Archive pour juin, 2009

C’est le deux cent vingtième fafiot!

Lundi 29 Juin 2009

(d’un aller-retour dans la Gay Pride)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Déconnoland essaye de couvrir l’évenementiel (mon mari?), et c’est pour cette raison que nous avons envoyé notre Stagiaire André Duku à la Gay Pride.

Pour le reportage de l’année dernière (et oui, nous avons une salle d’archives démentielle), il faut aller là :

http://franck77.unblog.fr/2008/06/29/cest-le-vingt-cinquieme-fafiot/

Pour des raisons obscures de dialectique, on ne parle plus de gay-Pride mais on cause désormais de la  marche des fiertés LGBT (Lesbiennes, Gaies, Bi et Trans) et non pas Lopettes, Gouinasses, Biroutes et Tapettes comme le disait Emile Danlefion, un octogénaire du bite hatif regardant passer le cortège et interrogé par notre stagiaire pour savoir s’il était au courant de ce dont quoi qu’est-ce à propos de ce qu’il voyait.

Nous avons conseillé à André Duku de se fondre dans le décor afin d’avoir un bon  taux de pénétration dans la foule pour mieux prendre la température. Etant puriste, il a pris soin de gradouiller son thermomètre avec un marqueur Roubignol et Farjonc, et a fait ses courses chez notre marchand de plumes fétiche (voir fafiot de l’année dernière pour l’admirer).

Il a retrouvé en tête du cortège notre grand ami Bertrand Secsuel, président Honoris Causa mon cul de l’association ni bite- ni couilles.

C’est encore dans une ambiance bonne enfant que s’est déroulée cette marche haute en couleur, avec mains au culs, langues rotatives, nibards greffés, et tout et tout.

Certes, certains spectateurs étaient hostiles, à l’image de Monsieur Jean M., de passage à Paris-sur-Seine, qui a confié à notre reporter que les gens sont libres de faire ce qu’ils veulent de leur fion, mais que personnellement, il préférait être enculé plutôt que d’ètre pédé.

Mme Ginette R., riveraine, interrogée sur le droit aux homosexuels et lesbiennes de se marier normalement et d’avoir des enfants, elle nous a répondu que si les garçons naissent dans les choux, les filles dans les roses, l’oignon a le droit, lui aussi, à avoir sa descendance.

La marche a été soutenue par des fidèles :

delanogay.jpg

(Bertand Delanogay a promis des vélibs sans selle à la demande de M. Sercul président de l’association des homos vélocylo pédistes)

martinogay.jpg

(Martine Augay, en tête de la marche à Lille, à promis un tirage sur l’élastique de 35 heures à toutes les biloutes)

La marche a été sponsorisée, entre autres, par les tondeuses Latouffe, qui ont organisés des concours de broutage de gazon, et par les tracteurs Massey Ferguson, qui eux ont organisés des concours de labour avec contrôle de verticalité des raies.

pelledu27juin.jpg

(Les engins de travelos publics Poclain ont, quant à eux, sponsorisés les concours de pelles)

jactionnetrave.jpg

(Un hommage a été rendu à Michael Jackson avec les J’actionne Traves chantant bite it)

André Duku a été abordé par Jérémy Uncoult qui lui a demandé si il pouvait le monter à Auteuil. André lui a répondu que les nocturnes se passaient à Vincennes et qu’il ne s’intéressait qu’au trôt. Jérémy lui expliqua sa méprise en lui demandant s’il voulait le véhiculer à la Porte d’Auteuil pour assister aux concerts de Solidays.

André Duku, à qui on avait conseillé d’emmener sa capote, a monté Uncoult dans sa deux chevaux.

Quelle belle journée ce fesse. Vivement Allo Gouines pour en remettre un coup dans le potiron…

(Franck 77)

Mais déconnobloguitons sur ce que l’on veut dans la limite du raie zonable.

Publié dans:déconno-news |on 29 juin, 2009 |67 Commentaires »

En attendant le deux cent vingtième fafiot!

Lundi 29 Juin 2009

(d’attendre un pneu)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

A la bourre comme d’hab, mais je va essayer de scribouiller un fafiot.

En attendant :

Où est Charlie?

img3507.jpg

Publié dans:déconno-news |on 29 juin, 2009 |5 Commentaires »

La messe de Jiji Cinq Sept du 28 Juin 2009

Bonjour à tous, fidèles de cette belle chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses, dont je reprends les reines en direct de Déconnoland…
Je me présente : je suis le curé Trécy [le premier qui rigole, je le fais excommunier !!! Non mais...]. 
Ben au Hit 16 (64 ?) [qui en avait certainement marre de ma fiole !] m’a confié la délicate mission de remplacer temporairement le révérend Jiji Cinqsept, parti, comme vous le savez, pour un trop long voyage…
Nous fêtons la Saint Irénée, dont beaucoup , à tort, se posent la question :
« mais : c’est qui, cette meuf ?!? »
En fait, il s’agit d’un homme qui fut évêque de Lyon, au IIème siècle du calandar bigotesque.
Il fut l’un des Pater(s) [austère comme dit Nonoss ? Je sais pas !] de l’Église, disciple d’un gus dont le blaze était Polycarpe (que certains mauvais esprits avaient surnommé « Poiscaille Courtois » !), celui-ci ayant eu le temps de tailler quelquefois une bavette avec le bon Jeannot : un pote à Jéjé, calanché en 101 après le fils du boss, à 98 ans (quand même !).
On dit que le foie, ça donne du cholestérol…
La foi, par contre, ça conserve !
Voilà pourquoi je vous conseille, si vous avez une petite faim, de manger du foie en conserve !!!
Retrouvons nos personnages, dans ce nouvel épisode… 

PLUS FOLLE LA MESSE !!!
Episode n°16
: « Vous avez dit sérénité ? C’te blague !!!« 

 

eyguiereslachapelle.jpg

Jiji cinqsept :
« Thééééééééééééooooooooooooo !!! »

Une voix :
« Y’a quelqu’un ?… »

Jiji cinqsept :
« Qui est là ?!? »


Dans le brouillard, se prolfila la silhouette d’un homme en uniforme.
Il dit :
Vous êtes un homme d’église ? »
  Jiji Cinqsept :
« C’est ce que j’étais jusqu’à présent, mais j’avoue que depuis quelques secondes, j’ai légèrement perdu mes repères, à tel point que je ne sais plus où mettre mes cendres…
 

L’homme :
« Faites attention avec vos cendres, je me suis laissé dire que c’était un espace non fumeur, ici !
Et ça ne plaisante pas… »

Jiji Cinqsept :
« Mort de rire !!!
Heu… A bien y réfléchir : Mort tout court, en fait !
Pfffff !!!
Mais, trêve de fiantes : que vous est-il arrivé, l’ami ? »

L’homme :
« Figurez-vous que j’étais aux commandes de mon avion.
 Tout se passait bien, et soudain, hop !  Je me retrouve ici, dans le brouillard…
Je suis très ennuyé, car je voudrais bien savoir ce que sont devenus mes passagers ainsi que mon équipage… »

 

Jiji Cinqsept :
« Haaaaaaaa !!! C’est vous ?!? Ne vous inquiétez-pas, j’ai entendu parler de votre périple, en bas…
Vous avez fait une crise cardiaque et c’est votre copilote qui a posé l’appareil !
Vous pouvez dormir serein, ami : il n’y a eu aucune victime, si ce n’est vous, hélas pour votre famille qui vous pleure… »
Le commandant :
« Ha ! quel soulagement !!! Vous m’ôtez d’un poids : vous ne pouvez imaginer… »
Jiji Cinsept :
« C’est toujours ça de pris ! sur ce, bonne bourre et… Bonne éternité !!! »
Le commandant :
« Trop aimable, révérend !
C’est pas le tout, mais faut que j’y aille, moi : il paraît que je suis attendu au service admission de Monsieur Saint Pierre…
Tiens, voilà la navette !!! Topet ! »
 

 

Il monta dans le véhicule et disparut dans le brouillard, tandis que Jiji Cinqsept continuait à avancer en marmonnant :
« J’ai deux mots à dire à Dieu le Père !!! Je voudrais bien savoir pourquoi Théo ne répond pas… »

Une voix :
« Parce que c’est ton orgueil cumulé à une certaine appréhension qui parle !
Ça fait toujours ça au départ : on se croit éternel, alors que la vie n’est qu’une particule d’infini…
Une étincelle, en somme !
Dieu ne pourra t’entendre que lorsque « colères » et « amour-propre » ne t’empêcheront plus de voir l’essentiel.

Jiji Cinqsept :
« Tu causes comme un livre de B.H.L…
Pour l’appréhension, excuse-moi d’être un gros tinet « hors ligne », mais c’est pas tous les jours qu’on meurt, particulièrement mézigues !!!
S’cuse : j’ai pas encore l’habitude…
Mais au fait : qui est là ?!? »

chapellesixfours.jpg

La voix :
« Ton guide, envoyé par Franck 77 : une connaissance, je crois ? »

Jiji Cinqsept, fronçant les sourcils :
« Franck 77 ?!? Ne me dites pas qu’il a calanché lui aussi !!!
Moi, passe encore, mais qu’est-ce qu’ils vont se faire chier en bas, sans lui…
La silhouette de l’interlocuteur se faisait de plus en plus précise.

Jiji cinqsept (avec l’accent agricole) :
« Seriez-pas un ange, ou un truc comme ça, vous ?!?
Cette tronche : c’est pas celle de tout le monde…
Et je la connais ! »

vangoghegliseauvers.jpg

L’ange, souriant, imitant la voix de Pierre Bellemare :
« Vous trouverez mon portrait dans toutes les bonnes chapelles, églises et cathédrales du coin, particulièrement sur les vitraux ! »

Jiji Cinqsept :
« Gabriel !!! »

Quelques Anges de passage, dont les farceurs :
« Tu brûles mon esprit !!! Hé-hé !!! »

Gabriel agacé :
« Je vous l’ai déjà dit : faudrait « tâcher-voir » à changer la disquette, bande de nases !!!
Celle-là, on l’a déjà sortie à la première messe de Déconnoland, début août 2008 !!! [Pour ceux qui ont le courage de remonter jusque là...]

Jiji Cinqsept :
« Je sais, c’est moi qui ai improvisé le texte, à l’époque ! »
Gabriel :
« Je te remercie !
Je n’arrête pas de me faire chambrer : ça me les brises menu, à la force !!! »

Jiji Cinqsept (moqueur) :
« Chacun sa croix… Du moment que tu aies quelquechose à briser, ça donne une conception « joyeuse » en ton endroit !!!
(Puis, sérieux)
Et mon Franck : que fait-il dans ton paradis s’il n’est pas mort ?!? »
Gabriel explique à Jiji cinqsept ce qui suit [et qui nous servira de résumé pour tous les « ceu’ses » qui prennent l’histoire en cours.] :
« Alors que les anges devenaient de plus en plus déprimés dans un Paradis qu’ils trouvaient sans saveur, Dieu était dépassé par leurs requêtes qu’il ne comprenait pas, car ils voulaient rompre la monotonie de leur quotidien, revendiquant le droit d’avoir recours à la fantaisie et à la distration, voire l’humour.
Il venait de sanctionner un ange hybride nommé Franck 77, dont la liberté de penser ne se concevait que dans « la déconne », ce qui irritait le Créateur, mais ravissait tant autres !
Dieu avait une dent contre les humains qui avaient massacré son fils, il voulait même mettre un terme à l’humanité entière, ce qui lui fut déconseillé par l’Archange Gabriel, et, plus tard, par son fils avec lequel il s’engueula [non : pas Merkel !], conflits de générations oblige !
Tout ça pour dire que Dieu n’était pas à prendre avec des pincettes, et tu connais notre Franck : il n’a jamais appris à se la fermer… Une vanne mal négocié alors que la passion tirait à sa fin, et hop : Franck 77 se retrouve exilé au XXème siècle !!!
Seulement voilà : morosité, marasme, dépression et désespoir s’installèrent à vitesse grand « V » dans ce Paradis tellement parfait, si aseptisé, sans piment et surtout sans originalité !!!
Dans le même temps, revenait aux oreilles du tout puissant une certaine joie de vivre que son « ange déchu » apporta aux autochtones de la fin du XXème siècle, puis sévissant dans le XXIème où il réalisa l’exploit, tout en déridant une majorité de constipés, de devenir une institution !!!
Il revint le chercher à Déconnoland, alors que les anges avaient déclenché une grève pure et dure, ce qui ne c’était jamais vu au Paradis…
C’est là que Dieu fit une dépression nerveuse (suite à un  »burn-out », com’y disent : un de ces trucs inventé par les psy !) et quitta le Paradis en empruntant à son insu la Jyva 4 et le Gêts-Pêt-S spatiotemporel  de Franck 77, tandis que son fils, Jésus, victime lui même d’un choc affectif, décida de prendre du recul et disparu à son tour !!!
Comme Franck 77 était coincé à notre époque et que je n’avais aucun « cadre local » compétent pour administrer un Paradis en crise, j’ai pris sur moi de solliciter notre bon Franck qui, depuis, est notre PDG, jusqu’au retour du Père Eternel Prodigue… »

 

Jiji Cinsept, éberlué :
« Wouaaaaaaaah !!!
C’est donc pour ça qu’il était absent, le bougre…
Quant à Dieu, il crèche actuellement dans ce qui était mon église, jusqu’à ce que ce véhicule ne m’emplâtre, me dispersant aux quatre coins de Déconnoland !!!
On venait juste de retrouver Jésus qui a pris l’identité d’un clandestin.
A eux deux, ils me mettent un joyeux boxif, en bas !!!
Jésus a gardé tous ses pouvoirs, mais le hic, c’est qu’il est complètement amnésique ! »

 

Gabriel :
« Ha ! béni sois-tu, mon bon Jiji !!! Tu m’annonces que Dieu et Jésus sont localisés dans le temps et dans l’espace ?!?
Suis-moi : on va apporter la bonne nouvelle à sa Sainteté Franck le 77ème !!! »
Dire qu’il a envoyé en mission les anges rigoristes, menés par Savonarole, les rechercher dans toutes les époques… »

 

Jiji Cinqsept :
« Savonarole ? Qu’est-ce qu’il vient foutre dans cette histoire ?!? »

 

La semaine prochaine, nous en saurons plus…
Allez en paix et en pêts !!!

curevlo.jpg

—————————————-

quete.jpg

N’oubliez pas la quête pour la réfection de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses et pour payer les os ch’tis et les topettes de Jiji Cinq Sept et les images pieuses pour décorer le blogounet ….

et pour faire le ménage dans le confessionnal….

—————————————–

Source des huiles : http://www.isabellebometon.fr/chapelles.html

——————————————–

LE CONFESSIONNAL EST ICI :

http://franck77.unblog.fr/2009/06/21/le-confessionnal-de-la-chapelle-de-tripote-moi-les-joyeuses/

Publié dans:A la messe de jiji cinqsept |on 28 juin, 2009 |11 Commentaires »

C’est le deux cent dix neuvième fafiot!

Samedi 27 Juin 2009

(de dire que c’est cuit pour la tournée)


Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Comme d’hab, on a entendu tout et n’importe quoi à propos de Michael Jackson, et les journaleux, qui ont du mal à tenir avec les cadavres de l’Airbus d’Air France que l’on commence à remonter avec une éponge, bénissent cette mort pour poser leur putain de question : mais de quoi donc est ce qu’il est t’y mort?

michaeljackson.jpg

Nous avons Machpro en direct qui, au milieu des 500 charognards cultés  dans la boite à lettres de la maison du défunt , guette si le corps sera rendu à la famille, si on peut voir ses enfants pleurer ou ….. et puis merde.

Quand l’album « Thriller » est sorti, j’étais en classe prépa. A l’époque, il n’y avait pas internet, ni i-pod, ni M-pétoire, mais un truc qu’est sûr, c’est que tout le monde était scié à écouter ce gazier, et à regarder ce fameux clip, que dis-je clip, ce mini film comédie musicale qui mettaient en scène cette danse autant macabre que rythmée du titre phare du 33 tours! Et encore, quand on dit titre phare, l’album intégral est un pur chef d’oeuvre.

Pour m’être intéressé à tous les mouvements musicaux depuis Jonnhy Hess qui « sautait la barrière » à 130A qui « s’en bat les couilles », je peux vous dire que, pour mon compte personnel, cet album fait partie de ces putains de bons moments de musique qui me font vraiment penser, que si des mecs comme ça n’existaient pas sur cette boulette de terre, on se ferait bien chier la bite.

Pour les ceusses et ceuzes qui veulent reviendre quelques 28 ans en arrière, je me suis fendu d’aller piocher dans ma discothèque deux ou trois morcifs qui nous font toucher du doigt l’excellence dans un genre de musique qui est un mélange savant de tous les rythmes existants.

J’ai entendu deux ou trois peignes culs du show-bizz qui se faisaient mousser en prétendant qu’ils avait pris Michael Jackson pour modèle. En écoutant leur production , j ‘ai l’impression qu’ils n’ont pas encore démoulé.

Une chose est sûre, c’est que pour chanter thriller à Londres dans trois semaines, le maquillage sera déjà fait.

thriller.jpg

Il fallait bien que je dise une connerie pour ne pas nuire à la réputation de ce blogounet.

Sinon, on peut toujours déconnobloguiter comme des voyouxes et des voyouzes sur ce que l’on veut, dans la limite du raie zonable.

(franck 77)

 

Publié dans:déconno-news |on 27 juin, 2009 |23 Commentaires »

Le con de la semaine en attendant le deux cent dix neuvième fafiot

Jeudi 25 Juin 2009

(de dire que ça va viendre dans l’avenir)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Partant toujours du principe que les journées n’ont que deux bras, je dois trimer en ce moment en marche forcée. Pourtant, en entendant les conneries, il y aurait  de quoi fafioter.

Mais je vois, avec plaisir, que les déconnobloguiteurs et déconnobloguiteuses fidèles viennent toujours là papoter, même si le 219ième fafiot ne vient pas.

Cela me fait du bien là où vous pensez.

Le 219ème fafiot sortira demain vendredi, mais en attendant j’ai photographié le con de la semaine

Le con de la semaine  (ils sont même 2):

lecondelasemain21.jpg

(faut dire aussi qu’il y avait un panneau élagage sur chaque arbre et des bandes rouges et blanches pour interdir le stationnement)

Nous savons, désormais, que le con peut sortir en tenue de camouflage…

Mais on peut continuer de déconnobloguiter comme des voyouxes et des voyouzes dans la limite du raie zonable.

Publié dans:Le con de la semaine |on 25 juin, 2009 |25 Commentaires »

La solution de la quinzième déconno charadounette!

Lundi 22 Juin 2009

(de confirmer la solution de la charadounette)

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

La quinzième déconno-charadounette avait pour lit bêlé :

——————————————

  • Mon premier fait du larsen

  • Mon deuxième oublie

  • Mon troisième a des dessous de bras qui fouettent plutôt âcres

  • Mon quatrième donne le nom d’un vêtement

  • Mon cinquième lui donne un coup de main

————————–

Mon tout est une chanson populaire des années 50 chantée par un oiseau.

—————————————

Je ne vous surprendrais pas si je vous disais que Biquette et Pineau ont emporté le morcif, avec une mention spéciale à Biquette qui a, d’emblée, senti l’oiseau et le pot d’échappement de la moto, et qui a cassé la gueule à 4 définitions sur 5. Vous pouvez vous reporter au fafiot de samedi, pour suivre le raisonnement de nos candidats.

Voici dons la solution du zimbrec :

——————————————

  • Mon premier fait du larsen
    C’est L’HO, parce que L’HO sature (l’ossature)

  • Mon deuxième oublie
    C’est MA, parce que Ma omet (Mahomet)

  • Mon troisième a des dessous de bras qui fouettent plutôt âcres
    C’est LA, parce que LA sue rance (l’assurance)

  • Mon quatrième donne le nom d’un vêtement
    C’est MO, parce que MO dit blouse (Moddy Blues)

  • Mon cinquième lui donne un coup de main
    C’est TO, parce que TO l’aide (Tolède)

————————–

Mon tout est une chanson populaire des années 50 chantée par un oiseau.

L’HO MA LA MO TO, ce qui nous donne : L’HOMME A LA MOTO, célèbre chanson d’Edith Piaf.

http://www.dailymotion.com/video/x18x9v

—————————

Une fois de plus, Biquette rafle la mise

Biquette recevra un de ces quatre sans faute :

- Le CD « live » de la tournante du groupe 130A qui a eu lieue dans la cave de la Tour Simone de Beauvoir à Z’y-Va-Les-Cormeilles.

- L’adresse d’une autruche pour lui chourrer deux oeufs.

- Le fac-similé de la copie de philo d’Aurélie.

Pineau recevra une retouilleuse toute neuve, avec ses accessoires et son récupérateur de gros bouts.

———————————-

LE CONFESSIONNAL EST ICI :

http://franck77.unblog.fr/2009/06/21/le-confessionnal-de-la-chapelle-de-tripote-moi-les-joyeuses/

Publié dans:-- solutions des charades -- |on 22 juin, 2009 |58 Commentaires »

La messe de Jiji Cinq Sept du 21 Juin 2009

Bonne fête à tous les Papas, du moins ceux qui savent qu’ils le sont !!!
Déconnoland et Tripote-Moi-Les-Joyeuses se réjouissent de s’associer à cet évènement qui scelle ce témoignage d’amour filial !
Enfin… Je parle de ces Papas qui ne cognent pas leurs moitiés et ceux qui n’attachent pas leur progéniture au fond de leur cour, bien au triste, bien au froid !!!
Retrouvons nos personnages…

 

PLUS FOLLE LA MESSE !!!
Episode n° 15
: « La mort de Jiji Cinqsept…« 

Dédé la Praline, au commandant :
« Ha oui, car pour la poilade, dans les gendarmeries, tous les gendarmes rient ?!? »

alors que le commandant soupire, le capitaine :
« En parlant de gendarme, il ne faudrait pas oublier le rôle de chacun :
nous sommes la loi, vous êtes des prévenus ! »

Réquiem :
« Tu nous apprends rien ! »

Le brigadier Aumont :
« Ce que nous voulons vous faire comprendre, c’est que les CRS ne vont pas tarder à arriver, ce qui ne nous arrange ni les uns ni les autres… »

Ramounche, un des jeunes :
« Ce keuf a raison, C’est pas des cours de dentelles qu’on leur enseigne ! on dirait qu’ils kiffent à chaque coup de matraque et de rangers qu’ils nous balancent dans les côtes ou les gencives, enfoirés !!! »

le commandant :
« C’est pour ça que vous vous vengez sur nos patrouilles, les gars : à cinquante ou cent contre un… La nuit ?!? »

Manu, un autre jeune :
« Vous n’avez qu’à pas faire ce sale métier !!! »

chapelle2.jpg 

Jiji Cinqsept :
« Pourquoi dis tu « sale » ?… »

Manu :
« C’est tout des bâtards, ces mecs-là ! »
Jiji Cinqsept :
« Développe ta pensée ! »
Manu, pris de court :
« T’es qui, toi, bouffon ?!? Tu sais à qui tu parles ? »

Jiji Cinqsept :
« Fait toi connaître, je ne demande que ça… Éclaires moi de tes lumières ! »

Théo, à l’oreille de Jiji :
« Tu pousses un peu, « l’abbé » ! Ce n’est pas bien de ridiculiser ce gamin qui n’a pas la même forme de culture que toi ! Je dirais même que ce n’est pas chrétien !!! »
Manu sort de la gendarmerie en envoyant valser tout ce qu’il y avait au dessus des tables et des comptoirs se trouvant sur sa route…

Ramounche :
« Pas cool, révérend ! T’as vexé Manu… »

Jiji Cinqsept, devant la désapprobation générale :
« Bon ! Je plaide coupable ! C’est ma faute, ma très grande faute !!!
Allez : je vais vous le rechercher, votre caractériel de copain… »
Jiji Cinqsept sort à son tour de la gendarmerie et se met à la recherche de Manu.
Soudain, il l’aperçoit…

Jiji Cinqsept :
« Ho, Manu ! Attends-moi : je te présente mes excuses !!! »

Manu, continuant sa course :
« Nique ta mère !!! »

Jiji Cinqsept, courant et essoufflé :
« Fait pas l’con, Manu ! Puisque je te dis que je regrette, bordel de Dieu !!! »

chapelle1.jpg

Manu, stoppant illico :*
« C’est pas bien de jurer, Padré !!! »

Jiji Cinqsept, ému :
« Tu respectes au moins ça ? »

Manu :
« Et plus de choses que tu ne crois encore, bouffon !!! »

Jiji Cinqsept :
« Je te l’accorde : sur ce coup là, je suis le roi des cons… Mais il va falloir que nous travaillions notre mode de communication !
Ho ! Attention, fils !!! »
Jiji Cinqsept se jette  sur Manu, tel un rugbyman et le projette sur le trottoir d’en face…
Il s’en fallu de peu que Manu ne soit écrabouillé !

Jiji cinqsept :
« Pffff !!! On l’a échappé belle… Mais pourquoi tu pleures, mon petit ?!? Tu as mal quelque part ?… »

Manu, regardant à terre :
« Révérend, réveille-toi, merde !!! »

Jiji Cinqsept :
« Qu’est que tu racontes, mon bonhomme ?!? Je suis là… Pourquoi évites-tu mon regard ?!? Tu vas me regarder quand je te parle !!! »

Manu, continuant à regarder le sol :
« Putain ! Tu m’as sauvé la peau… Je te jure que je retrouverai le bâtard qui t’as fait ça !!! »

Jiji Cinqsept :
« A qui parles-tu, mon enfant ?…
Ha ben, merde alors !!! »
Il venait de découvrir qu’il y avait un corps à terre, qui n’était autre que… Le sien !!!
Jiji cinqsept fut entouré d’une grande lumière, et il se sentit absorbé par quelque chose d’impalpable, forcément surnaturel…

Jiji Cinqsept :
« Non mais ho ! C’est pas encore mon heure ! Théo !!! Fais quelque chose… Théo !!! »

La suite, ce sera pour la semaine prochaine !!!
Allez en paix et en pêts…

—————————————-

quete.jpg

N’oubliez pas la quête pour la réfection de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses et pour payer les os ch’tis et les topettes de Jiji Cinq Sept et les images pieuses pour décorer le blogounet .

——————————————–

LE CONFESSIONNAL EST ICI :

http://franck77.unblog.fr/2009/06/21/le-confessionnal-de-la-chapelle-de-tripote-moi-les-joyeuses/

Publié dans:A la messe de jiji cinqsept |on 21 juin, 2009 |3 Commentaires »

Le confessionnal de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses!

 Le confessionnal de Tripote-Moi-Les-Joyeuses

Chers déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, en ce énième Dimanche avant que cela ne me reprenne, c’est avec une certaine joie et une purée motion que nous vous apprenons, notre curé Jiji Cinq Sept, Pineau et moi-même, que le confessionnal de la chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses est en activité.

Ce confessionnal, unique sur l’ensemble de la blogosphère, est accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 en cliquant dans la colonne « catégorie » le mot — confessionnal —.

Vous pourrez confesser vos pêchés, pas du tout dans la discrétion, et encore moins dans l’anonymat! De temps en temps, Jiji Cinq Sept, moi-même ou Pineau, vous donnerons des conseils ou bien vous indiquerons ce qu’il serait bon de mettre en branle afin d’absoudre vos péchés. 

confessionnal.jpg

Quoiqu’il advienne, et peu importe la teneur de la confession, vous sortirez plus léger et pourrez continuer votre chemin en pêts.

Tous les péchés sont admis. Des cartes de fidélité seront mises en place au second trimestre…

Publié dans:- Confessionnal - |on 21 juin, 2009 |59 Commentaires »

Le lit bêlé de la quinzième déconno-charadounette!

Samedi 20 Juin 2009

(de déconno-charadouner à donf)


 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Après avoir fit le z’oeuf comme des autruches dans le désert des Tartares (dont les habitants, je le rappelle, s’appellent Atartes), je déclare la quinzième déconno-charadounette lancée

——————————————

  • Mon premier fait du larsen

  • Mon deuxième oublie

  • Mon troisième a des dessous de bras qui fouettent plutôt âcres

  • Mon quatrième donne le nom d’un vêtement

  • Mon cinquième lui donne un coup de main

————————–

Mon tout est une chanson populaire des années 50 chantée par un oiseau.

———————–

Alors, portez les neurones au rouge, la matière grise au bleu, et la couette au pressing.

Il n’est pas non plus interdit de déconnobloguiter sur la nactu et les nymphos, pour les ceusses ou ceuzes qui sont des quiches en déconno-charadounette.

(franck 77)

Publié dans:-- solutions des charades -- |on 20 juin, 2009 |35 Commentaires »

C’est le deux cent dix huitième fafiot!

Vendredi 19 Juin 2009

(de se redonner des forces avec tante Akule)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Pour nous maintenir en forme pendant les épreuves, tante Akule nous a con cocter une recette de derrière les Twingos. Rien que de la lire, on s’en pourlèche les babouines.

Tante Akule propose sa recette cul lit nerfs

Le tartare de con et sa garniture de frites.


Pour le tartare de con, il faut un con. Aucun problème, le con est un ingrédient qui pue lulle en toutes saisons. Je suis donc allé à la foire aux cons, et j’en ai trouvé un goulaillant à souhait. Le con idéal pour le tartare de con !

Les ingrédients: De la viande à chier de con, des oignons à la con, quelques con -  diments comme du con – combre, de l’ail con – cassé, de la tomate en con – serve, une quantité de poivre con – sidérable, du sel con – venable, des câpres con trouve dans tous les magasins con – tinent, du persil comme il con – vient, du cognac qui peut servir de con  – bustible si l’on veut un tartare de con flambé, ce qui est plus con – vivial. Il faut aussi prévoir deux oeufs d’autruche qui est, vous en con – viendrez, le volatile le plus con de la basse cour.

copiedeautucheengiletjaune.jpg

Vous avez donc trouvé le con idéal. Il suffit de le hacher menu, ce qui fait une viande à chier nickel. Il faut prévoir un con pour bouze con – vives, car dans le con, il y a de la perte: la tête pleine d’eau par exemple n’est pas con – sommable. On doit éviter bien sûr les con – tagieux, les con – cul – pissant , les con – génèrent, et autres cons non découverts à marée basse. La meilleure qualité pour un con est le con qui a un con – bi volkswagen garé en double file avec un gilet jaune sur le siège droit. C’est le con étalon, il est moellenoeud et fond sous la dent.

autruchette.jpg

Vous assaisonnez votre con haché avec tous les con – diments sus-cités, puis vous touillez avec une touilleuse. Il faut alors y incorporer les oeufs d’autruche et vous retouillez, avec une retouilleuse cette fois-ci. Le cognac peut se mettre avec ou peut servir à flamber. On peut croire que c’est con de flamber une viande crue. C’est faux: j’ai déjà mangé un tartare de con flambé, c’est vachement fameux.

Et les frites, dans tout çà, qu’est-ce qu’elles deviennent? Des frites, c’est des frites, vous balancez vos patates dans la bassine à frites, puis basta. Je vous ai déjà haché un con, faut pas pousser non plus.

                  Pineau 

123

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique