Archive pour le 6 juin, 2009

C’est le deux cent onzième fafiot!

Samedi 6 Juin 2009

(de se souvenir en toute humilité)

mb352110.jpg

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

On a tendance à penser que la barbarie surgit par la volonté d’un seul homme, ce qui est faux. Seule, une conjonction d’idéaux appuyée par un fanatisme exacerbé conduit à l’horreur.

Il en va de même pour vaincre la barbarie. Des hommes, peu nombreux au départ, ont pris la décision, la seule possible afin de mettre  fin à une période d’histoire qui pouvait plonger l’humanité dans un chaos définitif.

6juin1944.jpg

Des hommes, des gamins plutôt, ont été envoyés au combat à des milliers de kilomètres de chez eux, dans un pays qu’ils n’avaient jamais situé sur la carte du monde, avec, pour seul espoir, celui de survivre au massacre assuré.

Beaucoup sont morts sans même avoir eu le temps d’apercevoir le littoral, nombreux sont aussi ceux qui se sont noyés, la majorité ont été tués ou atrocement mutilés après quelques pas sur une plage inconnue, un grand nombre encore ont poussés plus loin, mais la mort était dans chaque grain de sable. Chaque pas effectué était une victoire sur l’horreur, mais les gamins ont avancés, la trouille au ventre, au milieu d’un déluge de feu et d’acier, pour aller libérer un pays inconnu, un pays étranger, du joug d’une idéologie meurtrière.

Cette date est importante tous les ans, et le respect de la mémoire de chacun de ces héros est la seule position à adopter. Des gamins sont venus mourir en Normandie, ils n’avaient pas le choix, mais ils l’ont fait. Et le poids des années a été remplacé, pour eux, par celui d’une croix blanche sur le ventre.

Aujourd’hui, c’est le soixante cinquième anniversaire. Des hordes de journalistes sont fins prêts à trébucher sur ces croix pour prendre des clichés de ce défilé de mode que l’on nous promet depuis plusieurs jours. Un dîner officiel et des amabilités de tous genres sont prévus entre les chefs d’état, à coup de poses photogéniques, de limousines blindées, de services de sécurité démentiels.

cimetiereamericain.jpg

Je crois entendre des balles siffler à mes oreilles, des grenades incendiaires déchiqueter de la chair humaine, je crois voir rougir la mer de sangs mélés, et par respect pour tout cela, pour ces sacrifices quasi inhumains, je ne veux pas voir ces officiels qui pensent commémorer comme il se doit la mémoire de ces héros, mais qui, de manière gauche et peopolisante, ternissent ces instants de recueillement, avec la bénédiction des média.

(franck77)

—————————–

http://www.dailymotion.com/video/x5sd5k

Publié dans:déconno-news |on 6 juin, 2009 |33 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique