Archive pour le 20 décembre, 2010

C’est le trois cent soixante cinquième fafiot!

Lundi 20 Décembre 2010

(de se dire que vivement demain que ce soit l’hiver)


(Julien Clerc – Le patineur)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Boudiou de bordel de gnou de merdhe à chat! Pourtant, hier, j’avais lu mon horoscope sur Sacoches-magazine, ce dont au sujet de laquelle la journée d’aujourd’hui :

Perso, je suis Gémeau ascendant Gémeau. Ça explique peut-être pourquoi j’écris des conneries comme quatre.

Le lit bêlé de mon horoscope avait cette tronche là dans le baveux :

Amour : le Bélier rentre dans le Gémeau, mais ne vous laissez pas faire

Argent : Théophile Moitonpèze, du Crédit Arboricole ne viendra pas vous baver sur les rouleaux demain car la banque est fermée le lundi.

Humeur : Envie de taper sur la tronche à tout le monde et de se défouler sur un fafiot en mi-journée.

Taf : vous pourrez vous brosser pour rouler demain

Ford : Tonus

La journée sera pénible, il faudra s’y mettre, voire 6 mètres cinquante.

 

Et bien, figurez vous qu’en chargeant ma Jyva 4 sous la tempête de neige à 5 plombes et demie du mat, je ne pensais pas que l’intendance n’allait pas suivre sur les deux ou trois axes vitaux qui font que l’économie du pays puisse tourner pendant que les grévistes de l’automne sont partis en vacances en oubliant les raisons pour lesquelles ils gueulaient comme des ânes.

Seulement, voilà le hic. Comme tous les vacanciers ont mis les adjas ce viquinde, dégager quelques dizaines de bornes stratégiques pour que des nez de boeufs aillent au taf, ça ne fait pas sérieux.

Résultat des courses, tant que je roulais sur 5 centimètres de poudreuse sur ma petite route de campagne, j’étais sûr d’être à l’heure sur mon chantier. C’est quand je suis arrivé sur un grand axe d’ Île de France que ça s’est gâté. Je ne voudrais pas Paul et Mickey, mais quand même!

Bon, je ne vais pas aller plus loin, sinon on va me taxer de grognonerie notoire, alors que je suis un être charmant et foncièrement pas le dernier pour la déconne.

C’est la mort dans l’âme, comme dirait Jean Claude Camus venant sur scène pour annuler un concert de l’idole des jeunes parce qu’il pleut à pierre fendre, que je suis reviendu à mon burlingue.

Mais tout de même, je n’ai pas vu un seul blindé pour « dégager » la route ce matin. C’est sûrement pour ça que c’était encore le foutoir, alors que rien ne vaut un bon AMX30 pour évacuer les gaziers qui patinent comme des cons :

Image de prévisualisation YouTube
(Dégagement d’un naufragé de la route qui était dans un con-gère jusqu’aux oreilles)

Il faudrait un pneu que le commandement des troupes  françaises de la métropole s’inspire de l’efficacité de leurs collègues en mission en Côte d’Ivoire.

En effet, il n’y a plus un pète de neige à Yamoussoukro et Abidjan, et les gens se payent le luxe de se balader en calebard! (voir notre document)

blindfrancaiscotedivoire.jpg

(franck 77) 

Bon, pour détendre l’atmosphère, je vous propose d’écouter Père Pineau (le Père Castor de déconnoland) qui va vous narrer un conte de Noël de son crû :

——————————————————

Petit conte de Noël du Père Pineau

Je vais vous narrer un conte de saison basé sur une histoire vraie romancée à 150%. Tout personnage évoqué n’a strictement rien à voir avec la réalité. Si donc tel ou tel se reconnaît, il doit immédiatement cesser de consommer du tilleul-menthe, ou bien il doit se constituer prisonnier auprès de sa déchetterie de quartier.

Cétait l’aut’jour. Il devait être 20 heures 45, ou peut-être 21 heures moins le ricard. j’habitais mon pique à seau six troènes depuis quatre heures, bloqué que j’étais sur la nationale 118 entre Ville-La-Couille-Blette et Ducon-Cil-Yabulle. La neige, gelée et imprévue en ces périodes estivales avait stoppé ma progression, mais surtout le 35 tonnes qui s’est mis en vrac devant moi alors qu’il n’avait pas la permission de rouler, ne facilitait pas la tâche.

gif2.gif

Fort de mon inactivité, je pris une décision dangereuse, j’en conviens, mais vitale: Ma mission était de récupérer mon arrière-arrière petit fils à la crèche laïque,  gratuite et obligatoire de Fouzydonc-Unboncoult à deux bières de là. J’enfourche donc mon téléphone portable pour prévenir l’établissement que j’aurai 4 jours de retard et qu’il fallait mettre le petit au congélo en attendant mon arrivée. Je suis tombé sur un serveur vocal d’une plateforme au Soudan et après avoir pianoté pendant une bonne demi-heure, on m’a passé la patronne de la crèche qui m’explique que l’horaire syndical est largement dépassé et qu’elle entend bien se mettre en grève illimitée. J’abandonne illico l’idée de récupérer le chiarre avant d’obtenir le feu vert de Nanard T’es Beau.

gif1.gif

Tutaku, on frappe à l’huître complètement givré de mon pique à seau et je devine un individu tout bleu sorti direct du film « Avatar chez les schtroumpfs ». Il me colle 135 neuros parce que je téléphone au volant, 135 neuros parce que depuis 4 heures, j’ai retiré la ceinture, 135 neuros parce que je suis garé au milieu de la route, et 135 neuros parce que je l’ai invité à aller s’enfiler un grog avec ses trois collègues qui l’attendent au commissariat pour la belote.

Quand on pense qu’on peut conduire une voiture avec palmes, masque et tuba, ou avec un scaphandre autonome, ou encore dans un sac à patates, à condition de ne pas commettre les infractions sus-citées, je pense qu’il y a de quoi se les bouffer.

J’aime pas les sports d’hiver sur la 118!

(Pineau)

Publié dans:déconno-news |on 20 décembre, 2010 |12 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique