La messe de Jiji Cinq Sept du 17 Mai 2009

*PREAMBULE

Moi :
« Crépin, arrête de faire la tronche : tu savais bien que ça arriverait un jour… »

Crépin Désaltes (mon bedeau) :
« Oui rév… Pardon : « Jiji », mais j’espérais que Ben au Hit 16 (64?) m’aurait oublié ! »
.

Moi :
« Et oui : tu vas rejoindre ce « pont-tif neuras-tu-niques (?) »…
Pardon : neurasthénique, là bas ! Toutes mes condoléances, mon grand !!! »

Crépin :
« Sauf votre respect : ça me fait bien chier !!! »

Moi :
« Je compatis…
Qui pourra me dire, un jour, pourquoi se sont les constipés qui font chier le reste du monde !!!
Serait-ce un phénomène de vases communiquants inversement proportionnels ?!? »

 Crépin :
« Vous êtes philosophe ! »

Moi :
« A mes heures…
Allez : fais entrer nos fidèles : ne les laissons pas à la porte ! »

*INTRO

Bienvenue à tous, amis de Déconnoland en notre belle chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses !!!
N’oublions pas les « Pascal », dont c’est la fête aujourd’hui, et retrouvons vite nos personnages…

PLUS FOLLE LA MESSE !!!


Episode n° 10 : « Recadrer Dieu ? Jiji n’oserait pas !!! Quoi-que… »

eyguiereslachapelle.jpg

Le gendarme, de nouveau déprimé :
« C’est pas beau de se moquer des handicapés patronymiques… »

Martine, massant de nouveau les épaules du gendarme :
« Amour : c’est un beau prénom… Ceux qui se moquent de toi son des idiots sans coeur ! »

Pineau, ayant retrouvé sa bonne humeur :
« Demande-lui son nom de famille et tu comprendras son problème existentiel…
Hi-hi !!! »

Le gendarme :
« Oui, alors là : trop facile… Hein ?!? »

Flapi :
« Bon alors : tu accouches ?
Il faut te l’arracher au forceps ton blaze ?!? »

Le gendarme, faisant la moue :
« Aumont… »

 Tout le monde se met à chanter :
« Aumont (n’) « Amour »
Mon tendre mon bel mon merveilleux Amour
Je t’aimerai jusqu’à la fin des jours
Je t’aime encore, tu sais : je t’êêêêême !!! »

Martine :
« Pffffff ! Vous êtes lourds, les mecs !!! »

Pineau :
« T’as fini de tripoter les gendarmes, toi ?!? »

Martine :
« Dis : tu ne vas pas t’y mettre, toi aussi !!!
On vient de frôler la troisième guerre mondiale entre mon petit « amour » de gendarme et Jiji qui m’a fait un prout nerveux… »

Pineau :
« Jiji jaloux ?!?
C’est plus fort que du roquefort !!! »

Flapi, tout sourire :
« En tout cas, il a trouvé son maître malgré sa grande gueule, Don Patillo… »

Martine :
« Ne sois pas médisant !!!
Je ne sais pas ce qu’ils se disent à côté, mais ça discute ferme…
Je vais voir ! »

Martine ouvre la porte, et l’on entend Jiji Cinqsept dire à Théo :
« Oui : on voit bien que tu n’es pas sur le terrain !!!
Je me crève le fion à ramener tes « brebis », qui sont devenus des loups sanguinaires, dans le troupeau, en me faisant traiter de « bouffon » à longueur de journée, tout en étant invité à « honorer ma génitrice » (nique ta Mère, comme ils disent !) !!!
Quand tu as fait les humains à ton image : si c’est vraiment le cas, ça doit pas être beau dans ta tête, bordel de toi-même !!! »

bonnesoeur.jpg

(Soeur Gilbertine de la Congrégation des Licheuses de Châteauneuf-du-Pape – Huile sur emballage de cubi datant de la fin de la bouteille)

Théo :
« Tu dépasses les limites, Jiji !!! »

 

 Jiji Cinqsept :
« Envoie-moi en enfer si tu veux, ça ne peut pas être pire qu’ici !!!
Ton Paradis est tellement « parfait » que, même toi « le » patron, tu as fini par le fuir, complètement déprimé…
alors : tes leçons de morales à un centime d’euro… Tu te les…
Tu m’as compris !!!
  

Théo :
« Ben merde alors !!!
C’est la première fois que tu me parles comme ça… »
Jiji cinqsept :
« Je ne veux pas te faire de la peine, mais du haut de tes nuages, avec le temps qui passe : tu n’entends plus la détresse de ceux que tu as créés…
Dans mes prières qui te sont adressées, je te demande de donner des repères à ceux qui n’en n’ont plus depuis quelques générations : m’as-tu tu écouté au moins une fois ?!? »
Théo :
« Mais je ne fais que ça !!!
Crois-tu que les choses soient si simples,dans une échelle dont tu oublies qu’elle est universelle ?!? »
Théo et Jiji se retrournent vers Martine, de plus en plus perplexe…
Théo :
« Que veux-tu, douce Martine ?… »
Martine :
« Heu… Rien ! Vous en avez encore pour longtemps ?!? »
Jiji Cinqsept, contrarié :
« Je pense qu’on ne va pas tarder à « lever la séance »… »
Théo :
« Accorde-nous encore cinq minutes et nous sommes à toi… »

Martine :
« A moi ?… Quelle belle perspective pour mon âme de pécheresse !!! »

Théo et Jiji :
« Hooooooo !!! »
Martine referme la porte en souriant, tandis que Pineau s’impatiente :

« Je veux voir Jésus, et pas plus tard que maintenant !!! »

Le gendarme :
« Te fâche pas, mon bon Pineau :
Je t’escorte… »

Pineau :
« Ha : quand-même !!! »

La suite ?
La semaine prochaine, les enfants !!!

curevlo.jpg

Allez en paix et en pêts…

—————————————-

quete.jpg

N’oubliez pas la quête pour la réfection de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses et pour payer les os ch’tis et les topettes de Jiji Cinq Sept et les images pieuses pour décorer le blogounet et pour remplacer la soutane un pneu usée . 

————————————–

JE CONSTATE QUE CETTE PAGE EST CONSULTEE SUR FESSES BOUC

POUR AVOIR UNE VISION DU BLOG PLUS GLOBALE,

VOUS POUVEZ VOUS CONNECTER ICI :

http://franck77.unblog.fr/

(franck 77)

Publié dans : A la messe de jiji cinqsept |le 17 mai, 2009 |11 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

11 Commentaires Commenter.

  1. le 17 mai, 2009 à 11:47 kiridam écrit:

    j’imagine francky et jiji à la messe , Dieu est Amour ! :)

    Répondre

  2. le 17 mai, 2009 à 12:02 franck77 écrit:

    salut Kiridam

    avec du poil autour…..

    tu arrives à griller Mimi Lori à la messe, elle doit arriver en train je suppose….

    Répondre

  3. le 17 mai, 2009 à 12:09 Pineau écrit:

    Viendez boire un coup à la sortie de la messe.
    Le bistrot est tout vert.

    Répondre

  4. le 17 mai, 2009 à 12:24 franck77 écrit:

    ça pue Lino

    salut Pineau.

    J’ai reçu un nombre incalculable d’appels pour savoir qui était la religieuse représentée sur le tableau : j’ai complété par une légende pour y répondre.

    Toute demande en mariage restera vaine, Soeur Gilbertine vivant en ménage avec le Curé Trécy, qui a toujours l’habit de prêtre.

    Répondre

  5. le 17 mai, 2009 à 12:26 franck77 écrit:

    Aujourd’hui, les osties sont au roquefort, et le vin de messe au pichet.

    con s’le dise……

    Répondre

  6. le 17 mai, 2009 à 14:02 Biquette écrit:

    J’comprends rien, c’est le cul de JIJI sur la photo? pourtant je croyais que c’était PINEAU qui f’sait du biclou.

    Répondre

  7. le 17 mai, 2009 à 15:04 palme écrit:

    Salut messeins, messeines
    Jésus latent, l’ascenseur !

    Répondre

  8. le 17 mai, 2009 à 16:57 mimi lori écrit:

    salut tout le monde.

    je ne sais pas a qui est ce cul mais il vaut le coup d’oeil ;)

    Répondre

  9. le 17 mai, 2009 à 18:08 franck77 écrit:

    Dès que Mimi Lori voit un gazier en curé avec une calotte, elle est intenable.

    (petite contrepéterie avant la virgule)

    Répondre

  10. le 17 mai, 2009 à 18:45 mimi lori écrit:

    franck

    ;)

    Répondre

  11. le 19 mai, 2012 à 18:37 Anonyme écrit:

    mr hero moi oussi i’m moussa

    Répondre

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique