C’est le deux cent trente huitième fafiot!

Vendredi 7 Août 2009

(de se dire que l’on ne serait pas plus mal que si c’était pire)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

C’est fourbu que j’ai rejoignus ma chambre d’hôtel hier soir. Quand j’ai jeté un oeil glauque sur le tas de dossiers qui m’attendaient pour attaquer 3 ou 4 heures de bureau, histoire d’amortir le voyage et le prix de la piaule, j’ai eu une crise subite.

Je m’y attendais, cela devenait de plus en plus inéluctable, et ce n’est pas un vain mot surtout en plaçant un luc et une table dedans.

J’avais eu des premiers signes avant coureurs (du Tour de France? Vous ai-je dis qu’ils sont déjà arrivés?). Pas plus tard que mercredi matin à 15heures68 précisément, je me suis surpris à lever le nez de mon taf.

Un peu plus tard dans la semaine, ce devait être mardi, j’avais attaqué mon chantier en me grattant les couilles. Faut dire que le vendredi précédent, je suis allé régler une dette fiscale d’entreprise chez le presse purée, et j’ai vu 2 gaziers qui le faisaient, pendant que la gazière du guichet terminait son yaourt. Sont-ce eux qui m’ont contaminé?

Mon chantier a une vue imprenable sur la plus belle avenue du monde, le seul défaut c’est que la vue est belle mais la poussière y est abondante, les bruits  des perceuses vicieuses qui s’enfilent, des trochonneuses à ruban, des limeuses, des découpeuses,… s’accumoncellent pour donner un brou haha qui ne me fait pas rire. Je vous assure que le mecton qui joue de la scie circulaire, je n’irai pas l’écouter à la fête de la musique, il débite vachement de morcifs à la minute mais c’est loin d’être dansant.
Bref, au lieu d’avoir la tête dans le guidon, je me suis surpris à me dire, tiens j’va zoner à la fenêtre, histoire de faire une pause.

L’erreur fut fatale, je voyais défiler les touristes en tongs qui touristaient, les géraldines fringuées avec le minimun syndical, et tout et tout, et j’eus cette pensée inhabituelle : Il fait une chaleur à pierre fondre la dedans, la température doit être au moins à deux bières, je quitte la scène et je vais m’enfiler un baron de bière blanche bien frais avec la tranche de citron qui va bien avec vue sur l’Arc de Triomphe et sur les raies bradbury.
Aussitôt dit aussitôt fait, je me commandis l’objet du délit et me mis à croire en un dieu bienfaiteur puisqu’il était gentiment en train de me pisser dans la gueule. Et je suis resté à zoner 17 minutes.

logoblogbirouze.jpg

Il a fallu que je me déhotte mentalement à grands coups de pompes dans le derche, afin d’aller vérifier si le chantier était toujours infernal. Je fus rassuré, il était pire car le peintre avait profité de mon absence pour me chourrer mon escabeau que j’astique au mirror tous les matins afin que je puisse me mirer pendant la montée des marches tel un bras de pitre ou un denis rôt.

C’est donc mal en point que je regagnis mon hôtel. Au passage une tapineuse m’a alpagué en me demandant si je ne voulais pas grimper son col, mais comme elle n’avait pas de monnaie sur la seule plaque d’égout que j’avais dans le larfouillet et que je n’avais pas non plus mes pinces à vélo, je lui répondis gentiment que je déclarais forfait, quitte à perdre des points pour le classement du meilleur grimpeur et à renoncer au slibouze à pois.

Le seul trou que je comblis fut celui de la serrure de ma piaule, et je me trainais à la douche tel une larve dépassant un agent EDF d’astreinte.

Je regardais la pile de dossiers, donc, ce qui m’a donné l’envie d’appeler SOS médecins. Je savais qu’il allait viendre, car dans le quartier, le caillassage n’a pas encore été importé.

J’expliquais mes crises au toubib en lui détaillant dans le menu mes angoisses, mes bouffées de chaleur, et mes envies de déposer les armes.

Son diagnostic fut sans appel :

Lui:
C’est bien simple, vous avez le syndrome du sud

Moi (inquiet):
Du sud……rail?

Lui:
Non, quand même pas, vous n’avez pas atteint la phase terminale

Moi (sur-inquiet):
Mais c’est grave alors, et c’est quoi le syndrome du sud?

Lui:
C’est une envie de rienfoutage qui sent pire avec les chaleurs. Bref, au lieu de tirer sur la corde, vous avez tendance à tirer sur l’élastique.

Moi:
Mais j’ai mal docteur. Comme j’ai les mains prises, je me tire sur l’élastique avec mon matos de terrain.

Lui:
Ne vous inquiétez pas. Les crises sont passagères et la chute de votre chiffre d’affaire suffira pour vous guérir.

Moi:
Merci Docteur, j’va soigner ma crise. Je vous dois combien ?

Lui:
90 neuros

Moi:
Ben mon colon, vous n’y allez pas avec le dos de l’écuyère.

Lui:
J’va me gêner. tant que la sécu me paye, j’peux me gratter

Moi:
Vous avez de la monnaie sur une plaque d’égout?

Lui:
Oui, vous avez de la chance, je viens de relever les compteurs de mes clientes en bas.

Moi:
Elles sont malades?

Lui:
Non, mais elles peuvent le devenir. Avec la grippe cochonne qui se pointe, tapiner avec un masque en résille ne les garantit pas de la gelée.

Moi:
Ça vous assurera du taf bien payé.

Lui:
Un peu mon neveu, d’ailleurs j’va couper le Tamiflu avec du basilic, comme ça, les malades, on les entendra prier au lieu de tousser.
Bon , et voila dix qui font plaque, j’me casse.
Gousse d’ail

Moi:
arrivée d’air chaud.

J’ai quand même une vie passionnante non? Et encore, là, j’me retiens!

Toujours est-il que ça fait un fafiot, et que j’ai continué mon taf de chercheur de phases…

(franck 77)

Le rienfoutage c’est bien, mais le déconnobloguitage, ce n’est pas mal non plus, même dans la limite du raie zonable, sur tous les sujets que vous voulez, et même les autres…

Publié dans : déconno-news |le 7 août, 2009 |20 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

20 Commentaires Commenter.

  1. le 7 août, 2009 à 8:38 Hermès écrit:

    Prem’s

    Décidemment ! :P

    Répondre

  2. le 7 août, 2009 à 8:46 Hermès écrit:

    http://www.youtube.com/watch?v=cVwmgkSmZ-M&feature=related

    C’était le temps où le cinéma
    parlait autant aux yeux qu’aux oreilles.
    (« c’était des mots qu’on aimait aller voir,
    Le cinéma d’Audiard » )
    Aujord’hui c’est plus pareil,
    A la place des textes ont a des effets spéciaux
    Et des dialogues écrits sur des tickets d’métro
    Dit par d’insignifiants braillards.
    Romy et Deneuve ont été remplacé par des Emilie Coquillard.
    Et le cinéma français est devenu un cinéma sans histoire,
    Un cinéma dont on s’en tape le coquillard. :P

    Répondre

  3. le 7 août, 2009 à 9:20 Hermès écrit:

    Je voulais dire marion Cotillard :P

    Répondre

  4. le 7 août, 2009 à 11:20 Hermès écrit:

    Meuhhh ! y a que moi ici.

    http://www.youtube.com/watch?v=jzrnbYmTC4c&feature=related

    S. Lama : Une île
    Florentino : Une île

    Une île, entre l’artificiel, le vrai et le faux.
    Une île faite de chaire, de sang et d’eau,
    Cherchant dans des cultes et des pouvoirs occultes
    Un message sur le pourquoi de son bref passage
    Une île, une île artificielle séparée de tout par la peau

    Effrayé d’être là dans cette univers immense
    Livré au pouvoir de l’inévitable déchéance
    Tout seul face à la destinée
    Perdu au cœur de la froide immensité
    Ce débattant entre ses victoires et ses défaites
    Se donnant pour vouloir une quête
    Qui rendra un peu moins pénible les pourquoi
    Et les comment qui hantent chacun de ses pas

    Une île, enfermée dans un corps
    Débile, constamment soumis au sort
    Cruel, aux décrets sans appel
    Mais sans lesquels la vie paraîtrait moins belle
    Une île, une île, voguant vers le gouffre de la mort

    C’est là, face à l’univers immense
    Là, que pour vendanger nos espérances
    Nous sommes près à affronter le pire
    Et que nous nous flattons de réussir.
    C’est là que sans égard et sans peine
    Nous semons nous rancœurs et nos haines
    Justifiant par notre bon plaisir et notre bon droit
    Qui ne sont que l’amour de soi nos dérogations à la loi.

    Une île, entre l’artificiel, le vrai et le faux.
    Une île faite de chaire, de sang et d’eau,
    Cherchant hors des cultes et des pouvoirs occultes
    Un message sur le pourquoi de son bref passage
    Une île, cette île, cette île, c’est moi.

    Répondre

  5. le 7 août, 2009 à 15:15 DIDIER 02 écrit:

    Salut les déconnos et oses :

    micro climat en belgique, vu la chaleur ils ne prennent pas de….Gan, canicule sur une maison de retraite trés mal gérée, ils cuisent des vieux pour les donner à bouffer aux autres !!
    C’est bon mémé !!
    d’habitude mon mari me la faisait bouffer crue, je dois dire que cuite,c’est mieux !!

    Répondre

  6. le 7 août, 2009 à 15:37 DIDIER 02 écrit:

    LOTO pour l’Afrique :ce soir tirage des boules noires ,goloto,goloto dans la case !!

    Répondre

  7. le 7 août, 2009 à 16:08 Biquette écrit:

    Et ben moi, j’aime bien quand t’as la flême FRANCK, çà fait des fafiot très très drôles.
    Elle sont où les BRETONNES blondes?

    Répondre

  8. le 7 août, 2009 à 16:10 Biquette écrit:

    PS: j’adore Grand Corps Malade!

    Répondre

  9. le 7 août, 2009 à 22:54 franck77 écrit:

    Salut la foule en délire!

    en zieutant le blogounet aujourd’hui, je vois que le rienfoutage est bien contagieux…..

    Répondre

  10. le 7 août, 2009 à 22:55 franck77 écrit:

    Je soupçonne Biquette d’être une admiratrice inconditionnelle.

    Je songe à lui envoyer bientôt une photo d’Eddy Crassé…

    Répondre

  11. le 9 août, 2009 à 11:41 Biquette écrit:

    FRANCK, j’ai pas dit: >

    Répondre

  12. le 9 août, 2009 à 11:44 Biquette écrit:

    Ben çà alors! y’a que la moitié de mon commentaire qui est passé!
    je disais donc, FRANCK, j’ai pas dit: >

    Répondre

  13. le 9 août, 2009 à 11:48 Biquette écrit:

    Ben merde alors je crois que le blogounet ne veut pas de guillemets, FRANCK, j’ai PAS dit: J’adore ton grand corps malade….

    (Si tu avais payé ta cotise, les guillemets fonctionneraient mieux :
    « J’adore ton grand corps malade »

    franck 77)

    Répondre

  14. le 9 août, 2009 à 11:49 Biquette écrit:

    Sont où les autres ?! KIRI, çà va?

    Répondre

  15. le 9 août, 2009 à 11:51 franck77 écrit:

    salut la foule en délire!

    J’ai un souci depuis 15 jours avec la dernière messe de Jiji Cinq Sept.

    Y’a pas moyen de la modifier, ni de la mettre en page.

    Il n’est pas reviendu de sa retraite au monastère de Blois. Il doit travailler encore ses enluminures avec Soeur Anne Lassentuvenir qui a prononcé ses voeux au nouvel an dans le couvent de Fraicheur-sous-Labure….

    Répondre

  16. le 9 août, 2009 à 11:58 franck77 écrit:

    Salut Biquette.

    Pas de nouvelles de Jiji pour dépanner la messe…
    Mimi est seule à Millau
    Flapi est resté au bord de la mémère
    Kiridam doit être à un concert de String Porte Maillot
    Sganarel participe au Scrabble d’or sur ses mots tôt
    Pineau est parti aux moules pour nous concocter une nouvelle recette tantakulesque
    Didier 02 ne branle rien le viquinde sur le blogounet
    Le Quidam surveille son guidon….

    Répondre

  17. le 9 août, 2009 à 15:06 jiji cinqsept écrit:

    Salut à tous !!! Je reviens du travail et j’y retourne… Pour la messe, j’envoie la suite sur la boîte perso du très Saint Père Franck le 77ème pour dimanche prochain.
    A bientôt : le devoir m’appelle !!! ;)

    Répondre

  18. le 9 août, 2009 à 17:54 Biquette écrit:

    FRANCK, t’es pire que l’oeil de Moscou! rien ne t’échappe.
    Salut JIJI!!

    Répondre

  19. le 9 août, 2009 à 20:57 kiridam écrit:

    bonsoir tout le monde…. ;)
    Biquette quand je vois l’état de la fourgonnette je devine que tu as été heureuse pendant mon absence ;) les traces de sabots et de ton ptit museau sur la vitre arrière en disent long … la buée laisse des traces ;) Didier je te laisse les clés et c’est ripé galoche dès que kiri a le dos tourné ptit coq ;)
    Pineau , Sganarel je vous bises et mon ptit Franck merci pour le lot de consolation de la charadounette tu m’as comblée ;)
    je pars en vacances je vous reverrai avec autant de plaisir à mon retour …

    Répondre

  20. le 9 août, 2009 à 20:59 kiridam écrit:

    à bientôt …kiss

    Didier je sais que tu pars apres le chat ;) alors bonnes vacances à toi ;)

    Répondre

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique