Archive pour le 10 mai, 2009

La messe de Jiji Cinq Sept du 10 Mai 2009

*PREAMBULE
 
Moi :
« Cré… (Je porte la main à ma tête)
Hou-là-là !!! pin ?!? »

Crépin Désaltes (mon bedeau) :
« Ha… Ne criez-pas si fort, révérant !
Mon crâne va exploser !!! »

Moi :
« Ho, putain de moines !!! »

 

Crépin :
« Et de bonnes soeurs… »

Moi :
« Faut dire qu’elles ont une  »descente » que je n’aimerais pas remonter : même à vélo !!! »

Crépin :
« L’idée était quand même de vous, Ô évanescence de la sagesse… »
 

Moi :
« (Fayot, en plus ?!?)
Ho ! Dis, hé : il n’y a pas de raison que tu te sois éclaté la semaine dernière, sans que j’ai droit à mon tour à  »ma » compensation récréative !!! »
  
  
 

Crépin :
« La compensation : elle nous a torché tous les deux !!! « 

Moi :
« Tu l’as dit, bout filtre !!!
J’aurais jamais dû accepter ce concours de dégustation de bénédictine…
C’était couru d’avance… 
Dans le registre de la « quintessence vitriolesque », 
les moines et les bonnes soeurs : 
faut se lever tôt pour les « surpasser » !!! »

Crépin :
« S’rait-y pas temps d’ouvrir les portes de notre Sainte Eglise ? »
Moi :
« J’oubliais !!!
Avec tout ça, je n’ai plus ma tête…
Fais entrer nos fidèles : ça va commencer !!! »

*INTRO Entrez, mes chers paroissiens et paroissiennes de « Tripote-Moi-LesJoyeuses » en Déconnoland !!!
Bonne fête à toutes les Solange !!!
Et même aux belles-mères qui ont ce prénom (chacun devant porter sa croix !)…
Retrouvons vite nos personnages…

PLUS FOLLE LA MESSE !!!
Episode n° 9
: « Quand Pineau rime avec quiproquo…« 

Pineau :
« Bon : puisque Jésus est revenu : on peut le  voir ?… »

 

Le gendarme :
« Ben… Il y a quand même une procédure à respecter ! »

Pineau :
« Dis-moi, mon cher « Amour » : ce genre de détail ne te gênait pas, à l’école !!! »

Martine, le souffle coupé :
« Pineau !!! Si tu prends Cupidon à l’envers… Tu n’es pas obligé de le dire à tous le monde !!! »
 
Flapi, mort de rire :
« Pineau qui drague les gendarmes !!!

J’y crois pas, warffffffff !!! »
Samson approche sa main de flapi qui se met en garde, comme pour un combat de boxe.

Flapi, faisant la grimace :
« Ho ! Mon frère, pourquoi tant de violence ?!?
(J’en ai marre, merde, quoi !!!)

Samson pose sa main sur l’épaule de flapi qui ferme les yeux et crispe sa machoire

 

Samson :
« Ne crains rien, « frère » : je ne te frapperai pas…
Et toi : ne frappe pas celui dont tu ignores le chemin avec des mots blessants, quel que sa route !!! »
Martine se frotte les yeux :
« Pineau « gay », Flapi qui va de fou rire en fou rire et Samson qui se fait philosophe !!!
Elle est où : la caméra cachée ?!? »

 

Pineau, tirant la tronche :
« Vous avez bientôt fini vos conneries, avant que je ne me fâche vraiment ?!? »
Martine :
« Mon petit Pineau : c’est bien toi qui viens de faire une déclaration à cet homme en uniforme qui est sensé représenter l’ordre et la loi… !!! »
 

Pineau, ulcéré :
« Mais… C’est pas ça !!!
Si j’ai appelé ce gendarme (avec lequel j’ai fait l’école)  »Amour », c’est que… »

 

Flapi, les yeux embués par son fou rire :
« C’est que le prestige de l’uniforme a subi une nette évolution, ces derniers temps !!!
La fin d’une époque, quoi !!! »
Pineau, hors de lui :
« (Montrant sa main) Tu l’as vu ?… »

Interrompu par Martine :
« Quoi ?!? (Elle fait un clin d’oeil à Flapi)
Flapi enchaine :
« Le trou de mon cul !!!
Hi-hi-hi !!! »
Pineau, de plus en plus rouge :
« Vous allez me laisser parler, bordel de Dieu ?!? »

 

Théo, entrouvrant la porte de la pièce voisine :
« On m’a appelé ?… »
Pineau, prêt à exploser :
« Toi, on t’a rien demandé, alors… Poupouille !!! »

 

Jiji Cinsept, à l’intérieur de la pièce voisine :
« D’autant qu’on n’a pas abordé le dossier du mariage des prêtres !!! »
Théo, embarrassé :
« Ha oui… Bon : on y retourne !!! »

 

Le gendarme :
« Ne vous gênez-pas : faites comme chez-vous !!!
Voulez-vous que je vous fasse parvenir des petits fours pour agrémenter votre colloque ?!? »

 

Théo :
« Trop aimable, Ô ami… »
La porte se referme et Pineau tape du poing sur le comptoir de l’accueil

Pineau :
« Cette fois, celui qui m’interrompt, je le trucide, et celle qui voudrait en faire autant : je lui laisse deviner ce que je lui réserve !!! »

Le silence se fait, et Pineau continue
:
« Si j’ai appelé mon ex-camarade de classe « Amour », c’est parce que c’est son prénom, bande de malhonnêtes !!! »

 

Martine :
« Et bien voilà : pourquoi ne pas nous l’avoir dit plus tôt ?… »

 

Pineau, le regard assassin :
« Parce qu’avec vous, il faut se lever de bonne heure pour pouvoir en placer une !!! »
La suite sera pour dimanche prochain…
Allez en paix et en pêts !!!

—————————————-

quete.jpg

N’oubliez pas la quête pour la réfection de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses et pour payer les os ch’tis et les topettes de Jiji Cinq Sept et les images pieuses pour décorer le blogounet. 

Publié dans:A la messe de jiji cinqsept |on 10 mai, 2009 |8 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique