C’est le deux cent quarante cinquième fafiot!

Lundi 7 Septembre 2009

(des chercheurs qui se mouillent)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Vous connaissez mon intérêt pour la recherche en général, et pour les chercheurs en particulier.

Vendredi matin, je suis allé chez mon médecin spécialiste, Jim Éhundoit qui, au grand soulagement de ses proches, avait abandonné une carrière non lucrative de marionnettiste, pour devenir proctologue.

Comme il venait de Paris-sur-Seine, et que c’est redevenu le merdier au point de vue de la circulation en Ile de France, depuis que la crise est reviendue avec la fin des vacances, j’ai dû me résoudre à pas chianter dans sa salle d’attente en ligotant une revue scientifique qui s’était paumée entre un numéro de Water-Closer spécial vacances trouducutoires des Stars, et un supplément détachable de La Vie Duraille sur l’art et la manière de se branler la nouille sans toucher à ses acquis sociaux du XIX ème siècle.

Mon oeil glauque fut attiré par un article mettant à l’honneur deux chercheurs français qui ont trouvé un truc fondamental.

Grisé par cette découverte, je me rendis, fébrile et la truffe humide à l’articulet subséquent :

ILS ONT RESOLU L’ENIGME DES GOUTTES DE PLUIE.

Ça a de la tronche non?

En substance, Messieurs Emmanuel Villermaux et Benjamin Bossa, à Marseille, à l’Institut de recherche sur les phénomènes hors équilibre, sont deux physiciens qui ont percé le mystère de la taille des gouttes d’eau.

Déja, apprendre qu’il existe un Institut de recherche sur les phénomènes hors équilibre, ça m’émeut et me laisse autant rêveur que songeur.

Avant toute chose, il faut rendre hommage à Wilson Bentley, qui, en 1904, a découvert que plus les gouttes sont grosses moins elles sont nombreuses, ce qui, soit dit en passant n’est pas une Lapalissade, mais le fruit d’observations poussées et millimétrées.

Cette découverte fondamentale, sera confirmée en 1958 par messieurs Stewart Marshall et Walter Palmer de l’université Mc Gill, au Québec. Ces duettistes découvrent que, quels que soient l’averse ou le climat, le nombre de gouttes décroît exponentiellement quand leur taille augmente.

Je préfère passer sous silence, la remarque fort à propos que fit Emile Grimpoire, en hiver 1982, au café-tabac de l’Eprouvette en constatant que plus la Fine est à l’eau, plus la goutte est au nez.

La problématique, jusqu’à mardi dernier était la suivante:

Pourquoi les petites gouttes règnent-elles sur les ondées alors que, dans les hauteurs de l’atmosphère, là où l’air humide préside à leur formation, les billes d’eau sont plutôt grosses, de l’ordre du centimètre.

Des blanc becs insinuaient que les gouttes se foutaient sur la tronche en tombant, et qu’elle s’explosaient le cigare entre elles avant d’atteindre le plancher des vaches.

Mais l’hypothèse n’a pas du tout plu (c’est le cas de le dire) à nos deux marseillais, qui avaient envie de justifier leurs salaires dignement au lieu d’étudier la dynamique des fluides dès 10heures le matin en s’arrosant le cortex (Avery?) au pastaga.

C’est juste avant de s’en resservir un troisième, qu’Emmanuel Villermaux a sorti de son esprit fait con cette phrase qui sera certainement la base de recherche sur la domination du monde aqueux exercée sur les cellules à poils durs :

« Pour que ces collisions aient un rôle majeur dans l’évolution des tailles de gouttes, ils faut qu’elles soient nombreuses. Et la pluie est trop peu dense… »

corinnetitegoutte.jpg

(Emma Titegoutte)

Je pense que cette logique implacable devrait être inscrite sur le fronton des crémeries qui se battent pour faire leur beurre.

C’est au cinquième pastaga, que notre ami Villermaux a décidé d’attaquer ses recherches. Comme à la météo, ils avaient annnoncé que la prochaine pluie sur Marseille arriverait fin 2012, et que la flotte tombant des canadaires n’était pas homologuée par l’office du Tourisme du CNRS, notre valeureux chercheur à décidé de créer une averse dans son labo.

Comme il avait du mal à se lever, Emmanuel a appelé son pote Benjamin Bossa, qui est devenu chercheur, après avoir était viré de la D.D.E. marseillaise à cause de son blaze.

Au début, Benjamin a engueulé son pote car il avait commencé l’apéro sans lui. Mais quand Emmanuel l’a mis dans la confidence de ses recherches, Benji a trouvé que l’idée était plutôt poilante, tout en insistant pour mettre de l’eau de côté pour terminer la bouteille de pastaga afin d’arroser cela en cas de victoire.

emmatitegoutte.jpg

(Justine Titegoutte)

Pour ne pas faire ombrage à la validation de leur découverte potentielle, Manu s’est dessaoulé en prenant un rosé de Provence bien frais.

Et la construction du zimbrec pût commencer.

C’est à 4 mètres du sol que Manu fixa un robicot qui fabrique des gouttes calibrées (en vente au rayon frais chez M. Bricolage, en promo à 22neuros 50).

Benji, qu n’avait rien bu encore, lui fit une remarque désobligeante : « Et Manu, une averse de 4 mètres de haut ça fait plus pissotière que mousson! »

Manu, un peu blessé dans sa Ford intérieure et définitivement installé sur le rail de la découverte, lui déclama cette tirade d’anthologie qu’il a réitérée aux journaleux qui ont pondu l’article:

« Nous aurions pu utiliser toute la hauteur du laboratoire, mais cela n’était pas nécessaire. Plutôt que d’attendre que les gouttes prennent de la vitesse en chutant, nous mettons l’air en mouvement ».

En gros, au bas du tube à essai, ils ont branché un ventilo qui avait pour rôle de chatouiller le cul des gouttes comme si elles évoluaient en Bretagne (par exemple).

Puis, nos deux compères collèrent leurs n’yeux derrière l’objectif d’une caméra qui filme à la vitesse d’une méga chiée d’images à la seconde.

Il ne restait plus qu’à organiser une soirée diapos pour délirer sur les clichetons, tout en buvant un coup, car, bizarremment, la recherche sur la flotte ça donne des toiles d’araignées dans le gosier.

gouttesvillermauxemmanuel.jpg

(Corinne Titegoutte)

Benji et Manu, virent sur les clichetons que les gouttes s’aplatissaient comme des crêpes (bretonnes, par exemple) pour devenir des parachutes, qui finalement explosaient en vol, d’où une multitude de gouttelettes.

« Leur taille est alors trop importante pour que les forces de tension de surface continuent de garantir leur cohésion » conclut Manu en crachotant son noyau d’olive.

C.Q.F.D., les gouttes se séparent donc toute seules, comme des grandes, et n’ont pas besoin de leurs congénères pour cela.

Là je dis Môssieur. Je prendrais  la flotte sur la tronche avec un autre regard, maintenant. Je saurais désormais que les gouttes que je prendrais sur le cigare, sont, en fait des parties de gouttes, qui elles mêmes, viennent d’une même goutte.

Fort de ce résultat remarquable, Manu ajoute : « Reste à espérer que cela finira par convaincre les chercheurs qui travaillent sur les chocs des gouttes dans la pluie.. » sous entendu, Ah les cons!

Ce n’est pas tout cela, mais ceci n’est qu’un résultat de laboratoire, encore faut-il transformer l’essai grandeur nature!

Et bien, vous n’allez pas me croire, mais une équipe de l’université qui fait de la peine à Sylvanie, aux States y réfléchit plein pot.
Nous avons filé un coup de tube à notre correspondant local, Humphrey Bienfuffé, qui nous a confirmé qu’un coucou devrait prochainement décoller par temps pluvieux, avec à son bord des caméras rapides pour partir à la chasse aux images des gouttes de pluie…

Comme quoi, ces ricains sont balèzes! Sous prétexte que deux franquaouis se sont piqués la ruche en créant un dégât des eaux à l’Institut des gros bouts en suspension et qu’ils ont réussi à cataloguer ça en découverte fondamentale, ils sont prêts à foutre une somme colossale pour vérifier qu’une p’tite goutte pour la route ne peut pas faire de mal à la science, et d’emporter le brevet de la baille explosive au nez et à la barbe de nos duettistes qui, dans la foulée, essayent de démontrer pourquoi une bille roule vers le bas quand le plan est incliné, ou pourquoi leur vue se brouille comme le pastaga quand ils y mettent un peu moins de flotte.

J’vous le dis, la recherche en France est un régal! Au diable les varices, donnez leur plus de fric, car se poiler ça vaut un steak, et comme un chercheur, qui lui aussi est un cas, a découvert récemment le couteau Aztèque autant joindre l’inutile au biodégradable…

En tout cas, si vous le voulez, vous pouvez adresser toutes vos ficelles de caleçons ou autre chose à Manu, sur son adresse perso :

https://www.irphe.univ-mrs.fr/_Villermaux-Emmanuel_

J’espère que notre chercheur viendra nous saluer, et nous causer de ses recherches en cours (d’eau?)

(franck 77)

Que cette découverte ne nous empêche pas de continuer sur le chemin de la déconnitude en écrivant nos commentaires sur tout ce qui se passe dans le monde et ailleurs, toujours dans la limite du raie zonable…

Publié dans : La recherche scientifique qui me trouve |le 7 septembre, 2009 |52 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

52 Commentaires Commenter.

  1. le 7 septembre, 2009 à 10:50 Sganarel écrit:

    Salut les deconnendeuillé(e)s

    Encore un déconneur sur le départ .Dans la déconne ,Sim avait atteint des sommets.

    Répondre

  2. le 7 septembre, 2009 à 11:19 kiridam écrit:

    bonjour sganarel ;)
    quand il pond un fafiot il ne fait pas semblant lol
    franck je suis touchée quand je vois la tête que tu as quand tu t’émeus …si attendrissant ;)

    Répondre

  3. le 7 septembre, 2009 à 11:48 franck77 écrit:

    salut la foule en délire!

    j’ai envoyé un courriel à Manu pour avoir une réaction à chaud….

    Salut les déconnos fidèles, Kiridam, Sganarel, Biquette,…

    Répondre

  4. le 7 septembre, 2009 à 12:19 kiridam écrit:

    notre mimi s’y connait en goutte d’eau ;) elle va nous dire qu’ en Bretagne il ne pleut jamais :)

    Répondre

  5. le 7 septembre, 2009 à 12:46 DIDIER 02 écrit:

    Salut les déconnos et oses :
    n’arrivant plus à te joindre par téléphone simon Berryer, je t’envoie une carte SIM !!

    Répondre

  6. le 7 septembre, 2009 à 12:57 DIDIER 02 écrit:

    Nouveau site @ pour vos vacances :
    DEGRIFF’HOSTO : a partir de 20 € la journée en tout inclus !!

    Répondre

  7. le 7 septembre, 2009 à 13:11 DIDIER 02 écrit:

    Le petit Dylan, aprés des années de calavaire, enfermé dans une pièce, pendant plusieurs années, fait sa rentrée à l’école de façon anonyme!!
    A t il mis un bob, dylan !!!

    Répondre

  8. le 7 septembre, 2009 à 13:18 DIDIER 02 écrit:

    Et la dernière petite goutte chez les hommes .
    ben…..t’as déjà vu une bite qui renifle!!!!!!!!!!!!

    Répondre

  9. le 7 septembre, 2009 à 14:02 Sganarel écrit:

    « Sim , c’est le croisement d’un vol d’étourneaux avec une pointe Bic »

    Michel Audiard.

    Répondre

  10. le 7 septembre, 2009 à 14:04 Sganarel écrit:

    Didier 02

    Salut
    Alors là c’est la goutte qui fait déborder le vieux pot !

    Répondre

  11. le 7 septembre, 2009 à 14:08 DIDIER 02 écrit:

    Salut sganarel:

    pour les vieux pots, j’ai lu…………mais bon, encore faut il que la carotte soit bonne !!

    Répondre

  12. le 7 septembre, 2009 à 14:47 DIDIER 02 écrit:

    salut franck :J’veux pas dire, moi quand ça m’émeut, je fais……..l’autruche !!

    Répondre

  13. le 7 septembre, 2009 à 15:26 Le Quidam écrit:

    Salut la deconnofoule

    C’est marrant je lis ailleurs (qu’ici, je précise ;) ) des infos concernant ma cage-ouverte que j’aurions fermée !!!
    C’est la preuve que les nouvelles des blogs fonctionnent plus vite que via les pêts thé thé du postier de Neuilly.

    Et bien, à tous ces jaloux, je signale qu’elle demeurre ouverte et que l’on s’y exprime sans censure … NOUS :P

    Et si le pape de la déconnitude m’y autorise (hein francky) l’adresse de la liberté est au :

    http://la-cage-ouverte.over-blog.com

    Répondre

  14. le 7 septembre, 2009 à 15:34 kiridam écrit:

    Didier je ne voudrais pas montrer ma joie mais kiri te kiss !!! ;)

    Répondre

  15. le 7 septembre, 2009 à 16:58 DIDIER 02 écrit:

    Salut kiri, tu peux me montrer autre chose que ta joie ………..!!
    gros kiss !!

    Répondre

  16. le 7 septembre, 2009 à 18:05 mireille écrit:

    bonsoir la foule.

    notre mimi s’y connait en goutte d’eau ;) elle va nous dire qu’ en Bretagne il ne pleut jamais :)

    kiri, il ne pleut que sur les cons,donc pas sur moi ;)

    Répondre

  17. le 7 septembre, 2009 à 18:24 mireille écrit:

    didier 02.

    Salut kiri, tu peux me montrer autre chose que ta joie ………..!!
    gros kiss !!

    contente les vacances ne t’ont pas changé ;) moi aussi je te kiss.

    Répondre

  18. le 7 septembre, 2009 à 18:27 Le Quidam écrit:

    « m’émeut » qu’il a écrit le boss

    Se serait pas trompé ou bien adepte de François des Waters (c’est peut être pas son nom… mais vous savez celui qui veut plus d’autografes !!) bref Francky, on ne dit pas : « Kiri et Biquette, ça m’émeut » mais « Kiri et Biquettes … mes meuh » :P ;) :P

    Répondre

  19. le 7 septembre, 2009 à 20:13 kiridam écrit:

    malgré ton travail tres prenant tu prends le temps pour assouvire notre soif de savoir , et pour cela Franck je te donnerais mon ptit cochon en tirelire !!! ;)

    Répondre

  20. le 7 septembre, 2009 à 20:18 kiridam écrit:

    l’eau c’est vital, en apéro par exemple …
    c’est la derniere goutte qui donne plus de gout au pastis ensuite tout est dans l’art du lever de coude mais ça je laisse aux experts ;)

    Répondre

  21. le 7 septembre, 2009 à 20:20 kiridam écrit:

    franck à quand le fafiot pour nous expliquer pourquoi l’eau ça mouille ? ;)

    Répondre

  22. le 8 septembre, 2009 à 7:46 DIDIER 02 écrit:

    Salut les déconnos et oses :
    suicide chez france télécom par pendaison !!
    pour une fois qu’il y a une personne au bout du fil !!!!!!!!!!

    Répondre

  23. le 8 septembre, 2009 à 8:07 DIDIER 02 écrit:

    @ mireille , si tu passes, gros smack !!

    Répondre

  24. le 8 septembre, 2009 à 8:14 Le Quidam écrit:

    le 8 septembre, 2009 à 7:46 DIDIER 02 écrit:

    Il avait un fil à la patte pitète

    Répondre

  25. le 8 septembre, 2009 à 8:23 DIDIER 02 écrit:

    @ quidam, tu n’as pas honte!!

    Répondre

  26. le 8 septembre, 2009 à 8:39 Sganarel écrit:

    Salut les décomptes gouttes de pluies

    Dites les savons de Marseille, y sont pas beaucoup mouillés pour se faire mousser avec nos impôts.

    C’est ou qui ont fait les expériences ? Chez Mimi , parce que pour faire une expérience pareille il en faut de la pluies

    Répondre

  27. le 8 septembre, 2009 à 13:40 corto74 écrit:

    Ce blog est vraiment une grosse merde mais qu’est-ce qu’on rigole!
    j en veux encore, oui, encore!
    biz

    Répondre

  28. le 8 septembre, 2009 à 13:43 corto74 écrit:

    D’ailleurs, c’est tellement con que, dans un élan de folie, je t ai linké, na!

    Répondre

  29. le 8 septembre, 2009 à 14:22 Sganarel écrit:

    @Corto

    Salut Hugo prout ….!
    C’est Malte le 74 ?

    Répondre

  30. le 8 septembre, 2009 à 17:53 DIDIER 02 écrit:

    Un gant de Michael Jackson a été mis en vente aux enchères :
    Il avait encore l’auréole d’un ange au bout du doigt.

    heu, l’auréole était marron……..bizarre !!

    Répondre

  31. le 8 septembre, 2009 à 18:58 franck77 écrit:

    Salut les filles, vous n’avez pas trop transpiré du barbu sous la burka?

    Répondre

  32. le 8 septembre, 2009 à 20:12 Le Quidam écrit:

    le 8 septembre, 2009 à 8:23 DIDIER 02 écrit:

    Il parait même qu’il y a plus de gars bonnés au numéro demandé

    Répondre

  33. le 8 septembre, 2009 à 21:03 kiridam écrit:

    Franck t’as pas finis de dire des conneries? on ne transpire pas du barbu nous les filles sous la burqa on mouille et oui monsieur ! vu ton fafiot on dira qu’on fait du goute à goute ;)

    Répondre

  34. le 9 septembre, 2009 à 8:05 DIDIER 02 écrit:

    Salut les déconnos et oses :

    Treiber s’est évadé dans un carton de citrouilles, il aurait pu attendre allo gouine, la peau lisse met le giro……..et bouffe l’herbier !!

    Répondre

  35. le 9 septembre, 2009 à 9:41 Sganarel écrit:

    Salut les decon’aurait du inventé s’il n’avaient existé !

    Soit le robinet de la baignoire à Biquette qui fuit à raison d’ une goutte tous les trois secondes depuis le 30 08 2009 à 10heure 12minutes du matin.
    Soit une baignoire de 0.31 m3 .
    Soit l’estimation des experts estimant qu’un millimétre cube contient 1.323 gouttes d’eau .
    Calculez le temps nécéssaire pour remplir la baignoire ?
    Dites à la minute prés quel jour et à quelle heure elle va déborder ?

    Répondre

  36. le 9 septembre, 2009 à 9:51 Nikko13 écrit:

    Bon glou Jour glou glou (super Mario le plombier)

    J’a mis du temps pour me man y fester sur les goutes. C’est encore les ceusses qui sont des serrer bré du soleil qui morfle……….
    j’heureux mère scie Benji et Manu pour leurs travaux qui nous zéclaire par tant d’or age.

    Répondre

  37. le 9 septembre, 2009 à 9:54 Nikko13 écrit:

    @ Sganarel

    Doigt thon tenir conte du tôt d’Eve à port à Scion?

    Répondre

  38. le 9 septembre, 2009 à 11:40 Biquette écrit:

    Salut SGANAREL! (9 septembre, 2009 à 9:41 Sganarel écrit) Ca déborde dés l’instant où on est plus de 2 à l’interieur.

    Répondre

  39. le 9 septembre, 2009 à 13:12 DIDIER 02 écrit:

    le 9 septembre, 2009 à 11:40 Biquette écrit: salut biquette, moi tout seul, elle déborde…………quand je pense à fernande !!

    Répondre

  40. le 9 septembre, 2009 à 19:47 Sganarel écrit:

    Probléme de plomberie . Le nain dix de derriére les fagots .

    Si votre QI ne dépasse pas celui d’une bande d’huitre un soir de beuverie , renoncer vous ne trouverez jamais la solution !

    Attention refléchissez un peu. La baignoire de Biquette est une baignoire sabot,logique non . Mais cette baignoire à été mise en circulation au siécle dernier en (1999) .Or à cette date les baignoires comprenaient un trop plein.

    Répondre

  41. le 9 septembre, 2009 à 23:58 Biquette écrit:

    SGANAREL, t’as oublié de dire si il faisait chaud dans la salle de bain, par ce qu’ il faut compter avec l’évaporation, surtout si DIDIER pense à Fernande ça fait monter la tempèrature.

    Répondre

  42. le 10 septembre, 2009 à 8:12 Sganarel écrit:

    Salut les déconcertant(e)s

    Le tôt d’Eva Poration !

    S’agissant du tôt d’Eva Poration. Compte tenu de la température de l’eau (19°) , de l’état de la VSM de la salle de bain à Biquette,du tôt d’humidité,de celui de la taxe carbone, Eva Poration est quasi nulle.N’en tenez aucun compte.

    Répondre

  43. le 10 septembre, 2009 à 8:14 Sganarel écrit:

    Paraît que Biquette est sur Fesse-bouc.Ce serait pas un site sado-maso !

    Répondre

  44. le 10 septembre, 2009 à 12:42 DIDIER 02 écrit:

    marina,une petite fille de 8 ans a disparu mercredi soir de façon inexpliquée sur le parking d’un mac do à Saint-Saturnin, en périphérie nord du Mans.

    Allez, fais rillette à maman!!

    Nouveauté chez Mac Do, le burgerillette, sauce marina,marinée !!(ou marimorte)

    Répondre

  45. le 10 septembre, 2009 à 17:02 mireille écrit:

    salut tout le monde.

    alors la didier avec la petite marina, tu mérites un carton rouge ;)

    allez bisous quand même.

    le boss est de moins en moins présent,il va finir par nous manquer ;)

    Répondre

  46. le 10 septembre, 2009 à 17:16 DIDIER 02 écrit:

    le 10 septembre, 2009 à 17:02 mireille écrit: salut, il y avait longtemps pour le carton rouge.

    c’est vrai le boss est un vrai fonctionnaire, doit travailler avec flappi !!

    Répondre

  47. le 10 septembre, 2009 à 17:29 franck77 écrit:

    Salut la foule en délire!

    Ce n’est plus du retard que j’ai, c’est un gouffre!

    Faudra peut-être que je songe à pondre une déconno-charadounette vite fait.

    Pineau m’a envoyé un articulet, mais comme j’ai l’intention de faire un déconno dossier ce dont au sujet duquel, je publierais son oeuvre en même temps.

    Je vois que des anciens reviennent, et nous devrions tous en coeur saluer l’arrivée de Corto74 qui a un excellent blogounet (que je mettrais en lien ici quand j’aurais le temps et quand j’aurais reçu son chèque)

    Répondre

  48. le 10 septembre, 2009 à 17:36 DIDIER 02 écrit:

    @ franck77 : salut, charadounette,elle n’était pas bien celle envoyée !!

    Répondre

  49. le 10 septembre, 2009 à 17:39 franck77 écrit:

    @Didier

    merdum, je l’avais oubliée.
    faudra que je remette la main dessus…

    Répondre

  50. le 10 septembre, 2009 à 19:27 kinkajouunblogfr écrit:

    j’suis ni fidèle ni dans les pots mais je me marre ici comme une gosse. ok tout le monde s’en fout !mais moi je me marre
    Myel

    Dernière publication sur Plurielle : Un souvenir peut en cacher pleins d’autres

    Répondre

  51. le 10 septembre, 2009 à 19:48 Sganarel écrit:

    Dites en parlant de goutte , les fafiots, c’est au compte goutte que le boss envoie la soudure !

    Répondre

  52. le 17 octobre, 2010 à 0:16 fireconsulting écrit:

    Hello,
    Alors là quelle découverte, c’est la goutte qui fait déborder le vase…j’en rigole encore.
    Bruno

    Dernière publication sur FIRE-CONSULTING : Monoxyde de carbone, attention danger

    Répondre

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique