La messe de Jiji Cinq Sept du 5 Avril 2009

Bonjour mes chers paroissiens et paroissiennes, entrez sans crainte et surtout : ne glissez pas sur mon stock de branches de rameaux…
Il serait dommageable que l’un ou l’une d’entre-vous s’éclatasse la tronche en cette belle chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses, en direct de Déconnoland !!!
Les Rameaux : savez-vous ce que cela s’ignifie ?…
Vous voulez que je vous le dise ?
Et bien je vais vous le dire !!!
Le dimanche des Rameaux se célèbre le dimanche qui précède Pâques.
Il commémore deux évènements :
1) l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, acclamé par une foule agitant des palmes, des branches de palmier
2) la passion du christ et sa mort sur la croix.
Maintenant, passons aux choses sérieuses et retrouvons nos différents personnages…

PLUS FOLLE LA MESSE  !!!
Episode n°4
: « Mystère autour du rève de Francky…« 

dimanchedesrameauxt11237.jpg

Théo :
« Dites-moi ma belle Martine : l’abcès étant crevé, si on en revenait à l’objet de votre visite ? »

Jiji Cinsept :
« C’est vrai : on s’emporte et on s’écarte de l’essentiel… »

Martine, le regard attendri :
« Vous êtes trop mignons, tous les deux !!!
Je vous propose de signer la pétition et de vous joindre à nous.
Le comité de soutien à nos clandestins est déjà sur place…

Jiji Cinqsept :
« O.K. : je prends quelques provisions de bouche et on y va ! »

Martine :
« Te connaissant, il y aura également un « cht’y » coup à boire !!! »

Jiji Cinqsept :
« T’as d’autres questions idiotes à poser, dans le genre ?!? »

Martine, prenant le bras de Théo :
« Hi-hi !!!
Allez, viens mon Théo…
Au passage, je te montrerai la « maison du peuple » : ma fierté, mon oeuvre !!! »
« Punaise à Poil !!! »Ainsi parlait Franck 77 aux Anges rigoristes venus protester au sujet de la nouvelle organisation du Paradis…
Gabriel essayait de dissimuler son fou rire, chose vaine !
Franck 77 :
« Ça te fait marrer, toi ?!?
T’as de la chance !!! »
L’un des Anges rigoristes, « Consti-Passion » :
« Seigneur : tu as rétabli l’ordre, nous en convenons…
Mais à quel prix ?… »
Franck 77 :
« Appelle-moi Franck… Je ne suis là qu’en temps qu’intérimaire.
A ce propos, j’aimerais bien savoir ce que le Boss boutique dans mon XXIème siècle !!! »

Gabriel, à Consti-Passion :
« Que cache ta question : de quel prix parles-tu ? »

Consti-Passion :
« Nous avons retrouvé le calme certes, mais notre Paradis n’a-t-il pas perdu son âme ? »

fetesrameaux1.jpg

Franck 77 :
« Alors-là, mes enfants : il faudrait savoir ce que vous voulez !!!
Toi et ton clan, vous étiez grévistes, ce me semble…
Alors : où est le malaise ?
N’ai-je pas répondu aux revendications de chacun ?… »

Consti-Passion :
« Nous avons fait la grève, oui !
Mais c’était pour dénoncer un certain laxisme…
Tu as répondu aux revendications des joueurs, des farceurs, des romantiques…
Tu as trouvé de l’occupation pour chacun d’entre-eux, qui s’ennuyaient dans l’éternité…
Mais tu nous as oublié une corporation : la nôtre !!! »

Franck 77 :
« Non de « lui-même » : c’est pourtant vrai !!!
Faut dire que votre dossier n’est pas le plus populaire ni le plus facile à traiter… »

Consti-Passion :
« Comment-ça ?!? »

Franck 77 :
« Croyez-en ma vieille expérience : ceux qui ont voulu imposer le rigorisme par la force, voire la dictature, se sont tous plantés sur Terre, je ne vois pas pourquoi il en serait autrement au Paradis…
(Puis à Gabriel qui continuait à rire !)
Arrête de te marrer Gabriel : tu m’énerves !!! »

Gabriel :
« Hi-hi, excuse-moi : un instant d’égarement !!!
Pas facile d’être Dieu et de satisfaire tout le monde…
Hum ?!? »


Franck 77 :
« Ho, ta gueule !!! »Une fumée envahit soudain l’environnement proche, faisant tousser Francky

chemindecroix.jpg


Franck 77 :
« Qu’est-ce que c’est que ce boxif ?!?
J’ai déjà dit mille fois que le Paradis est un espace non-fumeur,
 et je suis intraitable là-dessus !!! »
Un autre Ange rigoriste, Consti-Pêts :
« Ce n’est pas ce que tu crois, Seigneur Francky : c’est un moine que l’on a martyrisé et brûlé à Florence que notre bon Saint Pierre vient d’accueillir… »
Franck 77 :
« Nom de Zeus !!!
Mais en quelle époque sommes-nous, exactement ?!? »
Gabriel :
« Je sais que c’est difficile pour un simple mortel de le concevoir , mais au Paradis, le temps comme la réalité, ce ne sont que des choses relatives… »

476pxalbrechtaltdorfer036.jpg

Franck 77 :
« Et… Ce cauchemar, chez Larabie ?…
Mon esprit l’avait bien imaginé ?…
Non ?!?… »

Gabriel ne répondit pas, prenant soudainement un air embarrassé.
La fumée s’estompa progressivement, tandis que tous les Anges rigoristes faisaient une haie d’honneur à ce moine dont la forme se reconstituait peu à peu.
Le moine, se prosternant devant Francky :
« Seigneur, je remets mon âme entre tes mains… »

Franck 77 :
« Cette voix…
Cet accent italien…
Cet intonation ?… »
Francky, ayant invité le moine à se relever, croisa son regard qui le lui laissa plus aucun doute sur son identité…

Franck 77 :
« Sa-va-va…
Sa-va-vo…
Sava-vo-na-na…
Savonnarole ?!?
Ben… Merde alors !!! »

Savonnarole, les larmes aux yeux :
« Monsignore Franckycelli Settanta Sette !!!
Tu n’étais donc pas l’envoyé de Dieu, mais Dieu en personne… »

Franck 77, stupéfait :
« Tu veux donc dire que tu m’as déjà vu et que ce que je croyais avoir rêvé était en fait une réalité ?!? »

Savonnarole, aux pieds de Francky :
« J’implore ta clémence pour avoir douté de toi ainsi que Pineaubello !!!
Je suis mortifié d’avoir calomnié Jiji Chianti Camillo, dont j’ai refusé la main tendue lorsqu’il a voulu me sauver du bûcher…
Je m’accuse d’avoir commis un péché de vanité en me glorifiant de mon martyr !!! »

Franck 77 :
« Relève-toi, tu es pardonné pour tout…
 Et arrête de chialer sur mon futal : ça va faire des auréoles et je vais me faire engueuler par Mme Francky !!!
(Il se retourne vers les Anges rigoristes)
Quelqu’un a vu Gaby ? J’ai deux mots « z-a » lui narrer, à cet empaffé !!! »

452pxalbrechtaltdorfer016.jpg

Conti-Pêts :
« Il vient juste de s’éclipser…
Bizarre, non ?… »

Franck 77 :
« Paie rien pour attendre, celui-là…
En attendant de savoir ce que je vais faire de vous, je vous ai trouvé une ébauche de solution :
Savonnarole devient votre chef de compagnie.
Je vous confierai une mission très bientôt…
Rompez !!! »

Savonnarole, félicité par les Anges rigoristes :
« J’essayerai d’être digne de ta confiance, Ô Seigneur !!! »

Franck 77 :
« Pas de ça entre-nous : appelle-moi Francky…

La suite, ce sera pour le dimanche de Pâques : la semaine prochaine…
Allez en paix et en pêts !!!

—————————————-

quete.jpg

N’oubliez pas la quête pour la réfection de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses et pour payer les os ch’tis et les topettes de Jiji Cinq Sept. 

Publié dans : A la messe de jiji cinqsept |le 5 avril, 2009 |11 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

11 Commentaires Commenter.

  1. le 5 avril, 2009 à 11:38 franck77 écrit:

    Salut tatous zet tatoutes.

    Aujourd’hui les osties de Jiji Cinqsept sont aux fruits de la passion….

    Je dis Môssieur!

    Répondre

  2. le 5 avril, 2009 à 11:55 Hermès écrit:

    Avé le Lande :P

    Puisque nous sommes dimanches
    Je vais me fendre d’une Oh mais lis !

    Quelles que soient vos dieux, vos saints, vos apôtres
    Humains ! quelle folie que la vôtre
    Pour des êtres capables de tant de nuisances,
    Quelle prétention , quelle suffisance
    Que d’oser prétendre à l’immortalité
    Et d’y prétendre par quelques génuflexions,
    Par quelques oraisons ou pire par vos actions.

    L’adoration que vous prétendez porter au divin
    Changez-la en respecte de vôtre prochain
    Et le monde assurément s’en trouvera mieux.
    Aimez, aimez ce qui existe
    Et cessez d’importuner les cieux
    De vos sempiternelles prières égoïstes.

    Répondre

  3. le 5 avril, 2009 à 12:12 jiji cinqsept écrit:

    Salut Francky et Hermès !!! :)

    Pour accompagner les hosties : un petit punch ne serait-il pas de circonstance ?!? ;)
    Bon : je vais nous chercher ça… Hips !!! :D 8-) :D

    Répondre

  4. le 5 avril, 2009 à 12:23 Biquette écrit:

    Bonjour tout le monde, merci JIJI pour cette belle messe.
    Vous avez vu y’a encore un gros nid de connards à Strazbourg qui, tout comme les zyva de la banlieue on trouvé prétexte à foutre le bordel. Le pire c’est que le vilain petit facteur leur trouve des excuses. Tout le monde à la droit de manifester son opinion, mais casser brûler, ils mériteraient d’être pendus par les c—–es.

    Répondre

  5. le 5 avril, 2009 à 12:50 jiji cinqsept écrit:

    :D :P :D Salut Biquette !!! :P :D :P

    J’espère que nos « petits bambins casseurs » ne se sont pas coupé les mi-mines en cassant les vitrines…
    C’est vrai, quoi : c’est dangereux de jouer avec le verre brisé !!! :(

    ;) Voilà pourquoi je préfère les verres au verre… :D

    Répondre

  6. le 5 avril, 2009 à 14:02 INDIEN écrit:

    Allo !!

    - Ici , c’est Chloé ..
    - Et ça tient …???

    Répondre

  7. le 5 avril, 2009 à 14:10 Pineau écrit:

    Salut Biquette,

    Il faudrait un autre point d’attache pour les pendre, parce que ce tu préconises, ils n’en ont pas.
    Et le petit facteur, il a un remède contre la connerie? Ca devrait le faire, il est dépositaire officiel.

    Répondre

  8. le 5 avril, 2009 à 18:48 mimi lori écrit:

    bonsoir.

    je suis la dernière a la messe,une superbe messe.

    biquette il n’y a pas que le petit facteur qui leur trouve des excuses,l’illunminée du poitou aussi ;)

    Répondre

  9. le 6 avril, 2009 à 11:04 Sganarel écrit:

    Salut les déconnoparadisiaquisé(e)s ,

    Je me demande si y z’ont prévu les nicorettes ou autres placebos pour les fumeurs au paradis ? Sinon, y en a qui vont mettre des cartouches dans la boîte au cas ou !

    Je me demande de quoi qui causait le jésus avec Barabas et l’autre larron ?

    Répondre

  10. le 6 avril, 2009 à 13:40 Rico du clubtrico écrit:

    de poing, de croix, pardi !

    Répondre

  11. le 6 avril, 2009 à 19:58 Sganarel écrit:

    Dire que jésus il a cru s’y fier !

    Répondre

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique