En attendant le deux cent soixante dix neuvième fafiot!

Vendredi 22 Janvier 2010

(de rendre un hommage en attendant)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Aujourd’hui, en attendant le deux cent soixante dix neuvième fafiot, je ne vous propose ni une déconno charadounette, ni un Où est Charlie.

En effet, ce blogounet est un blog d’humour, et le restera.
Nous traitons de tous les sujets, même graves, dans la joie et la bonne humeur.

Certes, je prends quelque fois des positions qui peuvent ne pas plaire à certains de mes contemporains, mais comment résister à traiter de sujets parfois graves sans humour pour un con comme moi?

Je fais parti des ceusses qui affirment haut et fort que l’on peut rire de tout!

Oui, on peut rire des riches, des pauvres, de la maladie, de la mort. Je suis le premier à me moquer de moi-même, et je sais que je suis le con de beaucoup d’autres.

Et quand je vois tous ces gaziers et gazières jenenveuxplutistes beuglant contre leurs pseudos petits malheurs derrière des banderoles, alors qu’ils ont un train de vie dix fois supérieur à celui de plusieurs centaines de millions de personnes dans le monde, je me dis que la connerie n’a pas de limite.

Aucun être humain ne mérite de gagner des centaines de millions par an. Pour tous ces gens, qui, sans honte, amassent par brassées entières de l’argent, seul un bon cancer incurable serait mérité.

Mais aussi, pour tous ces humanoïdes qui se disent malheureux alors qu’ils peuvent subvenir raisonnablement aux besoins d’eux mêmes, voire de leur famille, un bon gros coton pour retirer la merde dans les yeux serait d’un bon usage.

L’addition de demandes individuelles surperflues créent aussi les inégalités et la misère.

Ce fafiot transitoire, n’est, certes, pas poilant, mais cela me donne l’occasion de rendre hommage à un Homme mort il y a tout juste 3 ans.

L’abbé Pierre s’est éteint le 22 janvier 2007. Et comme d’habitude, toute la classe politique, et les pseudos défenseurs de la conscience de l’homme ont fait dans l’hommage médiatique appuyé.

Moi, simple vermisseau, petit amuseur de merde, j’avais écrit ceci :

L’Abbé Pierre fait partie de ces très rares hommes qui se sont dépensés sans compter.

 

Dépenser sa fortune, son temps, son cœur et sa vie pour une cause qu’il jugeait noble, celle de l’homme.

Mais combien de ces hommes ou femmes qui leur rendent aujourd’hui des hommages appuyés oublient qu’ils ont eux-mêmes générées ses difficultés contre lesquelles l’Abbé Pierre luttait ?

Même certaines actions créées il y a peu osent se revendiquer de son oeuvre.

L’Abbé Pierre avait la trempe de ses nobles convictions et toute sa vie durant, contre vents et marées, il les a toujours respectées. Il ne vivait pas pour l’éphémère, n’agissait pas pour lui, mais pour les autres.

Il a montré du doigt l’égoïsme de l’homme, et en ce jour de deuil, cet égoïsme ressort vainqueur en écoutant certains hommages. La plupart, dans leur souci d’évoquer dignement le grand homme, sont incapables de faire montre d’humilité et en profitent pour reprendre à leur compte le sacrifice de toute une vie. Je suis athée, mais peut-on parler de religion pour cet homme là, alors qu’on ne voyait que le cœur, tellement il en avait trop.

Lorsque l’on est saint de son vivant,  on le devient pour l’éternité, sans démarche, ni jugement ,puisque des miracles, il en faisait tous les jours. Il étaitun  des rares personnages de l’histoire qui n’ait jamais profité du système et qui portait l’homme à son plus haut niveau, même si ce dernier ne lui rendait pas la tâche facile.

Il quitte ce monde avec l’espoir d’ être enfin libéré ; libéré sans doute de ce lourd fardeau qui, au lieu de s’alléger au fil du temps, pesait de plus en plus lourd dans cet esprit souvent incompris tellement il était pur.

 

A contrario de quelques affectés opportunistes du jour, j’ai toujours eu une grande admiration pour ce saint homme.

Des obsèques nationales seraient une erreur, ce serait n’avoir rien compris à la vie de cet homme exceptionnel, car il ne vivait pas pour les honneurs, tant convoités par ces politiques et autres personnalités qui en ce jour se servent de l’Abbé Pierre comme faire-valoir.

On peut dire de l’Abbé Pierre, qu’il était un Saint Homme, et ce titre là, il ne la pas mérité mais il l’a incarné

(écrit le 22 janvier 2007)

—————————————-

abbepierre.jpg

(Un gazier qui avait l’humanitude dans la peau)

———————————————-

Un fafiot paraîtra aujourd’hui ou demain, et nous reprendrons le cours de la déconnitude

(franck 77)

Publié dans : déconno-news |le 22 janvier, 2010 |24 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

24 Commentaires Commenter.

  1. le 22 janvier, 2010 à 11:29 franck77 écrit:

    et pis c’est tout.

    Répondre

  2. le 22 janvier, 2010 à 11:55 la mère Denis écrit:

    gaffe à l’ulcère Franck ;) ça fait du bien les coups de gueule je sais ce que je dis ;)
    une fidèle lectrice :)

    Répondre

  3. le 22 janvier, 2010 à 12:14 Seb écrit:

    et pis tant mieux !

    Merci Franck pour cette sincérité déguisée en coup de poing !

    Alain Broglio, pardon Henry Proglio s’est rendu auprès de Sarco(phage) qui lui a conseillé de cumuler plus pour gagner plus….

    Répondre

  4. le 22 janvier, 2010 à 12:32 Nikko13 écrit:

    Bonjour (Nikko13, aujourd’hui c’est du sérieux!)

    «Nous avons autant besoin de raisons de vivre que de quoi vivre.»
    [ Abbé Pierre ]
    Certe cette petite phrase anodine, perdue aujourd’hui dans le flux binaire de l’information virtuelle, justifie en elle même le droit à quiconque de manifester pour son intérêt. Elle donne droit aux sans logis de crier son désarroi face à une loi au droit au logement opposable qui n’est qu’une pitrerie supplémentaire d’un gouvernement qui ne respecte pas le « non-contribuable », mais elle autorise aussi un Préglio à s’offusquer d’une perte sèche de milliers d’euros.

    Le problème réside dans la hiérarchisation du traitement de ces informations.

    Pour moi,le constat est fait, nous ne sommes plus en capacité d’intégrer une hiérarchisation de ces informations et nous nous rendons coupables d’oublier les saints hommes (ou femmes) qui ont œuvré pour notre communauté. Encore ce matin, ReuTeuLeu annonçait une loi pour déshabiller les musulmanes alors qu’avec le froid qu’il fait il faudrait parler d’en habiller d’autres.

    Je ne suis pas toujours d’accord avec tout ce qui est écrit sur ce blog, même si j’ai plaisir à en ouvrir la page de temps en temps et d’y apporter une contribution modique d’un humour parfois douteux. J’ai plaisir à lire ces fafiots d’humeur, où notre hébergeur (notre Ténardier) , nous rappelle que la vie n’est pas un long fleuve tranquille!
    Mais je dis attention! Dans un moment où nos grands hommes nous ont abandonné à notre triste sort (tout à une fin!), certain manifeste pour leur « quoi vivre » et demain peut-être, après avoir fini de dénoncer sans agir, nous nous retrouverons tous derrière une banderole et après demain devant un char; car nous aurons compris que certe la perte de 400 000 € c’est ballot; mais que la vrai question est sa répartition.

    Bon, je retourne dans la salle commune en espérant qu’aujourd’hui on ne regarde pas le journal de JP Pernaud mais que l’on manifeste pour avoir 20° au moins dans cette salle froide, dans laquelle certain se ballade presque nu.

    Répondre

  5. le 22 janvier, 2010 à 13:31 DIDIER 02 écrit:

    Mes salutations, les sérieux et euses :

    Ah, la guêpiere……….moi aussi j’aime bien !!

    L’info se bouscule et se croise, hier la police poursuit quelqu’un pour un aller retour en scoot,ce jour le fafiot nous parle d’un abbé qui faisait des……..va et vient dans des scouts !!

    Répondre

  6. le 22 janvier, 2010 à 13:40 Francis écrit:

    quand tu j’ai lu « je prends quelque fois des positions qui peuvent ne pas plaire à certains » je me suis dit je vais lui sortir un truc bien coquin !! à faire rougir les touches de tous les claviers… d’un rouge comme la rosette qu’on voit au bas presque au milieu de la photo… ce machin qu’on distribue depuis des années aux artistes ou autres… et parfois qui auréole un saint….

    Répondre

  7. le 22 janvier, 2010 à 13:43 franck77 écrit:

    salut la mère Denis
    .
    tu as l’accent d’une Bretonne de la Banlieue Parisienne
    .
    je te vois souvent passée sur le blogounet avec tes lunettes noires sur le cigare pour ne pas que l’on te reconnaisse
    .
    tes passages font plaisir, ça c’est vrai ça!

    http://www.youtube.com/watch?v=pbvMnq0ZeR8

    Répondre

  8. le 22 janvier, 2010 à 13:48 franck77 écrit:

    salut Seb

    Alain Broglio, faudrait lui foutre du 300000 volts sur chaque nougat, et le trainer par les burnes derrière une benne à ordures

    Répondre

  9. le 22 janvier, 2010 à 13:51 franck77 écrit:

    Salut Nikko 13

    Je suis 200% d’accord avec toi, ton humour est parfois douteux.

    J’déconne

    Personnellement, je suis pour repartir du Big Bang, et laissez les êtres unicellulaires en refaire un paradis, un éco-système sans canards à grandes gueules….

    Répondre

  10. le 22 janvier, 2010 à 13:54 franck77 écrit:

    Salut Didier 02

    Tu vois, aujourd’hui je joue à La Bérange, je réponds à tout le monde.
    Même si je n’interviens pas aussi souvent que je le veuille sur mon blogounet, je lis tous les commentaires avec attention, en plus de mes lunettes.

    Tu apportes toujours ton abbé pierre à l’édifice de la déconnitude, avec des interventions de bonne facture en faisant ressortir la TVA du jeu de mot moulé à la louche , ciselé à la main et fort à propos

    Répondre

  11. le 22 janvier, 2010 à 13:59 Sganarel écrit:

    La Biquette à fait la grasse mat’ Pourvu qu’elle se soit pas levé du sabot gauche !

    Répondre

  12. le 22 janvier, 2010 à 13:59 franck77 écrit:

    salut Francis,

    tu fais parti de ceux qui couchent

    sur le papier bons mots et donnent la preuveque l’on peut réfléchir et déconner en même temps

    d’ailleurs je reconseille ton blogounet que l’on trouve dans les liens sous « Le beau blogounet de Francis »

    Répondre

  13. le 22 janvier, 2010 à 14:02 Sganarel écrit:

    J’entend l’abbé  » Martin ? Mais tu fais quoi avec ces gens là ? Et les chiffonniers ?

    Répondre

  14. le 22 janvier, 2010 à 14:16 Sganarel écrit:

    Mais les positions que tu prends ,cela ne nous regarde pas Franky ! Enfin, si t’as des photos balance la soudure !

    Répondre

  15. le 22 janvier, 2010 à 14:19 franck77 écrit:

    salut Ô toi Sganarel,

    toi le fidèle des fidèles,

    toi qui porte, pour unique burka, ce front d’homme cultivé, cet esprit d’humaniste et qui décline les déconnos tel un latiniste, portant au pinacle les belles lettres qui te donnent une chiée de points au Scrabble (surtout le W, le X, le Y, et le Z),

    Et si chaque mot d’esprits de toutes nos déconnobloguiteuses et déconnobloguiteurs comptait triple, ce blogounet serait le Las Vegas de la déconnitude

    Merci de viendre tous les jours, mais prends donc une chaise et assieds toi par terre

    (Pour les photos, j’en ai en relief, et en culeurs couleurs)

    Répondre

  16. le 22 janvier, 2010 à 14:28 Mamé écrit:

    coucou c’est Mamé « pas la mère Denis » moi c’est flamby et déambulateur
    j’aime bien la chanson qui accompagne ton fafiot bon bye c’est bientot la fin du monde et j’ai plus rien a boire… :)
    A+mamé

    Répondre

  17. le 22 janvier, 2010 à 15:06 DIDIER 02 écrit:

    Bis
    Trouver l’intrus:
    Abbé pierre, soeur emmanuelle, fauteuil en osier, clito !!

    Répondre

  18. le 22 janvier, 2010 à 16:02 DIDIER 02 écrit:

    Soeur emmanuelle et l’abbé pierre parlent chiffons en enfer (satan l’habite)!!
    ha qual’ cul t’as !!
    Eh le pierrot, ce n’est pas parce que j’ai fini mes jours à notre dame de fion, j’étais en egypte………si king !!

    Répondre

  19. le 22 janvier, 2010 à 16:40 Anonyme écrit:

    Salut les gars et (garses) excuses mes oies, c’est le féminin qui veut cela.

    Un peu de sérieux dans ce monde de brut.

    Arrêter de dire du mal de mon patron, il ne faut pas oublier qu’après l’état,VEOLIA est le deuxième employeur de France.Henri Proglio à créé en mai 2004, la fondation d’entreprise VEOLIA Environnement qui à ce jour a soutenu plus de 800 projets dans les domaines de la solidarité, de l’insertion professionnelle et de la protection de l’environnement.VEOLIA Environnement dispose ainsi d’une fondation d’entreprise unique au monde, regroupant mécénat financier et mécénat de compétences, pour continuer à soutenir les projets de ses collaborateurs et mettre à disposition leur temps et savoir_faire au service des populations sinistrées.
    C’est le cas actuellement pour reconstruire les réseaux d’eau potable et préserver les ressources en eau potable à Haïti.En attendant, installations d’unités mobiles.
    Par ailleurs, VEOLIA Environnement soutient des projets d’intérêt général au développement durable dans tout ses domaines.

    En étant employé d’Henri Proglio, je ne peux pas cracher dans la soupe, il est évident que son salaire est disproportionné par rapport à beaucoup de ses collaborateurs que je suis ou avec beaucoup d’autres personnes d’autres sociétés.Les fonctions le méritent peut être.Que feriez vous à sa place?

    Voilà, pour une fois , je voulais être sérieux , pas pour faire du léche botte, mais pour remettre les pendules à l’heure, car tout et n’importe quoi est raconté par les différents médias et les gens crédules qui se font prendre aux pièges.
    A+

    Répondre

  20. le 22 janvier, 2010 à 16:47 marco écrit:

    je me suis planté, à chaque fois que je change d’ordi, cela se produit

    anonyme, c’est moi marco

    Répondre

  21. le 22 janvier, 2010 à 17:01 Sganarel écrit:

    Salut Franky ! Je rougis pas souvent , mais là t’as gagné !

    Bonne anniversaire l’abbé !

    Fait gaffe l’abbé , porte pas le beret à l’envers parce que la Morano elle veille au grain maintenant !

    Sinon ici, comme d’hab, l’argent fait toujours le malheur des pauvres !
    Ah oui ! dit a ton boss qu’Haïti c’est pas sympa . Il est aussi précis que les Yankees avec leurs lance missiles l’imbécile !

    Répondre

  22. le 22 janvier, 2010 à 18:41 franck77 écrit:

    Je salue le retour de Mamé,

    qui après avoir zieuté les feux de l’amour pour savoir si Nickie s’est fait niquer, est venue nous faire un petit coucou

    Répondre

  23. le 22 janvier, 2010 à 18:46 franck77 écrit:

    Salut Marco

    V’la t’y pas que t’es un gazier qui bosse dans la flotte!

    C’est pour cela que tu es un beau conteur sur ce blogounet, et en pluche tu n’avais pas l’air d’être un bleu.

    Je pense, que dans ce bas monde, rien n’autorise à un bédouin d’accumonceler des richesses colossales.

    mais , nous n’allons pas nous foutre sur la tronche pour des connards, et on va reprendre le cours normal du blogounet, dès que j’aurais une idée de fafiot et un peu de temps pour l’écrire

    Répondre

  24. le 23 janvier, 2010 à 12:12 La berange écrit:

    Hier, avec mes nains, nous fîmes une séance de spiritisme, ça m’amuse et ça leur fout les jetons… j’te l’donne Emile, nous avons conversé avec la guêpière, oui, je sais, c’est facile, pardon, l’Abbé Pierre. D’outre tombe, il eut cette formule sibylline, profonde, oui j’ai dis d’outre tombe, suivez un peu les niais, donc cette pensée philosophique sans appel : « Y’a des coups de pieds dans le cul qui se perdent ». Profond, non ?

    Répondre

Répondre à Mamé Annuler la réponse.

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique