Archive pour le 17 mai, 2010

C’est le trois cent deuxième fafiot!

Lundi 17 Mai 2010

(d’assassiner Mozart)

mozart.jpg

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Dans la grande série des chercheurs qui me trouvent, nous allons parler de QI et de musique.

Une étude, datant de vingt ans, faisait autorité, dans la mesure où elle avait démontré que l’écoute des oeuvres de Mozart développait le quotient intellectuel.

Elle a donc entrainé des investissements colossaux dans les crêches pour recevoir des orchestres symphoniques qui interprétaient la 4ème sonate pendant la sieste des petits d’hommes pour leur éviter de choper le virus de la connerie.

mozartamadeus.jpg

Seulement voilà, il s’est avéré que le groupe de chercheurs, qui a fait l’étude à l’époque, a adopté les mêmes techniques qu’aujourd’hui. C’est à dire que pour obtenir le budget, ils ont choisi Mozart au hasard, et ont pratiqué leurs expériences en utilisant leur électro-encéphalo-enculogramme sur une brochette de 36 étudiants seulement, ce qui, au point de vue statistique, donne largement de quoi se courber, voire de se gausser, bref on se courbe de Gauss, avec le recul, mais ce qui, sur le plan pécunier, leur assurait un salaire convenable par rapport à ce qu’ils glandaient.

En pluche, pour masquer leur filouterie, ils avaient spécifié que le morcif qui excitait le QI était la sonate pour deux pianos en ré majeur . Sous entendu que le concerto pour cor et orchestre en mi bémol majeur n’est valable que pour monter les blancs en neige.

mozartetqi.jpg

Donc, un groupe de chercheurs de l’université de Vienne a analysé les résultats de tests menés dans le cadre de quarante études portant sur 3.000 individus à travers le monde. L’avantage du zimbrec, c’est que, pour une fois, ce n’est pas avec notre fric.

Et bien figurez-vous que cette étude a démontré qu’écouter du Mozart, pour être moins con, ce n’est pas du bronze. Comme quoi, deux équipes de chercheurs, à vingt ans d’écart, se foutent bien de la gueule du monde, et s’engraissent bien en menant des études à la mord moi le noeud.

Ils auraient fait une étude sérieuse sur les ceusses et ceuzes qui écoutent Diam’s, 130 A, NTM, ou Orelsan, et auraient vu que le QI moyen se situait entre celui du flan au pruneau, et celui de la paire de tongs, la recherche ne s’en serait portée que mieux.

Je m’en va, de ce pas, demander un budget pharaonique au ministère de la recherche, afin de mener à bien mes études sur l’influence de l’écoute de la flûte enchantée chez les connards en short satiné tapeur de baballe  sur le choix de la couleur de leurs Porsches.

(franck 77)

 

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique