Archive pour le 4 septembre, 2009

C’est le deux cent quarante quatrième fafiot !

Vendredi 4 Septembre 2009

(du deuxième test de matos de Déconnoland)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Vous vous souviendez sans doute de notre 1er banc d’essai consacré au GéPêtS de type « Té-encore-là de la marque Mage et Lent, version Europe des bouzes »

Pour les ceusses et les ceuzes qui auraient un appel d’air dans le citron, je remets le lien iguane pour se remémocommérationner l’affaire:

http://franck77.unblog.fr/2008/10/30/cest-le-cent-vingt-septieme-fafiot/

Après ce rappel fort à propos, nous nous proposons aujourd’hui de rebalancer la soudure en vous décrivant notre deuxième matos mis au banc d’essai de Déconnoland

Au banc d’essai de Déconnoland:

Le Factor 001 de la société  Beru Fl systems

————————————–

factor001.jpg

———————————-

Comme vous le constatez, le factor 001 n’est pas la casquette d’Olivier Bezancenot, mais un spad.

J’entends déjà d’ici les moqueurs mécréants et sournois pouffant dans leur coude pour ne pas choper la grippe cochonne dire haut et fort que le franck77 a trouvé le moyen de se tirer sur l’élastique en pondant un fafiot à la con sur un clou rouillé.

Là, je dis non! Et j’ajouterais même : vos gueules!

En effet, ce spad, ce n’est pas de la branlette de pignouf, jugez plutôt :

Selon la société Beru fl systems, spécialiste de la F1 (les traines-cons à une place, pas les dortoirs aux padoques défoncés), qui a construit cet engin, le factor 001 est le vélo le plus avancé technologiquement.
Et une société qui s’appelle Beru mérite qu’on écoute un peu ce qu’elle jacte.

Figurez vous, bande de chenapans et de chenapanes, que le gourbi accuse 7kg sur la balance, et qu’il intègre une batterie de capteurs électroniques et un ordinateur.

Des capteurs de pression renseignent sur l’effort fourni par les jambes pendant la durée de la rotation de la pédale avec une précision d’un degré près.

Des accéléromètres, enregistrent les mouvements de l’inclinaison du merdier.

Des compte-tours, comptabilisent la vitesse de rotation des roues.

Vous pensez qu’avec ça, on a son compte? Et bien non, et c’est reparti pour un tour :

Le spad mesure la pression atmosphérique, l’altitude, la température et l’humidité ambiante!

En pluche, l’ordinateur, pourvu d’une antenne Bluetooth, recueille des données biométriques (rythme cardiaque, fréquence respiratoire, température corporelle, température anale, albumine dans les urines, gros bouts dans les selles,…) mesurées grâce à des capteurs placés sur le corps du gazier qui a posé son prose sur le biclou.

La cerise sur le gâteau, c’est que toutes ces données s’affichent en temps réel sur un écran tactile de 7, 6 par 5,7cm!

Elle est t’y pas belle la vie?

Moi je dis respect! Ce n’est pas le genre de zimbrec à lui bréler des sacoches au fion pour aller acheter ses topettes de Valcoop chez Alim. Non môssieur!

Une fois qu’on a passé trois plombes à se fourrer les électrodes dans les parties vitales, qu’on s’est connecté sur gogole pour rechercher la meilleure posture pour ne pas se casser la gueule et qu’on a lancé l’imprimante, il s’agirait de pédaler comme un pacha sans déborder dans les couloirs de bus afin de connaître en bout de course le résultat de l’électro-encéphalo-encullogramme que le spad est capable de vous imprimer en police Times New Romans taille 8.

Mais on a intérêt à surveiller son guidon car le bijou coûte environ 22800 neuros!

La société, connaissant notre sérieux et notre impartialité, nous a prêté un de ses prototypes afin que l’on puisse juger sur pied le bestiau.

Dès la réception de l’engin, livré dans une malette en acajou d’ébène du Bengale au pin des Landes, nous l’avons soigneusement sorti de son écrin et mis sous sécurité maximale tout en contactant notre grand spécialiste des essais grandeur nature, j’ai cité Jérémy Duscotch.

Jérémy Duscotch qui est sorti premier de Centrale de sa promo pour remise de peine et qui a, en poche, son diplôme chinois de maintenance en dynamique des fluides  de comptoir,  qui parle couramment l’anglais à l’échalotte et la langue de veau sauce piquante, ne s’est pas fait prier pour essayer l’engin flambant neuf afin de nous donner son avis  d’expert en technologie de pointe ce dont au sujet duquel le gourbi à étudier.

Voici le résultat de ce test, qui prouvera que la technologie c’est bien, mais qu’elle a, de temps en temps, ses limites:

velohumour.jpg

Si, par hasard, la société Beru fl systems vous demande où on est, prenez l’accent portugaiche et dites leur : »le mochieu il est parti en voyache pour longtemps », nous vous en serions très reconnaissants….

(franck 77)

Mais que ceci ne nous empêche pas de déconnobloguiter à donf sur les pédales sur des sujets aussi divers que variés et réciproquemet, toujours en respectant la limite du raie zonable.

Publié dans:au banc d'essai |on 4 septembre, 2009 |18 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique