier)

Com. Maiphesse à Paulo :
T’as compté jusqu’à combien alors, pour être resté si longtemps au point de te faire repérer par l’ABAC?

Paulo :
Bin j’étais emmerdé M’sieur le commissaire, j’ai compté comme j’ai l’habitude de faire :1, 2, 3,…………9, 10, Valet, Dame Roi et dans les quatre couleurs.

Com. Maiphesse à Pierrot:
Ensuite?

Pierrot :
J’pensais que Paulo était barré, et quitte à être sur place j’ai fais du rab pour être payé double. Savez M’sieur le Commissaire, on bosse uniquement quand y a tempête, et celle du siècle est déjà passée, alors pour grapiller des primes ça va être duraille maintenant.
Du coup, j’ai branché le Pêt-C (qui nous sert à programmer les coupures sur les transfo) à mon bidouillage, et j’ai pompé un peu ce qui serait susceptible de nous intéresser à la boite sur le disque dur du Greenpissotier.

Com. Maiphesse :
On a vu ça. Le Pêt-C a causé et faudra m’expliquer ! On a imprimé deux ou trois documents taupes confidentiels de Green Pisse, s’agirait de m’expliquer.

Pierrot :
Si j’vous renseigne M’sieur le Commissaire et que vous me lâchez, je vous fais un tarif heures creuses pendant 3 mois sur votre casbah.

Com. Maiphesse :
Pas de ça chez moi Pierrot, le dernier qui m’a corrompu est enterré au fond du jardin de la villa qu’il m’a offert. Alors t’as intérêt à te tenir à carreau.
(à Paulo) : et si toi tu rajoutes « j’coupe à coeur », c’est ma main sur la gueule.
(il tend l’impression d’une photo que le gazier à chourrée)
C’est quoi ça?

exploitationforestiereenafriquephotogreenpeace.jpg

Pierrot :
Green Pisse à trouvé un réseau de fabrique d’arbres OGM. Il a revendu l’info à France Télécom qui va se fournir la haut pour en faire des poteaux. On avait envie de racheter le stock, car on passe trop pour des cons quand y a des câbles qui pètent sous 1 centimètre de neige. Des poteaux maousses comme ça avec des câbles de chalutier ça peut chémar.

Com. Maiphesse :
Et ça?

12february2009cilacapcentgreenpeace.jpg

Pierrot :
Alors là c’est simple. On les a vus les mectons qui ont fait une séance de rienfoutage pendant deux plombes dans leur costard blanc. Quand, ils se sont relevés, z’étaient même pas sâles! On cherche à chourrer le brevet, car nous avec nos tenues bleues, en décapsulant juste une kro pas fraîche, ça fait des auréoles.

Com. Maiphesse :
Ah ouais? Et ça?

greenpeace640x480.jpg

Pierrot :
Damned, je savais bien qu’il l’avait prise en photo, le sagouin. C’est ma femme Ginette, qui bronzait peinardos sur la plage de Bénodet (près des WC). Elle était en train de suerduku force 3, quand y a 6 gus qui sont descendus d’un zodiac, qui ont chopé Ginette et qui l’ont foutue à la baille. Z’ont pris des photos, soi disant pour leur presse-bouc.
En fait, c’est ce que je venais récupérer.

Com. Maiphesse :
T’inquiètes Pierrot, v’là ton avocat.

Le baveux :
Bonjour Monsieur le Commissaire Maiphesse. Je suis Maître Auxnormes, EDF m’a mandaté pour faire la lumière sur cette affaire.

eclaircissementdelaffaire.jpg

————————————-

Voilà, voilà. Vous êtes à la pointe des nymphos concernant ce dossier électrique qui risque de faire des vagues. En attendant, déconnobloguitons comme des voyouxes et des voyouzes que nous sommes sur tout ce que l’on veut en continu ou en alternatif.

(franck 77)

 

Publié dans : déconno-news, les déconno-dossiers |le 2 avril, 2009 |7 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

7 Commentaires Commenter.

  1. le 2 avril, 2009 à 17:12 ecolomaispastrop écrit:

    génial ton blog franck77 j’adore ton humour

    Répondre

  2. le 2 avril, 2009 à 19:13 franck77 écrit:

    salut tatoutes zet tatous

    Sont tous au parloir?

    merci ecolomaispastrop, moi aussi je le trouve génial mon blog…..j’déconne……

    Répondre

  3. le 2 avril, 2009 à 19:33 Sganarel écrit:

    Ah alors Franky, t’avais des photos des vacances de biquette ?

    Répondre

  4. le 2 avril, 2009 à 20:39 INDIEN écrit:

    C’est bien de nous mettre au courant , mais je suis tout gazeux …
    Si je pète , ça risque pas de faire comme la bombo à tes niques ??

    Bof , ce que Jean disait …

    Répondre

  5. le 2 avril, 2009 à 20:48 Biquette écrit:

    SGANAREL, je crains trop les courants d’air.

    Répondre

  6. le 2 avril, 2009 à 20:59 Biquette écrit:

    Greenpeace: »pet vert » pourtant je croyais qu’ils luttait contre les gaz à effet de serre.

    Répondre

  7. le 3 avril, 2009 à 10:19 Sganarel écrit:

    Salut les déconnecté(s) des réalités

    De bien belles z’images que cloclo ne verra pas ………..hélas !

    Répondre

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique