Archive pour le 31 mai, 2009

La messe de jiji Cinq Sept du 31 Mai 2009

C’est un grand plaisir que de vous recevoir une nouvelle fois dans la chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses au doux pays délirant de Déconnoland, en ce dimanche de Pentecôte !
La Pentecôte : qu’est-ce ? (Comme dirait Mme Tiroir !)
Cela vient d’une traduction grecque de « cinquantième » (pentekostê).
« Et alors ?!? » vous entends-dire…
Vous affolez-pas, mes enfants : vous allez tout comprendre !!!
Les premiers disciples de Jésus reçurent l’Esprit Saint le cinquantième jour après la résurection de Jésus.
Ça se passait dans le Cénacle de Jérusalem.
Ceci étant dit, retrouvons nos personnages !

 

PLUS FOLLE LA MESSE !!!
Episode n° 12
: « J’vous dis qu’ça a changé depuis què’qu’z'années…« 

 

pentecote.jpg

 

Certains jeunes tambourinaient contre la porte de la gendarmerie et d’autres criaient des insanités.
Le commandant :
« Si nous ne contrôlons pas très vite la situation, les CRS vont prendre le dossier en main, et je ne vous dis pas comment ça va chambrer sec, dans le canton, et même au niveau national !!! »

Le capitaine :
« Pour sûr : des têtes vont tomber…
En l’occurence, les nôtres ! »

 Le brigadier Aumont :
« J’en ai marre de ce métier…
Révérant Jiji : une prière ne serait-elle pas bienvenue ?… »

 

 Jijii Cinqsept :
« Tiens-donc ! On se souvient que j’existe ! »

 

Le commandant :
« Pourquoi ne pas faire venir un exorciste, pendant que vous y êtes ?
A près tout : ce ne sont que des mômes… »

Martine :
« Le statut d’enfant est loin d’être ce qu’il était jadis, hélas…
Dans le temps, on aimait nos parents et on respectait les adultes (à défaut, on les craignait !). »

Flapi :
« Ouais, et on conditionnait les mômes pour entrer dans le moule…
C’était bien pratique pour les dirigeants, amis du MEDEF de ces époques là, qui essoraient déjà leurs parents !!! »

Martine :
« Ha non ! Pitié !!! Peut-on articuler une phrase sans que ça dégénère en propagande politique ?… »

Jiji Cinqsept :
« Flapi n’a pas tout à fait tort… »

Flapi, interloqué :
« Tu as été touché par l’esprit saint pour enfin t’en apercevoir ?!? »

vitrailpentecote.jpg

Jiji cinqsept :
« Ne tire pas trop sur les ficelles, Fapi !
Quant aux « mômes », comme vous dites, commandant, ce ne sont pas des anges, mais de véritables démons !!!

Théo :
« Et c’est la faute à qui ? »

Le brigadier Aumont :
« Des parents qui ne font pas leur boulot !!!
A chaque délit que commettent leur progéniture, c’est sur nous qu’on gueule !
Quand l’un d’eux se ramasse une bastos alors qu’il fonçait sans permis dans une voiture volée dans un barrage dressé par nous, on nous montre du doigt, tels des monstres !
Ces mêmes qui nous conspuent nous traitent de laxistes quand leurs caisses crament au bas de leurs HLM !
En plus, ceux qui nous dirigent ne résonnent qu’en statistiques, nous faisant obligation de résultat à des fins électorales…
Ha ! Il est plus facile d’y inclure un délit d’excès de vitesse sur un citoyen lambda à 56 km/h au lieu de 50 !!!
Mais, pendant ce temps-là, des mères de familles sont abandonnées par des géniteurs sans scrupules, leur laissant une flopée d’enfants dont elles doivent assumer l’éducation tout en travaillant en horaires coupés !
Ce sont ceux là qu’on est chargé de virer des cages d’escalier, nous qui sommes deux ou trois, eux qui sont une trentaine !
Et je ne vous parle pas de ces géniteurs (ceux qu’on appelait des « parents », jadis !), qui sont bourrés et shootés du matin au soir…
Comment voulez-vous, « bonnes gens bonnes dames » que ces « petits » aient le sens des valeurs !!! »

Flapi :
« Dans mes bras, brigadier ! Tu as tout compris… »

Le commandant, à Flapi :
« Ho dites, hé ! Faut pas pousser, quand même !!! »

 

Théo, au commandant :
« Vous ne partagez pas l’analyse de cet homme de terrain  qu’est le brigadier Aumont ?… »
Le capitaine :
« Ce qu’il dit tout haut, c’est ce que l’on pense tout bas.
Mais nous sommes des militaires : « devoir de réserve »… »

ausgiessungheiligengeiste.jpg

Le commandant :
« Ce qui est grave dans l’histoire, c’est que je n’imaginais pas qu’un nouveau né, si mignon au départ de sa vie, pouvait se transformer en cauchemar pour les adultes, et ferait régner la terreur jusqu’au sein des représentants de la loi !…
Et que les écoles deviendraient « la cour des miracles » !!!

Dehors, les jeunes improvisaient un rap…

« Ho ! Les Keufs, Ho ! Les beaufs, oui c’est nous qu’on vous niqu’ !
Vot’moral’ vos valeurs, c’est pas nous qu’on les piqu’
On a dû se frayer un chemin par nous mêm’
Parqu’on n’a connu un papa qui nous aim’

Nos mamans n’avaient pas les reins assez solides
On a chouré des caisses, c’étaient de vrais bolides
Et pour pouvoir rêver d’une vie beaucoup plus belle
Y’avait l’économie : tu sais ? La « paralèll’

Ho ! Les Keufs, Ho ! LesBeaufs, oui c’est nous qu’on vous niqu’ !
Vot’moral’ vos valeurs, c’est pas nous qu’on les piqu’ !!! »

Un des détenus qui écoutaient Jésus dans la cour extérieure de la gendarmerie dit :
« Ho ! Les branleurs, là !!! Vous allez fermer vos gueules, oui ?!? »

Un des jeunes :
« Qui t’es, toi, bouffon ?
J’te niqu’ ta race !!! »

Le détenu, aux tatouages assez impressionnant :
« Ho ! Le comique, là : bouge pas, j’arrive !!! »

Jiji Cinqsept :
« Bonjour l’angoisse : Les jeunots viennent de provoquer « Dédé la Praline »…
Paix à leur âme !!! »

La suite, c’est pour dimanche prochain…
Allez en paix et en pêts !!!

—————————————-

quete.jpg

N’oubliez pas la quête pour la réfection de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses et pour payer les os ch’tis et les topettes de Jiji Cinq Sept et les images pieuses pour décorer le blogounet et pour remplacer la soutane un pneu usée . 

Publié dans:A la messe de jiji cinqsept |on 31 mai, 2009 |8 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique