Archive pour le 19 avril, 2009

La messe de Jiji Cinq Sept du 19 Avril 2008

*PREAMBULE

Moi :
« 
Où il est, ce Crépin Désaltes ?!?
Je vais te le disperser aux coins de Tripote-Moi-Les-Joyeuses, moi : ce bedeau de mes deux !!! »

Crépin Désaltes :
« Qu’est-ce que j’ai encore fait ?!? »

Moi :
« Serait-ce un effet de ta bonté de me dire, sombre jocrisse, ce que tu as fait des hosties ?!? »

Crépin Désaltes, tout penaud :
« Ben, heu… Au stand merguez de la kermesse, je n’avais plus de pain : alors… »

Moi :
« Mille charretées de putain de bordel de nom de Dieu !!!
[Dieu sait que je n'aime pas jurer, mais avec lui : je peux plus-je peux plus-je peux plus !!!]
 
Crépin Désaltes :
« Bon ben… S’rait p’têt temps d’ouvrir les portes ?… »

Moi, grimaçant :
« Pour sûr, elles ne vont pas s’ouvrir toutes seules !!! »

*LA MESSE (intro)

(sourire à la Jacques Martin)
Bienvenue à Déconnoland, dans notre belle chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses, cet espace d’amour et de… [(à Crépin) Dégage, connard !]… Fra-ter-ni-té !!!
(Expression pincé de mésygue)
Les hosties (regard assassin vis-à-vis du bedeau) seront plus salées que d’habitude, suite à un problème tecchnique …
Antoine Couillardin, qui tient le troquet d’en face, a accepter de me dépanner, mais il ne lui restait que des gâteaux d’apéro.
Mais, retrouvons maintenant nos héros !!!

PLUS FOLLE LA MESSE !!!
Episode n° 6 : « Calotte et calottes : où on va ?!? »

 

Martine :
« Flapi, c’est bien une des rares fois où je te vois te marrer : que t’arrive-t-il, mon grand ?!? »

 Flapi Barjo :
« Hi-hi !!! Regarde donc  ce qui se passe à la porte du foyer chrétien…
Qu’est-ce qu’ils se mettent : et je n’en vois pas beaucoup qui tendent l’autre joue !!!
Ha-ha, j’ai mal aux côtes, ho… Putain !!! »

 

Jiji Cinqsept :
« N’essaie pas de faire diversion !!! »

 

Théo :
« Mon bon Jiji : ne confond pas « diversion » et « observation »… »
Samson :
« Théo : tu es un sage et quand j’écoute tes paroles, j’ai presque envie de croire en Dieu… »
Théo, avec un sourire :
« tiens donc ?!? »
Samson :
« Tu es le seul à ne pas m’avoir traité comme une sombre merde !!! »

Théo, tenant Samson par le cou :
« Tu sais qui tu es.
Ne laisse plus les autres ne te juger que sur tes capacités musculaires !
Ouvre ton coeur afin qu’il soit le reflet de ton âme qui, je le sais, est pure…
Même si elle fut meurtrie par ceux qui t’ont fait tant de mal lorsque tu étais petit et vulnérable !!! »

Samson, les larmes aux yeux :
« Comment fait-tu ? on dirait que tu lis dans ma tête… »

Flapi Barjo :
« Ho ! Le Théo, là !!!
Ca t’amuse de transformer Samson en tafiole ?!? »

Samson, balançant une tarte à Flapi :
« Ca t’apprendra à manquer de respect à mon copain !!! »

Théo :
« Samson : il va falloir qu’on parle un peu « stratégie »… »

Jiji cinqsept, donnant à son tour une giffle à Flapi :
« Celle-là, c’est pour avoir insulté ceux qui ont choisi d’aimer, quelle que soit leur sexualité !!! »

Flapi Barjo, se frottant les joues :
« C’est pas ma journée !!!
En attendant, vous feriez bien de séparer vos calotins plutôt que de me taper sur la tronche… »

Jiji Cinqsept, à Théo :
« Flapi a raison : si on étudiait ce « nouveau dossier » ?… »

Théo, passant sa main sur le crâne de Flapi :
« Mon bon Jiji : c’est cette bande d’excités, ces bêtes fauves, qui sont censés relayer ma parole et prétendent donner des leçons de morales au reste du monde ?!? »

Jiji Cinqsept :
« Oui, bon… Je compose avec ce que j’ai !!! »

Flapi Barjo, soudain très détendu :
« Tu ne serais pas magicien, toi : le Théo ?!?
Je ne sens plus aucune douleur… »

Théo :
« C’est du magnétisme, sans plus : va en paix… »

Jiji Cinqsept, agacé :
« On peut s’occuper des tranches de naves qui dégradent le côté « marketing » de notre foi ?!? »

Théo :
« Oui !!! Y’a pas le feu à la neige… »

Samson, se frottant les mains et faisant quelques gestes d’avant combat :
« Vous voulez que je fasse le ménage, Messieurs ?!? »

Théo :
« Tu es gentil, l’ami, mais laisse : la nature va se charger de séparer sans violence tous ces olibrius…
L’ambiance est quelque peu brûlante ? Je vais te rafraîchir tout ça !!! »
Alors que la bataille faisait rage, Théo pointa son doigt en direction du ciel et un orage comme on n’en vit jamais à Déconnoland déversa des tonnes de pluies et de grêlons parmis la foudre et une multitude d’éclairs particulièrement aveuglants…
Les « cathos-belligérants » ne pensèrent plus à se friter mais plutôt à sauver leur propre couenne !!!

Samson :
« Nom de Dieu : tu es Dieu ?!? »

Jiji Cinqsept :
« J’ai déjà entendu ça quelque part… »

Flapi Barjo :
« Mais quel temps de merde !!! »

Martine :
« Ha ! Ca se calme… »

Jiji Cinqsept, furieux, s’adressant aux cathos-belligérants :
«  »Bravo Messieurs : quel bel exemple vous donnez à la face du monde !!!
Ca donne vraiment envie de vivre sa foi dans l’amour du christ !!! »

Flapi Barjo, jubilant :
« On peu connaître l’objet du conflit, mes « saigneurs » ?!? »

Théo, l’air sévère :
« Nous attendons vos explications, Messieurs !!! »

Un des cathos :
« Ces irresponsables ne veulent pas entendre parler du préservatif, ce qui aurait pour effet d’épargner trois millions de vies par an !!! »

L’autre catho :
« Vade retro Satana !!! L’amour ne se conçoit qu’au sein du mariage et de la fidélité, dans l’amour du Christ !!! Ceux qui s’en écartent dans des vies dissolues risquent leur vie en connaissance de cause !!! »

Le Premier catho :
« Peut-être que ce qui sauverait leur vie, c’est que tu sois moins con, espèce de dégénéré d’intégriste !!! »
Avant qu’ils ne remettent ça, Théo fit une prise qui endormit le premier et Jiji, avec moins de doigté, balança une manchette sur la nuque du deuxième, qui en fut assommé…

Jiji Cinqsept, à Théo qui fronçait les sourcils
:
« Désolé : je n’ai pas de pouvoirs magiques, moi, je fais avec mes moyens !!! »

Samson, débordé par la situation :
« Jiji et Théo : il faudra m’expliquer les arcanes de ce que appelez « stratégie », j’avoue que je suis complètement largué… »

Jiji et Théo :
« Plus tard, ami… »

Jiji Cinqsept, aux cathos :
« Honte à vous !!!
Quelles que soient nos convictions, c’est l’amour qui doit primer :
non le reflet de la haine véhiculée par cette violence primaire, puisée dans nos plus bas instincts !!! »

Théo :
« Regagnez vos foyers et méditez sur le thème de la tolérance… »

Martine, ironique :
« Dites-moi, M’sieur le révérend et « Dieu le Père » : si on en revenait à l’objet de notre démarche… C’est à dire : nos immigrés clandestins ?!? »

Flapi Barjo, portable en main :
« Ho ! Les enflures !!! Ils ont arrêté « Jésus » !!! »

Théo, soudain troublé :
« Jé… Jé-jé… Jésus ?!? »

Samson :
« En fait, on a surnommé l’un des trois clandestins comme ça à cause de ses comportements…
Il était le seul survivant de son embarcation qui a coulé.
Il était amnésique…
Des mecs de « Green-Peace » prétendent l’avoir vu marcher sur l’eau, avant de l’embarquer et de nous le confier !!!
Pour ma part, je pense que les gus avaient un peu forcé sur le biberon… Ce que j’en dit… »

D’où venait le trouble de Théo ?…
Nous le saurons la semaine prochaine…
Allez en paix et en pêts !!!

—————————————-

quete.jpg

N’oubliez pas la quête pour la réfection de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses et pour payer les os ch’tis et les topettes de Jiji Cinq Sept et les images pieuses pour décorer le blogounet. 

Publié dans:A la messe de jiji cinqsept |on 19 avril, 2009 |21 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique