La messe de Jiji Cinq Sept du 21 Juin 2009

Bonne fête à tous les Papas, du moins ceux qui savent qu’ils le sont !!!
Déconnoland et Tripote-Moi-Les-Joyeuses se réjouissent de s’associer à cet évènement qui scelle ce témoignage d’amour filial !
Enfin… Je parle de ces Papas qui ne cognent pas leurs moitiés et ceux qui n’attachent pas leur progéniture au fond de leur cour, bien au triste, bien au froid !!!
Retrouvons nos personnages…

 

PLUS FOLLE LA MESSE !!!
Episode n° 15
: « La mort de Jiji Cinqsept…« 

Dédé la Praline, au commandant :
« Ha oui, car pour la poilade, dans les gendarmeries, tous les gendarmes rient ?!? »

alors que le commandant soupire, le capitaine :
« En parlant de gendarme, il ne faudrait pas oublier le rôle de chacun :
nous sommes la loi, vous êtes des prévenus ! »

Réquiem :
« Tu nous apprends rien ! »

Le brigadier Aumont :
« Ce que nous voulons vous faire comprendre, c’est que les CRS ne vont pas tarder à arriver, ce qui ne nous arrange ni les uns ni les autres… »

Ramounche, un des jeunes :
« Ce keuf a raison, C’est pas des cours de dentelles qu’on leur enseigne ! on dirait qu’ils kiffent à chaque coup de matraque et de rangers qu’ils nous balancent dans les côtes ou les gencives, enfoirés !!! »

le commandant :
« C’est pour ça que vous vous vengez sur nos patrouilles, les gars : à cinquante ou cent contre un… La nuit ?!? »

Manu, un autre jeune :
« Vous n’avez qu’à pas faire ce sale métier !!! »

chapelle2.jpg 

Jiji Cinqsept :
« Pourquoi dis tu « sale » ?… »

Manu :
« C’est tout des bâtards, ces mecs-là ! »
Jiji Cinqsept :
« Développe ta pensée ! »
Manu, pris de court :
« T’es qui, toi, bouffon ?!? Tu sais à qui tu parles ? »

Jiji Cinqsept :
« Fait toi connaître, je ne demande que ça… Éclaires moi de tes lumières ! »

Théo, à l’oreille de Jiji :
« Tu pousses un peu, « l’abbé » ! Ce n’est pas bien de ridiculiser ce gamin qui n’a pas la même forme de culture que toi ! Je dirais même que ce n’est pas chrétien !!! »
Manu sort de la gendarmerie en envoyant valser tout ce qu’il y avait au dessus des tables et des comptoirs se trouvant sur sa route…

Ramounche :
« Pas cool, révérend ! T’as vexé Manu… »

Jiji Cinqsept, devant la désapprobation générale :
« Bon ! Je plaide coupable ! C’est ma faute, ma très grande faute !!!
Allez : je vais vous le rechercher, votre caractériel de copain… »
Jiji Cinqsept sort à son tour de la gendarmerie et se met à la recherche de Manu.
Soudain, il l’aperçoit…

Jiji Cinqsept :
« Ho, Manu ! Attends-moi : je te présente mes excuses !!! »

Manu, continuant sa course :
« Nique ta mère !!! »

Jiji Cinqsept, courant et essoufflé :
« Fait pas l’con, Manu ! Puisque je te dis que je regrette, bordel de Dieu !!! »

chapelle1.jpg

Manu, stoppant illico :*
« C’est pas bien de jurer, Padré !!! »

Jiji Cinqsept, ému :
« Tu respectes au moins ça ? »

Manu :
« Et plus de choses que tu ne crois encore, bouffon !!! »

Jiji Cinqsept :
« Je te l’accorde : sur ce coup là, je suis le roi des cons… Mais il va falloir que nous travaillions notre mode de communication !
Ho ! Attention, fils !!! »
Jiji Cinqsept se jette  sur Manu, tel un rugbyman et le projette sur le trottoir d’en face…
Il s’en fallu de peu que Manu ne soit écrabouillé !

Jiji cinqsept :
« Pffff !!! On l’a échappé belle… Mais pourquoi tu pleures, mon petit ?!? Tu as mal quelque part ?… »

Manu, regardant à terre :
« Révérend, réveille-toi, merde !!! »

Jiji Cinqsept :
« Qu’est que tu racontes, mon bonhomme ?!? Je suis là… Pourquoi évites-tu mon regard ?!? Tu vas me regarder quand je te parle !!! »

Manu, continuant à regarder le sol :
« Putain ! Tu m’as sauvé la peau… Je te jure que je retrouverai le bâtard qui t’as fait ça !!! »

Jiji Cinqsept :
« A qui parles-tu, mon enfant ?…
Ha ben, merde alors !!! »
Il venait de découvrir qu’il y avait un corps à terre, qui n’était autre que… Le sien !!!
Jiji cinqsept fut entouré d’une grande lumière, et il se sentit absorbé par quelque chose d’impalpable, forcément surnaturel…

Jiji Cinqsept :
« Non mais ho ! C’est pas encore mon heure ! Théo !!! Fais quelque chose… Théo !!! »

La suite, ce sera pour la semaine prochaine !!!
Allez en paix et en pêts…

—————————————-

quete.jpg

N’oubliez pas la quête pour la réfection de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses et pour payer les os ch’tis et les topettes de Jiji Cinq Sept et les images pieuses pour décorer le blogounet .

——————————————–

LE CONFESSIONNAL EST ICI :

http://franck77.unblog.fr/2009/06/21/le-confessionnal-de-la-chapelle-de-tripote-moi-les-joyeuses/

Publié dans : A la messe de jiji cinqsept |le 21 juin, 2009 |3 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

3 Commentaires Commenter.

  1. le 21 juin, 2009 à 11:56 mimi lori écrit:

    bonjour.

    je suis la première a la messe a 11h55.
    vous êtes tous au bistrot.

    Répondre

  2. le 21 juin, 2009 à 12:05 Biquette écrit:

    Mais JIJI, pourquoi t’as fait mouru JIJI? c’est triste ta messe ce matin. MIMI je te rejoins au bistrot, faut que je me remette de mes émotions.

    Répondre

  3. le 21 juin, 2009 à 12:14 franck77 écrit:

    salut tatous zet tatoutes!

    à mon avis va y a voir du suce pinces la semaine prochaine…

    Sinon, j’espère qu’ils pisseront au bistro et pas dans le confessionnal tout neuf.

    je pense aller à la con fesse en fin de journée

    Répondre

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique