C’est le trois cent soixante quatrième fafiot!

Dimanche 19 Décembre 2010

(de causer de la vie du génial Adémar Oscar de Tours ce dont au sujet duquel l’épisode 2)


(Les cowboys fringants – Droit devant)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

J’ai reçu un courrier phénoménal me réclamant la suite du récit de la vie de notre héros, alors que la poste est fermée, c’est vous dire le succès de la chose!

——————————————————————————

Adémar Oscar de Tours: sa vie, son oeuvre.

(épisode 2)

googleademaroscardetours.jpg

—————————————————————-

(Résumé du 1er épisode :

Le petit Adémar Oscar de Tours a démarré au quart de tour)

lien épisode 1 : EPISODE 1

————————————————————-

(…)

Il avait en tête l’idée d’une unité de mesure universelle qui pourrait aussi bien quantifier le contenant et le contenu, le liquide et le solide, le fumeux et le gazeux, et qu’un appareil unique pourrait aussi bien mesurer le volume d’un trou dans sa profondeur que le litrage d’un hectomètre de gaz inodore dans sa plus grande largeur.

Cette unité de mesure permettrait ainsi de chronométrer une distance en prenant la température d’une quantité de mouvement et de calibrer une force d’inertie dans un verre doseur afin de la convertir en un volume facilement intégrable aussi bien sur l’échelle de Beaufort que dans une table de logarithme népérien pour attendre.

Afin de poser une base solide pour élaborer sa théorie de mesure universelle, il s’empressa de couler une chape horizontale en pente dont l’inclinaison nulle permettrait d’enquiller une vitesse stagnante dans un immobilisme neutre à température constante.

 

copiedeplanvachementincline.jpg

Certes, l’équilibre de cette base était précaire, mais elle serait, à tout jamais, le fondement d’une grande trouvaille scientifique qui allait prendre son envol dès qu’elle aurait pris la décision de décoller.

Vint ensuite l’élaboration d’un modèle mathématique qui permettrait de construire une numération volumétrique ayant la capacité de mesurer dans le temps une température pouvant supporter la distance.

Le problème, ardu au premier abord, l’était aussi au second.

Mais Adémar n’était pas facile à déstabiliser, il s’attela à la tâche dès qu’il fut inspiré.

L’élaboration de ce modèle ne pouvait se passer d’un minimum de matériel qu’Adémar dut fabriquer lui-même tant le domaine de sa recherche fut innovant.

Il se construisit, dans un matériau alliant le bronze polissé, la toile de jute polymérisée et de la peau de roulement à billes, un compteur mesureur à incandescence multiple et débiteur multifilaire à incrémentation dichotomique et balancier quadra-polaire.

instrumentmesure.jpg

Certes le premier test ne fut pas à la hauteur de ses espérances.
Il n’a pu mesurer que la distance qu’il lui restait à parcourir avant d’avoir des résultats prometteurs.

.
Après cette première expérience de construction de son matos pour appréhender la substance moëlleneuse de sa découverte Nobelisable, Adémar pris sa tête à deux mains et sa cousine en lev… enfin bref.
.
Il décida qu’il fallait investir toute son énergie dans cette recherche fondamentale qui risquait de changer la face du monde…

Le probloque, simpliste à la base, demeurait tout de même insoluble.

Créer une unité de mesure universelle qui était capable de compter une distance, une durée, un volume, une température, un taux de gamma GT et tout autre machin mesurable dans le temps et dans l’espace en même temps semblait être aussi insoluble que la quadrature du cercle ou de comprendre les raisons de succès d’une « artiste » telle que Diam’s…

(fin du deuxième épisode)

©franck.pr77

Publié dans : Les grands inventeurs et teuses |le 19 décembre, 2010 |3 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

3 Commentaires Commenter.

  1. le 20 décembre, 2010 à 10:05 Biquette écrit:

    Waou! c’est beau comme un compte de noël. Dis FRANCK, si on est sage tu nous racontes la suite pour la veillée de noël.

    Répondre

  2. le 20 décembre, 2010 à 10:18 franck77 écrit:

    Salut Biquette.
    .
    Tu trouves que j’ai des talents de compteur?
    .
    Sinon, aujourd’hui, je n’ai pas pu aller sur mon chantier parce que c’est le boxif et ça m’énerve.
    .
    Donc, ce midi il y aura un fafiot d’humeur, on reprendra la vie d’Adémar mercredi…

    Répondre

  3. le 20 décembre, 2010 à 10:59 Pineau écrit:

    Salut tout le monde,

    Il est bien gentil Adémar Oscar de Tour, mais comment fait-il pour sortir de son garage à la rampe pentue recouverte de neige gelue et de verglas glissu? A mon avis, il l’a dans le…

    Répondre

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique