Archive pour le 3 juin, 2010

C’est le trois cent sixième fafiot!

Jeudi 3 Juin 2010

(de rendre hommage aux inventeurs)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Cela faisait longtemps que nous n’avions pas créée une rubrique.

Nous allons, de ce pas, et sans cul férir, inaugurer le zimbrec en balançant la soudure:

LES GRANDS INVENTEURS ET TEUSES ET LEURS INVENTIONS

JEAN JAURES, CHARLES DE GAULLE et GAMBETTA

Je pense que Jean Jaurès a plus fait pour l’habitat urbain que la grande Zoé pour la bite à Dudulle. En effet, Jean Jaurès a laissé sa trace dans la quasi totalité des communes, et son oeuvre est colossale. Même le plus paumé des patelins, dans le fin fond de la cambrousse française, dans laquelle la main de l’homme ne met que rarement les pieds, peut s’enorgueillir d’avoir un exemplaire de cet esprit inventif : une rue. Et oui, Jean Jaurès a inventé la rue qui porte son nom.

Jean Jaurès, homme de beaucoup d’humanité, a été bizarrement assassiné au café du Croissant, rue Montmartre, par un certain Raoul Villain, trois jours avant le début de la première guerre mondiale.

Je tiens à préciser que tous les Villain ne s’appellent pas Raoul et que tous les Raoul ne sont pas forcément vilains. J’ai connu d’ailleurs un Raoul qui avait peur dès que la mer commençait à monter, ce qui n’en faisait donc pas une graine d’assassin.

Certes, les journées n’ayant que deux bras, Jean Jaurès n’a pas débité des rues de taille ou d’importance égale, mais il a eu le mérite de bien sillonner notre beau pays, afin que chaque commune puisse profiter de son invention.

jeanjaures.jpg

(Jean Jaurès haranguant l’homme de la rue)

Fort de cet exemple , un contemporain de Jean Jaurès qui s’est inspiré de ses travaux, un certain Charles de Gaulle, qui était militaire dans le civil, a peaufiné la chose, et a remarqué qu’en plantant des arbres de chaque côté de la rue, cela avait de la gueule, et content de sa découverte, il l’a déposée à l’INPI sous le nom d’Avenue du Général de Gaulle, plutôt qu’Avenue Charles de Gaulle, vocable lui inspirant plus une invention aérienne dans un avenir plus lointain.

charlesdegaulle.jpg

(Charles de Gaulle surveillant l’avenue)

C’est en voyage Outre-manche que ce Charles de Gaulle, inventif au possible, mit au point, un 18 juin, une pelle, qui permettait de soulever non seulement les armées de terre, mais aussi  de mer et de l’air, le secret résidant dans le fait que cette pelle fut fabriquée dans un matériau très résistant.

Mais Jean Jaurès, et Charles de Gaulle se sont sûrement inspirés d’un certain Léon Gambetta, qui leur avait  créé un Boulevard, d’où l’expression!

boulevardgambetta.jpg

(Boulevard Gambetta – vue d’une montgolfière)

Voilà trois grands inventeurs qui sont restés dans la postérité avec beaucoup d’adresses.

Je pense que, dorénavant, vous vous promènerez dans toutes les rues, avenues ou boulevards en pensant à eux, même si vous n’avez pas l’âge de leurs artères.

(franck 77)

Publié dans:Les grands inventeurs et teuses |on 3 juin, 2010 |9 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique