Archive pour le 8 juillet, 2010

C’est le trois cent vingt quatrième fafiot!

Jeudi 8 juillet 2010

TOUR DE FRANCE 2010

 5ème étape: EPERNAY / MONTARGIS

(d’être le régional de l’étape)

 

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Nous allons quitter Epernay, ville de Champagne, pour arriver à Montargis en traversant le sud de la Seine-et-Marne chère à mon coeur puisque si je m’appelle franck 77 ce n’est pas parce que j’habite le département des Deux Chèvres.

Le trajet du jour est ici :

carteetape5.gif

Le profilounet :

profiletape5.gif

Les derniers kilomètres:

profilkmsetape5.gif

(On peut constater, vue la platitude du tronçon, que si un gazier termine en danseuse sur son spad, c’est parce qu’il souffre d’hémorroïdes)

Vue la tronche de l’étape et de l’arrivée , il y aura une bagarre de ch’val pour la victoire finale entre Thor Hushovd, Mark Cavendish , Allessandro Petacchi et Robbie Mac Ewen

Comme le Tour de France passe à  peine à une bière de mon huître, je m’en irais donc jeter un oeil glauque en live sur le passage de la Grande Boucle. Au kilomètre 118, il y a mon trocson matinal qui me permet de m’enfiler un noir (en tout bien tout honneur) tout en ligotant Le Parigot.

Le trocson  pourra me servir de tribune iguane dans la mesure où le peleton tourne à angle droit pile poil dans le champ de vision du comptoir.

Ce matin , je suis allé réserver ma place en tribune présidentielle, c’est à dire entre la bouteille d’apéro, le fût de pression et le distributeur de caouètes.

J’ai pris deux ou trois clichetons pour vous situer la chose :

Le trocson d’observation :

trocsonetapetourdefrance.jpg
(J’avais gardé cette photo ancienne pour le con de la semaine, dans la mesure où le gazier qui a voulu acheter ses clopes sans déculter de la bagnole y a finalement renoncé et a garé son traîne con comme une merde sur le trottoir)

Le virolo devant le trocson, ce matin à 8heures :

axetrocsontourdefrance.jpg

 

Les horaires de stationnement gênant: 

horairesinterdictiontourdefrance.jpg

(5h45 d’interdiction de stationner pour 23 secondes de passage du peloton)

J’irai sous les coups de 13h53 pour aller saluer mon pote Cochonou, puis je trouverais bien des munitions sur place pour patienter jusqu’à 15h27, heure de passage prévue pour une moyenne de 43.739 km/h, afin de voir passer les coureurs jusqu’a 15h28, car le virolo va ralentir les fous furieux.

Ensuite, je règlerais mes consommations (ils font carte bleue) et je reviendrais vous raconter l’aventure sur ce fafiot ici présent. L’est -y pas belle la vie?

Je vous dis donc à tout à l’heure pour les impressions de course….

————————————————————————————————–

Bon, je suis reviendu de l’étape.

Je suis arrivé à mon point stratégique décrit ce matin à deux heures moins le Ricard. Tout de suite arrivé, j’ai commandé au patron un  jaune bien tassé avec un glaçon de rivière (je suis pour le développement du râbe).

La téloche était allumée, c’est quand l’épisode de Derrick a commencé que le tavernier s’est rendu compte qu’il s’était gourré de chaîne.

Jean Claude (le patron s’appelle jean Claude) a rétabli le tir à coup de zapette. Le direct du tour n’était pas encore lancé.

Le temps de ces réglages techniques, je me tourne vers mon godet, le verre était vide! La vache, soit mon verre est poreux soit ma soif est sérieuse.

La caravane publicitaire n’était pas encore passé. je commande à Jean Claude un autre godet à emporter, juste histoire de voir si les spectateurs étaient nombreux à attendre.

Le soleil tapait dur. Le peuple s’installait gentiment pendant que l’évaporation naturelle vidait mon verre.

Je me décide de retourner dans le trocson pour zieuter à la téloche où ils en étaient dans l’étape. Ils étaient à la bourre d’un quart d’heure sur le temps le plus lent. les gaziers passeront vers quatre plombes.

Bon, faut pas se laisser abattre: je demande à  Jean Claude de rhabiller le gamin. Comme je suis bon client, il me dit, tiens Franck je vais te préparer une assiétée de gâteaux à apéro. Quand tout à cul on entend des klaxons d’enfer, je mets ma tronche dehors et je vois ça :

tourdefrance2010gateauxapero.jpg

tourdefrance2010gateauxapero2.jpg

J’me dis,   le Jean Claude, il a un fournisseur efficace!

Je reviens au comptoir, pof la marchandise était déja livrée! C’est sympatoche les petits gâteaux à apéro, mais un peu salés. Bref, ça donne soif.

Je fais signe à Jean Claude que j’avais pied, dans la foulée il refait le niveau avec le glaçon assorti.

Ça refait un baroufe du diable dehors. Je me lève. Enfin j’essaye de me lever, et je vois mon pageot :

tourdefrance2010plumard.jpg

Heu, j’ai ressenti comme un coup de pompe. j’meuh dis Flanck, j’te sens un pneu fatnigué. Remnets toi un cnoup à l’ombre chez Zean Chnaude.

« Hé Jean Chnaude, tu n’oreilles pas un tluc de consisntenant à grignotner gendre noeuf durme? » M’a répondnu   coui.  » Jnuis en cale sèche, verse m’nen un jaune navec deux glassecons »

Je plan l’air et je vois passer ça :

tourdefrance2010poule.jpg

Tniens, j’va gnignoté mon noeuf, ça va me r’mette sur nérail.

Lneu temps d’épluchmer la coqrille, j’ me suis repnis un pntit jaune. Merdi Zean Pnaude. Passe mnoi la bouée, j’vais changné le poisnon d’eau, j’nai une envnie de picher qui mneu prend à la gorge. Cha fait du bien de délestner.

Je rechnor un pneu et j’vois :

tourdefrance2010boueecanard.jpg

Là Flanche, tu nes à deux dnoigts du délit au rhum très mince.

Zean Craude. J’anrrête l’aperno. Cerne moine un demi s’tieu plait. Jeune le dessenend d’un trait, je rezieute un coup dehors.

tourdefrance2010clbard.jpg

Pfffftttt, n’ont pas mnis la cheinture à leur cnébards ces navets. La vache, le thermnomètre est monté à deux bières.

zean Cmaude, file moi un baron ça m’énivetera les zannées retour.

tourdefrance2010cochonoubreack.jpg

Merdum, Fronque, une deux pnattes breack, ça n’exmite pnas!. Faut que jnarrêtes la biérouze. Tiens Jrean Psaumes, j’voudrais un tnuc plus légner genre panach

tourdefrance2010panache.jpg

J’nai fais une siestne dans ma Jyvna 4 jusqn’au passenage du Four de Transe.

C’est frais et dispo que j’ai pris un clicheton des trois échappés du jour :

tourdefrance2010echappes.jpg

Suivis par le peloton 3’50″ Plutarque :

tourdefrance2010peloton1.jpg

tourdefrance2010peloton2.jpg

Moi, jne vous le dnis : le grog d’la déconnibulbe, ch’est pas comne un nétier ou c’est pas mur! hein Zean Craude?

(franck 77)

———————————————————————————

Classement de la cinquième étape :

classementetape5.jpg

Classement général à l’issue de la cinquième étape:

classementgeneraletape5.jpg

Paletots à l’issue de la cinquième étape:

paletotsetape5.jpg

Publié dans:Tour de France 2010 |on 8 juillet, 2010 |12 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique