Archive pour mai, 2010

C’est le trois cent cinquième fafiot!

Lundi 31 Mai 2010

(de faire dans les nymphos en vrac)

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Un peu de nymphos en vrac, allez hop!

———————————————————–

Sport – Coupe Immonde de Foutre 2010

Les bleus montent en puissance

Me foutant complètement du foot, je me fais tout de même un devoir d’en causer pour ne pas perdre bêtement de la clientèle.

Hier, a eu lieu  le deuxième match de préparation de l’équipe de France contre celle de Tunisie à Radès. Renseignements pris ce matin au trocson de la Place Enrico Machiasse à Mézieux-en-Bourbay, il paraît que l’équipe de Tunisie joue un peu mieux que celle des Portugais de Fontainebleau, mais nettement moins bien que celle du Dynamo de Prokoviev. On m’a confirmé que, logiquement, la qualité moyenne des tunisiens permettrait de faire tourner l’effectif des bleus afin de peaufiner les derniers réglages.

Résultat des courses, les bleus sont restés en Radès, et ont eu un mal fou pour ne pas perdre le match. Je ne voudrais pas faire chier Paul et Mickey, mais peut-être qu’après des séances de raquettes, de spad, et de bilboquet, ça a dû faire tout drôle à nos bleus de voir un ballon.

Mais ne nous alarmons pas, et après une bonne séance de décrassage de nos bleus, on y verra peut-être plus clair…

lesbleusontprispartaundecrassage.jpg

(Les bleus, avant décrassage)

aprsdcrassage.jpg

(les bleus, après décrassage)

En tout cas, le circuit touristique de l’équipe de France continue, et la croisière s’amuse va se porter avec bobonnes et lardons à la Réunion (pas celle des copropriétaires, l’ile), pour aller jouer contre les chinetoques, qui sont des foudres de guerre en foot.

Je pense que Raymond fera faire un entrainement intensif de ping-pong pour certains et de pénis de table pour les autres.

En tout cas, à Déconnoland, nous avons chopé une indiscrétion concernant l’entraînement aux tirs. Un poster de Zahia sera fixé sur le filet des buts, ce qui motivera les troupes pour l’enfoncer (le ballon) au fond (des cages).

———————————————————–

Fait divers

Trois adolescents sauvent huit personnes d’un incendie

Dans la nuit de vendredi à samedi,  trois adolescents âgés de 18 et 17 ans, rentraient, à pied, du spectacle de la chorale du centre scolaire de la Plata à Tarare, dans le Rhône, quand ils ont aperçu de la fumée qui s’échappait d’un immeuble.

Ils ont sauvés huit personnes d’un immeuble en proie à un incendie

Les héros s’appellent Yacine, Hamidi et Majid.

leshrosduviquinde.jpg

Des petites nouvelles comme celles-ci donnent du baume au coeur.

En effet, pour une fois que des d’jeuns ne rentrent pas d’un concert de NTM sur une mob volée sans casques en se scratchant la tronche dans une Renault Poulagane, les incendies arrivant après, on peut espérer quelque chose.

Comme ils ont ni violés, ni rackettés personne une fois que tout le monde s’est retrouvé à poil dans la rue, Yacide, Hamidi et Majid ont eu le droit d’être appelés par leurs noms dans la Presse en étant présentés comme des adolescents et non comme des jeunes, ou autre vocable à la con, et d’avoir leur photo dans les baveux.

Déconnoland leur présente toutes ses ficelles de caleçons et nous espérons que les petits branleurs spécialistes des z’y-va-teries chauffantes qui savent lire comprennent qu’une cervelle peut aussi servir à ne pas être con.

———————————————-

Fait divers

Treize mineurs agressent deux voyageurs

Samedi soir, treize mineurs âgés de  13 à 17 ans, sans biftons à la gare RER Arnouville-lès-Gonesse-Villiers-le-Bel ont roués de coup, pour le fun deux voyageurs sur le quai et dans la rame.

Ce qui est un peu frustrant, dans l’histoire, c’est que la fiole de ces petits connards ne soient pas affichées dans le Parigot avec leurs blazes en dessous pour calmer, par la suite, les ardeurs d’autres salopards qui ont le QI d’un beignet et qui continuent impunément leurs conneries sous la protection tacite des journaleux et des assocs à la con.

——————————————————

Environnement

Vers une catastrophe sans précédent dans le Golfe du Mexique

A priori, on s’en branle. Il faut rester concentré sur la Coupe Immonde de Foutre, et il est impératif de s’ébahir en suivant le circuit touristique des bleus et de leur famille qui vivent sur un grand pied, tout en zieutant,de temps en temps, leur nullité sur TF1.

————————————————————

HOROSCOPE

Le signe du jour : LION (23 Juillet 22 Août)

Chance : heureuse nouvelle, les Lions, vous allez retrouver vos clés.
Coeur : rentrez plus tôt ce soir, vous allez retrouver votre voisin chez vous.
Travail : Ne faites pas semblant de gratter, sinon vous allez vous retrouver au chômage.
Forme : Si vous vous battez avec votre voisin, vous risquez de vous retrouver à l’Hosto.

———————————————

LA QUESTION DU JOUR

Pensez vous que, dans l'histoire, les bleus :

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

————————————-

(franck77)

—————————————————

NOTE IMPORTANTE :

Je tiens à préciser que Le Blog de la Déconnitude est dans la catégorie humour d’Unblog. Tous les écrits, aussi bien dans les fafiots, que dans les commentaires, ne peuvent être assimilés qu’à des déconnitudes.

Il ne faut, en aucun cas, ressortir des phrases ou des extraits de phrases écrites ici afin d’utilisation politique ou polémique sur d’autres sites, ou d’autres blogs.

Ici, nous rions absolument de tout, et forcément, de nous mêmes. Il est important de tenir compte de cette note avant de dire ou de faire n’importe quoi.

Le mieux est de ne pas extraire certains écrits du Blog de la déconnitude pour les exploiter de façon inappropriée en dehors.

Je vous remercie d’avance de votre bonne volonté, le respect de cette demande devant éviter de créer un boxif indescriptible sur la blogosphère…

franck 77

 

 

C’est le trois cent quatrième fafiot!

Dimanche 30 Mai 2010

(d’avoir Eurovisionné)

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Vous vous souviendez que l’année dernière, nous avons fafioté sur le concours de la chanson de l’Eurovision.

http://franck77.unblog.fr/2009/05/18/cest-le-deux-cent-troisieme-fafiot/

Moi qui vous cause dans le poste, je vais réitérer le truc, parce que je trouve que c’est un putain de bon thème.

Cette année, cela se passait en Norvège parce que l’année dernière, c’était la Norvège qui avait emporté le pompon. Comme quoi, il y a une explication à tout!

Moi qui ai voté non au Traité de Maastricht en 1992, et qui, à chaque fois qu’a lieu un vote concernant l’Europe, je me déplace en bon citoyen pour mettre un étron dans l’enveloppe, je me sens à mon aise pour causer de l’Eurovision.

Autant j’avais aimé, l’année dernière, 80% des prestations,  cette année, j’ai trouvé cela globalement moyen, voire médiocre sur les bords.

L’émission passait sur la 3, avec les commentaires avisés de Cyril Hanouna, qui sévit, entre autre, sur ReuTeuLeu, et de Stéphane Bern, le Zitrone choucrouté des temps modernes.

La France, représentée l’année dernière par l’oiseau lorrain mazouté, a lancé son dé velu sur Jessy Matador, né au Zaïre, au sud du Berry, qui a chanté une oeuvre nommée « Allez Ola Olé », écrite avec un stylo plume dotée d’ une cartouche d’encre vide, oeuvre ce dont au sujet de laquelle  voici les paroles:

Tout le monde!!

Ola belle assemblée
Qui a envie de bouger
Pour se laisser aller
Au rythme de l’année
Allez!! allez!! allez!!
Il faut en profiter
C’est une bonne journée
Et on va la fêter

Chouchou faut te lever
Et bouger ton fessier
Danser collé-serré
Pour un baiser salé
Prends-moi par le côté
Fais-moi ton déhanché
Lala ça va chauffer
Je sens le truc monter

Allez Allez Allez
Ola Ola Olé
(x3)
Allez Allez Allez
C’est le son de l’année

Allez, allez, allez, allez, il faut danser
Danser, danser collé-serré
C’est le son de l’année
Il faut se laisser aller
Allez Allez Allez
Ola Ola Olé
(x3)
Allez Allez Allez
C’est le son de l’année

Tout le monde!!

Image de prévisualisation YouTube

Franchement, j’ai découvert la chanson et le chanteur hier, et, comme c’est chanté dans le texte, moi aussi j’ai senti le truc monter.

J’avais comme qui dirait une bolée de moutarde qui m’est montée au tarbouif en voyant le massacre.

Je ne veux pas que l’on me taxe de racisme, j’ai moi même un copain footballeur, mais la Halde aux chaussures ne me poursuivra pas si je dis que présenter une chanson qui s’approche du folklore sudiste, accompagnée d’une chorégraphie qui relève d’une Foumoila endiablée est un peu hors sujet dans un concours d’Eurovision.

Pourtant, je ne suis pas le dernier pour la déconne, mais là, représenter la France avec Jessy Matador, c’est comme si l’Allemagne avait été représentée par une fille Landru!

Une fois n’est pas coutume, j’ai voté deux fois à la fin de l’émission (et oui, franck77 a joué au public de base), mais là, c’était pour la bonne cause.

Mon premier vote, était pour la Grèce (avec la chanson intitulée OPA, ça ne s’invente pas…). Celui là, c’était uniquement pour faire chier l’Europe que je hais viscéralement dans ses institutions et son organisation grotesques. En effet, j’aurais bien voulu voir quelle technique aurait adoptée  la Grèce pour regrouper les 25 millions de rôts nécessaires à l’organisation du boxif eurovisuel.

Image de prévisualisation YouTube

Mon second vote est allé pour l’Espagne, qui m’a paru être la plus belle prestation, après celle de la Roumanie et de l’Arménie.

1 Allemagne 246
2 Turquie 170
3 Roumanie 162
4 Danemark 149
5 Azerbaïdjan 145
6 Belgique 143
7 Arménie 141
8 Grèce 140
9 Géorgie 136
10 Ukraine 108
11 Russie 90
12 France 82
13 Serbie 72
14 Israël 71
15 Espagne 68
16 Albanie 62
17 Bosnie-Herzégovine 51
18 Portugal 43
19 Islande 41
20 Norvège 35
21 Chypre 27
22 Moldavie 27
23 Irlande 25
24 Bélarus 18
25 Grande-Bretagne 10

La Belgique, de mémoire, a dû nous donner heillete poynts (langage Eurovisionneuse), la plus forte contribution de la soirée pour Jessy, peut-être par nostalgie pour le Congo Belge.

C’est la jeune Allemande, Léna Meyer-Landrut(?) qui a remporté le crachoir en cristal en chantant en rosbeef une chanson intitulée Satellite, qui l’a mise sur orbite.

Qu’elle reçoive toute les ficelles de caleçons de Déconnoland, et nous allons écouter hacher la chose:

Image de prévisualisation YouTube

Pour le fun, je mets la vidéo de l’espagnol, avec l’incident rarissime de l’intrus qui vient dans le décor de façon impromptue:

[http://www.dailymotion.com/video/xdhk9r

On remarquera que l’espagnol n’a pas été déstabilisé pour un sou, et que l’intrus n’a pas été éjecté à grands coup de lattes.

Bon, moi, perso, je suis bien content que la France n’ait pas gagné le biniou. Il n’y a pas de petites éconocroutes en ce moment! C’est comme si on pustulait pour organiser une coupe d’Europe de foutre financée à hauteur de 150 millions de rôts par le contribuable, ça ne serait pas raisonnable…

(franck77)

Publié dans:déconno-news |on 30 mai, 2010 |3 Commentaires »

C’est le trois cent troisième fafiot!

Jeudi 20 Mai 2010

(de pondre un fafiot hinault piné)

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

En général, quand il y a écart dans les fafiots et des vieux blancs dans les commentaires, c’est que j’ai du taf à chier partout et que les journées n’ont que deux bras et que je ne peux pas être à la fois aux moules et au purin.

Mais je prends sur mon peu d’heures de sommeil, pour faire deux ou trois clins d’oeil à l’actu qui m’a bien poilée.

———————————————————–

Sport – Foutre

Les bleus n’arrêtent pas de grimper

Ce matin , au trocson de la place Enrico Machiasse, tout en m’enfilant un noir consentant, j’ai jeté un oeil glauque dans Le parigot, et je me suis bien fendu la pipe en voyant une photo de nos bleus en stage en altitude.

Ribery a emmené son appareil de fondu pour pouvoir grimper Anna Purna  en danseuse.

N’empêche que le clicheton de nos bleus qui se mettent au vert en attendant le Blanc, vaut le coup d’oeil :

lesbleusauvert.jpg

(A l’heure où nous mettons sous presse, nous n’avons pu obtenir que le négatif : les bleus sont blancs avec des pantalons rouges et des sacs noirs. La neige, elle est comme d’hab, fraîche.)

————————————————————————

État Civil

Robert Laffont en rupture d’Edition

Le maître de l’édition s’est éteint  hier à Paris à l’âge de 93 balais.

robertlaffontsipa.jpg

(Un gazier qui a rejoint le gars Limard)

J’ai entendu un jeune journaleux, qui avait pris culture en serre en option à l’école de journalisme, rapporter l’info : « Le père de Patrice Laffont est décédé hier… »

Je crains le pire quand Chantal Goya dépotera son chrysanthème :  » La fille du Musicien Goya est décédée…….. »

————————————————————

Social

La Gare Montparnasse anesthésiée

Pour une fois que les cheminots grattaient, les endormisseurs professionnels ont bloqués la circulation des trains, foutant un bordel monstre, pire que pendant une grève normale, comme quoi, la connerie épaisse peut traverser les masques.

Mahieux, notre Francis Lalanne de la vie Duraille, a porté plainte contre X pour concurrence déloyale, en précisant que chacun devait faire son boulot : les anesthésistes devaient ne pas garder éveillés les patients, et lui, ne devait pas faire avancer les durs..

————————————————–

Espionnage

Clotilde Reiss sur ses positions

La D.G.S.E. affirme que Clotilde Reiss faisait des rapports sur le nucléaire iranien, ce que dément la jeune fille de 23 ans.

Moi je la crois! Car avec les techniques de pointe utilisées dans l’éducation nationale, une étudiante de 23 ans n’a pas encore assez de connaissances pour faire la différence entre une fission nucléaire forte en uranium sur-enrichie et un apéro géant Place du Troquet des rôts. C’est pour cela qu’Amandine et Jeanne l’ont relâchée, pour récupérer l’égorgeur à main nu (dixit Christophe Hondelatte sur ReuTeuLeu) de l’ancien premier ministre du matou.

clotildereiss.jpg

(La Mata Hari 2ème année)

Le petite Clotilde, quant à elle, veut « retrouver une vie normale », c’est à dire regarder « la nouvelle tare » à la téloche en boulottant des caouètes en tailleur sur son tapis Persan (les boutons de son pote?).

———————————————

LA QUESTION DU JOUR

En ce qui concerne c'qui s'passe:

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
 

————————————-

(franck77)

(En ce moment, je passe un temps dingue sur mes chantiers, et ne peux donc déconnobloguiter. Les ceusses et ceuzes qui veulent déconnobloguiter sur tous les sujets, peuvent y aller à donf, dans la limite du raie zonable, bande de voyouxes et de voyouzes que vous êtes.)

 

 

C’est le trois cent deuxième fafiot!

Lundi 17 Mai 2010

(d’assassiner Mozart)

mozart.jpg

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Dans la grande série des chercheurs qui me trouvent, nous allons parler de QI et de musique.

Une étude, datant de vingt ans, faisait autorité, dans la mesure où elle avait démontré que l’écoute des oeuvres de Mozart développait le quotient intellectuel.

Elle a donc entrainé des investissements colossaux dans les crêches pour recevoir des orchestres symphoniques qui interprétaient la 4ème sonate pendant la sieste des petits d’hommes pour leur éviter de choper le virus de la connerie.

mozartamadeus.jpg

Seulement voilà, il s’est avéré que le groupe de chercheurs, qui a fait l’étude à l’époque, a adopté les mêmes techniques qu’aujourd’hui. C’est à dire que pour obtenir le budget, ils ont choisi Mozart au hasard, et ont pratiqué leurs expériences en utilisant leur électro-encéphalo-enculogramme sur une brochette de 36 étudiants seulement, ce qui, au point de vue statistique, donne largement de quoi se courber, voire de se gausser, bref on se courbe de Gauss, avec le recul, mais ce qui, sur le plan pécunier, leur assurait un salaire convenable par rapport à ce qu’ils glandaient.

En pluche, pour masquer leur filouterie, ils avaient spécifié que le morcif qui excitait le QI était la sonate pour deux pianos en ré majeur . Sous entendu que le concerto pour cor et orchestre en mi bémol majeur n’est valable que pour monter les blancs en neige.

mozartetqi.jpg

Donc, un groupe de chercheurs de l’université de Vienne a analysé les résultats de tests menés dans le cadre de quarante études portant sur 3.000 individus à travers le monde. L’avantage du zimbrec, c’est que, pour une fois, ce n’est pas avec notre fric.

Et bien figurez-vous que cette étude a démontré qu’écouter du Mozart, pour être moins con, ce n’est pas du bronze. Comme quoi, deux équipes de chercheurs, à vingt ans d’écart, se foutent bien de la gueule du monde, et s’engraissent bien en menant des études à la mord moi le noeud.

Ils auraient fait une étude sérieuse sur les ceusses et ceuzes qui écoutent Diam’s, 130 A, NTM, ou Orelsan, et auraient vu que le QI moyen se situait entre celui du flan au pruneau, et celui de la paire de tongs, la recherche ne s’en serait portée que mieux.

Je m’en va, de ce pas, demander un budget pharaonique au ministère de la recherche, afin de mener à bien mes études sur l’influence de l’écoute de la flûte enchantée chez les connards en short satiné tapeur de baballe  sur le choix de la couleur de leurs Porsches.

(franck 77)

 

C’est le trois cent unième fafiot!

Samedi 15 Mai 2010

(de reviendre de goguette)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Jeudi, c’était la journée de la côtelette. Je vous redonne le lien pour vous recommémorationner la chose biblique ce dont au sujet de laquelle:

http://franck77.unblog.fr/2009/05/21/cest-le-deux-cent-quatrieme-fafiot/

En général, les gaziers font le pont et se tirent sur  l’élastique jusqu’au lundi, et vont passer leur viquinde chez leur belle-doche.

En ce qui me concerne, je ne fais pas le con, donc ma belle-soeur, Pélagie, a véhiculé ma belle-doche, Cunégonde,  jusqu’à chez nous.

Elles sont arrivées mercredi, et repartiront dimanche. Je suis sûr que tout ce que je suis en train de vous raconter vous captive, que vous salivez d’impatience en attendant de se voir profiler l’intrigue.

Jeudi matin,  Cunégonde, Pélagie, Ginette, Philémon et moi même, sommes montés dans la Jyva 4 pour faire une visite à la Capitale, Paris-sur-Seine.

La belle-doche a jeté son dé velu sur Le Sacré Coeur. Nous avons donc attaqué la grimpette de Montmartre, et, arrivés en haut, cela sentait bon le thym, le romarin, et La Basilic du Sacré Coeur.

utrillo.jpg

Nous sommes restés un bon moment à zieuter l’intérieur de l’édifice. Moi, qui suis aussi pieu que l’évêque de Bruges quand il se fait souffler dans la trompette de Jéricho, j’ai largué un jeton dans un tronc, j’ai allumé un lumignon et prié pour avoir, enfin, la paix sur la terre et des voisins moins cons.

Ginette a acheté une statue d’Antoine de  Salé Padou, en résine de cannabis, pour offrir à sa daronne.

Une fois la visite terminée, nous sommes allés sur la Place du Tertre, célèbre place de Montmartre où les peintres, les portraitistes, les caricaturistes, les profilistes, les gouailleuses, les pickpockets se côtoient.

Je me suis fait croquer par un de ces artistes et voici le résultat :

franck77placedutertre.jpg

Puis, tout ce petit monde avait envie de grailler. Quittes à jouer aux touristes, autant boulotter dans un des multiples restaugoms de la place.

Nous avons donc choisi de déjeuner au célèbre restaurant « Au clairon du chasseur ». Comme il ne faisait pas beau, nous avons mangé dehors histoire de se cailler les miches.

placedutertre.jpg

Nous avons donc était accueillis par un gazier en costard de gavroche, petit foulard noué au cou et casquette vissée sur le cigare. Il nous a installé à côté d’un pot d’échappement vertical qui avait pour but de chauffer le quartier sans noircir la façade de La Basilique, et nous a distribué les cartes et menus.

Il proposait un menu sympatoche à 15 euros avec entrée, plat, fromage ou dessert, nous le choisûmes.

En bon ripailleur, je demande la carte des vins afin d’agrémenter de manière vinicole nos agapes. Le gavroche en goguette me dit tout de go, que c’est simple, il y a du rouge, du blanc et du rosé à dispo. La palette des couleurs me semblait classique, et je lui commandais une teille de Côtes-du-Rhône en toute confiance.

Il apportit la bouteille, la débouchut, et versa dans mon verre une larmouillette, supposant, d’emblée, que la gente féminine fusse trop gourdasse pour juger de la qualité du breuvage.

En noeud au log avertit, je le humis, le fit tournoyer dans le verre ,qu’il fallait, au préalable, astiquer, et mastiqua le raisiné dans mon palais ducale. Mon verdict fut clair, je lui dis « il est bon……….à jeter dans l’évier », et le gazier répondit, « vous aimez bien déconner vous » et il remplit d’autorité tous les verres.

Je passis l’éponge sur l’outrage, ne voulant pas gâcher une sortie qui s’annonçait pépère et guillerette.

Bref, les entrées arrivent.

Les trois Géraldines ont pris, en entrée, la salade mixte, et les garçons, qui sommes nutritionistes dans l’âme, avons pris le pâté de campagne accompagné de son cornibuche.

La salade était vraiment mixte, il y avait deux choses dans l’assiette : un pied de salade et une rondelle de tomate. Le paté, lui était bien parti à la campagne, car le peu qu’il y avait ne faisait pas le poids par rapport au cornibuche qui était prêt à en découdre avec la salade qui se flétrissait à la vue du tableau.

utrillo20moulin20galette20et20sacre20coeur20aloj20us20es.jpg

Une fois que le gazier a pris le temps d’aller chercher le boeuf dans le champ, de l’abattre, de le débiter et de le faire cuire, ils nous a apporté 5 faux filets frites salade, qui, ma foi, auraient pu être pire.

En mangeant, il avait apporté, à la table d’à côté, une assiette avec quatre ou cinq morcifs de fromegi posés sur de la salade (ils doivent avoir une serre dans la cave), qui me causait bien.

Le serveur nous demandit : « Fromage ou dessert? »

Nous, en coeur:   »Que proposez vous comme desserts ? »

Lui : « Deux boules de glace, une vanille, une chocolat »

Nous : « Et puis? »

Lui : « C’est tout! »

Nous : « 5 fromages, alors »

Lui : « Ça roule »

Nous : « …. »

Nous nous léchâmes les babouines d’avance, quand les assiettes arrivèrent devant notre blaire :
Un seixième de calandos accompagné d’une plaquette de 15 grammes de beurre, le tout, posé sur une grosse feuille de salade!

On a bien ri quand même. Bizarrement, personne n’a voulu de caouas, se réservant, sûrement, pour une pause dans l’après midi.

Grand prince, je sortus mon larfouillet en peau de sole meunière retournée, et demandis la note, en calculant sournoisement l’addition dans ma tête:

« Bon, 5 menus à 15, ça fait 75, plus une teille à environ 15 (faut bien payer le site), ça nous fait 90 euros. »

La facture arriva: 109 euros!

La bouteille de pisse était à 34 euros, carrément le prix d’une boutanche de Mouette et Chardon.

Je gardus la lèvre inférieure rigide, toujours pour ne pas casser la magie de l’instant, et réglis le dommage, cubis sur l’ongle.

Lui « ça était? bonne journée! »

Moi : « Impec mec, je vous ferais de la pub, arrivée d’air chaud! »

Comme promis, je viens de leur faire de la pub!

Vous pouvez ne pas y aller de ma part, ça leur fera plaisir et du bien où je pense…..

3853383auclairondeschasseursparis.jpg

AU CLAIRON DES CHASSEURS

Description : Vaste brasserie aux fresques montmartroises donnant sur la Place du Tertre, où les serveurs portent gapette et foulards. Source : Syndicat d’initiative

Adresse : 3, place du Tertre 75018 Paris

Téléphone : 01 42 62 40 08

Au diable les varices, je gare l’articulet dans la rubrique « Une idée de sortie pour les ceusses ou ceuzes qui n’ont que ça à foutre«  

(franck 77)

(message perso :  un grand bonjour à une fidèle lecteuse, prénommée Estelle, une Géraldine qui n’écrit jamais rien dans les commentaires du blogounet mais qui a été touchée par la musique du fafiot pour la saint(e) Estelle)

C’est le trois centième fafiot!

Mardi 11 Mai 2010

(d’attendre fièvreusement la sélection)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Je ne voudrais pas frimer ou vous faire peur, mais aujourd’hui est un grand jour. D’ailleurs, pour le gazier moyen qui a le QI se situant entre celui du beignet et celui du tabouret, c’est THE jour!

Parler d’autre chose serait une hérésie.

Emprunter des milliards d’euros sur des marchés morbaqués par des spéculateurs pour supporter des pays qui embauchent à tours de bras des glandeurs professionnels qui sont payés sur 15 mois par an à se tirer sur l’élastique, en oubliant que le calendrier de base ne comporte que 12 mois, on s’en branle.

Des Haitiens, en calebard avant le séisme, en haillons après, qui n’ont pas pu prendre l’avion pour aller dans leurs maisons secondaires à cause du volcan Amentamèrekjlankull, on s’en branle.

Des z’y va, avec la tronche pleine d’eau qui brûlent bagnoles, bus, qui crachent sur les pompes ou roulent à tout berzingue dans des bagnoles décapotables rutilantes en écoutant de la musique écrite au balai à chiottes à donf, bref qui foutent le bordel sous couvert des journaleux qui jouent les vierges enfourchées en ameutant les assocs à la con dès que le petit mignon  pas majeur est embastillé, on s’en branle.

Les mêmes mecs qui ne sont pas si malheureux qui font grève  plusieurs semaines par an, et tous les ans, et qui ne se posent jamais la question de savoir si ils ne seraient pas plus heureux à chercher un autre taf, on s’en branle. (remarquez, que, perso, je m’en branle pas mal, de ceux là).

Enfin bref, de tout ce qui fait que la France est un joli pays de canards à grandes gueules, aujourd’hui, on s’en branle.

Vous allez me demander alors, que se pastis aujourd’hui et comment ce fesse, quoiqu’il y a ?

Et bien, c’est simple: aujourd’hui est un grand jour en France, car Raymond Domenech, gardien de zoo, dévoilera ce soir, dans le Journal de TF1 de Laurence Ferrari ( Journaliste blondasse qui a dû faire son école de journalisme aux bois, et décérébrée à la naissance dans la mesure où, quelque soit la nature de la nympho qu’elle dégoise, elle a le sourire de la vache qui rit), le Raymond dévoilera donc la liste des 23 couillons en shorts satinés qui iront taper la baballe en Afriquie du Sud à l’occasion de la Coupe Immonde de Foutre.

laurenceferrari.jpg

(Laurence Ferrari, grand ch’val cabré de l’Audi mate)

raymonddomenech.jpg

(Raymond Domenech, frère ennemi, éleveur de maquereaux)

On ne va pas dévoiler de secrets en disant que l’Equipe de France de Foutre sera résolument une équipe black-blancs-burnes.

La Fédération Française de Foutre qui dégagent son fric essentiellement de la pub, et des droits audio et télévisuels retransmettant les exploits de la cohorte d’abrutis, en occultant quand même, que le nez de boeuf de base qui regarde les matches en se grattant les couilles d’une main et en tenant sa biérouze de l’autre, met la main à la poche, a cru bon de louer au Pezula Resort Hotel et Spa de Knysna, un hôtel 5 étoiles loin de la misère .

L’hôtel a été loué tout le mois de juin et jusqu’à la finale par l’équipe de France. Vous avez 76 chambres et deux suites présidentielles.

En bon média, nous avons voulu vérifier la réservation , et nous nous sommes fait éjectés effectivement pour le mois de juin :

rservationpezularesorthoteletspa.jpg

Nous avons fait une simulation de location en Août, juste histoire de se mettre au parfum des tarifs et voilà le résultat :

rservationaout2010.jpg

Les prix sont en Zar, ce qui n’est autre que, selon la norme ISO 4217,  le nom de code du Rand , monnaie de l’Afrique du sud.

A tout tas d’ zars, nous vous fournissons le cours du jour du Zar:

coursduzar.jpg

ainsi qu’un convertisseur Rôt-Zar:

[convertisseur de zar en rôts et inversement]

Renseignements pris, ces tarifs sont promotionnels sur le site booking.com, et en pluche, l’équipe de france « bénéficie » de prix plus forts qu’à l’habituel dans cet hôtel qui a tout de suite repéré où étaient les cons.

Donc, après un calcul grosso merdo, la note d’hôtel se monte, à la louche, à 2 000 000 de rôts.

Pour cette modique somme, vous avez l’hébergement en piaule des grands frères, et le petit-déjeuner qui doit consister en un petit noir bien frappé, accompagné d’une paire de Mendela dans la tronche.

Donc, il faut ajouter le transport, la bouffe, l’intendance générale, les visites guidées, les souvenirs, et tes ces rats…..

Il ne faut surtout pas oublier d’ajouter dans le filet garni, la cerise sur le ghetto : l’escort girl.

Nous avons poussé nos recherches de ce côté là, et nous avons dégoté une autochtone, qui, renseignements pris au turlu, affiche complet pendant la Coupe Immonde de Foutre:

escortknysna.jpg

lien pour louer le bestiau hors périodes de pointe

Son tarif de base est de 800 euros. Pour huit cents euros, vous avez le droit de l’inviter à bouffer, de la promener dans votre tire, et même de discuter avec elle, bref tout ce qui peut faire fuir un footeux.

Par contre, en rentrant dans la fiche technique que voici, vous apprenez:

dtailsescortknysna.jpg

-  qu’elle est à son début des années 40, ce qui vous permet de lui rouler la pelle du 18 juin;-
-  qu’elle est non rasée, ce qui fait une bonne pelouse d’entraînement pour lui taper dans la baballe;
-  qu’elle est indemne de la maladie, ce qui fait que la tige de baby foot n’a pas besoin d’être astiquée au Framéto

Elle annonce « un jeu pour à peu près tout », ce qui peut vouloir dire qu’on peut exploiter toute la surface du terrain.

Le gros hic de l’histoire, c’est que pour une brochette à la Ribery (qui, rappelons le une dernière fois, consiste à emmancher sur une barre de baby foot, une tomate, une prière, un oignon, une  tomate, une prière, un oignon,…., la longueur de la brochette dépendant de l’épaisseur et de l’âge de l’oignon), ou d’autres  prestations techniques, telles que dribbles et passes,  le tarif de base de 800 euros peut-être multiplié par 5.

Bon  prince, j’envoie tout cela gratos à Raymond, afin qu’il puisse affiner son devis.

Bref, il parait qu’il faut être devant sa téloche ce soir,  pour entendre Raymond Domenech dégoiser la liste de branques devant une Ferrari, grand ch’val cabré de l’Audi mate.

Et le Raymond, il a choisi ce jour car c’est la Saint Estelle, l’habitante de son coeur à qui il tient, comme à la prunelle de ses cheveux.

J’ai l’impression bizarre, quand même, que tout cela risque de mal finir, et je me demande bien qui rentrera, courant juin, avec la bite sous le bras et les valseuses en balles de ping-pong…..

(franck 77)

Publié dans:déconno-news |on 11 mai, 2010 |11 Commentaires »

C’est le deux cent quatre vingt dix neuvième fafiot!

Jeudi 6 Mai 2010

(de zieuter le baveux)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Quelques nymphos en vrac, juste histoire de remonter le moral.

Justice

L’enquête sur l’affaire Grégory tombe à l’eau

En effet, il y a quelques mois de cela, une recherche d’ADN a été effectuée sur l’enveloppe postée par le corbeau. 

(Pour mémoire, nous vous renvoyons à la une du parigot du 22 Octobre 2009 :

C'est le deux cent quatre vingt dix neuvième fafiot! dans La question du jour uneparisien22102009

L’analyse avait confirmé que c’était bien un corbeau :

adncorbeaugregory.jpg

La semaine dernière, les derniers espoirs des enquêteurs se fondaient  sur l’analyse de l’enregistrement de la voix du corbeau.

Nous avons réussi à obtenir une copie de cette voix que voici que voilà:

(Affaire Grégory -Scellé n° 3682 – enregistrement de la voix du corbeau)
(il faut cliquouiller sur la touche orange pour écouter la pièce à conviction)

Après une analyse fine, les enquêteurs n’ont pu savoir si c’est la voix du corbeau ou celle de Carole Bouquet écrasée par Depardieu pendant un coït mammuthesque, le scellé ayant été retrouvé au milieu de ceux des écoutes téléphoniques du pineur fou du rocher de Solutré.

Après avoir relevé des traces d’eau de Vologne inutilisables sur la corde, les enquêteurs pensent que l’affaire tombe à l’eau et peut, dehors et déjà, être enterrée.

——————————————————

Sport

Marseille champion de France de foot au pied

L’OM est devenu champion de France pour la neuvième fois, grâce à sa victoire contre Rennes (3-1).

Personnellement, je m’en badigeonne le nombril avec le pinceau de l’indifférence, mais comme j’ai, dans mes lecteurs, des supporters de foot qui savent lire (si si, y en a ), j’en cause pour ne pas perdre de clients.

A la une de tous les baveux de ce matin, on voit cette photo:

niang.jpg

Il s’agit du joueur marseillais Niang content d’avoir mis la baballe dans le bubut pour marquer le deuxième pion marseillais.

L’exploit est d’autant plus méritant que c’est bien la première fois que je vois un chinois qui n’est pas jaune.

Comme il reste encore deux matches, et que l’affaire est pliée, j’espère qu’ils ne seront pas joués pour éviter des frais de compagnie de CRS et de casse; il n’y a pas de petites économies.

Les joueurs marseillais, pour ce trophée, vont se voir toucher une grosse prime. Ils pourront se racheter d’autres Ferrari, et, avec la monnaie, pourront se taper des brochettes à la Ribery.

(Nous rappelons, aux amateurs cul linéaires, que pour confectionner une brochette à la Ribéry, il faut enfiler sur une barre de baby-foot une tomate, une prière, un oignon, une tomate, une prière, un oignon,etc……la longueur de la brochette dépendant de l’épaisseur et de l’âge de l’oignon.)

—————————————————-

Société

La doyenne de l’humanité est française

Eugénie Blanchard,  une religieuse retraitée de l’île antillaise de Saint-Barthélémy âgée de 114 ans, est devenue la doyenne de l’humanité mardi après le décès de la japonaise Kama Chinen, à la suite d’un Situchipasyakapoussé d’anthologie, mais foiré, en petit bassin.

Eugénie est née le 16 février 1898. Elle a donc vue naître Line Renaud et Juliette Gréco, c’est vous dire la validité du record!

A Saint-Barth’, tout le monde l’appelle « Douchy », un mot « papiamento », le créole des îles hollandaises, qui désigne les bonbons et tout ce qui est douceurs sucrées.

eugenieblanchard.jpg

(Douchy au mieux de sa forme – Crédit photo : Agence AFPêt (dans la couche?))

A son âge, les bonbons ont dû coller au papier depuis belle burette.

Elle s’accroche à la vie en s’incrustant dans l’hosto de De Bruyn, dans les colonies. Après un passage de sa carte vitale au carbone 14, le but du jeu va être de la maintenir en haut du podium afin qu’elle puisse dépoter son chrysanthème au milieu de vieilles calandres grecques pour faire chier les arrières-arrières-arrières-arrières petits enfants de ses héritiers qui on canés dans les Dardanelles.

———————————————

LA QUESTION DU JOUR

Crise grecque : craignez-vous un éclatement de la zone érogène?

Chargement ... Chargement ...

————————————-

(franck77)

C’est le deux cent quatre vingt dix huitième fafiot!

Mardi 4 mai 2010

(d’attendre l’horreur des marées)

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

J’ai reçu un courrier abondant de lecteurs et lecteuses assoiffé(e)s autant de connaissances que de vin chaud qui me demandent de causer de la marée noire qui va atteindre La Louisiane.

Premièrement, je cause de ce que je veux sur mon blogounet, c’est quand même moi Raoul, merde!

Deuxièmement, ce n’est pas avec le montant des cotises que vous versez pour la survie de ce haut lieu culturel que vous allez faire la loi!

Troisièmement, comme le client est roi, je va vous en causer mes déconnobloguiteuses chéries et mes déconnobloguiteurs poilus!

En effet, tant que la tâche d’huile n’atteignait que la superficie de deux fois la Belgique, Flandres et Wallonie comprises, je me disais que je n’allais pas me casser le tronc à écrire des conneries pour une flaque que l’on retrouve aisément sous la sapétoku d’un Mammuth.

Mais quand j’ai entendu hier, dans le poste, que le gourbi était aussi grand que l’île de France, là, ça commence à me causer, et je me suis dit qu’il ne faut pas que Déconnoland passe à côté d’un sujet d’importance, surtout que je n’habite pas loin du port de Fontainebleau!

Pour résumer l’historique de l’affaire, une plate forme pétrolière exploitée dans le Golfe du Mexique par la compagnie BP (British Petroleum) s’est dessoudée du cul par un vent de douze beaux forts sur l’échelle de Bézef, et le trou qui dégaze s’en donne à coeur joie pour cracher des excréments de Dipoilaukus et d’Enculausor à raison de 800000 litres par jour.

marenoirelouisiane1.jpg

(Eruption du volcan Amènlafaunélaflorekejlèzankull)

Mon beauf, qui consomme 3 litres de jaja par jour, tâche déjà  pas mal sa limace, et ruine bien la faïence des gogues tout en trouant ses bottes quand il y a du trop plein, alors je  n’ose même pas imaginer avec 800000 litrons.

Bref, Barack Obama, auteur du célèbre « Yes we jerrican », le président qui est devenu noir depuis que les électeuses et électriciens se sont rendus compte que l’homme providentiel dans un monde de cons c’est autant facile à trouver qu’un calebard sans tâche dans le trousseau de l’évêque de Bruges, Obama a  donc déclaré :

« Yeah, BP va niquer la nature sur un cinquième du globe en pétant une seule fois, mais rassurez-vous, elle va payer les dégâts, à nous , les amerloques »

J’en ai causé à mon pélican de ce qu’a promis le yankee, et bien ça lui a un gros tinet gonflé la poche ventrale qu’il a sous le bec, et mon pélican, qui n’est pas si con que ça, puisqu’il se trouve avant « pétrole » dans le dico, m’a répondu :

« Tu parles Charles, la BP avec sa pléiade d’avocats, qui sont loin d’être commis d’office, va sûrement ouvrir largement son larfouillet pour rembourser le merdier! L’enquête durera 50 ans, le procès 40 ans, et les réparations un de ces quatre sans faute. Et en pluche, on ne parle que des humanoïdes qui vivent grâce à la nature. Car en ce qui concerne la moule chafouine, l’huître des bois ou le cormoran bigarré, et bien ils vont crever dans d’atroces souffrance en ayant même pas eu le temps de souscrire une assurance vie. »

oiseaumazoutlouisiane.jpg

(gif trouvé ici et « retouché » par Déconnoland)

Que voulez-vous dire après ça? J’ai regardé mon pélican droit dans les yeux, en me disant qu’il avait bien une langue dans sa poche, et je lui ai payé une tournée de sardines à l’huile de vidange, pour l’habituer à ses nouvelles conditions de travail.

Et puis La Louisiane commence à nous beurrer la raie aussi avec ses catastrophes en chaîne! Chez eux, quand ça ne mouille pas, ça englue; seraient pas un peu chochotes les acariens et acadianes?

La première marée noire en Louisiane a eu lieu entre 1729 et 1735. Tous les champs de coton avaient été touchés. Suite à ce drame écologique, les économistes de l’époque décidèrent de prendre le coton directement sur le mouton (*). Comme quoi, les instances Européennes n’ont pas été les premières à décréter des conneries.

esclavescoton.jpg

(marée noire en Louisiane au XVIII ème siècle - huile sur demake-up)

(franck 77)

[(*). Pour cette saillie drolatique, je tiens à remercier mon fiston qui l'avait sortie à l'âge de douze ans. Comme quoi les gênes, ce n'est pas de la branlette de pignouf.....]

Publié dans:déconno-news |on 4 mai, 2010 |13 Commentaires »

C’est le deux cent quatre vingt dix septième fafiot!

Dimanche 2 mai 2010

(de reviendre du cinoche)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Nous allons enrichir la rubrique « Une idée de sortie pour les ceusses et les ceuzes qui n’ont que ça à foutre »

Le ciel est d’un grand bleu en ce début de dimanche après-midi. Les bourgeons bourgeonnent, les  arbres arbonnent, les oiseaux oisonnent, bref, un après midi printanier qui fleure bon le lilas, le jardin retourné, Peter Pan et ça fait clochette, en pluche.

Nous nous sommes dits, Ginette, Philémon et moi-même,  pourquoi ne profiterions-nous pas de ce temps superbe pour aller au cinoche? Des esprits belliqueux à souhait et assoiffés de contradictions nous auraient pris pour des fous. Que nenni, je vous narre la suite.

Nous enfourchons donc la Jyva 4 et filons au cinoche.

A l’affiche, il y a , une fois de plus, un film d’animation amerloque en 3D. Ayant eu la chance d’avoir vu « Avatar », nous n’avions pas voulu renouveler l’expérience de voir une autre grosse merde, en 3D, qui plus est. Je pense que les amerloques ont l’habitude de sortir leurs conneries en 3D, pour qu’on puisse les voir de loin pour ne pas marcher dedans.

Il y a aussi, au programme, le dernier film d’Arcady, fleurant bon la semoule d’antan, la famille soudée et la dose de pègre syndicale. Ce doit être une resucée du « Grand Pardon », avec Patrick Bruel reprenant le costard de Roger Hanin qui n’avait pas son pareil pour faire ses po-po-po en défouraillant sur ses collègues de commerce.

Mais zieuter un film noir, alors qu’il fait si beau, ne nous dit rien.

Nous portons notre dé velu sur un film au nom bien français « Mammuth », avec des « monstres » du cinéma, Gérard Depardieu et Yolande Moreau. En pluche, il y a la participation d’Isabelle Adjani, et de Benoît Poelvoorde.

mammuthaffiche.jpg

Voici le synopsis du gourbi, repompé intégralement sur le site Allo Ciné :

Serge Pilardosse vient d’avoir 60 ans. Il travaille depuis l’âge de 16 ans, jamais au chômage, jamais malade. Mais l’heure de la retraite a sonné, et c’est la désillusion : il lui manque des points, certains employeurs ayant oublié de le déclarer ! Poussé par Catherine, sa femme, il enfourche sa vieille moto des années 70, une  » Mammuth  » qui lui vaut son surnom, et part à la recherche de ses bulletins de salaires. Durant son périple, il retrouve son passé et sa quête de documents administratifs devient bientôt accessoire.

Les ceusses et ceuzes qui ont eu la chance d’étudier le grec, avant la crise, savent qu’un périple, en général, est un voyage qui ne se fait que par voie maritime. Mais comme tous les journaleux spécialistes du cinoche ont scribouillé que le périple était effectué sur une moto, je me plie à la majorité.

Mais nous n’allons pas tergiverser sa tanique sur ce détail linguistique, et je m’en va vous livrer deux ou trois impressions sur le chef d’oeuvre de Gustave Kerven et Benoît Délepine.

Au début de la séance, si vous êtes porteurs de binocles, vous avez la fâcheuse tendance à essuyer vos carreaux tellement vous avez l’impression d’avoir les verres en peau de saucisson. Et bien en fait, c’est une habitude à prendre. En effet, comme le film est, les critiques sont unanimes, poétique, les auteurs ont eu le bon goût d’écluser leurs pelloches en tranche de jambon et deux ou trois morcifs de super 8 afin de toucher du doigt la texture de la métaphore filée qui consiste à être le plus près possible du héros, c’est à dire derrière son cul et sa tignasse grasse.

C’est un road movie à la française. C’est à dire que vous remplacez la Harley Davidson par une Sapétoku de contre bande, Jack Nicholson par Obélix, et la ligne droite américaine par un chemin vicinal sillonant la cambrousse de la Poitevine Charantolène.

Il y a deux ou trois moments sympatoches, moments qui sont curieusement regroupés dans la bande-annonce.

La presse a été unanime!

Exemples:

——————————————-

« La distribution est de haut vol, avec Isabelle Adjani qui fait quelques apparitions et Benoît Poelvoorde accroché à son discours de la méthode » ( Libération).

Le gazier de Libération a voulu montrer qu’il avait des lettres, et pas seulement dans sa boite.
De deux choses l’une, soit  il n’a pas compris pourquoi Adjani faisait des apparitions (je ne vais pas vous le dire car si on retire les huit grammes de l’intrigue, il ne restera plus que votre seau de pop corn (pour les cons qui vont bouffer au cinéma, cela va de soit)), soit il a voulu faire chercher sur oui-oui-merdia à ses lecteurs à scie dure ce qu’est le Discours de la Méthode, pour bien comprendre le rôle de Benoît Poelvoorde.

mammuthadjani.jpg

————————————————-

Mention spéciale pour Gérard Depardieu : il « se révèle comme ce qu’il n’a jamais cessé d’être : un immense acteur romantique, en mal d’amour et de tendresse » (Le Monde).

 

Effectivement, l’acteur est immense et d’un romantisme exacerbé.
Il écrit les plus belles pages du romantisme en traitant de con un charcutier traiteur de chez Leclerc, il fait preuve de tendresse en branlant son cousin du même âge qui fait de même pour le monstre, et atténue son mal d’amour en sautant sa nièce (enfin on suppute (aux bois?)).

 

——————————————————-

Quant à la poésie, elle divise : « Parfois triviale, parfois lyrique, parfois contemplative – comme dans la seconde partie de Mammuth » (L’Express)

Les journaleux actuels ont une sacré conception de la poésie! Voir de la poésie triviale, lyrique et parfois contemplative dans Mammuth est une véritable escroquerie.

mammuthmoreau.jpg

Bref, je m’en va tout de suite acheter une vieille caméra super 8 au vide grenier de Mézieux-en-Bourbay, je vais imprimer la pelloche au gras double en filmant un chien en train de chier, et je vais pondre un synopsis de ch’val en expliquant que l’acteur principal refoule son moi intérieur et recherche, en reniflant son étron, la poésie d’une vie postérieure qu’il risque d’avoir s’il rencontre un doberman deux fois plus haut que lui ,désireux de faire de la roue arrière.

En conclusion, en sortant du cinoche à 17heures32, nous avons bien profité, et encore mieux, du ciel bleu, des bourgeons qui bourgeonnent et des pigeons balconnant sur des balcons pigeonnant.

Je vous laisse un lien pour regarder la bande annonce de la daube (qui est, curieusement, imprimée sur une pelloche normale), tout est dedans!

Image de prévisualisation YouTube

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo


https://youtu.be/T3VpzIhCd_g

Vouloir en voir plus serait du gâchis, et vous ferait perdre bêtement 1h32.

Une dernière chose: Messieurs et mesdames les journaleux et leuses, laissez tranquille la poésie, elle ne vous a rien fait, elle…..

(franck 77)

En attendant le deux cent quatre vingt dix septième fafiot!

Samedi 1er mai 2010

(de sortir les clochettes)

Image de prévisualisation YouTube

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Je constate qu’il y a beaucoup de demande sur le muguet ce 1er mai, je ne sais pourquoi caisse. Toujours est-il que pour aider les enseignants, les chercheurs et  les étudiants, je leur remets, à dispo ce dossier complet sur la chose:

http://franck77.unblog.fr/2009/05/04/cest-le-cent-quatre-vingt-dix-huitieme-fafiot/

En attendant une nouvelle causerie:

- LE JEU DES 7 DIFFERENCES -

manif1ermai.jpg

(Un jour ouvrable en France)

manif1ermai.jpg

(Un 1er mai en France)

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique