La messe de Jiji Cinq Sept du 19 Avril 2008

*PREAMBULE

Moi :
« 
Où il est, ce Crépin Désaltes ?!?
Je vais te le disperser aux coins de Tripote-Moi-Les-Joyeuses, moi : ce bedeau de mes deux !!! »

Crépin Désaltes :
« Qu’est-ce que j’ai encore fait ?!? »

Moi :
« Serait-ce un effet de ta bonté de me dire, sombre jocrisse, ce que tu as fait des hosties ?!? »

Crépin Désaltes, tout penaud :
« Ben, heu… Au stand merguez de la kermesse, je n’avais plus de pain : alors… »

Moi :
« Mille charretées de putain de bordel de nom de Dieu !!!
[Dieu sait que je n'aime pas jurer, mais avec lui : je peux plus-je peux plus-je peux plus !!!]
 
Crépin Désaltes :
« Bon ben… S’rait p’têt temps d’ouvrir les portes ?… »

Moi, grimaçant :
« Pour sûr, elles ne vont pas s’ouvrir toutes seules !!! »

*LA MESSE (intro)

(sourire à la Jacques Martin)
Bienvenue à Déconnoland, dans notre belle chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses, cet espace d’amour et de… [(à Crépin) Dégage, connard !]… Fra-ter-ni-té !!!
(Expression pincé de mésygue)
Les hosties (regard assassin vis-à-vis du bedeau) seront plus salées que d’habitude, suite à un problème tecchnique …
Antoine Couillardin, qui tient le troquet d’en face, a accepter de me dépanner, mais il ne lui restait que des gâteaux d’apéro.
Mais, retrouvons maintenant nos héros !!!

PLUS FOLLE LA MESSE !!!
Episode n° 6 : « Calotte et calottes : où on va ?!?« 

 

Martine :
« Flapi, c’est bien une des rares fois où je te vois te marrer : que t’arrive-t-il, mon grand ?!? »

 Flapi Barjo :
« Hi-hi !!! Regarde donc  ce qui se passe à la porte du foyer chrétien…
Qu’est-ce qu’ils se mettent : et je n’en vois pas beaucoup qui tendent l’autre joue !!!
Ha-ha, j’ai mal aux côtes, ho… Putain !!! »

 

Jiji Cinqsept :
« N’essaie pas de faire diversion !!! »

 

Théo :
« Mon bon Jiji : ne confond pas « diversion » et « observation »… »
Samson :
« Théo : tu es un sage et quand j’écoute tes paroles, j’ai presque envie de croire en Dieu… »
Théo, avec un sourire :
« tiens donc ?!? »
Samson :
« Tu es le seul à ne pas m’avoir traité comme une sombre merde !!! »

Théo, tenant Samson par le cou :
« Tu sais qui tu es.
Ne laisse plus les autres ne te juger que sur tes capacités musculaires !
Ouvre ton coeur afin qu’il soit le reflet de ton âme qui, je le sais, est pure…
Même si elle fut meurtrie par ceux qui t’ont fait tant de mal lorsque tu étais petit et vulnérable !!! »

Samson, les larmes aux yeux :
« Comment fait-tu ? on dirait que tu lis dans ma tête… »

Flapi Barjo :
« Ho ! Le Théo, là !!!
Ca t’amuse de transformer Samson en tafiole ?!? »

Samson, balançant une tarte à Flapi :
« Ca t’apprendra à manquer de respect à mon copain !!! »

Théo :
« Samson : il va falloir qu’on parle un peu « stratégie »… »

Jiji cinqsept, donnant à son tour une giffle à Flapi :
« Celle-là, c’est pour avoir insulté ceux qui ont choisi d’aimer, quelle que soit leur sexualité !!! »

Flapi Barjo, se frottant les joues :
« C’est pas ma journée !!!
En attendant, vous feriez bien de séparer vos calotins plutôt que de me taper sur la tronche… »

Jiji Cinqsept, à Théo :
« Flapi a raison : si on étudiait ce « nouveau dossier » ?… »

Théo, passant sa main sur le crâne de Flapi :
« Mon bon Jiji : c’est cette bande d’excités, ces bêtes fauves, qui sont censés relayer ma parole et prétendent donner des leçons de morales au reste du monde ?!? »

Jiji Cinqsept :
« Oui, bon… Je compose avec ce que j’ai !!! »

Flapi Barjo, soudain très détendu :
« Tu ne serais pas magicien, toi : le Théo ?!?
Je ne sens plus aucune douleur… »

Théo :
« C’est du magnétisme, sans plus : va en paix… »

Jiji Cinqsept, agacé :
« On peut s’occuper des tranches de naves qui dégradent le côté « marketing » de notre foi ?!? »

Théo :
« Oui !!! Y’a pas le feu à la neige… »

Samson, se frottant les mains et faisant quelques gestes d’avant combat :
« Vous voulez que je fasse le ménage, Messieurs ?!? »

Théo :
« Tu es gentil, l’ami, mais laisse : la nature va se charger de séparer sans violence tous ces olibrius…
L’ambiance est quelque peu brûlante ? Je vais te rafraîchir tout ça !!! »
Alors que la bataille faisait rage, Théo pointa son doigt en direction du ciel et un orage comme on n’en vit jamais à Déconnoland déversa des tonnes de pluies et de grêlons parmis la foudre et une multitude d’éclairs particulièrement aveuglants…
Les « cathos-belligérants » ne pensèrent plus à se friter mais plutôt à sauver leur propre couenne !!!

Samson :
« Nom de Dieu : tu es Dieu ?!? »

Jiji Cinqsept :
« J’ai déjà entendu ça quelque part… »

Flapi Barjo :
« Mais quel temps de merde !!! »

Martine :
« Ha ! Ca se calme… »

Jiji Cinqsept, furieux, s’adressant aux cathos-belligérants :
«  »Bravo Messieurs : quel bel exemple vous donnez à la face du monde !!!
Ca donne vraiment envie de vivre sa foi dans l’amour du christ !!! »

Flapi Barjo, jubilant :
« On peu connaître l’objet du conflit, mes « saigneurs » ?!? »

Théo, l’air sévère :
« Nous attendons vos explications, Messieurs !!! »

Un des cathos :
« Ces irresponsables ne veulent pas entendre parler du préservatif, ce qui aurait pour effet d’épargner trois millions de vies par an !!! »

L’autre catho :
« Vade retro Satana !!! L’amour ne se conçoit qu’au sein du mariage et de la fidélité, dans l’amour du Christ !!! Ceux qui s’en écartent dans des vies dissolues risquent leur vie en connaissance de cause !!! »

Le Premier catho :
« Peut-être que ce qui sauverait leur vie, c’est que tu sois moins con, espèce de dégénéré d’intégriste !!! »
Avant qu’ils ne remettent ça, Théo fit une prise qui endormit le premier et Jiji, avec moins de doigté, balança une manchette sur la nuque du deuxième, qui en fut assommé…

Jiji Cinqsept, à Théo qui fronçait les sourcils
:
« Désolé : je n’ai pas de pouvoirs magiques, moi, je fais avec mes moyens !!! »

Samson, débordé par la situation :
« Jiji et Théo : il faudra m’expliquer les arcanes de ce que appelez « stratégie », j’avoue que je suis complètement largué… »

Jiji et Théo :
« Plus tard, ami… »

Jiji Cinqsept, aux cathos :
« Honte à vous !!!
Quelles que soient nos convictions, c’est l’amour qui doit primer :
non le reflet de la haine véhiculée par cette violence primaire, puisée dans nos plus bas instincts !!! »

Théo :
« Regagnez vos foyers et méditez sur le thème de la tolérance… »

Martine, ironique :
« Dites-moi, M’sieur le révérend et « Dieu le Père » : si on en revenait à l’objet de notre démarche… C’est à dire : nos immigrés clandestins ?!? »

Flapi Barjo, portable en main :
« Ho ! Les enflures !!! Ils ont arrêté « Jésus » !!! »

Théo, soudain troublé :
« Jé… Jé-jé… Jésus ?!? »

Samson :
« En fait, on a surnommé l’un des trois clandestins comme ça à cause de ses comportements…
Il était le seul survivant de son embarcation qui a coulé.
Il était amnésique…
Des mecs de « Green-Peace » prétendent l’avoir vu marcher sur l’eau, avant de l’embarquer et de nous le confier !!!
Pour ma part, je pense que les gus avaient un peu forcé sur le biberon… Ce que j’en dit… »

D’où venait le trouble de Théo ?…
Nous le saurons la semaine prochaine…
Allez en paix et en pêts !!!

—————————————-

quete.jpg

N’oubliez pas la quête pour la réfection de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses et pour payer les os ch’tis et les topettes de Jiji Cinq Sept et les images pieuses pour décorer le blogounet. 

Publié dans : A la messe de jiji cinqsept |le 19 avril, 2009 |21 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

21 Commentaires Commenter.

  1. le 19 avril, 2009 à 11:39 franck77 écrit:

    Salut tatous zet tatoutes

    Pour des raisons obscures de quêtes faiblardes, cette messe n’a pas pu avoir des images pieuses.

    C’était soit les images pour la messe soit la soutane pour Jiji.
    Mais comme Jiji n’a pas voulu vous montrer les objets du culte, les images ont sautées au profit de sa soutane.

    Les caractères sont aussi moins gras toujours pour les mêmes raisons.

    Je rappelle à Flapi que la chanson cause des filles de Paimpon de Tri Yann et non des filles de Trainglon de Tri Age

    Répondre

  2. le 19 avril, 2009 à 11:46 Biquette écrit:

    Bonjour L’ABBE JIJI, ça castagne dur, pourtant il me semble avoir lu quelque part aimez vous les uns les autres comme Dieux vous aime.
    Quand y’a des biscuits à apèro à la place des hosties, tu devrais aussi remplacer le vin par du pastis parce-que là y’avait une faute de gout.

    Répondre

  3. le 19 avril, 2009 à 11:59 franck77 écrit:

    Salut Biquette.

    Tu as raison, Dieu est amour avec des auréoles.

    Répondre

  4. le 19 avril, 2009 à 12:14 jiji cinqsept écrit:

    8-) Salut à tous, et particulièrement à notre fidèle Biquette !!! :P

    Pour le pastis : rendez-vous au presbytère… ;)

    Répondre

  5. le 19 avril, 2009 à 12:22 franck77 écrit:

    salut Jiji

    en parlant de Presbytériens, le Flapi y serait pas un peu casse couilles à ses heures?

    Répondre

  6. le 19 avril, 2009 à 12:26 jiji cinqsept écrit:

    @ Francky

    Salut,

    8-) On le dit… (comme disent les corses) 8-)

    Répondre

  7. le 19 avril, 2009 à 13:12 Biquette écrit:

    A FRANCK, ben il a qu’a porter des lunettes…..

    Répondre

  8. le 19 avril, 2009 à 13:37 franck77 écrit:

    Mimi Lori n’est pas encore viendue. peut-être qu’elle a un souci avec son grand. Rien de grave j’espère, elle reprendra le train en route.

    Sinon, l’Indien est attendu pour ma remontée de bretelles. Il aura bien raison!

    Qui a essayé la recette de Pineau d’hier? IL a oublié de nous dire quelle quantité de kro il faut par morue….

    Répondre

  9. le 19 avril, 2009 à 14:32 Pineau écrit:

    Salut les déconnofidèles,
    J’ai avalé une arête en sifflant ma Kro… à moins que ce soit une connerie qui serait mal passée.
    Tiens, puisqu’on en parle, il est mignon Flapi Cagette, il me fait penser à un remake de la bête humaine, sauf que Gabin, c’était un kil, des bouché, alors que la Flip, c’est un rail, des rails.

    Répondre

  10. le 19 avril, 2009 à 17:26 flakyjo écrit:

    hey gros con, je viens poster sur ton torchon, j’espere que tu m’en seras reconnaissant car il est sans censure celui ci.

    flakyjo a dit:
    19 avril 2009 à 17:09

    Francouilleqi77 t’as pas répondu a ma question tu fais quoi pour en être si fier sans oser l’avouer?? tu travailles aux pompes funèbres?? vu ton discours haineux tu ne peux être qu’un rebut de la société profitant du malheur des gens, ou alors un boulot ou tirer des traits de mets dans un état d’excitation tel que le soir tu es incapable de satisfaire ta ruminante , il ne peut être autrement, tes discours sentent la fiente autant que l’est ton personnage qui se cache derrière des textes aux accents tous plus débile les uns que les autres et tellement dénué d’intérêts, t’as tellement pas de vie que t’as jamais été probablement capable d’engrosser ta bécasse, tu es seul, tes seuls amis sont sur ce blog, des amis virtuels qui se gaussent devant la platitude de tes pensées, en te lisant, ça leur permet de faire une pause et de ne penser à rien (rien comme ce qui mene ta vie…) tu finiras dans un lieu glauque seul, isolé à regarder ton nombril comme tu l’auras toujours fait durant ta vie d’égoiste,

    allez j’arrête la, je ne vais pas continuer à révéler ton existence de looser ça n’apportera rien à personne.

    Répondre

  11. le 19 avril, 2009 à 17:39 jiji cinqsept écrit:

    Salut Flakyjo !!!

    Petit interlude dans cette bagarre qui vous oppose, Francky et toi…

    Finalement, ma « fiction » [qui, je le rappelle est à classer dans la rubrique humoristique qui se veut impertinente, oui : mais sans méchancetés (que tu as parfaitement le droit de dénigrer : c'est ça la vraie démocratie) !] serait-elle en train de rattraper la réalité ?!?

    Finalement, ça castagne moins dans mes textes que dans vos rapports…

    Bonne baston à chacun, je compte les points !!! :P :D :P 8-)

    Répondre

  12. le 19 avril, 2009 à 19:41 mimi lori écrit:

    bonsoir tout le monde.

    je suis toujours la dernière en ce moment.

    très bien ta messe jijji.

    Répondre

  13. le 19 avril, 2009 à 22:26 monzoeil écrit:

    des auréoles, des auréoles ! faut pas lever les bras au ciel quand on ne s’est pas vaporisé sous les aisselles !

    Répondre

  14. le 20 avril, 2009 à 0:01 franck77 écrit:

    @Flapi Cageot

    salut ma grande, tu vois que mon blogounet n’est pas censuré et que même les trous du cul sont acceptés.

    Tu me diras bientôt merci, car quand tu en auras marre de te branlotter contre ta Louison déformée par les grossesses tu pourra venir te défouler comme tu veux chez moi, dans la limite du raie zonable bien sûr.

    Je sens que tu vas devenir accroc de mon blogounet et que tu vas y faire bonne place…

    Je te fais une bise sur le cul, car sur le front j’ai peur d’avoir le vertige.

    La porte de Déconnoland t’es grande ouverte. T’inquiète pour ta cotise, y a pas de tarif SNCF….

    Y a des bières au frais, pas la peine d’amener les tiennes, et si tu entends une cloche de temps en temps c’est juste pour indiquer au pédés qu’ils doivent changer de sens.

    Je te souhaite bonne déconnitude, et vu ta capacité à dégoiser des conneries, tu vas devenir vite ceinture noire avec palmes et tuba assorti.

    Répondre

  15. le 20 avril, 2009 à 6:58 Roger da Brasil écrit:

    « ouch », chaud la braise… !

    Répondre

  16. le 20 avril, 2009 à 9:12 Pineau écrit:

    Bonjour les déconnoshumoristes,
    Bonjour les déconnoscourtois,

    Qu’est ce qu’il se passe-t-il?
    Les palettes n’étaient pas fraîches ou la Kro était bouchonnée? Ce n’est pas la morue, elle fumait encore la pipe le matin même.

    Bonne semaine, les déconnoslaborieux.

    Répondre

  17. le 20 avril, 2009 à 13:17 Biquette écrit:

    Bonjour les déconbastonneurs, 1 partout la balle au centre.

    Répondre

  18. le 20 avril, 2009 à 13:19 Biquette écrit:

    On devrait présenter Louison à Bécasse!

    Répondre

  19. le 20 avril, 2009 à 13:26 INDIEN écrit:

    @ F 77
     » le 19 avril, 2009 à 13:37 franck77 écrit:
    Sinon, l’Indien est attendu pour ma remontée de bretelles. Il aura bien raison!  »

    Tu peux me dessiner une remontée de bretelles (d’autoroute) ?

    J’suis dur de la feuille ( de vigne ) …

    Répondre

  20. le 20 avril, 2009 à 13:28 Biquette écrit:

    L’illuminée du Poitou à encore frappé, elle demande pardon à Zapatéro…
    Il faur écouter Frédéric Lefèvre sur RTL dans le rubrique: Mme Royal a besoin d’une aide psychologique, c’est marrant.

    Répondre

  21. le 20 avril, 2009 à 18:09 Sganarel écrit:

    Salut les déconnautocthones.

    La France par en suçette. Pas étonnant quand on voit les pistolets qui gouvernent et ceux qui prétendent gouverner à leur place.
    Toutes les gamineries que ces gens se font. Et les médias REUTEULEU en tête , qui font leurs choux gras avec toutes ces petites phrases, ces invectives (—) c’est vraiment pitoyable et je suis fier de ne jamais voter pour cette engeance !

    Répondre

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique