Archive pour février, 2011

C’est le trois cent soixante quinzième fafiot!

Vendredi 25 Février 2011

(de sauvegarder les spécimens en voie de disparition)


(Patrick Bruel – Au café des délices)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Depuis quelques jours, je me morfondais, je m’amenuisais, je dépérissais, je glaucomais, je déchantais comme si l’espoir que j’avais en l’homme me semblait vain et impossible.

Quelle société de merde, me disais-je. Non seulement on nous inonde de merdes chinoises qui sont garanties un an mais qui  sont baisées au bout de trois heures sans espoir de retrouver le fabricant, Jean-Pierre Koffe nous explique qu’on peut bouffer comme des sultans à pas cher en cuisinant du homard de chez Lidl sans craindre de chier partout, dans le meilleur des cas , Rama Yade n’arrête pas de claironner en répétant « je vous l’avais bien dit que j’étais noire », La Druke recommence à nous les briser menus en imposant une resucée de Champs-Elysées, Roumanoff nous impose sa tronche sur toutes les chaînes depuis trois ans pour fêter ses 20 ans de carrière…

Bref, tout barre en couille, et vl’a t’y pas maintenant que les dictateurs sont devenus des lopettes! Vous avez déjà vu, vous, un dictateur qui met la adjas en oubliant son flouze tout ça parce qu’il a entendu des z’y-vateries dans la rue? Vous avez déjà vu un dictateur qui se casse de son trône parce qu’il a chopé la migraine? Moi, je vous le demande : « Mais qui sauvera le genre humain? »

En effet, voir des dictateurs dans l’âme devenus aussi faibles, aussi nuls,  insignifiants à cause de quelques gueulards dans la rue accompagnés, pour la plupart, de leurs bourgeoises voilées et qui aspirent à vivre dans une société meilleure alors qu’il y a des flopées de touristes venus du monde entier pour  se faire griller le fion dans des cinq étoiles à deux bières de la plage d’Hammamet, ou dans des clubs Merde pour se choper les pires amibes de Kheops, et bien tout cela, ça m’a chagriné, non pas de Cyrano, mais plutôt véritablement.

tunisiehammamethotelsituation.jpg
(Hammamet pendant la dictature)

tunisiem279685.jpg
(Hammamet après la dictature)

On ne peut plus faire confiance à la main de fer de nos dictateurs!

Peut-être que Kadhafi défendra l’honneur, et qu’il saura réparer cet affront en balançant des bombes sur ces pedzouilles et en coiffant au lance-flammes les gaziers qui veulent discréditer leur chef à la face du monde. C’est vrai quoi, merde! Si même les dictateurs sont devenus périssables, où va-t-on?

kadhafi.jpg
(Un fou de tripes au lit)

Je n’ose même plus retourner au Chili ou en Argentine de peur de voir ces beaux pays, bien tenus à une époque,  hélas, révolue, souillés par des touristes en short à fleurs qui ne sont la haut que pour poser avec Maradona au milieu d’un stade même plus surveillé, ou aller à Santiago vérifier si il y a Hugues au frais, Hissez haut!

Le dictateur va devenir la baleine blanche du genre humain. (Putain, je la note celle-ci tellement elle m’émeut).

C’est pour cela, étant donné la gravité du risque que l’on court de voir une race disparaître , que je créé, sans cul férir, l’A.S.D.M.

Vous allez me dire, c’est bien gentil franck77, nous sommes sur le cul de te voir lancer dans une oeuvre, toi qui n’aime pas les gens en général et qui n’aime personne en particulier, mais que veut dire les initiales dans A.S.D.M?

Et bien, si vous m’aviez laissé un peu de temps après ma déclaration et que ne m’auriez pas coupé la parole pour balancer une question à la con, vous le sauriez déjà bande de déconnorectoversi assoiffés autant de vin chaud que de connaissances.

L’ A.S.D.M. est tout simplement l’ Association de Sauvegarde du Dictateur Monégasque.

Et oui, et je pense que le combat risque d’être âpre, et que c’est en voyant Monté-Carlo que j’ai senti monter le danger qui menace sournoisement cette dictature, qu’il faut immédiatement conserver dans son écrin afin de préserver l’espèce.

Des gaziers aimant semer le doute me rétorqueraient: «  Mais dis donc face de raie, Monaco n’est pas une dictature! »

Et bien là, je me courbe, je me gausse, que dis-je encore, je me courbe de Gauss!

Les journaleux nous rebattent les orteils en disant que l’on reconnaît un dictateur à cause qu’il a tendance à s’incruster sur le trône tel un  mecton qui a chopé la courante sous prétexte qu’il a serré une main pleine de merde.

Et bien si on sait qu’Albert II, fils de Rainier III est issu de la dynastie des Grimaldi qui règnent sur le caillou depuis 1297, moi je vous le dis, le canard ressemble plus à un dictateur qu’à une moule de bout chaud!

D’ailleurs, le pater qui a rainié pendant des lustres et des lampadaires avait une bourgeoise qui lui avait mis la main au colbac en décrétant qu’il n’y aurait pas de printemps pour Marny. Dans cette descendance, on trouve un danger public propulsée princesse qui déclenche des ouragans rien qu’en ouvrant son clapet de scie circulaire, ce qui, au niveau des supplices, se situe entre l’écartèlement et le pal.

Et le vieux, une fois qu’il a dépoté son chrysanthème, pensez vous que des élections ont été organisées? Mes genoux! Le fiston a repris les rênes sans passer par les urnes, fiston qui profitait de fourrer à droite et à gauche pour ne pas se cailler les meules quand il rentrait dans Bob pour lui faire son coup de la glisse Olympique.

princealbertiidemonaco.jpg
(Le grand Albert de Monacson)

Et ce petit monarque vicieux continue de gouverner son placard avec une main de fer en interdisant formellement à ses ouailles de payer des impôts, ce qui est insoutenable pour ses sujets qui meurent étouffés sous leurs monceaux de biftons.

Moi je vous le dis comme j’vous cause et ce n’est pas être oiseau de mauvaise ordure que de prédire que d’ici peu, avant que ça me reprenne, les Monégasquons vont suivre l’exemple de ces peuples opprimés par un dictateur. Et c’est pour sauvegarder un des derniers spécimens de cette espèce que je crée l’A.S.D.M.

Ne t’inquiète pas Bébert, je suis là pour te défendre. S’il faut donner sa vie pour défendre ton trône, je suis prêt à fonder une troupe de croupiers à Menton pour venir défendre tes intérêts ou bien, à  fonder une troupe de croupions à monter pour assurer tes arrières.

Accroche toi à ton rocher Bébert, et le premier qui viendra te baver sur les rouleaux pour discutailler sur ta légitimité, l’association mettra à ta disposition un ring sur lequel tu pourras, en public, lapider le manant en lui balançant des lingots.

Et tant que tu conserveras le Grand prix de formule 1, ça fera mal au cul à l’émir du Bahrein qui essaye de faire les gros yeux à ses bédouins pour leur rappeler qui est Raoul.

Les ceusses et ceuzes qui veulent nous préter main forte pour sauver les derniers dictateurs, peuvent rejoindre nos rangs en contactant l’Abbé Bissi qui leur filera leur code en même temps que son coup de goupillon farceur.

Con s’le dise!

(franck77)

Publié dans:déconno-news |on 25 février, 2011 |16 Commentaires »

C’est le trois cent soixante quatorzième fafiot!

Samedi 19 Février 2011

(de causer des fous, chantant ou pas)


(Charles Trenet – La route enchantée)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Savez-vous bande de déconnophages à poils durs que vous avez eu un bol incroyable de tomber sur ce blogounet que le monde entier blogosphérique nous envie car, ne nous voilons pas la face, comme disait Fatima qui voulait montrer son rouge à lèvres arachide (c’est la couleur de son rouge à lèvre et non pas son pote à turban), mais à Déconnoland, de temps en temps, on sait se poiler et on fait tout pour titiller le cortex Avery.

larouteenchantee.jpg

Je ne suis pas là pour critiquer des petits camarades , mais sur unblog comme chez tous les autres hébergeurs de blogounets, vous avez des créations qui vous donnent envie de chanter « C’est ma prière » en suivant Mike Brant par la fenêtre.

En effet, hier, je suis tombé sur un ou deux blogounets qui m’ont donné la chair de moule.

Par exemple, il y a une gazière qui a affiché sur sa page d’accueil une photo, sûrement  de sa coloscopie, qu’elle a rendue plus saignante avec un logicos de retouche photo, et elle se présente comme jeune poètesse suicidaire, rien que ça!

ça commence par :

« Je m’apele Polette et j’veu crevé
Mes salaud de parents m’on fait naître
Rien ke de respiré sa meuh fé chié
Jé envi de passé par la fenètre

Mais jé décidé avant de me lancé
De  préviendre l’univers en créant un blogue
Pour vou rimé mes idés de déprimé
Et vous dire mon moua du fond des gogues »

Après, il y en a qui, une fois qu’ils ont écrit leur testament ou  leurs intentions funestes, vont sur les forums pour lancer le fameux appel au secours.

Titre du Forum : OS COURT JEAN NEZ MARRE JE VE CREVé

Polette 22h02.45:
« Os court, l’homme est un loup pour l’homme, je veux crevé, kelk’un peut m’aidé? »

Polette 22h03.58:
« MERDE Y A PERSONNE? »

Polette 22h28.12 :
« Vous n’ète k’une bande de salos, toul monde me laisse crevé »

Dezobi12 23h12.25:
« Déjà on dit bonjour, et en plus, écrire en MAJUSCULES ça veut dire gueuler comme un âne. »

Polette 23h14.36:
« Bonjour tout le monde. Té mes chants avec moi, tu veus ma peau Dezobi? »

Titietgrosminet 23h25.04:
« Bonjour Polette et Dezobi, ça boume?
Ne te laisse pas abattre Polette, moi aussi j’ai voulu arrêter de vivre, je pensais que j’étais une sous merde. mais quand je regardais autour de moi, toutes ces têtes de furoncles qui avaient l’air d’être heureux, ça m’a refoutu la patate. Je me suis inscrit à un club de peinture sur potiron, et j’ai relu tout Le Clezio. Quand j’ai vu qu’il a eu le prix Nobel de littérature avec ce qu’il a pondu, j’ai compris qu’il ne fallait jamais se sous évaluer, preuve en est que j’ai inauguré la semaine dernière ma première exposition de mes étrons moulés à l’ancienne présentés sur table à coussin d’air pour faire un spectacle vivant. »

Polette23h28.06:
« Bonjour Placidetmuzo.
Je suis superkontente que tu mé répondu. Moi, je peux pas faire d’expo, je ne sais mème pas chié dur. Sinon, tes euvres sur la table qui bouge, ça risque de tomber par terre? »

Titietgrosminet 23h42.07:
« Je suis content que ce que je te raconte te remonte le moral Polette.
Sinon, pour ta question fort judicieuse, la réponse est non, car la matière fait cale.

franck77 00h00.56 :
« Salut la foule en délire!
Merdum, hier à cette heure ci on est déjà demain!
C’est qui qu’a laissé la fenêtre ouverte? »

Polette 00h10.35
« Bonjour franck77, je suis déprimé à un point que je ve en finir. Tu peu m’aidé?

franck77 00h24.12
« Salut Polette, pourquoi, tu ne connais personne pour te pousser?

Mosquito Bandalèze 00h25.45
« franck77, t’es un gros Khon. Tu vois pas que Polette souffre? »

franck 77 00h41.48
« Salut Mosquito, tu bandes aux néons aussi?
Un peu d’humour ne peut pas faire de mal. Justement, je cherchais un moyen d’abréger sa souffrance »

Administrateur 00h57.02
« Ce forum n’a rien à faire dans le Support Technique, il est déplacé dans  Forum Général« 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

C'est le trois cent soixante quatorzième fafiot! dans déconno-news sautlastiqueviaduc

Comme vous pouvez le constater, l’humour n’est pas reconnu dans la thérapie anti-suicidaire. Mosquito m’a ensuite expliqué que je n’avais rien à faire sur unblog, qu’il était interdit de rire surtout de tout et que je devais cacher ma joie de vivre parce que je ne peux pas comprendre la souffrance des autres et que nianiania..

Qu’est-ce qu’il croit le Mosquito de mes deux? Que je ne souffre pas moi-même? Que la souffrance doit interdire de rire de tout et surtout de soi même? Que j’essaye de faire de l’humour parce que je suis sûrement beau, riche, intelligent, et en bonne santé? Et bien qu’il se rassure le Bandalèze, je ne suis conforme qu’à un seul des critères précités!

En tout cas, la prochaine fois que je croiserais  un manchot qui voudra se balancer par la fenêtre, et bien je ne lui tendrais pas la main, non mais!

Moi je vous le dis, l’âme humaine est, comme les voies du Seigneur ou Jeanne Moreau, impénétrable.

Pour terminer sur une note de gaieté et de poésie, et pour commémorationner le dixième anniversaire de la mort d’un vrai poète, j’m'en va vous faire écouter une superbe chanson du Grand Charles Trenet: « Je chante ».


(Charles Trenet – Je chante)

charlestrenetlefouchantant.jpg

C’est, pour moi,  la plus belle chanson du répertoire français se terminant par un suicide.

Alors les déprimé(e) de tout poil qui veulent communiquer leur mal profond, taillez vos crayons et lissez vos plumes. Si vous envoyez le bois sur vos blogounets comme  dans ce texte de Charles Trenet , peut-être que vous reviendrez à la vie et que vous comprendrez que la souffrance n’est qu’une composante mal répartie de l’existence humaine.

(franck 77)

Publié dans:déconno-news |on 19 février, 2011 |21 Commentaires »

C’est le trois cent soixante treizième fafiot!

Samedi 12 Février 2011

(de ne rien respecter, et de me moucher dans les poils)


(Juliette – Les yeux d’or)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Jusqu’à maintenant, je me suis retenu, mais aujourd’hui, trop c’est trop, la goutte d’eau a fait déborder l’ours et j’ai décidé de ne rien respecter!

La liberté de la presse, en France, consiste, semble-t-il, à sortir quinze conneries à la minute en toute impunité. Vous qui arrivez à bouffer en regardant un journal télévisé, ou bien êtes capables de ligoter un baveux allant du Figaro au Parigot en passant par le Connard enchaîné sans avoir envie de vous torcher le prose avec, ou bien qui supportez les baveux radiophoniques sans avoir envie de lancer des coups de lattes dans le poste à galènes, et bien c’est que vous concurrencez le beignet au niveau du QI ou que vous devez faire partis des ceusses et ceuzes qui cassent la tronche à leur forfait pour voter à « graine de tares ».

Hier, j’ai voulu zieuter le baveux télévisé sur la Une. Je pensais tomber sur le beau Rose-and-maque, mais manque de bol, je me suis retrouvé nez à nez avec la bégayeuse exhibant ses cordes vocales tout en braillant des « euh » tous les dix mots.

chazal.jpg

Elle avait, en invité, Laurent Fabius, qui en commentant la chute du mou Barak (Obama?) a déclaré, en substance, qu’il était content que ce renversement de pouvoir n’ait pas eu lieu dans un bain de sang, ce qui aurait pu contaminer toute la région. Effectivement, on comprend mieux qu’il soit invité en tant qu’expert.

fabius.jpg
(Laurent Fabius – député Méridol)

Après 128 « euh » de la blondasse à cou de poule, j’ai changé de cheyenne et je me suis dirigé sur le Kent de la dégoiserie, le Bellâtre dans sa Housse qui remplace le play-mobile qui, soit dit en passant, est grassement payé pour gratter seulement 4 jours par semaine.

laurentdelahousse.jpg
(Laurent sorti de la housse chaque viquinde)

Figurez-vous qu’il causait de l’affaire « Matthias Schepp », les bas morcifs de Laétitia étant devenus périmés pour maintenir en haleine la populace qui se repaît de sexe et de sang en boullotant ses ravioloches « marque repère » remboursés en points fidélité par Edouard Leclerc, le seul gazier, avec Jean Pierre Koffe, qui est capable de dire dans le micro qu’il ne se fout pas de la gueule de ses clients en filant de la bouffe, de merde certes, mais pas chère, et en niant que les marges arrières sont investies dans les tableaux de maître qui ornent son 350 mètres carrés dans un quartier huppé de Paname.

Ou en étais-je? Ah oui, l’affaire « Matthias Schepp ». C’est le gazier (Suisse?) qui a eu la chance de ne pas tomber sur une grève des ferries corses et qui  a perdu ses jumelles en montagne avant d’aller se jeter sous un train chez les Ritals.

A la première question: « Pourquoi est-il allé en Italie? », la réponse est d’une simplicité biblique: pour se jeter sous un train , il vaut mieux aller chez les macaronis qu’à la Gare Saint-Lazare (Lève toi et marche?). En effet, si un train roulait hors périodes scolaires en France, ça se saurait!

Moi, perso, les journaleux qui essayent de nous faire pleurer  en montant en épingle une affaire sordide parmi tant d’autres, ça me donne envie de les coiffer avec un lance flammes.

Ce sont les premiers à défendre la liberté de la presse mais ils n’hésitent pas à sortir les clichetons de la vie courante et des albums de familles.

En gros, l’affaire Schepp est une suite merdeuse d’un divorce qui a eu lieu entre gros richards, ce qui m’émeut à un point, vous ne pouvez pas savoir!

Alors le bellâtre nous bave que le gazier a pris 7000 euros à un distributeur de Marseille et qu’il a même la photo :

leperedesjumellessuisses.jpg
(Ne jamais composer son code devant les télé-spectateurs de France 2)

Il commente le clicheton en précisant que « Le père des jumelles a tiré 14 talbins de 500 raides ». Déjà, je lui ferais remarquer qu’on ne dit pas « le père des jumelles » mais « la paire de jumelles » et qu’un gazier qui est capable de tirer autant d’oseille d’un distributeur sans que l’engin ne lui crache à la tronche avec un son de corne de brume est bien signe que la famille a dû faire des affaires douteuses, dans la grande distribution, par exemple.

Ensuite, pour faire pleurer dans les chaudières, on nous exhibe un Polaroïd des « années bonheur » de la portée:

lapairedejumelles.jpg
(La paire de jumelles suisses -  crédit photo Zeiss-Leica)

Je ne voudrais pas être pris pour le grognon de service, mais nous affirmer que ces jumelles sont suisses ne fera pas une bonne pub pour Leica.

Puis, Kent nous prévient qu’on va se rencarder auprès de l’envoyé spécial en Corse,  le ceusse qui a couvert récemment le scoop de la plaque de verglas Porte de Bagnolet

nicolabertrand.jpg

Nicolas Bertrand intervient, en nous confirmant que « toutes » les gendarmeries de Corse se concentrent sur « tous « les grands axes entre Bastia et Propriano.

bastiapropriano.jpg

Il est vrai que le réseau routier est dense en Corse, mais je pense qu’il est ému (vrini?) par la tournure des évènements

Bien sûr, je vais recevoir des lettres d’insultes en me disant que je ne respecte rien et que je n’ai pas de coeur!

J’assume. Je commencerais à respecter les autres quand les journaleux commenceront à le faire. C’est vous dire que vous n’avez pas fini d’envoyer vos lettres d’injures que je lis avec délectation d’une main et ma paire de lunettes à double foyers de l’autre, c’est vous dire si je comprends le désarroi de Paul le Poulpe en fin de vie tellement j’ai de bras.

Tiens, pour finir, la rédaction de France 2 a envoyé Luc Bazizin pour regarder les cons partir pour aller se péter une guitare en montagne.

lucbazizin.jpg
(Luc Bazizin, au départ des grandes lignes (de front?))

Il nous a rapporté, qu’en plus des millions de cons qui vont embouteiller les routes vers les stations de skis, il y aura 1,5 millions de gaziers et de gazières  ignorants la crise qui profiteront que les ramiers ne soient pas en grève pour se culter dans des TGV pour aller descendre en 2minutes trente une pente neigeuse en dessous d’une ligne Brest- Colmar, après une queue de trois quarts d’heures aux départs des tire-fesses.

Il a même interrogé une enseignante qui a eu le toupet de dire qu’elle a,  heureusement, profité de la journée de grève jeudi pour remplir les valoches et brêler le suppositoire sur son monospace.

On me dit que je ne sors que des conneries. Ce n’est pas de ma faute si j’ai tendance à rapporter ce que j’entends, non mais!

Quant à ces deux là,

taponnier409.jpg

si vous ne savez pas ce que j’en pense, c’est que vous n’avez véritablement pas lu les fafiots précédents bande de voyouxes et des voyouzes que vous êtes…

(franck77)

Publié dans:déconno-news |on 12 février, 2011 |17 Commentaires »

C’est le trois cent soixante douzième fafiot!

Mercredi 9 Février 2011

(de préviendre que franck77 est poursuivi par un canard)


(Yves Jamait – C’est pas la peine)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Comme disait Jacques Chazot en virée chez Michou pour lui raconter la dernière de Françoise Sagan: « Je préfère prendre les devants avant de l’avoir dans le cul ».

En effet, vous n’êtes pas sans savoir qu’un grand hebdromadaire ( un hebdromadaire étant un journal hebdomadaire spécialisé dans les voyages en pays chauds) sème la terreur dans les étagères les plus hautes de l’Etat.

Souviens toi, Barbara, il pleuvait comme d’hab sur Brest…

La une du Canard Enchaîné du 2 Février 2011 :

unecanardenchaine2fevrier2011.jpg

Aujourd’hui, la une du Canard Enchaîné du 9 Février 2011 :

unecanardenchaine9fevrier2011.jpg

Et bien, figurez-vous, bande de déconnobytes de ch’val déconnolandesques que mes services secrets ont pu photographier la une du Canard Enchaîné de la semaine prochaine datée du 16 février 2011:

unecanardenchaine16fevrier2011.jpg

Comme dirait mon proctologue, psychiatre de mon prose puisqu’il sonde les profondeurs de mon moi intérieur: «  ça sent le coup bas! »

En effet, votre serviteur sera en proie à ce journal satirique qui épluche toutes les notes de frais de France et de Navarro. Craignant que ce blog fasse de l’ombre à son humour satirique, le rédacteur en chef du Canard a décidé de me rouler dans la sciure et me couvrir d’eau propre.

En ligotant l’articulet attaché au titre , certes tapageur, mais surtout vendeur, ces filous racontent un voyage que j’ai effectué à Noël, soit disant pour aller fourrer une dinde chez ma belle mère.

Avant que la presse du monde entier crie un rôt sur le bidet et me cloue sur une poule au riz, je veux, dehors et déjà, m’expliquer sur ce voyage.

Oui, je l’avoue, le 23 décembre 2010,  j’ai pris un train de la SNCF en étant conscient que cette Société Nationale a, récemment, pratiqué des tarifs préférentiels pour emmener des participants à des congrès de shérifs organisés Outre Rhin par un pote à Mussolini.

Oui, je ne le conteste pas, arrivé à Vire, n’ayant pas l’intention de grossir le nombre des andouilles, j’ai pris un car pour aller jusqu’à Villedieu-les-Poêles, mais en toute innocence. En effet, je ne savais pas, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Jurés, que cette compagnie de bus a eu comme stagiaire Emile Louis qui poussait la galantine jusqu’à monter ses clientes dans son tacot.

Oui, tout cela est vrai. C’est pour cette raison, qu’une semaine avant la parution de ce baveux criant de vérité,  je tiens à présenter mes plus plates excuses  auprès des commerçants de la Rue du Sentier, de l’Association Contre les Félés du Mandrin, et, comme je suis un homme d’honneur qui ne recule pas devant ses responsabilités, je démissionne, dès poltrons le minaret, du bureau des locataires de la Copropriété sise 1 Place Enrico Machiasse à Mézieux-en-Bourbay.

Mais je sais que ce n’est pas la peine, malgré ce mea coule pas,  quand le Canard cherche, il trouve et ne lâche pas son os.

(franck77)

Publié dans:déconno-news |on 9 février, 2011 |18 Commentaires »

C’est le trois cent soixante et onzième fafiot!

Jeudi  3 Février 2011

(d’avoir un mal fou à supporter la connerie journalistique contagieuse)


(Michel Sardou – J’accuse)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Bon, pour ne pas être taxé de connerie primaire et me rendre passible de la cour martiale, j’essaye de m’intéresser à la nactu et j’ai zapouillé sur les différentes chaînes que me propose la TNT (parce qu’on n’a plus le choix) pour rester un homme de mon temps.

Si j’ai bien tout compris, il parait que la révolution Tunisienne a fait tâche d’huile et que tous les pays vers qui les bobos vont se faire griller la couenne se sont rendus compte que les crouyas(*) qui dirigeaient leurs pays faisaient comme tous les autres dirigeants du monde entier, c’est-à-dire s’en foutent plein les fouilles sur le rabe de la population de base qui est, il faut bien l’avouer, l’animal le plus con de la planète.

Honnêtement, j’ai vu une floppé de basanés avec des cagoules qui brûlaient des bagnoles. J’en conclue que le 1er janvier à Strasbourg c’est une dictature, et que les gaziers qui vont tous les ans sur les marchés de Noël pour voir des merdes illuminées doivent passer aussi leurs  viquindes au Caire ou sous louer la superbe villa de Delanoé à Tunis au moment des vendanges des loukoums.

Que MAM soit une empaffée de première, on le sait depuis des lustres, mais comme le Gourou (le rédacteur en chef du Canard Enchaîné) que suit toutes les rédactions françaises pour dispenser leurs couenneries sur les ondes ou le papelard a dit que MAM a pris un Jet privé d’un gazier proche du pouvoir pour aller se griller le lifting du côté de Tatouine-les-bains pendant les vacances qui vénèrent le dépotage de la rondelle divine, il parait que c’est moins bien que les proprios du Club Merde, de Carrefour et du groupe ACCOR qui hébergent ou alimentent, avec accord des autorités locales, des abrutis de franquaouis depuis des lustres et des lampadaires dans leurs gourbis 5 étoiles à côté de la misère et qui me font gerber à un point que j’ai dû mal à sortir de cette phrase qui est aussi longue qu’une grève d’un con de docker nanti qui en profite pour faire couler des boites à tour de bras mais de ça on n’en parle pas parce que les journaleux nous beurrent la raie avec ce qu’ils veulent et puis merde!

Je vous l’avoue, je suis un gros tinet énervé, mais quand on me parle de la liberté de la presse, je sens ma pine hocher et mon alcool kampfrer.

Déjà que ces raclures de journaleux osent exploiter l’affaire Laétitia au grand jour en montrant le sous-tif dès le premier jour, en se déguisant en tétards pour voir s’il ne peuvent pas prendre « the » clicheton d’une des parties « démembrées » de la gamine et en exhibant la détresse de la famille, alors si c’est ça la liberté de la presse, moi je dis qu’il faut bien travailler sur le projet de loi sur l’euthanasie, et qu’il ne faut pas oublier de s’occuper de ces sous merdes.

Après, on nous dit que le hand c’est vachement mieux que le foot, parce qu’une fois qu’ils ont gagné la coucoupe, les experts (en pub?) sont rentrés en classe économique et que le salaire de base n’est « que » de 500 000 euros annuels. Il est certain que c’est un salaire de misère pour envoyer une baballe dans un filet, mais je vais essayer de m’en remettre.

Ce soir, je me console en fêtant le nouvel an chinois. J’ai chopé un gibelot (puisque c’est l’année du gibelot chez les chinetoques) et j’ai suivi la recette de Francis Evrard : je l’ai empalé sur une tige de baby-foot en l’ayant, au préalable, tartinée de moutarde (la tige, pas celle de Francis).

francisevrard.jpg
(Francis Evrard -
Auteur de « Comment tarauder une rondelle de 5 et demie avec un foret de 22 pour les nuls » dixit Pujadas en son temps)

Heureusement que j’ai un taf monstre, parce que le fafiot aurait douze pages avec les fac-similés des reportages de tous ces cons de journaleux qui ne sont là que pour rendre la population encore plus con (si c’est possible…).

Et ayons une pensée émue pour ces deux là :

taponier401jours.jpg

Au moins, là où ils sont, ils ne nous font pas chier! Et je les en remercie à toute vapeur.

(franck 77)

(*) Je préviens la Halde aux Chaussures qui crie un rôt sur le bidet sur tout ce qui bouge que le terme « crouya » vient du mot arabe « hùya » qui veut dire « mon frère », et que son utilisation est uniquement éthymologique dans ce fafiot!

Publié dans:déconno-news |on 3 février, 2011 |17 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique