C’est le deux cent cinquante troisième fafiot!

Vendredi 16 Octobre 2009

(de dire que certains rêves ne sont pas de la branlette de pignouf)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Cette nuit, j’ai refais un rêve étrange et pénétrant. Je rappelle aux ceusses et ceuzes qui se demandent à quoi on reconnaît un rêve étrange et pénétrant, et bien c’est quand le rêveur susse dit, sus dit, suce dit, enfin bref quand le rêveur lâche un truc vert et qui sonne creux en tombant sur la faïence au moment d’aller faire flotter le rondin au saut du pieu.

C’est sûrement un vieux fafiot que j’avais lu sur un superbe blogounet que je ne citerais pas pour ne pas me faire une pub éhontée, qui a influencé mon rêve.

En effet, souviens toi Barbara, il pleuvait sur Brest, mais ça on s’en fout, et ce fafiot causait d’ouverture de chasse.

La première bizarrerie du rêve était que j’étais devenu un chasseur, alors que dans ma vie ordinaire, je ne chasse que le paradoxe, le doute et le gaz naturel (qui revient toujours au galop).

Je préparais mon matos pour aller à la chasse à la fine aigrette à l’échalote, au gibelot sauce grand branleur et accessoirement au journaleux fouille merde. Je chargus dans ma Jyva 4 mon fusil à deux coups et demi, ma boite de cartouches que j’avais cuisinées moi-même selon une recette de Tante Akule, ma gibecière en croûte de vachette de porc, et mon costard de camouflage en flanelle de méchoui, à festons en polystyrène expansé, col amidonné pour une bouchée de pain et pinces à vélos assorties, mes chaussettes à doigts et mes tongs étanches.

Comme j’avais l’intention de pratiquer la chasse à l’affût, je complétus le chargement du coffiot avec deux cubis de vins chaud, un stère de poule en daube, une nomlette bavneuse lyophilisée, et un bavarois des forêts afin de me suce tenter, substance thé, sussetenter, enfin bref afin d’avoir des trucs à boulotter pendant l’affût (et non pas à affûter pendant le boulot, comme le faisait constater ma voisine Ginette qui taille pas mal de choses dans son boulot avec un doigt dans le trou du fût).

Vous savez que j’habite la Seine et Marne, qui est très giboyeuse. Pour une fois, je ne suis pas allé dans la forêt de Fontainebleau, n’étant pas équipé pour chasser la biche aux abois, le cerf volant, le marc à seins ou la joggeuse perlée.

Je me suis dis, tiens je vais aller en forêt de Bombon, plus au nord j’aurais plus de chance d’atteindre mon but.

Une fois arrivé sur les lieux, je mis en batterie tout mon matos, et avant d’installer mon bivouac au lieudit « le cul de la vieille », je parcourus ma zone de chasse afin d’y laisser de ci delà, cahin caha, mes appâts pour attirer les gibiers convoités.

Comme je ne suis pas chien, je vous décris un peu la composition des appâts, m’en foutant complètement étant donné que tout cela était rêvé.

Pour la fine aigrette à l’échalote, le meilleur appât est un morcif de tête de veau, ou bien une huître. Pour le gibelot sauce grand branleur, il faut éplucher des carottes, les couper en fine lamelles et servir bien frais. Pour le journaleux fouille merde, il suffit juste d’accrocher dans les branches un tuyau merdeux, ou bien de semer quelques morceaux de viandes d’un fait divers sordide.  

Une fois mon terrain préparé, j’installis ma tente qu’est chouette à coté de la mare Villemin, chargus mon fusil en remontant tout à la main, et pris une gorgée de vin chaud, parce que tout ça m’avait donné soif!

tentequestchouette.jpg

(…j’installis ma tente qu’est chouette à coté de la mare Villemin…)

Je savais que la traque immobile allait être longue et difficile.

C’est à l’aube du deuxième jour, que j’entendis un craquement de branches.

J’aperçus un gazier qui déambulait sur ma zone de chasse, avec un annuaire sous le bras gauche et une corde à la main droite. Il m’aperçut, et d’un air réjoui, m’emboîta le pas, ce qui ne fut pas un tour de force, étant donné que j’étais assis.

Il m’expliqua qu’il « travaillait » à France Télécom, et qu’il avait pris ses deux jours de ReuTeuTeu hebdomadaire avant le viquinde pour aller à la chasse. Moi, pas fier pour un sou, et indiscret pour plus cher, je lui demandus ce qu’il chassait. Son air embarrassé trahissait son inquiétude, ou le contraire, on ne va pas chipoter.

Il m’avoua qu’il s’était équipé pour aller à la chasse au rendement, mais comme il n’en avait jamais vu de sa vie, il errait dans les bois comme une âme en perdition fouinant dans tous les terriers pour y déloger un rendement, même petit et ce n’est pas grave si le rendement qu’il trouverait  tétait encore sa mère. Il était à bout de nerfs et menaçait même de se pendre pour ne pas avoir l’air con devant ses potes à son retour devant la machine à café entre 9h30 et 11h45 le lundi suivant.

Je compatis! Voir autant de souffrance en un seul homme me fit mal au coeur. Je lui envoya une bastos dans les pages jaunes afin d’abréger son calvaire, et le mis dans le coffiot directement sur le sol, n’ayant pas emporté ma gibecière pour la chasse au con.

Pour tromper l’ennui qui commençait à me prendre au niveau des genoux, je me mis à imiter le cri du talbin de 20 raides. A ce moment là, je vis arriver Bertrand Secsuel, président honoris causa mon cul du mouvement « ni bite, ni couilles », qui s’entraînait au lancer du travelot et à la course de fiond en vue de la qualif pour les oeufs olympiques au Brésil.
C’était inespéré, sans cul férir, je lui mis une bastos dans le fondement afin de ne pas abîmer la bête, et le rangis dans un écrin. J’avais enfin dégotté mon déguisement pour fêter Allô Gouines

Finalement, la chasse fut bonne, et je commençais à remballer, avec le fusil à portée de main, l’occasion faisant le lardon.

Je me mis à découper un morceau du bavarois avec mon Opinel Armstrong à virole chimiotée et capsule à Paulo, lorsqu’il m’apparût à contre jour au milieu des fougères. Le bestiau traînait un radiateur sous son bras gauche, menotté qu’il était à son poignet. Il marchait peinard avec une radio collée à l’oreille droite pour éviter ses chasseurs en écoutant les nymphos sur ReuTeuLeu.

J’étais prêt à saisir mon tromblon pour compléter en beauté mon tableau de chasse, mais à bien y regarder je laissa tranquille le gibier. En effet, le spécimen avait un oeil pété par la gelée, ce qui est signe de maladie possible, donc de non consommabilité potentielle.

treiber.jpg

(…le spécimen avait un oeil pété par la gelée…)

En remerciement, il échangea quelques banalités avec moi. Il me demanda des nouvelles du Giro, mais fut déçu quand je lui ai avoué que je ne m’intéressais qu’au Tour de France.

C’est à ce moment là, que mon réveil sonna. Je ne pourrais donc pas avouer, même sous la torture, dans quelle direction est parti le gazier, ce qui va être Bombon pour le loger…

(franck77)

Que ceci ne nous empêche pas de déconnobloguiter comme des voyouxes et des voyouzes que nous sommes dans la limite du raie zonable.

Publié dans : déconno-news |le 16 octobre, 2009 |49 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

49 Commentaires Commenter.

  1. le 16 octobre, 2009 à 13:50 lusina écrit:

    ;) ))

    Répondre

  2. le 16 octobre, 2009 à 13:52 franck77 écrit:

    @lusina

    ;/h!

    Répondre

  3. le 16 octobre, 2009 à 14:13 Sganarel écrit:

    Les amoureux de la nature installent leur tente à cul …..euhhhhh leur nid d’amour . Moi je monte la canadienne ….!

    Répondre

  4. le 16 octobre, 2009 à 14:44 monzoeil écrit:

    ben là tu t’es sacrément foulé Francky la Paresse ! Et ça a valu le coup d’attendre le fafiot ! juste une petite réserve (de chasse) : t’aimes vraiment tirer le fonctionnaire ou assimilé toi hein !
    salutation du Zoeil
    http://monzoeil.over-blog.com/
    ps : en plus la musique est bonne !

    Répondre

  5. le 16 octobre, 2009 à 15:06 kiridam écrit:

    c’est beau un homme qui rêve !

    Répondre

  6. le 16 octobre, 2009 à 15:29 perle de l'oxydant. écrit:

    salut la foule.

    alors la chapeau francky , on a bien fait d’attendre ,ça en valait la peine ;)

    Répondre

  7. le 16 octobre, 2009 à 15:37 Sganarel écrit:

    Dis Franky sur ta photo c’est mon z’oeïl ou Treiber ?

    Répondre

  8. le 16 octobre, 2009 à 16:28 franck77 écrit:

    Salut Sganarel.

    ma tente qu’est chouette n’est pas canadienne.

    Répondre

  9. le 16 octobre, 2009 à 16:30 franck77 écrit:

    Salut tatoi Monzoeil.

    loin de moi cette idée de ne pas aimer les fonctionnaires ou assimilés!

    moi, j’aime tout le monde, même les ceusses et ceuzes qui n’en glandent pas une!

    tu vois, je ne suis pas sectaire

    Répondre

  10. le 16 octobre, 2009 à 16:31 franck77 écrit:

    Salut Kiridam

    merci pour le compliment!

    et en pluche, je ronfle en même temps…

    Répondre

  11. le 16 octobre, 2009 à 16:31 franck77 écrit:

    Salut Perle de l’oxydant!

    je vais pouvoir te rendre tes tongs étanches maintenant que le rêve est terminé

    Répondre

  12. le 16 octobre, 2009 à 16:33 franck77 écrit:

    resalut Sganarel.

    pour Monzoeil pété par la gelée faudrait lui demander, mais pour qu’il te réponde, ça risque d’être duraille…

    Répondre

  13. le 16 octobre, 2009 à 18:11 Sganarel écrit:

    Je suis allé voir à Décathlon, ils l’ont pas ce modéles là .C’est artisanale ça c’est peau de quoi ? de biquette ?

    Répondre

  14. le 16 octobre, 2009 à 18:12 kiridam écrit:

    j’veux pas te passer la brosse à fion dans le sens du poil mais ….quand je pense que tous ici SAUF MOI je répète SAUF MOI :) disaient que tu te dorais la pillule alors que tu etais à pondre ton fafiot !!! ( je fayote )

    quand kiri vous disait que Franck copinait avec treiber dans les bois !!! ;)

    Répondre

  15. le 16 octobre, 2009 à 18:40 Sganarel écrit:

    @Kiridam

    Elle vit encore cette brosse à poil de fion ? Moi je l’aurais mis aux puces à Saint-Ouen !

    Répondre

  16. le 16 octobre, 2009 à 19:03 franck77 écrit:

    le conseil du jour:

    Il y a un lien nouveau d’un frère pétard qui s’appelle natsu. Sur son blogounet, y a de la zik qui déchire grave, et ce n’est pas un lien de boute au noeud…

    Répondre

  17. le 16 octobre, 2009 à 19:05 kiridam écrit:

    tu sais sganarel ,j’avais dépensé toute mon énergie pour gagner cette brosse a fion avec la charadounette mais .. je ne l’ai jamais reçus !!! arnaque sur la toile de la déconitude !!!! :)
    le prochain lot sera sans doute un carton vu qu’il copine avec treiber des bois ;)

    Répondre

  18. le 17 octobre, 2009 à 9:30 Sganarel écrit:

    Salut les décondécouchés cette nuit tellement le Franky pétait sous la tente !

    Question aux Seine et marnais : Pourquoi qu’on dit la forêt de Bonbon ?

    Répondre

  19. le 17 octobre, 2009 à 10:50 Béranger écrit:

    Il faudrait que j’en parle à ma « tente » Raymond, y’a du fric a se faire

    Répondre

  20. le 17 octobre, 2009 à 11:34 Hermès écrit:

    Bonjour les landais et les landaises

    La tente. Encore une vente effectuée par l’agence laforêt.

    Apprenant sa probable nomination à l’Epad,Jean S a déclaré :

     » Aux ânes bien nées la valeur n’attend pas le nombre des années ».

    Preuve qu’il est intelligent, il cite Corneille ( que ni lui ni sont père n’ont lu. A quoi bon apprendre à lire. Pour mentir il suffit de parler… le même langage que les beaufs.

    Je ne sais si les chiens ne font pas des chats, mais on a déjà eu la preuve que les traîtres font des traîtres.

    Répondre

  21. le 17 octobre, 2009 à 12:05 Sganarel écrit:

    Non dame Dati , il est encore trop jeune pour entrer à l’EPAD !

    Répondre

  22. le 17 octobre, 2009 à 12:24 kiridam écrit:

    les vieux sont plus escrocs la preuve ….

    « Soupçon de fraude massive sur les retraites anticipées, selon un quotidien
    Dès lundi, « 1.200 personnes soupçonnées d’avoir escroqué la Sécu pour prendre une retraite anticipée et 2.400 autres soupçonnées de les avoir aidées » recevront un courrier de rappel à la loi émanant de la Mutualité sociale agricole ou de l’Urssaf, selon Aujourd’hui en France/Le Parisien paru samedi. »

    Répondre

  23. le 17 octobre, 2009 à 16:23 franck77 écrit:

    salut la foule en délire!

    Répondre

  24. le 17 octobre, 2009 à 17:08 franck77 écrit:

    merdum, je ne me suis vraiment pas foulé sur mon dernier commentaire…

    Répondre

  25. le 18 octobre, 2009 à 7:18 perle de l'oxydant. écrit:

    salut tout le monde
    franck

    vraiment pas foulé sur mon dernier commentaire…

    on dirait un commentaire de la perle ;)

    Répondre

  26. le 18 octobre, 2009 à 11:31 franck77 écrit:

    Salut Ô perle de l’Oxydant, je me prosterne à tes tongs.
    .
    N’empêche que je ne savais pas que je parlais couramment le breton

    Répondre

  27. le 18 octobre, 2009 à 11:32 rainbowoman écrit:

    Franck, ceux qui ont voté comme me, on tout con pris à ton blog … n’est-ce pas ??? ;) )))
    a+

    Répondre

  28. le 18 octobre, 2009 à 12:41 Pineau écrit:

    Salut rainbowoman…..

    …..et tu sais de quoi tu parles….il faut wouar illeur…..je tire la chiasse….est toute verte!

    Répondre

  29. le 18 octobre, 2009 à 12:43 Pineau écrit:

    Bonjour tout le monde,

    Scusez moi, j’étais au cul pêt.
    Mes respects dominicaux.

    Répondre

  30. le 18 octobre, 2009 à 14:07 kiridam écrit:

    Bonjour tous !
    Pineau nous fait dans la dentelle lol une autre facette de lui que je decouvre ;) pourvu qu’il ne se lance pas dans le breton !

    Répondre

  31. le 18 octobre, 2009 à 15:20 franck77 écrit:

    Le blogounet s’est enrichi d’une autre Géraldine, qui s’appelle Rainbowoman, qui n’est pas Bretonne mais Tahitienne.
    .
    Figurez vous que c’est une accroc de Déconnoland, mais qu’elle est vachement timide.
    .
    Je vous conseille d’aller zieuter son blogounet, qui ne ressemble pas trop à celui du syndicat d’initiative de La Motte Beuvron

    Répondre

  32. le 18 octobre, 2009 à 16:59 kiridam écrit:

    une tahitienne maintenant les bretonnes n’ont plus la cote ! bon mimi là va falloir faire un truc original pour attirer l’attention du chef ! mimi la danse du ventre tu connais? ou alors la danse de la coquille st jacques ! ha ha vous ne connaissez pas toutes ces danses et trucs érotique que la bretagne fait et qui émerveille les vacanciers ! mimi ne dis pas tout ,ça lui apprendra à franck de saliver pour tahiti ! :)
    les tongs ne sont plus à la mode lol
    Biquette aide nous !!!le patron à la tête dans les îles et il risque de contaminer tous les mecs ici !

    manava jolie tahitienne !

    Répondre

  33. le 18 octobre, 2009 à 17:12 kiridam écrit:

    je vais aller ecrire un truc sur le site  » vie de merde  » merci franck ma fin de soirée est pourrite maintenant lol
    si j’approfondis bien je dois bien avoir un parent très éloigné qui soit des iles ça peu ptêtre faire l’affaire non? bon mimi t’as quoi a donner sinon on est entrain de le perdre là lol

    Répondre

  34. le 18 octobre, 2009 à 17:28 franck77 écrit:

    Vl’a t’y pas que kiridam nous fait sa jalouse!

    Elle en a un coup dans la bigoudine.

    Elle est partie réviser la danse de la moule de bout chaud, et la salsa paimpolaise pour réappâter les mâles…

    Répondre

  35. le 18 octobre, 2009 à 18:16 perle de l'oxydant. écrit:

    kiri t’inquiètes pas je m’entraine pour la danse de la coquille st jacques ;)

    Répondre

  36. le 18 octobre, 2009 à 18:24 franck77 écrit:

    hé Mimi, t’as essayé le tango de la palourde avec des semelles de crêpe?

    Répondre

  37. le 18 octobre, 2009 à 18:34 perle de l'oxydant. écrit:

    franck

    le tango de la palourde avec des semelles de crêpe?

    les semelles de tongs ne sont jamais en crêpe et vu la chaleur je ne porte que des tongs ;)

    Répondre

  38. le 18 octobre, 2009 à 18:56 franck77 écrit:

    tiens Mimi, un cadeau pour toi, c’est du rock fort :

    http://www.youtube.com/watch?v=e7NgxAS-owA

    Répondre

  39. le 18 octobre, 2009 à 19:26 kiridam écrit:

    paraît aussi que les bretonnes sont les filles les plus chaude ! si ça c’est pas un truc qui va attirer votre attention !!! mimi confirme lol sinon on est pleine de qualités ;)

    mimi merci pour ton aide comme d’hab si précieuse ! :)

    Répondre

  40. le 18 octobre, 2009 à 20:09 kiridam écrit:

    Franck je vois bien que tu éssais d’amadouer mimi avec une zique bretonne , mimi gaffe ! arnaque sur la toile de la déconnitude ! :)

    Répondre

  41. le 18 octobre, 2009 à 22:24 marco écrit:

    Salut aux déconodimancheurs et cheuses.

    Francky,

    Très bien ton fafiot, finalement ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité

    Ca va être qui le 86 000 ième visiteur?
    bonne nuit à tous et à toute et bonne semaine.

    Répondre

  42. le 19 octobre, 2009 à 1:37 rainbowoman écrit:

    craie ni os quand tu te mets à rêver … brrrrr … lollll

    Répondre

  43. le 19 octobre, 2009 à 9:01 Sganarel écrit:

    Salut les deconpas vu passer le week-end

    Ca caille sous la guitoune .ils y en a qui doivent se gelé les bonbons dans la forêt du Franky !

    Répondre

  44. le 19 octobre, 2009 à 10:01 Béranger écrit:

    Et sinon comme appat t’as pas tenté l’huître morte du bassin d’Arcachon qui sent la moule

    Répondre

  45. le 19 octobre, 2009 à 10:43 Sganarel écrit:

    @ Beranger

    l’Huitre c’est bien comme appart .La nacre c’est quand même plus classe que le papier peint . Si ça sent la moule crevée c’est parce que l’huitre a laché une perle !

    Répondre

  46. le 19 octobre, 2009 à 12:31 kiridam écrit:

    et voila on parle de Bretagne et ce qui vous inspire c’est » ça sent la moule creuvée  » bravo sganarel !!!! lol

    Répondre

  47. le 19 octobre, 2009 à 12:42 DIDIER 02 écrit:

    C’est la saison………….bis !!

    Moules à la sri lankaise ( ancienne colonie bretonne )

    Il est souhaitable ( de nuit) d’acheter 3 litres de moules, du blanc, du safran, du cumin et de la crème fraiche.
    Je vous vois déjà venir, moules baveuses, culmain, la crême fraiche n’est pas loin.
    Une précision d’importance,il ne faut pas qu’elle soit… rebelle ta moule!!

    Nettoyer les moules à l’aide de la brosse et en retirer les barbes et surtout moustaches ou poils, c’est très désagréable entre les dents.
    Retirer les moules qui baillent et qui restent ouvertes quand vous les pressez entre vos doigts.
    Ce conseil est primordial, une moule ouverte rien qu’avec le premier doigt…….est un signe.
    Elle préfèrera une pinot noir au blanc.
    Faire suer pendant une minute les ésalopes avec une noix de beurre, en remuant constamment, le beurre servira pour la danse surtout si c’est un tango.
    Mouiller ensuite avec le blanc( juste le blanc), et porter à ébullition, ça y est c’est chaud.
    Vous pouvez vous régaler.

    Il est vrai que le chef cuistot est pineau, je ne suis qu’un apprenti.

    Répondre

  48. le 19 octobre, 2009 à 12:44 Sganarel écrit:

    @kiridam

    Pas seulement , la Bretagne c’est aussi le bon lisier de cochon en batterie , des algues qui dégagent du sulfure d’hydrogéne , et accéssoirement des mouettes qui refoulent le mazout !

    Répondre

  49. le 19 octobre, 2009 à 13:19 kiridam écrit:

    Bonjour Didier !!
    c’est connu tout est dans le doigté , mais on voit que tu es un fin connaisseur ! toujours se méfier d’une moule ouverte ! pas fiable , si tu la titilles et qu’elle ne réagit pas passes à une autre ! :)

    Répondre

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique