Archive pour le 6 juillet, 2010

C’est le trois cent vingt deuxième fafiot!

Mardi 6 Juillet 2010

TOUR DE FRANCE 2010

 3ème étape: WANZES / PORTE DU HAINAUT

(d’être sur le haut du pavé)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Aujourd’hui, les français vont découvrir que le Tour de France a commencé, puisqu’il arrive seulement dans le pays.

Après les classiques Ardennaises, l’étape du jour a des faux airs d’une autre classique : Parix-Roubaix. En effet, des pavetons sont au programme. Voyons un peu la route :

carteetape3.jpg

Le profilounet :

profiletape3.gif

Le dernier kilomètre :

dernierkmetape3.gif

Ce n’est pas tout à fait l’enfer du nord, mais cette étape, les favoris la Redoute, alors qu’on passe loin de Roubaix.

Cette étape va nous permettre de parler du pavé du Nord. Il faut faire attention car il existe deux pavés du Nord, et il serait bon de faire le distinguo, les conséquences pouvant être terribles selon l’usage.

En effet, il y a le pavé du Nord à pâte pressée molle et le pavé du Nord un peu plus dur.

————————————————-

Le Pavé du Nord, aussi appelé galette de Morsled est un fromage apparenté à la vieille Mimolette. Pour les ceusses ou ceuzes qui n’ont pas connu la vieille Mimolette, cela n’est pas grave.
Récemment, sur une encyclopédie universelle qui relatait la vie et l’oeuvre de notre vieille amie Molette, il était précisé que sa période de dégustation optimale s’étale d’avril en septembre après un affinage de 12 à 18 mois, mais qu’elle est aussi excellente toute l’année. Cela vient peut-être du fait qu’il y a une incertitude de 6 mois sur le temps d’affinage, cette incertitude nous permettant de boulotter la vieille, aussi, d’octobre à mars.

pavedunord.jpg

Mais reviendons au pavé du Nord qui est un frometon à pâte pressée demi-cuite d’environ 4,5 kg et de forme parallélépipédique.
Il est fabriqué en Belgique à partir de lait exclusivement issus du Nord-Pas de Calais, rentré à l’âge de 4 semaines et affiné durant 3 mois minimum dans des caves naturelles à Roubaix.


Nous avons envoyé notre reporter Jean Branlepahune en filature à Roubaix pour affiner l’enquête sur le fromegi, mais notre gazier est revenu complètement cuit et a confirmé que la pâte était pressée puisqu’elle ne lui a pas laissé le temps de l’interviouver.

————————————————-

Et puis, il y a aussi le pavé du Nord à pâte très dure. A l’instar de son collègue laitier, ce pavé, aussi appelé paveton, est de forme parallélépipédique et le poids force le respect.
Sa dureté est apparentée à celle de la clé à molette.
Il peut se consommer toute l’année, soit sous des boyaux, plat qu’on appelle un Paris Roubaix (à ne pas confondre avec le Paris-Brest, qui est un gâteau plutôt rond et d’humeur beaucoup plus légère, ni avec  le Paris-Vintimille qui est plus long et qui ne part jamais à l’heure), ou soit dans la tronche, les gourmets s’appelant, dans ce cas là, des CRS.

La culture du paveton se fait sur les routes du Nord, et très rarement en plaine ou hors sol. Le fait d’être élevé en plein air lui donne cet aspect robuste avec des arêtes plus tranchantes que celles d’un éperlan.

Le bon utilisateur du paveton, mis à part le CRS qui le goûte par tous les bouts et à la va comme je te le reçois dans le cigare, doit toujours tenir la pavé par le haut, d’où l’expression : tenir le haut du pavé.

Je connais un gazier qui a tendance à le tenir par le bas, mais on ne peut pas lui en vouloir, il est belge:

pavedunordmerckx.jpg

J’en connais un autre qui confond les deux pavés (pâte dure et pressée), mais on ne peut pas lui en vouloir non plus, c’est un coureur :

pavecommerecompense.jpg

Certains exploitants de pavetons, vont jusqu’à vendre ce que l’on peut trouver aussi dessous. Cette idée pas Cohn, a permis à un étudiant d’origine germanique de ne pas se retrouver sur le sable après avoir séché les cours tout un printemps, et à profité de la plage et de la Mercèdes roulant au biéthanol et à l’algue verte.

On m’a souvent posé la question suivante:  »Mais franck77, il est t-y de quelle couleur le vrai paveton du Nord? ».

Pour répondre à cette interrogation,  il existe une  seule méthode, celle du caméléon. En effet, pour connaître la vraie couleur d’un caméléon, il faut le poser sur un autre caméléon puisque la particularité de la bestiole est de prendre le teint de son support. Et bien, pour le paveton du Nord, c’est la même chose, jugez vous-même :

pavedunord1.jpg

Pour la petite histoire, il y en a qui s’obstinent à vouloir battre le pavé pendant les heures de bureau, mais il s’y cassent souvent les dents.

—————————————————

Pour en revenir à l’étape du jour, on peut dire qu’elle conviendra aux habitués de Paris Roubaix comme un pavé dans la gueule d’un flic.

(franck 77)

—————————————

Classement de la troisième étape :

classementetape3.jpg

Classement général à l’issue de la troisième étape:

classementgeneraletape3.jpg

Paletots à l’issue de la troisième étape:

paletotsetape3.jpg

 

Publié dans:Tour de France 2010 |on 6 juillet, 2010 |12 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique