Archive pour le 28 juin, 2009

La messe de Jiji Cinq Sept du 28 Juin 2009

Bonjour à tous, fidèles de cette belle chapelle de Tripote-Moi-Les-Joyeuses, dont je reprends les reines en direct de Déconnoland…
Je me présente : je suis le curé Trécy [le premier qui rigole, je le fais excommunier !!! Non mais...]. 
Ben au Hit 16 (64 ?) [qui en avait certainement marre de ma fiole !] m’a confié la délicate mission de remplacer temporairement le révérend Jiji Cinqsept, parti, comme vous le savez, pour un trop long voyage…
Nous fêtons la Saint Irénée, dont beaucoup , à tort, se posent la question :
« mais : c’est qui, cette meuf ?!? »
En fait, il s’agit d’un homme qui fut évêque de Lyon, au IIème siècle du calandar bigotesque.
Il fut l’un des Pater(s) [austère comme dit Nonoss ? Je sais pas !] de l’Église, disciple d’un gus dont le blaze était Polycarpe (que certains mauvais esprits avaient surnommé « Poiscaille Courtois » !), celui-ci ayant eu le temps de tailler quelquefois une bavette avec le bon Jeannot : un pote à Jéjé, calanché en 101 après le fils du boss, à 98 ans (quand même !).
On dit que le foie, ça donne du cholestérol…
La foi, par contre, ça conserve !
Voilà pourquoi je vous conseille, si vous avez une petite faim, de manger du foie en conserve !!!
Retrouvons nos personnages, dans ce nouvel épisode… 

PLUS FOLLE LA MESSE !!!
Episode n°16
: « Vous avez dit sérénité ? C’te blague !!!« 

 

eyguiereslachapelle.jpg

Jiji cinqsept :
« Thééééééééééééooooooooooooo !!! »

Une voix :
« Y’a quelqu’un ?… »

Jiji cinqsept :
« Qui est là ?!? »


Dans le brouillard, se prolfila la silhouette d’un homme en uniforme.
Il dit :
Vous êtes un homme d’église ? »
  Jiji Cinqsept :
« C’est ce que j’étais jusqu’à présent, mais j’avoue que depuis quelques secondes, j’ai légèrement perdu mes repères, à tel point que je ne sais plus où mettre mes cendres…
 

L’homme :
« Faites attention avec vos cendres, je me suis laissé dire que c’était un espace non fumeur, ici !
Et ça ne plaisante pas… »

Jiji Cinqsept :
« Mort de rire !!!
Heu… A bien y réfléchir : Mort tout court, en fait !
Pfffff !!!
Mais, trêve de fiantes : que vous est-il arrivé, l’ami ? »

L’homme :
« Figurez-vous que j’étais aux commandes de mon avion.
 Tout se passait bien, et soudain, hop !  Je me retrouve ici, dans le brouillard…
Je suis très ennuyé, car je voudrais bien savoir ce que sont devenus mes passagers ainsi que mon équipage… »

 

Jiji Cinqsept :
« Haaaaaaaa !!! C’est vous ?!? Ne vous inquiétez-pas, j’ai entendu parler de votre périple, en bas…
Vous avez fait une crise cardiaque et c’est votre copilote qui a posé l’appareil !
Vous pouvez dormir serein, ami : il n’y a eu aucune victime, si ce n’est vous, hélas pour votre famille qui vous pleure… »
Le commandant :
« Ha ! quel soulagement !!! Vous m’ôtez d’un poids : vous ne pouvez imaginer… »
Jiji Cinsept :
« C’est toujours ça de pris ! sur ce, bonne bourre et… Bonne éternité !!! »
Le commandant :
« Trop aimable, révérend !
C’est pas le tout, mais faut que j’y aille, moi : il paraît que je suis attendu au service admission de Monsieur Saint Pierre…
Tiens, voilà la navette !!! Topet ! »
 

 

Il monta dans le véhicule et disparut dans le brouillard, tandis que Jiji Cinqsept continuait à avancer en marmonnant :
« J’ai deux mots à dire à Dieu le Père !!! Je voudrais bien savoir pourquoi Théo ne répond pas… »

Une voix :
« Parce que c’est ton orgueil cumulé à une certaine appréhension qui parle !
Ça fait toujours ça au départ : on se croit éternel, alors que la vie n’est qu’une particule d’infini…
Une étincelle, en somme !
Dieu ne pourra t’entendre que lorsque « colères » et « amour-propre » ne t’empêcheront plus de voir l’essentiel.

Jiji Cinqsept :
« Tu causes comme un livre de B.H.L…
Pour l’appréhension, excuse-moi d’être un gros tinet « hors ligne », mais c’est pas tous les jours qu’on meurt, particulièrement mézigues !!!
S’cuse : j’ai pas encore l’habitude…
Mais au fait : qui est là ?!? »

chapellesixfours.jpg

La voix :
« Ton guide, envoyé par Franck 77 : une connaissance, je crois ? »

Jiji Cinqsept, fronçant les sourcils :
« Franck 77 ?!? Ne me dites pas qu’il a calanché lui aussi !!!
Moi, passe encore, mais qu’est-ce qu’ils vont se faire chier en bas, sans lui…
La silhouette de l’interlocuteur se faisait de plus en plus précise.

Jiji cinqsept (avec l’accent agricole) :
« Seriez-pas un ange, ou un truc comme ça, vous ?!?
Cette tronche : c’est pas celle de tout le monde…
Et je la connais ! »

vangoghegliseauvers.jpg

L’ange, souriant, imitant la voix de Pierre Bellemare :
« Vous trouverez mon portrait dans toutes les bonnes chapelles, églises et cathédrales du coin, particulièrement sur les vitraux ! »

Jiji Cinqsept :
« Gabriel !!! »

Quelques Anges de passage, dont les farceurs :
« Tu brûles mon esprit !!! Hé-hé !!! »

Gabriel agacé :
« Je vous l’ai déjà dit : faudrait « tâcher-voir » à changer la disquette, bande de nases !!!
Celle-là, on l’a déjà sortie à la première messe de Déconnoland, début août 2008 !!! [Pour ceux qui ont le courage de remonter jusque là...]

Jiji Cinqsept :
« Je sais, c’est moi qui ai improvisé le texte, à l’époque ! »
Gabriel :
« Je te remercie !
Je n’arrête pas de me faire chambrer : ça me les brises menu, à la force !!! »

Jiji Cinqsept (moqueur) :
« Chacun sa croix… Du moment que tu aies quelquechose à briser, ça donne une conception « joyeuse » en ton endroit !!!
(Puis, sérieux)
Et mon Franck : que fait-il dans ton paradis s’il n’est pas mort ?!? »
Gabriel explique à Jiji cinqsept ce qui suit [et qui nous servira de résumé pour tous les « ceu’ses » qui prennent l’histoire en cours.] :
« Alors que les anges devenaient de plus en plus déprimés dans un Paradis qu’ils trouvaient sans saveur, Dieu était dépassé par leurs requêtes qu’il ne comprenait pas, car ils voulaient rompre la monotonie de leur quotidien, revendiquant le droit d’avoir recours à la fantaisie et à la distration, voire l’humour.
Il venait de sanctionner un ange hybride nommé Franck 77, dont la liberté de penser ne se concevait que dans « la déconne », ce qui irritait le Créateur, mais ravissait tant autres !
Dieu avait une dent contre les humains qui avaient massacré son fils, il voulait même mettre un terme à l’humanité entière, ce qui lui fut déconseillé par l’Archange Gabriel, et, plus tard, par son fils avec lequel il s’engueula [non : pas Merkel !], conflits de générations oblige !
Tout ça pour dire que Dieu n’était pas à prendre avec des pincettes, et tu connais notre Franck : il n’a jamais appris à se la fermer… Une vanne mal négocié alors que la passion tirait à sa fin, et hop : Franck 77 se retrouve exilé au XXème siècle !!!
Seulement voilà : morosité, marasme, dépression et désespoir s’installèrent à vitesse grand « V » dans ce Paradis tellement parfait, si aseptisé, sans piment et surtout sans originalité !!!
Dans le même temps, revenait aux oreilles du tout puissant une certaine joie de vivre que son « ange déchu » apporta aux autochtones de la fin du XXème siècle, puis sévissant dans le XXIème où il réalisa l’exploit, tout en déridant une majorité de constipés, de devenir une institution !!!
Il revint le chercher à Déconnoland, alors que les anges avaient déclenché une grève pure et dure, ce qui ne c’était jamais vu au Paradis…
C’est là que Dieu fit une dépression nerveuse (suite à un  »burn-out », com’y disent : un de ces trucs inventé par les psy !) et quitta le Paradis en empruntant à son insu la Jyva 4 et le Gêts-Pêt-S spatiotemporel  de Franck 77, tandis que son fils, Jésus, victime lui même d’un choc affectif, décida de prendre du recul et disparu à son tour !!!
Comme Franck 77 était coincé à notre époque et que je n’avais aucun « cadre local » compétent pour administrer un Paradis en crise, j’ai pris sur moi de solliciter notre bon Franck qui, depuis, est notre PDG, jusqu’au retour du Père Eternel Prodigue… »

 

Jiji Cinsept, éberlué :
« Wouaaaaaaaah !!!
C’est donc pour ça qu’il était absent, le bougre…
Quant à Dieu, il crèche actuellement dans ce qui était mon église, jusqu’à ce que ce véhicule ne m’emplâtre, me dispersant aux quatre coins de Déconnoland !!!
On venait juste de retrouver Jésus qui a pris l’identité d’un clandestin.
A eux deux, ils me mettent un joyeux boxif, en bas !!!
Jésus a gardé tous ses pouvoirs, mais le hic, c’est qu’il est complètement amnésique ! »

 

Gabriel :
« Ha ! béni sois-tu, mon bon Jiji !!! Tu m’annonces que Dieu et Jésus sont localisés dans le temps et dans l’espace ?!?
Suis-moi : on va apporter la bonne nouvelle à sa Sainteté Franck le 77ème !!! »
Dire qu’il a envoyé en mission les anges rigoristes, menés par Savonarole, les rechercher dans toutes les époques… »

 

Jiji Cinqsept :
« Savonarole ? Qu’est-ce qu’il vient foutre dans cette histoire ?!? »

 

La semaine prochaine, nous en saurons plus…
Allez en paix et en pêts !!!

curevlo.jpg

—————————————-

quete.jpg

N’oubliez pas la quête pour la réfection de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses et pour payer les os ch’tis et les topettes de Jiji Cinq Sept et les images pieuses pour décorer le blogounet ….

et pour faire le ménage dans le confessionnal….

—————————————–

Source des huiles : http://www.isabellebometon.fr/chapelles.html

——————————————–

LE CONFESSIONNAL EST ICI :

http://franck77.unblog.fr/2009/06/21/le-confessionnal-de-la-chapelle-de-tripote-moi-les-joyeuses/

Publié dans:A la messe de jiji cinqsept |on 28 juin, 2009 |11 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique