LA MESSE DE JIJI CINQSEPT DU 13 SEPTEMBRE 2009

PLUS FOLLE LA MESSE !!!

Episode n° 21 : « La médecine : cette discipline où il faut beaucoup de personnes alitées…« 

 

Bonjour à tous nos visiteurs, depuis ce doux village de Tripote-Moi-Les-Joyeuses en terre Sainte de Déconnoland, cet univers régi par le « Très Saint Père Franck le 77ème », maître incontesté de ces lieux !!!

Retrouvons nos personnages…

L’ambulance, du moins : celle qui était encore en état de fonctionner, fut accueillie par quelques sobriquets des infirmières qui formaient le piquet de grève.

Paulette :

« On ne vous attendait plus, les gars ! Le patron se demandait si vous étiez partis cueillir des marguerites… Hi-hi !!! »

Paulo :

« Alors toi, la reine de paupiettes : poupouille !!! Hein ?… »

 Thérèse :

« Faut dire qu’avec des clients comme vous, l’humanité est sauvée… Hum-hum !!! »

L’ambulancier Léon :

« Ma bonne Thérèse : toi qui ris quand on la… Heu… Quand on l’embrasse, fais-moi plaisir : va te faire mettre !!! »

Martine :

« Je crois que la chose est déjà faite, si, de rajouter ce détail existentiel : je peux me permettre… »

L’ensemble des infirmières forment une haie d’honneur avec cette ironie qui agace…

« Paulo : le Professeur Nazbrock t’attend dans son bureau : tu ferais bien de te manier car il n’a pas l’air baisant… »

 

C’était le Docteur Hachain-Hénin, le responsable des urgences…

Paulo :

« Ho ! La galère… » 

Dr Hachain-Hénin, s’adressant à une infirmière réquisitionnée :

« Si c’était un effet de votre bonté : pouvez-vous prendre les constantes (de Saint Aigant ? Très drôle !!!) de notre nouvel entrant ?… Z’êtes bien urbaine ! »

Celle-ci s’exécuta et en resta pantoise…

Dr Hachain-Hénin, quelques minutes plus tard, découvrant les radios de Jiji Cinqsept :

« Mon petit Jef, dis-le tout de suite : tu te fous de ma gueule ?… »

Jef :

« Je ne sais pas ce qui s’est passé pendant le transport, mais je te jure qu’on en a chié des ronds de chapeau pour le ranimer !!! »

Léon et hubert :

« On confirme !!! »

Dr Hachain-Hénin, prenant son téléphone :

« En tout cas : ce patient ne relève pas des urgences… »

Dans le bureau du Professeur Nazbrock, Paulo exposait sa version des faits…

Pr Nazbrock :

« Qu’est-ce que j’ai fait au Bon Dieu pour mériter une telle équipe de bras cassés ?!?

J’y crois pas : le téléphone sonne et ma secrétaire ne répond pas… D’ailleurs : où est-elle passée encore, celle-là ?!? »

Il décroche :

« (Faut tout faire soi-même, c’est invraissemblable !!!) Oui ?!?

… Je ne sais pas, moi : démerdez-vous mon bon Hachain-Hénin !!!

Trouvez-lui une place dans n’importe quel service où un lit s’est libéré, sauf en gynécologie ou en pédiatrie, parceque là, ça craindrait un peu… (puis il raccroche) »

Dr Hachain-Hénin à Ernestine Ladéripette, surveillante générale qui venait de faire son entrée :

« Comment allez-vous, ma chère Ernestine ?!? (Avec un air de faux-cul) »

Ernestine Ladéripette :

« (Grimaçant) Vous avez encore quelquechose à me demander ?… »

Dr Hachain-Hénin, gêné :

« Je ne vois pas ce qui vous fait dire ça, chère amie… »

Ernestine Ladéripette :

« Ho ! On se connaît depuis tellement de temps : on peut « se la montrer »… »

Dr Hachain-Hénin :

« Enfin, Ernestine, voyons !!! »

Ernestine Ladéripette :

« Excusez-moi, j’ai fait mon école d’infirmière à l’armée… Des expressions me reviennent, parfois… »

Dr Hachain-Hénin :

« Je reconnais en vous la femme de carractère, ce « fer de lance » qui sait refaire à notre corporation : sa splendeur, sa gloire et son renom !!! Et… »

Ernestine Ladéripette, prenant un chiffon dans chaque main et les tendant au Dr :

« Un pour chaque chaussure, il ne m’en faut pas moins…

Quant à la lance, il ne faudrait pas qu’elle soit trop chaude !!!  »

Les aides soignantes et agents de service étaient bidonnées.

Dr Hachain-Hénin, soupirant :

« On n’a pas un métier facile, quand j’y pense… »

Ernestine Ladéripette :

« Maintenant que vous avez bien passé la brosse à reluire : qu’attendez-vous de moi ?… »

 

Dr Hachain-Hénin, suppliant du regard :

« Pouvez-vous me trouver un lit de disponible dans un de nos services ?… Vous me sauveriez la vie !!! »

Ernestine Ladéripette :

« Je peux vous arranger ça, mais il va falloir y mettre le prix… »

Dr Hachain-Hénin :

« Une invitation au restaurant de « Maître Pineau » : la meilleure table et la meilleure animation de Déconnoland ?!? »

Ernestine Ladéripette :

« Je prends !!! (Le con quand je pense qu’une tablette de chocolat aurait suffi… Hum-hum… C’est toujours ça de pris, comme disait ma grand-mère !!!) »

Elle prend à son tour son tour son téléphone :

« Pas de réponse, c’est génial ! J’ai une secrétaire et elle n’est pas dans son bureau… Je rêve !!! Bon : puisqu’il faut tout faire soi-même : j’ai entendu dire que plusieurs places s’étaient libérées dans notre secteur « gériatrie »… Mesdemoiselles, pouvez-vous vous charger le l’admission du révérend Jiji Cinqsept ?… Merci ! »

Dr Hachain-Hénin :

« En gériatrie ?… S’il était possible de ne point occire le curé, ça m’arrangerait, car l’image de marque de notre CHUD (Centre Hospitalier Universitaire de Déconnoland) en a pris un coup, grâce à notre Fleur « empoisonnée »…

(Puis, regardant Jésus qui entre dans l’hôpital)

Hé, ho ! Il va où, le « baba-cool » ?!? »

Jef :

« Laisse-le : quelquechose me dit qu’il y a encore du miracle dans l’air… »

 

La suite ? Ce sera pour la semaine prochaine…

Allez en Paix et en Pêts !!!

——————————–

curevlo.jpg

—————————————-

quete.jpg

N’oubliez pas la quête pour la réfection de la chapelle de Tripote-Moi-Les Joyeuses et pour payer les os ch’tis et les topettes de Jiji Cinq Sept et les images pieuses pour décorer le blogounet ….

et pour faire le ménage dans le confessionnal….

—————————————–

——————————————–

LE CONFESSIONNAL EST ICI :

http://franck77.unblog.fr/2009/06/21/le-confessionnal-de-la-chapelle-de-tripote-moi-les-joyeuses/

Publié dans : déconno-news |le 13 septembre, 2009 |3 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

3 Commentaires Commenter.

  1. le 13 septembre, 2009 à 17:41 franck77 écrit:

    la vache, pas un pélerin dans la casbah!

    Répondre

  2. le 13 septembre, 2009 à 17:49 jijimagiccinqsept écrit:

    Salut collèg-lèg-lèg-lègue…

    T’as raison : la salle est tellement vide qu’il y a de l’écho !!! :D

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

    Répondre

  3. le 13 septembre, 2009 à 23:03 Pineau écrit:

    Punaise à poil, je suis un peu à la bourre pour la messe.
    Bonne nuit les petits.

    Répondre

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique