Archive pour le 1 juin, 2009

C’est le deux cent septième fafiot!

Lundi 1er Juin 2009

(de parler de la saintitude de l’esprit)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Aujourd’hui, c’est le lundi de Pentecôte, qui arrive pile poil après le dimanche de Pentecôte. Les hasards du calendar font bien les choses quand même!

Vous connaissez désormais la vocation culturelle de ce blogounet qui n’en est pas à sa première conférence bondieusale, mais il est bon de connaître le pourquoi du comment qui permet à certains et certaines de se tirer sur l’élastique dans l’ignorance totale.

Vous vous souviendez(*), qu’il y a 10 jours, le gérant de Nasa-rêtes tes conneries SARL, est partie sur son orbite pas pâle pour aller réparer le télescope du grincheux qui ne pouvait plus mater les Saints en se tripotant les objets du culte.

(*) http://franck77.unblog.fr/2009/05/21/cest-le-deux-cent-quatrieme-fafiot/

Jésus avait promis qu’il enverrait à son équipe, dix jours plus tard, une carte postale musicale et un coffret avec les spécialités du pays.

Ça n’a pas fait un pli. le dimanche, alors que les apôtres préparaient le vide grenier qui a toujours lieu le lendemain à Mézydonc-Ymboncoult, qu’ils étiquetaient les prix sur les gros bouts laissés par Jésus, vl’a t’y pas qu’une lumière s’abattit sur eux, dans un énorme flash, avec des langues de feux qui leur léchouillaient le cigare, alors qu’ils avaient vu à la météo la veille, qu’après dissipation des brumes matinales, le temps devait être dégagé sur une majeure partie du pays, avec, cependant, quelques pluies fortes du côté de Lorient, mais que les éclaircies se situeront toujours entre les averses.

ausgiessungheiligengeiste.jpg

(Livraison de l’Esprit Saint et de caisses de langues – Huile sur BA 13 – rayon frais Maxi-Maux)

Comme promis, c’était leur poteau qu’il leur avait balancé une bafouille lumineuse, avec feux de bengaux, braises toutes faites et une caisse de langues.

Les apôtres se mirent à baragouiner dans toutes les langues, pour aller dégoiser par monts et par veaux (de pentecôte) la parole du dabe. En fait,  avant d’aller faire leur tiercé, ils avaient juste de quoi faire un couplet avec Le Père, qui était aux cieux, Le Fils qui était au mieux de sa forme après la classique de Jérusalem, et cette dernière minute de Bernard Glass, leur permit de jouer placé le Saint-Esprit dans l’épreuve désormais célèbre de la Sainte-Trinité

Des mals embouchés disent que la Pentecôte est une vue de l’esprit, et que ce n’est pas saint. Certains mexicains affirment que c’est duraille d’avoir un esprit saint dans un porcin. Moi je dis que le Saint Esprit peut-être sympatoche et qu’avec, on n’a pas besoin de se farcir la méthode à six mille, ou bien les cours linguistiques par correspondance, pour parler la langue de boeuf sauce piquante.

Le lundi de pentecôte, quant à lui, n’a absolument aucune signification religieuse. Quand on ligote les saintes écritures, on apprend que le lendemain de la Pentecôte, tout le monde est retourné au taf sans cul férir. Sur le coup de midi, les ceusses et ceuzes qui avaient joué la veille dans la 2ème à Auteuil, s’ont allés au PMU du coin pour aller palper la sainte trinité dans l’ordre ou dans le désordre tout en se sirotant un Kir Sauvignon ou un fond de culotte (Fond de culotte = Suze Cassis).

En fait, la fériérité (**) du lundi de pentecôte est une invention de Jean Branlpahune, qui vouait un culte pour Saint Dycat et qui a réussi à faire passer une loi le 8 Branlôse 1886 pour transformer ce lundi en une journée de rienfoutage.
((**) Mot de l’Esprit Saint dernière édition).

La France, fidèle à son habitude, à sû créer un vrai boxif ce jour là depuis 2004 en causant journée de solidarité pour tout ce qui est vieux. Mais ce sera le sujet de causerie de demain.

———————————-

Effets mes Rides :

Aujourd’hui, c’est la Saint Justin. Donc, je souhaite particulièrement la fête à Justine Titegoutte, qui a reçu le saint esprit grâce au saut des générations.

———————————-

Mais que ceci ne nous empêche pas de déconnobloguiter à donf sur ce que l’on veut et autre chose, dans la limite du raie zonable.

(franck 77)

Publié dans:déconno-news, l'athée au logis |on 1 juin, 2009 |33 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique