Archive pour janvier, 2010

C’est le deux cent quatre vingt unième fafiot!

Jeudi 28 Janvier 2010

(d’informer sans déformer)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Et si on se mettait au courant de la nactu avec des nymphos en vrac?

FAIT DIVERS

Samedi matin, en gare de Tarascon, une femme coincée entre deux portes d’un train a été trainée sur 100 mètres.
Son mari a crû un moment qu’on allait l’appeler Tarte Tatin de Tarascon

Le PDG de la SNCF a assuré que cela ne se reproduira plus et paraissait étonné qu’un train ait parcouru 100 mètres en France.

Christian Mahieux, le Francis Lalanne de la vie duraille a déclaré que le cheminot concerné allait être syndiqué d’office pour éviter tout autre accident.

SPORT

A Melburnes, Gaël Monfils a été sorti vendredi dernier par l’amerloque John Isner au 3 ème tour.
A l’issue du match, sa maman, interrogée sur la prestation de Gaël, a déclaré qu’elle n’était pas fière de t’son gars.

A Melburnes toujours, Jo-Wilfried Tsonga a battu le Serbe Novak Djokovic, se qualifiant ainsi pour la demi-finale.
A l’issue du match, sa maman, interrogée sur le prestation de Jo, a déclarée : « Je suis fière de mon fils ».

tsongamelbourne3.jpg

(le hakka de tsonga (afrika?))

A Melburnes, enfin, Jo-Wilfried Tsonga rencontrera, en demi-finale le Suisse Federrer.
Si le gazier fait du FederRER A avec un service minimum, Gaël aura un ticket pour la finale

POLITIQUE ?

Georges Frêche, président socialiste de la Région Languedevioque-Postillon, a dit, en parlant  de Laurent Fabius: «Voter pour ce mec en Haute-Normandie me poserait un problème, il a une tronche pas catholique».

Les journaleux, comme d’hab, peut-être pas comme Georges Frêche, font allusion aux origines juives de l’ancien premier ministre histoire de faire leur beurre. Je pense que Laurent Fabius, à propos de cette broutille, ne se fera pas de mauvais sang (contaminé?).

Ce n’est pas la première fois qu’une expression française est prise pour une insulte raciste. Comme les journaleux sont aussi compétitifs en connaissance de la langue que nos chers enseignants, je conseille à Georges Frêche, la prochaine fois, de dire de Laurent Fabius qu’il a une tête de suppositoire (ce qui est moins amandable que face de cul).

fabius.jpg

(Crâne de Laurent Fabius enfant – Crédit photo : agence Kippa)

SCIENCE et ESPACE

Spirit, une merveille de technologie, est le robot géologue qui parcourt Mars depuis six ans, et malgré ses six roues et ses équipements de pointe, ce dernier n’arrive pas à s’extraire de la langue de sable dans lequel il s’est enlisé.

DougMcCuistion, directeur du programme d’exploration de Mars à la NASA, ne s’est pas démonté pour faire passer la pilule en lançant cette phrase superbe : « Le robot d’exploration de Mars enlisé va devenir une station statique »

spiritmars.jpg

(Spirit – Engin spatial statique en mouvement – Crédit photo :NASA rêttes tes conneries franck 77)

Un directeur de programme spatial Européen aurait sorti une connerie pareille, on se serait foutu de sa gueule un moment. Les ricains ont accepté ce recyclage de plusieurs millions de dollars sans bouger les oreilles! A mon avis, soit ils sont très cons, soit ils sont très riches.

Le PDG de la SeuNeuCeuFeu est heureux de cette nouvelle. En effet, avec 1 mois de grève par an dans ses rangs, il tentera de lancer la phrase suivante « Le réseau ferroviaire français enlisé au sud va devenir un réseau statique »

SCIENCE et MEDECINE

Aux Etats-Unis, l’équipe du Dr Wernig a réussi à transformer des cellules de peau de souris en neurones fonctionnels, sans reprogrammer au préalable les cellules souches.

Le prélèvement a été fait au niveau des genoux du rongeur qui ne pouvait plus faire tourner la roue, mais qui, avec ses neurones tout neufs, pouvait râper son gruyère.

neurone.jpg

Une expérience similaire a été faite à Z’y-va-les-Cormeilles, l’équipe du Docteur Anne Nevoisturienvenir ayant réussi à transformer des cellules de peau de scooter en neurones d’abrutis tout a fait viables pour écouter du Diam’s.

MASSES MERDIA et RADIO

Hier, dans la célèbre émission « Les z’auditeurs ont la parole » animée par Gérôme Godefroy et Elizabeth Martichoux, un des sujets traités était la prise en compte du patrimoine personnel de l’artisan ou du commerçant en cas de faillite.

Un auditeur a appelé pour parler de son expérience, en expliquant, en substance, que suite à son dépôt de bilan, il avait perdu son outil de travail, sa maison, sa voiture, sa femme et son calbute.

Elizabeth Martichoux, avec le plus grand sérieux du monde, a eu la présence d’esprit de poser cette question d’anthologie qui fera sûrement date dans la connerie journalistique :

« Vous avez l’impression d’avoir tout perdu? »

elizabethmartichoux.jpg

(Elizabeth Martichoux, qui l’est, dans les choux, comme journaliste)

—————————————————

JUSTICE

Dominique de Villepin vient d’être relaxé dans l’affaire Clearstream

Le bellâtre de la politique s’en sort le cul propre, D’ailleurs, à la sortie du tribunal, il a déclaré que, depuis le début, son string était clair, et comme il ressort la raie nette de cette épreuve, il va retourner aux affaires de la raie publique.

dominiquedevillepin.jpg

(Dominique de Villepin – Clearstream mon amour)

Le mathématicien Imad Lahoud s’en sort moins bien. d’après nos nouvelles fraîches, cela vient peut-être du fait qu’il n’a pas l’air très catholique.

——————————————–

 

Vous pouvez déconnobloguiter à donf sur ce que vous voulez bande de voyouxes et de voyouzes, dans le limite du raie zonable.

(franck 77)

 

Publié dans:Les nymphos en vrac |on 28 janvier, 2010 |24 Commentaires »

En attendant le deux cent quatre vingt unième fafiot!

Jeudi 28 Janvier 2010

(de coloriser l’attente)

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Bon, il faut que je gratouille un petit fafiot, sinon ça va se voir que je me branle la nouille….

En attendant,

 COLORIAGE

http://www.coloriage.tv/tintin-et-milou-coloriage

(le ceusse ou la ceuze qui colorie Milou en bleu, c’est ma main sur la gueule)

Publié dans:déconno-news |on 28 janvier, 2010 |3 Commentaires »

C’est le deux cent quatre vingtième fafiot!

Mardi 26 Janvier 2010

(de relever le défi)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Tu es peinard, chez toi, devant ton ordi, à aller voir si il y a eu des conneries écrites sur ton blogounet, tu cliquouilles un pneu sur les liens que tu as eu la bonté de mettre gratos, qui t’emmènent directos sur  d’autres blogounets, moins biens que le tien, mais il faut bien que tout le monde vive, bref la routine du gazier qui s’tire sur l’élastique en faisant semblant de bosser sur un projet de ch’val.

Je vais sur « l’arche des fous« , blogounet tenu par Béranger. Béranger intervient ici sous le pseudo de La Bérange. D’ailleurs, quand on entend ce doux pseudo de La Bérange, on imagine une Géraldine plutôt gironde que Côte d’Armor, et bien non, c’est un gazier à crampons qui est aussi con que moi, et qui partage le même goût que moi pour la lecture de Desproges, et qui, comme moi, n’aime pas les gens, et qui, ce qui ne gâche rien, a le don d’écrire pas mal de conneries.

Mais voilà, le hic, la mouche dans le lait, c’est que le gazier a lancé un défi à Déconnoland en nous taguant.

Rassurez-vous, être tagué ne signifie pas se réveiller le matin avec le trou de balle multicolore. En fait, cela signifie que l’on se trouve dans une liste de 7 blogounets qui doivent répondre à une question à la con.

Cette question est la suivante : quels sont les sept objets que j’emmenerais sur une île déserte?

(Voici la preuve liennesque de l’affront :

http://archedesfous.over-blog.com/article-qui-veut-le-baton-merdeux–43476834.html)

Mais nous n’allons pas nous laisser impressionner par cet esprit belliqueux, et comme c’est en tâchant que l’on devient tâcheron,  nous allons tâcher d’y répondre.

- Vous connaissez mon souci du temps qui passe, et même sur une île déserte, je ne voudrais pas perdre la notion de ce temps qui filera désespérément pour m’emmener vers une issue, qui, quoique je fasse, se terminera par un arrghhhhh épitaphesque.
donc, en premier objet, j’emmène un sablier :

ilesablier.jpg

- C’est bateau, mais j’emmène un livre, qui est le condensé de la condition humaine.
donc, en deuxième objet, j’emmène ce livre :

ilelivre.jpg

- Mais pour ligoter ce livre, j’aime tout de même un minimum de confort, et
donc, en troisième objet, j’emmène une chaise d’aisance:

ilewc.jpg

- Certes, il me poussera l’envie de relire quelques passages fondamentaux après un coucher de soleil flamboyant, comme on en voit près de Berck-plage, derrière le Super-U, et comme la luminosité sera moindre, une source  de lumière évitera de fatiguer mes nyeux
donc, en quatrième objet, j’emmène une dynamo :

iledynamo.jpg

- Chaque fois que j’arrêterais cette lecture, je voudrais protéger cet ouvrage et le remiser dans un endroit isolé des alinéas climatiques, et d’une nature qui, parfois, risquerait de se montrer hostile
donc, en cinquième objet, j’emmène une bibliothèque :

ilebibliotheque.jpg

- Dans le cas improbable, d’y croiser, un jour pas comme un autre, un être humain dont le sexe serait complémentaire du mien, un présent à offrir me semble indispensable afin de lui montrer que le solitaire hirsute taraudant un trou de hibou, n’en est pas moins dénué de savoir-vivre.
donc, en sixième objet, j’emmene, pour lui offrir, une pièce de lingerie:

burkableue1.jpg

(Ce qui lui permettra de se protéger des UV, ou bien, si la voilette est doublée en laine de verre, cela insonorisera l’ispèce di couinnasse)

- Enfin, quand arriveront ces instants où la méditation intérieure extirpera de mes souvenirs tous ces moments fabuleux pendant lesquels je faisais partager mes conneries à mes contemporains virtuels, et surtout pour égayer ces longues soirées avec comme toile de fond un décor paradisiaque, mais pendant lesquelles, je risque un gros tinet de me faire chier la bite, je regarderais fumer l’indien.
Donc, en septième et dernier objet, j’emmène l’indien :

ileindien.jpg

(fumeur d’encens en terre cuite, moulé à la louche par une tribu pas con comme un manche, et que j’ai obtenu en le troquant contre une dizaine de rôts, à une squaw sur un stand de la foire de Paris en 2006)

——————————————

Et voila venu, l’instant infâme, où le couperet va tomber sur sept blogounets qui hériteront de ce bâton, qui est, comme le disait La Bérange, merdeux. la matière a été confirmée, dans la mesure où il n’avait pas pris la précaution de le saisir avec un gant Mapa.

Les récipients d’air sont :

1. http://pcfmaubeuge.unblog.fr/
des gaziers qui ont la déconnitude dans la peau, représentés par Joëlle, qui sera bien emmerdée de donner la liste de ses 7 objets, en pleine page, sur le blog du parti Communiste Français de Maubeuge

2. http://rainbowoman2.unblog.fr/
une gazière qui a déjà fait la moitié du chemin, en effet Jojo habite une île paradisiaque du côté de Tahiti. Donc, son problème sera de tout brûler chez elle en épargnant 7 objets fondamentaux

3. http://monzoeil.over-blog.com/
mon SeuneuCeuFiste préféré, Monzoeil qui a accroché un poster du Francis Lalanne de la vie duraille dans sa chambrée, et qui nous pond des fafiots d’anthologie sur ovaire-blog et qui profitera de la grève imminente pour répondre à la questiounette

4. http://blogs.rtl.fr/laparole/index.php/
le blougounet des « z’auditeurs ont la vérole », célèbre émission de ReuTeuLeu, est animé par Julien Foutoir Fautrat, qui ne relèvera  sûrement pas le défi, dans la mesure où il écrit ses biftons en recopiant la une du Parigot, et qu’il fait le résumé des commentaires de son blogounet, pendant l’émission, sans même les avoir lus

5. http://hombi92thelife.hautetfort.com/
le blogounet du beau Francis, un gazier qui manie la finesse dans l’humour, tagué récemment et qui,,à priori, n’a que ça à foutre pour y répondre séance tenante, avec brio, d’une main, et de jolies couleurs, de l’autre main.

Participation de Francis :
http://hombi92thelife.hautetfort.com/archive/2010/01/30/ile-m-a-tague.html

6. http://jijicinqsept.unblog.fr/
le blogounet du Curé de Tripote-moi-les-Joyeuses, qui est retiré dans sa retraite, enfumée vu l’état des papelards sur lesquels Jijicinqsept couche de beaux textes enluminés, ce qui permettra de refaire le lien en vue d’une nouvelle collaboration théologique

7. http://booguie.unblog.fr/
le blogounet de ma guenon préférée qui, malgré son aspect primaire, n’a pas le cerveau aussi dégarni que son derrière qu’elle nous montre en grimpant aux rideaux

Participation de booguie :
http://booguie.unblog.fr/2010/01/26/merci-franck/

8. http://franck77.unblog.fr/
enfin, au diable les varices, taguons nous nous-même, ce qui me donne le moyen de foutre un coup de latte dans le fion de Pineau, qui aura sûrement une idée sur la question.

(franck 77).

Publié dans:déconno-news |on 26 janvier, 2010 |16 Commentaires »

En attendant le deux cent quatre vingtième fafiot!

Mardi  26 Janvier 2010

(de laisser le temps au temps)

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Figurez vous qu’un de nos déconnobloguiteurs fait des misères à Déconnoland, en nous ayant lancé un défi!

Mais « Fluctuat nec vergetures », telle sera notre devise pour le relever…..

En attendant,

Où est Charlie ?

guernica.jpg

Publié dans:Où est Charlie? |on 26 janvier, 2010 |4 Commentaires »

C’est le deux cent soixante dix neuvième fafiot!

Samedi 23 Janvier 2010

(de donner des impressions)

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Pas plus tard qu’il n’y a pas longtemps, je discutais avec Sigismond.

Sigismond, c’est mon beau frère. Il est ramier de première, ou, pour les nez au frites, il est conducteur de RER A, et fier de l’être. Il aime à se répéter au moins trois fois par jour « Ah, j’suis quand même pas la moitié d’un con! ». Je ne l’ai jamais contredit dans ce jugement de valeur, étant persuadé moi-même qu’il couvre l’essentiel de l’autre moitié.

On va boire un coup de temps en temps au bistrot, histoire de parler d’Eglantine. Eglantine, c’est sa bergère à Sigismond, donc ma frangine. Eglantine est professeur des écoles. Quand on lui dit institutrice, elle monte sur ses grands cheveux, joue les vierges enfourchées et corrige le maloutrou. Bon bref, elle est professeur des écoles en école primaire.

Elle est en arrêt maladie pour dépression depuis 7 ans. En effet, comme les gamins devenaient plus nuls en cours d’année scolaire et que les parents lui demandaient gentiment ce qui se passait, elle leur a répondu qu’ on n’allait pas lui apprendre son métier tout de même!

Et comme cela s’est reproduit pendant dix ans, elle a finalement craqué, et voulant éviter une hémorragie cérébrale du trou de balle gauche, ou une rupture du cortex à Evry, elle s’est mise en arrêt. Mais elle n’est pas malheureuse. pendant les 17 semaines de congés elle va mieux, et elle reprend goût à la vie en se remettant à la lecture de Water-Closer, ou en SuantDuKu, ou en se cultivant en regardant la chaîne GULLI.

Enfin bref, je ne sais pas pourquoi je parle de tout cela.

Où en étais-je? Ah oui, nous étions, Sigismond et moi-même chez « Chez Ginette », café-tabac-loto-presse-pmu-presbytère-bibliobus sur la Place Enrico Machiasse, et nous discutions à propos d’Eglantine devant un kir nature (le kir nature étant un kir sans cassis).

Dans la conversation, il me demande

« - Et toi, ma vieille couille de vache (j’ai beau lui expliquer par Pie+Q qu’une vache n’a pas de couilles, ça l’amuse de m’appeler ainsi) de francky (ça aussi ça m’exaspère (de couilles de vache?)), est-ce que tu donnes comme moi?

- Donner quoi? luiposijelaquestion-je

- Et bien donner pour la lutte contre le cancer, la croix rouge, le sidaction, et tout et tout….
Parce que moi, je donne tous les ans au téléthon, de temps en temps au restau du coeur, mais jamais en hiver, et là, j’ai envoyé un centième de ma prime non médiatique à Tahiti pour le coup de grisou dans les corons.
Et en plus, tu déduis de tes impôts, c’est le top. »

Heureusement  sa sonnerie de téléphone portable a tintinnabulé au moment où j’allais répondre. Ah oui, sa sonnerie, ça doit être « We are the boeufs » ou un truc du genre. C’est Eglantine qui l’appelait lui répétant qu’il devait vite rentrer pour mangeouiller, afin qu’elle puisse faire sa sieste de bonne heure, et aussi que, comme courses, il ne fallait pas de pain.

- Bon Francky, on recausera de ça la prochaine fois. »

Et je le vis monter dans son monospace garé sur la piste cyclable, à cheval sur le trottoir, avec les gilets jaunes repassés sur chacun des sièges, avec son écusson « bébé à bord ».

Je poussis un ouf de soulagement, car si je lui avais donné ma réponse, il n’aurait pas compris mon engagement.

dconnoeuro.jpg

Oui, je n’ai pas honte, je donne.

Déjà, j’oeuvre dans le bon sens, puisque j’ai créé le Déconnothon. Et en plus, je donne volontiers car je sais où va l’argent! La comptabilité est claire et on ne joue pas au Crozemarie qui a tiré à l’ARC sans cible.

Je donne à l’association FRANCOIS AUPETIT, qui s’occupe d’une maladounette qui n’est pas de la branlette de pignouf et qui remise la gastro au rang d’une chiasse de poivrot.

Et puis je donne pour lutter contre des maladies orphelines.

Vous avez sûrement remarqué, chez certains commerçants, des petites boites pour collecter des fonds pour lutter contre la sclérose en plaques. Comme la recherche a déjà pas mal avancée sur ce sujet, j’ai créée une collecte pour une forme de sclérose plus méconnue: la sclérose en tubes. Certes, les esprits sont encore obtus, mais à force de don de soi et d’un peu de son temps, la sclérose en tubes sera un combat de l’avenir, et l’on me remerciera peut-être le jour où la maladie mutera en sclérose en poudre ou en pack de douze.

Je suis aussi actif dans une association qui lutte contre la Triportérite Besmacogyre ou Syndrome de Mimille. En fait, cette maladie très rare, apparaît entre 2 et 53 ans, et le seul traitement existant pour l’instant se prend par lavement bucco-borhinger, en deux prises; la première devant scrupuleusement être prise avant la seconde, pour ne pas souffrir de troubles secondaires tels que des rougeurs au fion, des mains moites ou des raideurs intempestives au niveau des joyeuses.

Enfin, pour les quelques cas désespérés, je donne de la bonne humeur ou une tape fatale afin d’abréger des souffrances qui peuvent être insupportables chez des êtres aimés, mais des fois, drôles à voir, surtout chez les huissiers, ou bien chez des voisins trop curieux.

Bref, je pense que je ne suis pas le mauvais bougre, et que je mets la main au larfouillet quand il faut, et que malgré toutes ses bonnes actions, je refuserais catégoriquement le transfert de mon corps au Panthéon, car j’ai l’impression qu’on y rentre comme Jean Moulin.

(franck 77)

Vous pouvez déconnobloguiter à donf sur ce que vous voulez, et sur d’autres choses aussi, dans la limite du raie zonable….

Publié dans:déconno-news |on 23 janvier, 2010 |26 Commentaires »

En attendant le deux cent soixante dix neuvième fafiot!

Vendredi 22 Janvier 2010

(de rendre un hommage en attendant)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Aujourd’hui, en attendant le deux cent soixante dix neuvième fafiot, je ne vous propose ni une déconno charadounette, ni un Où est Charlie.

En effet, ce blogounet est un blog d’humour, et le restera.
Nous traitons de tous les sujets, même graves, dans la joie et la bonne humeur.

Certes, je prends quelque fois des positions qui peuvent ne pas plaire à certains de mes contemporains, mais comment résister à traiter de sujets parfois graves sans humour pour un con comme moi?

Je fais parti des ceusses qui affirment haut et fort que l’on peut rire de tout!

Oui, on peut rire des riches, des pauvres, de la maladie, de la mort. Je suis le premier à me moquer de moi-même, et je sais que je suis le con de beaucoup d’autres.

Et quand je vois tous ces gaziers et gazières jenenveuxplutistes beuglant contre leurs pseudos petits malheurs derrière des banderoles, alors qu’ils ont un train de vie dix fois supérieur à celui de plusieurs centaines de millions de personnes dans le monde, je me dis que la connerie n’a pas de limite.

Aucun être humain ne mérite de gagner des centaines de millions par an. Pour tous ces gens, qui, sans honte, amassent par brassées entières de l’argent, seul un bon cancer incurable serait mérité.

Mais aussi, pour tous ces humanoïdes qui se disent malheureux alors qu’ils peuvent subvenir raisonnablement aux besoins d’eux mêmes, voire de leur famille, un bon gros coton pour retirer la merde dans les yeux serait d’un bon usage.

L’addition de demandes individuelles surperflues créent aussi les inégalités et la misère.

Ce fafiot transitoire, n’est, certes, pas poilant, mais cela me donne l’occasion de rendre hommage à un Homme mort il y a tout juste 3 ans.

L’abbé Pierre s’est éteint le 22 janvier 2007. Et comme d’habitude, toute la classe politique, et les pseudos défenseurs de la conscience de l’homme ont fait dans l’hommage médiatique appuyé.

Moi, simple vermisseau, petit amuseur de merde, j’avais écrit ceci :

L’Abbé Pierre fait partie de ces très rares hommes qui se sont dépensés sans compter.

 

Dépenser sa fortune, son temps, son cœur et sa vie pour une cause qu’il jugeait noble, celle de l’homme.

Mais combien de ces hommes ou femmes qui leur rendent aujourd’hui des hommages appuyés oublient qu’ils ont eux-mêmes générées ses difficultés contre lesquelles l’Abbé Pierre luttait ?

Même certaines actions créées il y a peu osent se revendiquer de son oeuvre.

L’Abbé Pierre avait la trempe de ses nobles convictions et toute sa vie durant, contre vents et marées, il les a toujours respectées. Il ne vivait pas pour l’éphémère, n’agissait pas pour lui, mais pour les autres.

Il a montré du doigt l’égoïsme de l’homme, et en ce jour de deuil, cet égoïsme ressort vainqueur en écoutant certains hommages. La plupart, dans leur souci d’évoquer dignement le grand homme, sont incapables de faire montre d’humilité et en profitent pour reprendre à leur compte le sacrifice de toute une vie. Je suis athée, mais peut-on parler de religion pour cet homme là, alors qu’on ne voyait que le cœur, tellement il en avait trop.

Lorsque l’on est saint de son vivant,  on le devient pour l’éternité, sans démarche, ni jugement ,puisque des miracles, il en faisait tous les jours. Il étaitun  des rares personnages de l’histoire qui n’ait jamais profité du système et qui portait l’homme à son plus haut niveau, même si ce dernier ne lui rendait pas la tâche facile.

Il quitte ce monde avec l’espoir d’ être enfin libéré ; libéré sans doute de ce lourd fardeau qui, au lieu de s’alléger au fil du temps, pesait de plus en plus lourd dans cet esprit souvent incompris tellement il était pur.

 

A contrario de quelques affectés opportunistes du jour, j’ai toujours eu une grande admiration pour ce saint homme.

Des obsèques nationales seraient une erreur, ce serait n’avoir rien compris à la vie de cet homme exceptionnel, car il ne vivait pas pour les honneurs, tant convoités par ces politiques et autres personnalités qui en ce jour se servent de l’Abbé Pierre comme faire-valoir.

On peut dire de l’Abbé Pierre, qu’il était un Saint Homme, et ce titre là, il ne la pas mérité mais il l’a incarné

(écrit le 22 janvier 2007)

—————————————-

abbepierre.jpg

(Un gazier qui avait l’humanitude dans la peau)

———————————————-

Un fafiot paraîtra aujourd’hui ou demain, et nous reprendrons le cours de la déconnitude

(franck 77)

Publié dans:déconno-news |on 22 janvier, 2010 |24 Commentaires »

C’est le deux cent soixante dix huitième fafiot!

Mercredi 20 Janvier 2010

(d’informer les gens)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Un peu de nymphos en vrac pour se mettre au courant de la nactu :

FRANCE – AVIS DE RECHERCHE

7 ans après la disparition d’Estelle Mouzin à Guermantes en Seine-et-Marne, l’enquête est relancée avec la diffusion de la photo « vieillie » de la jeune fille.

Comme tous les media, Déconnoland se doit de diffuser cette photo.

estellemouzindisparitionenfantpolicemediasidf244.jpg

Nous profitons de cette technique pour relancer une recherche qui a débutée il y a plus de 40 ans. En effet, le petit Daniel, qui était parti chercher la plage sous les pavés dans la quartier latin à Paris-sur-Seine en mai 68, n’est pas reviendu à la maison. Ces potes l’appelaient Dany le Rouge, on se demande bien pourquoi. On a crû l’apercevoir en 1994 du côté de la Bavière, pris dans un piège à con, qu’il appelait élection dans ses grands moments dialectiques pour montrer qu’il la sort bonne. Mais sa trace s’est perdue dans les arcanes de la politique, et certains ont cru l’apercevoir dans un couloir Européen, mais comme il était vert, on s’est dit que ce n’était pas lui.

A tout hasard, nous diffusons la photo « vieillie » du gazier qui nous permettrait de le retrouver et de lui demander comment du rouge révolutionnaire, on peut passer au vert capitaliste.

cohnbendit.jpg

——————————————————————–

UN POINT SUR LE SEISME EN HAITI

Le général Daniel Ally, chef adjoint de l’opération américaine en Haïti, a annoncé que la phase de recherche de survivants allait « très bientôt » s’achever.

En effet, la liste des américains disparus dans le palace étant au complet, les américains ont décidés d’arrêter les recherches. Les Haïtiens, de gabarit moindre, se planquant sous les décombres, resteront donc avec l’espoir d’avoir un toit sur la tête et l’impression que, pour eux aussi, le gras va.

Interrogé sur le déploiement militaire phénoménal aussi bien terrestre que maritime ressemblant plus à une invasion qu’à une opération de sauvetage, le général , avec son regard d’acier d’une main, et son cigare au bec de l’autre, a dit qu’ils n’étaient pas des pédés et qu’ils allaient les traquer ces niakwés quitte à les fouiller à grand coups de Poclain.

Un signe d’espoir a été donné à la population, et ce premier signe de la reconstruction a été immortalisé en balisant l’emplacement du futur palais présidentiel (voir notre document)

im2250celebrephotoduseconddrapeau.jpg

————————–

SPORT

A  Metz,  trois d’jeuns ont tenté l’exploit d’aller plus vite qu’une Renault Poulagane, à ch’val sur un scooter prévu pour deux. Ayant continué tout droit dans un virage qui tournait, ils ont été disqualifiés du Guiness pour faute de casque.

Pour saluer l’exploit et amplifier leur connerie, une marche blanche sera sûrement organisée ces prochains jours.

——————————–

(franck 77)

Publié dans:déconno-news, Les nymphos en vrac |on 20 janvier, 2010 |18 Commentaires »

C’est le deux cent soixante dix septième fafiot!

Mardi 19 Janvier 2010

(de supputer que l’arrêté sera parfaitement rectal)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Bon, la grippe H1N1 commence à nous beurrer la raie. Ça fait 9 mois qu’on est sur le coup, et on ne compte que  246 morts. Heureusement, que la grippe saisonnière est là pour relever le niveau, avec 6200 morts.

La France est en train de revendre à bas prix, à Bakou, et à des pays musulmans, ce qui est un comble, des vaccins contre la grippe cochonne.

Mireille Mathieu, la célèbre interprète de la marseillaise (oeuvre de grondin rouget de Lille) avé l’assent, en a personnellement acheter deux caisses, juste histoire de voir ce que l’on ressent quand on a un rappel.

Nous allons donc prendre un arrêté parfaitement rectal pour mettre fin à cette maladie de tarlouzes et en profiter pour passer à un truc plus sérieux.

———————————————————————————–

 logodeconnolandgouv.jpg

MINISTERE DE LA DECONNITUDE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE DE LAPIN,
DU VIN CHAUD , DES TONGS EN LATEX, DE L’HABITAT DUDULLE DU TERRITOIRE DE DECONNOLAND
ET DE MES DEUX SEINS SANS FRONTIERE

Direction départementale du vaccin en Auxois, de la Caisse A Fion, et du solo de trompette

ARRÊTE PARFAITEMENT RECTAL N° 01-2010-DDCDPM

décrétant que la grippe cochonne commence à bien faire et qu’il faudrait
songer à passer à autre chose

Le Préfet de Déconnoland,
Chevalier de la Rosette de Lyon avec Beaujolpif Assorti,
Officier de Réserve du Patron du Mérite d’être connu,
Docteur Honoris Causa mon cul de l’université de Z’y Va les Cormeilles,
abonné EDF aux heures creuses.

VU le Code de la Santé et notamment les articles S 100 , S 101 et S que t’as mal là,

VU le Code de la Ficelle qu’est alitée,

VU le Code de la poule en daube,

VU la loi modifiée n°51.OPQ du 3 Pêtose An bouze relative aux droits et libertés de dire des conneries en toute impunité,

VU le décrêt du Fion d’un de ces quatre sans faute,

CONSIDÉRANT que la grippe cochonne est une gripounette de tarlouze et que les labos minables, les journaleux et les experts de mes deux en ont assez fait leurs choux gras

SUR proposition du professeur Anne Nevoisturienvenir, du CHU de Tripotes-moi-Les-Joyeuses
SUR proposition de l’Observatoire National des Maladies médiatiques
SUR proposition de Jean Pompain Max, représentant des utilisateurs de pompes à merde

A R R E T E

ARTICLE 1 : on arrête nos conneries avec le coup de la pandémie due au virus H1N1.

ARTICLE 2 : on pense donc que la pandémie est derrière nous

ARTICLE 2 : les 3 milliards de dosounettes en trop, partiront avec l’adjuvant chef à Haïti, pour nourrir les pauvres qui n’ont aucune volonté de s’enrichir, et qui n’ont même pas pris la peine de tenir les murs.

ARTICLE 3 : on rappelle aux teneurs de murs de la métropole que leur action est inutile, dans la mesure où la France n’est pas sur une faille hautement sismique (ta mère?)

ARTICLES 4 : on lance la nouvelle pandémie de nom scientifique gastro-entérite ou chiasse filante

ARTICLE 5 : on constate que cette pandémie est aussi derrière nous

ARTICLE 6 : et qu’elle va laisser des traces dans nos mémoires, nos calbutes et nos chiottes

ARTICLE 7: La Secrétaire Générale de la préfecture de Déconnoland, le sous-préfet, directeur du cabinet au fond du couloir à gauche, les sous préfets d’arrondissements, le Directeur des Doigts Engourdis, le Groupement de la volaille motorisée, la Maison Poulaga élevée en plein air, le Dirlo des services anti z’y vateries chauffantes, le médecin chef du SAMU et complètement SMUR, La compagnie de gardien des pêts, les maires du coin, et tous ceux qui n’ont rien d’autre à foutre que de se tirer sur l’élastique aux heures ouvrables, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté.

Fait à FOUZYDONC-YMBONCOULT, le 19 Janvier 2010

Pour le Préfet et par délégation
le sous préfet directeur des gogues

Kamel AMOI

—————————————————————–

(Vous remarquerez que le sous-préfet Kamel AMOI est toujours en fonction, et qu’il n’a pas rejoint Rachid à Darty pour cause de loi Besson (nos froc?) )

(franck 77)

—————————————————–

augusterodinpenseurdurondingastro.jpg

(Le penseur qui fait flotter le Rondin – bronze coulé par Auguste)

——————————————————

Tante Akule propose sa recette cul lit nerfs

La gastro en terrine

Il y a quelques jours, nos dirigeants, dirigeables essentiellement par la nactu et leur cote de popularité, ont décrété que la grippe cochonne avait vécue (poil aux genoux).

Il est vrai que le fond de commerce commençait à battre de l’ aile et que les 90 millions de doses invendues commençaient à faire désordre. Sachant même qu’elles étaient inoffensives et que personne n’en est mort, pas même les contrées les plus reculées des Deux Chèvres n’en voulaient. Un tel fiasco à la limite du dépôt de bilan n’a pas inquiété nos politiques qui ont, dans la foulée, décrété une épidémie de gastro. Déjà 500 000 compatriotes ont passé l’arme à gauche tout en chiant leur bulletin de naissance, mais tout le monde s’en fout car dès le lendemain, la campagne de panique s’est ébranlée en même temps que la région de Port-au-Prince. Aujourd’hui,  l’on décide si une épidémie est rentable ou non de la même façon que l’on prétend avoir une action sur le climat d’une planète. La frontière entre la politique et la connerie est nettement moins étanche que la frontière entre Haïti et Saint Domingue.

Demain peut-être, trois flocons de neige, des congères au milieu du tunnel sous la Manche, ou une grève surprise des conducteurs du RER pour obtenir une prime de panier lorsqu’ils sont à plus de 10 000 bornes de leur domicile, feront oublier en l’espace d’un 13 heures l’existence même d un pays déjà quasiment rayé de la carte.

Quoiqu’il en soit, notre gastro nous reste un peu sur les bras, et c’est la raison pour laquelle Tante Akule se propose de la mettre en terrine. Une bonne gastro en terrine à l’ apéro, un soir d’été sur la terrasse, il n’y a rien de meilleur.

Pineau, le retour.

————————————————-

Effets mes rides

Joëlle, notre déconnobloguiteuse qui anime le blogounet du PCF de Maubeuge (lien : des gaziers qui ont la déconnitude dans la peau),  a eu un certain âge hier.

Donc, bon anniversaire Joëlle

anniversairjoelle.jpg

—————————————

Le dicton du jour :

« Qui a la chiasse, laisse des traces »

C’est le deux cent soixante seizième fafiot!

Vendredi 15 Janvier 2010

(de laisser place à la nactu et aux nymphos derechef)

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Vous connaissez mon amour profond des merdia en général, et des journaleux en particulier.

Mais là, trop c’est trop, ou plutôt pas assez.

La terre se venge , quelque fois, de la connerie de ces vermisseaux humanoïdes qu’elle doit supporter  en secouant son paletot.

Cette fois ci, la terre s’est gourrée. Elle s’est planté de côté, en tapant à l’Ouest au lieu de l’Est de l’île.

J’écoute les nymphos à la radio, et regarde la nactu dans le poste, et je constate, une fois de plus , que le journaleux est l’être le plus immonde de la race humaine.

3 secondes et demi après la première secousse, une seule question brûlait les lèvres de ces charognes :

- Combien y a-t-il de victimes? 50000 – 100000? Donne moi une fourchette, coco, c’est pour la une.

On a le décompte exact du nombre de morts de l’ONU, car la boite noire de la machine à café a causé.

On a le décompte exact du nombre de morts de l’hôtel palace de Port aux « Princes », car les familles de richards qui photographiaient la misère de la fenêtre de leur suite ont déjà contacté les assurances pour les successions.

Mais pour le gazier qui  déambule, l’oeil hagard, en lambeaux au milieu des décombres, on ne sait pas si c’est une victime ou un résidentiel.

Les haïtiens, les journalistes s’en branlent, où alors bien saignants pour colorer les baveux. Seule la quantité compte, car 100000, c’est minable, on peut mieux faire, on est au XXIème siècle merde !

« -Allô Jean-Paul, comment est la situation là-bas? Il ne neige pas?

- C’est l’apocalypse, ça pue, y a même pas une fontaine pour humecter mon mouchoir brodé. Je m’approche d’un autochtone pour l’interroger. Il a dû y avoir des déflagrations, il est déjà à poil.
Je le retourne du bout du pied, il est mort, il ne veut faire aucune déclaration à l’heure actuelle.

- A t’on des nouvelles des ONUsiens? des touristes cossus?

- Oui, une cellule psychologique a été mise en place dans un préfabriqué climatisé installé à l’occasion. Ils sont choqués. Les conjoints survivants ont été rassurés pour les pensions de réversion

- Les secours sont-il arrivés?

- Non pas encore, nous avons eu le nez creux en monopolisant les premiers coucous. Car tout notre matos de caméras, d’enregistreurs, de téléphones satellitaires, d’ordinateurs, d’imprimantes, bref le toutim pour gratter dans de bonnes conditions, ça occupe de la place.

- Mais les amerloques étaient les premiers sur place?

- Vous avez raison, 3500 militaires ont la situation bien en main. Il sont là pour protéger le charnier de toute convoitise, car dans 300 millions d’années, cette putréfaction d’organismes donnera un pétrole d’excellente qualité.

- N’hésitez pas à intervenir quand vous voudrez Jean-Paul, dès que vous aurez du nouveau

- Ne vous inquiétez pas, je fouille avec une fourche dans la mélasse humaine pour voir si un de nos compatriotes n’a pas bouffé la feuille.

- Merci Jean-Paul, et ne revenez pas trop vite, ici c’est la misère , il pleut à pierre fendre »

haitiseisme012010.jpg

J’arrête là, je vais vomir……………….

(franck 77)

Le conseil téloche du jour :

Ce soir, France 2, à 20h35 « la tempète »


Téléfilm au sujet du séisme français du siècle dernier. Vous y verrez notamment des gaziers de l’EDF bosser pendant leurs astreintes: un document!

C’est le deux cent soixante quinzième fafiot!

Jeudi 14 Janvier 2010

(de laisser place à la nactu et aux nymphos)

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Nous devions vous faire ligoter un fafiot ce dont au sujet duquel une fiche de lecture sur un film de cinoche, mais l’actualité prime, et quand on a une catastrophe sous le coude, il faut en profiter (c’est ce que font les journaleux).

Et en pluche, ça m’arrange un brin, parce que ma fiche de lecture, je ne l’ai pas encore commencée.

Mais venons tout de suite aux faits : la catastrophe!

déconno-dossier:

“La catastrophe naturelle dans l’ouest de l’île

Elle s’est passée dans l’Ouest de l’île qui s’appelle Europe.

haitisisme1.jpg

haitisisme1bis.jpg

Cette île est divisée en deux. A l’est, l’île est peuplée de gaziers qui réfléchissent, qui font face aux aléas du climat  et qui ont un train de vie qu’ils estiment correct.

A l’ouest, cette île est peuplée de gaziers qui clament tout le temps leur pauvreté, qui, si l’on écoute les journaleux, sont dans une misère noire, et qui, par comble de malchance, doivent subir, en plein hiver,  huit grosses journées de neige, et   quatre matins de verglas

Après plusieurs jours horribles, et des répliques successives, nous avons pu constater les dégâts. Tout n’est que désolation et vision apocalyptique.

haitisisme2.jpg

haitisisme2bis.jpg

—————————————————————————–

Emile Grimpoire, qui a pourtant connu la seconde guerre mondiale, a dit , »J’ai cru que c’était la fin du monde dès que je n’ai plus eu de jus pour écouter « La bonne touche » sur ReuTeuLeu »

haitisisme3.jpg

haitisisme3bis.jpg

————————————————

Heureusement, face à ce séisme, la population a fait montre de courage et d’abnégation, les survivants ayant  porté les premiers secours, ce qui démontre bien que c’est dans le malheur que l’homme est le plus conscient de sa condition

haitisisme4.jpg

haitisismeentraide4bis.jpg

——————————————–

Les secours commencent enfin à arriver, une course contre la montre va se jouer pour sauver des vies humaines

haitisisme6.jpg

haitisisme6bis.jpg

————————————————————

Mais les sauveteurs doivent faire face maintenant à l’horreur, et chaque vie sauvée sera au prix d’efforts colossaux, l’ aide internationale, à l’échelle de la catastrophe, n’évitera pas un bilan humain déjà trop lourd.

haitisisme5.jpg

haitisisme5bis.jpg

——————————————————-

En pluche, l’homme, même dans des moments de catastrophe, reste l’animal le plus con de la création, les scènes de pillage venant entacher ces instants de solidarité, et ces moments de douleurs intenses.

haitisisme7.jpg

haitisisme7bis.jpg

——————————————

(franck 77)

Publié dans:déconno-news, les déconno-dossiers |on 14 janvier, 2010 |21 Commentaires »
12

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique