Archive pour avril, 2009

En attendant derechef (de gare)le cent quatre vingt bouzième fafiot!

Vendredi 10 Avril 2009

(de vous avouer que rien n’est prêt derechef)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

J’ai recu un mont sot de courriers me réclamant à crac boum hue et à archi diacre un fafiot!

Je vais faire une pause dans mon retard con scie des rables. Il est13h50, et je vais attaquer un fafiot sur je ne sais quoi encore!

Alors, pas fienter un pneu, ça va viendre….

En attendant:

http://www.coloriage.tv/cloche-de-paques-coloriage

Publié dans:déconno-news |on 10 avril, 2009 |5 Commentaires »

En attendant le cent quatre vingt douzième fafiot!

Mardi 7 Avril 2009

(de vous avouer que rien n’est prêt)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

En attendant :

Le jeu des 777777 différences

ibisavant.jpg

(Avant les z’y-vateries)

ibisaprs.jpg

(Après les z’y-vateries)

 

Publié dans:déconno-news |on 7 avril, 2009 |24 Commentaires »

La messe de Jiji Cinq Sept du 5 Avril 2009

Bonjour mes chers paroissiens et paroissiennes, entrez sans crainte et surtout : ne glissez pas sur mon stock de branches de rameaux…
Il serait dommageable que l’un ou l’une d’entre-vous s’éclatasse la tronche en cette belle chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses, en direct de Déconnoland !!!
Les Rameaux : savez-vous ce que cela s’ignifie ?…
Vous voulez que je vous le dise ?
Et bien je vais vous le dire !!!
Le dimanche des Rameaux se célèbre le dimanche qui précède Pâques.
Il commémore deux évènements :
1) l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, acclamé par une foule agitant des palmes, des branches de palmier
2) la passion du christ et sa mort sur la croix.
Maintenant, passons aux choses sérieuses et retrouvons nos différents personnages…

PLUS FOLLE LA MESSE  !!!
Episode n°4
: « Mystère autour du rève de Francky…« 

dimanchedesrameauxt11237.jpg

Théo :
« Dites-moi ma belle Martine : l’abcès étant crevé, si on en revenait à l’objet de votre visite ? »

Jiji Cinsept :
« C’est vrai : on s’emporte et on s’écarte de l’essentiel… »

Martine, le regard attendri :
« Vous êtes trop mignons, tous les deux !!!
Je vous propose de signer la pétition et de vous joindre à nous.
Le comité de soutien à nos clandestins est déjà sur place…

Jiji Cinqsept :
« O.K. : je prends quelques provisions de bouche et on y va ! »

Martine :
« Te connaissant, il y aura également un « cht’y » coup à boire !!! »

Jiji Cinqsept :
« T’as d’autres questions idiotes à poser, dans le genre ?!? »

Martine, prenant le bras de Théo :
« Hi-hi !!!
Allez, viens mon Théo…
Au passage, je te montrerai la « maison du peuple » : ma fierté, mon oeuvre !!! »
« Punaise à Poil !!! »Ainsi parlait Franck 77 aux Anges rigoristes venus protester au sujet de la nouvelle organisation du Paradis…
Gabriel essayait de dissimuler son fou rire, chose vaine !
Franck 77 :
« Ça te fait marrer, toi ?!?
T’as de la chance !!! »
L’un des Anges rigoristes, « Consti-Passion » :
« Seigneur : tu as rétabli l’ordre, nous en convenons…
Mais à quel prix ?… »
Franck 77 :
« Appelle-moi Franck… Je ne suis là qu’en temps qu’intérimaire.
A ce propos, j’aimerais bien savoir ce que le Boss boutique dans mon XXIème siècle !!! »

Gabriel, à Consti-Passion :
« Que cache ta question : de quel prix parles-tu ? »

Consti-Passion :
« Nous avons retrouvé le calme certes, mais notre Paradis n’a-t-il pas perdu son âme ? »

fetesrameaux1.jpg

Franck 77 :
« Alors-là, mes enfants : il faudrait savoir ce que vous voulez !!!
Toi et ton clan, vous étiez grévistes, ce me semble…
Alors : où est le malaise ?
N’ai-je pas répondu aux revendications de chacun ?… »

Consti-Passion :
« Nous avons fait la grève, oui !
Mais c’était pour dénoncer un certain laxisme…
Tu as répondu aux revendications des joueurs, des farceurs, des romantiques…
Tu as trouvé de l’occupation pour chacun d’entre-eux, qui s’ennuyaient dans l’éternité…
Mais tu nous as oublié une corporation : la nôtre !!! »

Franck 77 :
« Non de « lui-même » : c’est pourtant vrai !!!
Faut dire que votre dossier n’est pas le plus populaire ni le plus facile à traiter… »

Consti-Passion :
« Comment-ça ?!? »

Franck 77 :
« Croyez-en ma vieille expérience : ceux qui ont voulu imposer le rigorisme par la force, voire la dictature, se sont tous plantés sur Terre, je ne vois pas pourquoi il en serait autrement au Paradis…
(Puis à Gabriel qui continuait à rire !)
Arrête de te marrer Gabriel : tu m’énerves !!! »

Gabriel :
« Hi-hi, excuse-moi : un instant d’égarement !!!
Pas facile d’être Dieu et de satisfaire tout le monde…
Hum ?!? »


Franck 77 :
« Ho, ta gueule !!! »Une fumée envahit soudain l’environnement proche, faisant tousser Francky

chemindecroix.jpg


Franck 77 :
« Qu’est-ce que c’est que ce boxif ?!?
J’ai déjà dit mille fois que le Paradis est un espace non-fumeur,
 et je suis intraitable là-dessus !!! »
Un autre Ange rigoriste, Consti-Pêts :
« Ce n’est pas ce que tu crois, Seigneur Francky : c’est un moine que l’on a martyrisé et brûlé à Florence que notre bon Saint Pierre vient d’accueillir… »
Franck 77 :
« Nom de Zeus !!!
Mais en quelle époque sommes-nous, exactement ?!? »
Gabriel :
« Je sais que c’est difficile pour un simple mortel de le concevoir , mais au Paradis, le temps comme la réalité, ce ne sont que des choses relatives… »

476pxalbrechtaltdorfer036.jpg

Franck 77 :
« Et… Ce cauchemar, chez Larabie ?…
Mon esprit l’avait bien imaginé ?…
Non ?!?… »

Gabriel ne répondit pas, prenant soudainement un air embarrassé.
La fumée s’estompa progressivement, tandis que tous les Anges rigoristes faisaient une haie d’honneur à ce moine dont la forme se reconstituait peu à peu.
Le moine, se prosternant devant Francky :
« Seigneur, je remets mon âme entre tes mains… »

Franck 77 :
« Cette voix…
Cet accent italien…
Cet intonation ?… »
Francky, ayant invité le moine à se relever, croisa son regard qui le lui laissa plus aucun doute sur son identité…

Franck 77 :
« Sa-va-va…
Sa-va-vo…
Sava-vo-na-na…
Savonnarole ?!?
Ben… Merde alors !!! »

Savonnarole, les larmes aux yeux :
« Monsignore Franckycelli Settanta Sette !!!
Tu n’étais donc pas l’envoyé de Dieu, mais Dieu en personne… »

Franck 77, stupéfait :
« Tu veux donc dire que tu m’as déjà vu et que ce que je croyais avoir rêvé était en fait une réalité ?!? »

Savonnarole, aux pieds de Francky :
« J’implore ta clémence pour avoir douté de toi ainsi que Pineaubello !!!
Je suis mortifié d’avoir calomnié Jiji Chianti Camillo, dont j’ai refusé la main tendue lorsqu’il a voulu me sauver du bûcher…
Je m’accuse d’avoir commis un péché de vanité en me glorifiant de mon martyr !!! »

Franck 77 :
« Relève-toi, tu es pardonné pour tout…
 Et arrête de chialer sur mon futal : ça va faire des auréoles et je vais me faire engueuler par Mme Francky !!!
(Il se retourne vers les Anges rigoristes)
Quelqu’un a vu Gaby ? J’ai deux mots « z-a » lui narrer, à cet empaffé !!! »

452pxalbrechtaltdorfer016.jpg

Conti-Pêts :
« Il vient juste de s’éclipser…
Bizarre, non ?… »

Franck 77 :
« Paie rien pour attendre, celui-là…
En attendant de savoir ce que je vais faire de vous, je vous ai trouvé une ébauche de solution :
Savonnarole devient votre chef de compagnie.
Je vous confierai une mission très bientôt…
Rompez !!! »

Savonnarole, félicité par les Anges rigoristes :
« J’essayerai d’être digne de ta confiance, Ô Seigneur !!! »

Franck 77 :
« Pas de ça entre-nous : appelle-moi Francky…

La suite, ce sera pour le dimanche de Pâques : la semaine prochaine…
Allez en paix et en pêts !!!

—————————————-

quete.jpg

N’oubliez pas la quête pour la réfection de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses et pour payer les os ch’tis et les topettes de Jiji Cinq Sept. 

Publié dans:A la messe de jiji cinqsept |on 5 avril, 2009 |11 Commentaires »

C’est le cent quatre vingt onzième fafiot!

Vendredi 3 Avril 2009

(de causer de la panne duraille)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Nous avons des lapins sur la planche en ce moment entre EDF et la SNCF, d’où l’édition d’un autre déconno dossier :

déconno-dossier:

“Chronique de la panne électrique du 2 Avril 2009

 Gare du Nord”

Rappelons les faits dans ses grandes lignes et ses lignes de banlieue :

Source : http://www.metro-pole.net/ (*)

Le trafic est fortement perturbé depuis l’aube sur les lignes RER et Transilien passant par la gare du Nord, en raison d’une panne sur l’alimentation électrique du poste de gestion des circulations (poste 1B en gare souterraine, qui gère les voies banlieue 30 à 36, la gare souterraine RER, et la circulation des trains RERBD et TransilienHKjusqu’à La Plaine-St-Denis). Les causes de la panne étaient encore inconnues en milieu de matinée.

JPEG - 10.1 ko
La Gare du Nord, brutalement déconnectée

Cet incident survenu vers 6h15 empêche quasiment toute circulation ferroviaire sur les voies banlieue partant ou arrivant de la gare du Nord (les trains ne peuvent rouler qu’au compte-gouttes, avec des procédures très contraignantes et en mode très dégradé), d’où une situation chaotique sur les quatre lignes concernées.

(*) je vous conseille d’aller faire un tour sur ce site; le blog de la déconnitude c’est de la branlette de pignouf par rapport au nombres de conneries qui y sont écrites

—————————————————–

Nous sommes allés sur place afin d’éclaircir cette affaire.
Voici Ce qui s’est réellement passé, et l’histoire a commencée le 1er avril à 20h30, gare du nord.

(Gare du Nord, Dépôt C 20h30)

Bébert :
Bon les gars, ce n’est pas tout cela,je repars faire le trajet Gare Du Nord – Z’y va les Cormeilles (25kms)

Les autres:
Tu déconnes, tu l’as déjà fais une fois ce matin et une fois c’taprèsm

Bébert :
Poisson d’Avril !

Riton:
Ah le con, c’était un coup à te faire confisquer ta carte privilège de Sud-Rail

Bébert :
J’suis p’têt con, mais j’suis pas fou!

(A ce moment, se pointe Christian Mahieux (« la maison du bonheur »- Editions du Sud)

31078mahieuxrail.jpg

(Cricri, le Francis Lalanne de la vie duraille)

Crici:
Hé les gars, j’ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer. J’ai reçu un coup de turlu d’Aschiéri le Clown, et il m’a dit que comme ses disciples sont partis en séance de rienfoutage sur 4 semaines sur l’ensemble de la France, pour cause de vacances de Printemps, c’est tintin pour les mouvements sociaux.

Riton :
Sont chiants ces intellos, ils cassent le métier.

Cricri:
T’as raison Riton, ça me troue un peu le fion de ne pas faire chier la bite à nos cons d’usagers; surtout que tout roule impec depuis déjà trois jours.

Bébert :
Et si on faisait le coup de la glace ?

Riton:
Tu ondules un peu de la touffe Bébert, il fait un temps de printemps!

Cricri :
C’est vrai, faut pas exagérer non plus! Et en plus, la chasse à la caténaire est fermée depuis un mois!

Riton :
Je dois changer la batterie qui alimente le poste 1B, je peux créer une ch’tite panne électrique. On n’a pas besoin de beaucoup de matos, ça peut faire chier tout le monde une bonne journée.

Cricri:
Super Riton, ça c’est de l’initiative. T’auras double ration de merguez au prochain piquet de grève! Comment tu vas t’y prendre?

Riton:
J’ai ramené la batterie qui traînait sur une étagère dans le burlingue de Flapi Barjot. En fait, elle faisait partie d’une sculpture achetée par la SeuNeuCeuFeu qui avait l’intention de l’offrir à Lacroix qui a bien voulu être payé une fortune colossale pour pondre le motif des intérieurs de TGV. (D’ailleurs, ça doit représenter encore 15% du coût du bifton ce coup là, et ni les usagers, ni les syndicats n’ont ouvert leur gueule à l’époque). Tiens j’ai la photo de l’oeuvre.

conquestofparadize.jpg

Cricri:
La vache, c’est du matos d’Emmaüs! Z’ont payés combien pour l’engin?

Riton:
50000 Euros

Cricri:
Punaise à poil! 50000 Euros! Sont pas allés avec le dos de l’écuyère!

Riton:
Ça les vaut, Cricri, c’est du Büchel! Et il est vachement côté en croûte le mecton.
(voir http://franck77.unblog.fr/2008/08/24/cest-le-soixante-bouzieme-fafiot/)

Cricri:
Si tu le dis. De toute façon, le principal est que ça refoute un coup la merde gare du nord, ne boudons pas notre plaisir!

Bébert:
J’veux bien t’aider Riton, je porte la caisse à outils et le pack de Kro.

Cricri:
Tiens Riton, j’vais aller chercher dans ma twingo du matos que m’a laissé mon beauf qui gratte à EDF: des pinces crocodiles et 25 mètres de câbles 2.5 au carré.

Riton:
Merci Cricri! T’inquiètes pour tes câbles, je te les rends après demain comme neufs! Ce n’est pas avec le jus qu’il reste dans la batterie que je pourrais prétendre être saucier au Plazza.

Et tous:
On va encore bien les niquer ces pédés d’usagers.

Cricri:
Ouais, je jubile de Rennes, et si je pouvais, j’en banderais!

—————————————–

Voilà, voilà, les causes réelles du boxif qui a eu lieu hier à la Gare du Nord… mais une fois n’est pas coutume!

Mais au diable les varices, et déconnobloguitons à toute vapeur sur tout ce que l’on veut, dans la limite du raie zonable.

(franck 77)

Publié dans:déconno-news, les déconno-dossiers |on 3 avril, 2009 |13 Commentaires »

En attendant le cent quatre vingt onzième fafiot!

Vendredi 3 Avril 2009

(de patienter comme à la gare du nord)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Le fafiot sera pondu dans un avenir aussi proche que certain.

En attendant:

Où est Charlie ?

attentegaredunord1.jpg

Publié dans:déconno-news |on 3 avril, 2009 |15 Commentaires »

C’est le cent quatre vingt dixième fafiot!

Jeudi 2 Avril 2009

(d’être au courant de l’affaire)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

C’est par un pur hasard, avant hier, en étant convoqué par le commissaire Maiphesse pour quelques déconno babioles, que je suis arrivé au milieu d’une atmosphère à repasser. Il y avait, comme qui dirait, de l’électricité dans l’air.

Par une indiscrétion du planton Marin Francis, que je ne citerais pas pour protéger mes sources, j’ai appris que dans les locaux se trouvaient deux gaziers de l’EDF qui étaient en garde à vue pour l’affaire du piratage du Pêt-C d’une grosse huile (pas de baleine) de Grenn Pisse.

Ce fût confirmé lorsque que j’eus l’occase de glisser un oeil glauque dans la caisse où il y  avait des effets personnels des prévenus: 2 paires de lacets de chaussures de sécurité, un sachet de pinces crocodiles, 25 mètres de câbles de 2.5 au carré, un décapsuleur, un jeu de 52 cartes méchamment usagées, une piste de 421 et des dominos.

Afin de mettre au courant mes lecteurs et lecteuses avides de nymphos exclusives, je glissus un micro dans un casse dalle jambon beurre (dont vous trouverez la recette ici: http://franck77.unblog.fr/2008/10/01/cest-le-cent-huitieme-fafiot/), et une ouaib came dans le pack de Kro prévu pour suce tenter les suce pêts.

Je viens juste de remettre au propre les minutes de l’audition, en retirant les gros bouts de gras et les rôts:

déconno-dossier:

“EDF pirate GREENPEACE :

 une première garde à vue”

 

Rappelons les faits dans ses grandes lignes (EDF?). Deux gaziers de l’EDF sont soupçonnés d’avoir piraté un système informatique d’une tête de liste Europe Ecologie, ancien président de Greenpeace.

Nous appelerons Pierrot et Paulo, nos deux gaziers.

Commissaire Maiphesse :
Alors les artistes, c’est quoi ct’emmanche? Vous vous êtes faits cravatés comme des bleus (pas les compteurs).

Pierrot :
Ça s’est sûr M’sieur le commissaire! Avec Paulo le Disjoncté qui faisait le gué pendant que je chuintais les fils du serveur de l’écolo, je n’étais pas garanti de la gelée!

Com. Maiphesse à Paulo :
Pourquoi on t’appelle le disjoncté?

Paulo :
Bin, comme je suis pas un Fangio du boulot, je ne bosse qu’aux heures creuses.

Com. Maiphesse :
J’vois le genre, continue Pierrot.

Pierrot :
Ben j’avais dis à Paulo que si je n’étais pas revenu après 15h35 à la camionnette, il comptait jusqu’à quinze, et il se barrait pour pas qu’on se fasse repérer.

Com. Maiphesse :
Pourquoi après 15h35?

Pierrot :
Z’avez déjà vu une camionnette de l’EDF en dépannage en début de soirée vous? Et si vous aviez vu la tronche du serveur de l’écolo, rien que pour trouver les bons raccords fallait être au moins douze. Les fils dégueulaient de partout; ça se voit qu’il n’est pas habitué à gratter les moules de peur de leur faire du mal! C’qui fait que j’ai fais du rab et ça, je n’ai pas l’habitude.

poildemoule.jpg

(Serveur du Green Pissotier)

Com. Maiphesse à Paulo :
T’as compté jusqu’à combien alors, pour être resté si longtemps au point de te faire repérer par l’ABAC?

Paulo :
Bin j’étais emmerdé M’sieur le commissaire, j’ai compté comme j’ai l’habitude de faire :1, 2, 3,…………9, 10, Valet, Dame Roi et dans les quatre couleurs.

Com. Maiphesse à Pierrot:
Ensuite?

Pierrot :
J’pensais que Paulo était barré, et quitte à être sur place j’ai fais du rab pour être payé double. Savez M’sieur le Commissaire, on bosse uniquement quand y a tempête, et celle du siècle est déjà passée, alors pour grapiller des primes ça va être duraille maintenant.
Du coup, j’ai branché le Pêt-C (qui nous sert à programmer les coupures sur les transfo) à mon bidouillage, et j’ai pompé un peu ce qui serait susceptible de nous intéresser à la boite sur le disque dur du Greenpissotier.

Com. Maiphesse :
On a vu ça. Le Pêt-C a causé et faudra m’expliquer ! On a imprimé deux ou trois documents taupes confidentiels de Green Pisse, s’agirait de m’expliquer.

Pierrot :
Si j’vous renseigne M’sieur le Commissaire et que vous me lâchez, je vous fais un tarif heures creuses pendant 3 mois sur votre casbah.

Com. Maiphesse :
Pas de ça chez moi Pierrot, le dernier qui m’a corrompu est enterré au fond du jardin de la villa qu’il m’a offert. Alors t’as intérêt à te tenir à carreau.
(à Paulo) : et si toi tu rajoutes « j’coupe à coeur », c’est ma main sur la gueule.
(il tend l’impression d’une photo que le gazier à chourrée)
C’est quoi ça?

exploitationforestiereenafriquephotogreenpeace.jpg

Pierrot :
Green Pisse à trouvé un réseau de fabrique d’arbres OGM. Il a revendu l’info à France Télécom qui va se fournir la haut pour en faire des poteaux. On avait envie de racheter le stock, car on passe trop pour des cons quand y a des câbles qui pètent sous 1 centimètre de neige. Des poteaux maousses comme ça avec des câbles de chalutier ça peut chémar.

Com. Maiphesse :
Et ça?

12february2009cilacapcentgreenpeace.jpg

Pierrot :
Alors là c’est simple. On les a vus les mectons qui ont fait une séance de rienfoutage pendant deux plombes dans leur costard blanc. Quand, ils se sont relevés, z’étaient même pas sâles! On cherche à chourrer le brevet, car nous avec nos tenues bleues, en décapsulant juste une kro pas fraîche, ça fait des auréoles.

Com. Maiphesse :
Ah ouais? Et ça?

greenpeace640x480.jpg

Pierrot :
Damned, je savais bien qu’il l’avait prise en photo, le sagouin. C’est ma femme Ginette, qui bronzait peinardos sur la plage de Bénodet (près des WC). Elle était en train de suerduku force 3, quand y a 6 gus qui sont descendus d’un zodiac, qui ont chopé Ginette et qui l’ont foutue à la baille. Z’ont pris des photos, soi disant pour leur presse-bouc.
En fait, c’est ce que je venais récupérer.

Com. Maiphesse :
T’inquiètes Pierrot, v’là ton avocat.

Le baveux :
Bonjour Monsieur le Commissaire Maiphesse. Je suis Maître Auxnormes, EDF m’a mandaté pour faire la lumière sur cette affaire.

eclaircissementdelaffaire.jpg

————————————-

Voilà, voilà. Vous êtes à la pointe des nymphos concernant ce dossier électrique qui risque de faire des vagues. En attendant, déconnobloguitons comme des voyouxes et des voyouzes que nous sommes sur tout ce que l’on veut en continu ou en alternatif.

(franck 77)

 

Publié dans:déconno-news, les déconno-dossiers |on 2 avril, 2009 |7 Commentaires »

En attendant le cent quatre vingt dixième fafiot!

SUITE A UNE PLINTHE DEPOSEE AU PARQUET ET DU PAPIER PEINT DEPOSE AUX MUREAUX, FRANCK77 EST EN GARDE A VUE AU COMMISSARIAT DE MEZIEUX-EN-BOURBAY POUR INCITATION A LA DECONNITUDE CHRONIQUE, ET TROUBLE DE L’ORDRE ETABLI.

LE BLOG DE LA DECONNITUDE EST DEFINITIVEMENT FERME JUSQU’A LA SORTIE DU PROCHAIN FAFIOT.

En attendant :

Où est Charlie?

greenpeaceglacier.jpg

Publié dans:-- ARRÊTE PREFECTORAL -- |on 1 avril, 2009 |8 Commentaires »
12

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique