Archive pour avril, 2011

C’est le trois cent quatre vingt quatrième fafiot!

Vendredi 29 Avril 2011

(de couvrir l’évènement)


(Claude Nougaro – Dansez sur moi)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Quel beau jour, nom de diou, pour vous narrer un petit conte de Pêt Rôt de derrière les fa dièses.

Un conte de Pêt Rôt

“le Prince qui a maqué Kate ”

Il était une fois, dans un pays où les gazons étaient verts, où les rosbifs étaient à la menthe, et où l’archevêque était maître Kanter Bourré, une famille qui s’était inventé des sujets afin de toucher des compléments sans lever le petit doigt. 

Tout avait commencé dans la nuit des temps, c’est à dire du temps où les calebards étaient nettoyés au mirror et où il pleuvaient des hallebardes, des vraies, pas cette pisse de vache qui tombe sur le royaume depuis des lustres et des lampadaires.

Une mousmée était la petite fille du Roi Georges V, ce qui a plus de tronche qu’être cousine de la main gauche du Baron Formule 1. Le Roi Georges V s’était uni à la princesse Mary de Teck, planche résistant à l’eau, ce qui n’est pas inutile dans ce royaume dont la production principale est la culture du framéto.

De cette union, sont nés Edouard VIII (l’héritier de la tinette) et le petit Albert, Duc d’York, qui devint nouveau singe du royaume après jet d’éponge de son frangin.

Le Duc d’York étant devenu Georges VI, accrocha le jambon au clou avec Lady Elizabeth Bowes-Lyon, qui, je le rappelle, en était à 2 à zéro à la mi-temps, et qui dépotera Elizabeth Alexandra Mary de Windsor et rien d’autre d’intéressant.

A la mort de son dab, la petite Elizabeth fut propulsée Gouine of the Royal Kingdom et n’a pas déculté de son trône depuis le 6 février 1952.

220pxelizabethiibuckinghampalace07mar2006.jpg
(The Gouine Elizabeth, sur pied)

La Gouine s’était maquée avec Philip Mountbatten, duc d’Edimbourg qui n’était pas dernier pour la déconne.

Enfin bref, on ne va pas se mélanger les nougats en entrant dans les détails trouducutoires, mais parmi sa descendance directe, la gouine a réussi à pisser une côtelette  à grandes esgourdes dont le blaze plus commun est Prince Charles et qui attend depuis plus de 60 balais que la vioque à galure dépote son chrysanthème afin de poser son fion sur les cagouinsses royaux sertis de diamants finement ciselés à la louche.

princecharles.jpg
(Le Prince Charles, mari de Lady Gaga)

Le prince Charles s’était marié à une Lady, qui n’en avait que le nom, Lady Diana Spencer, une gentille personne de marque, marque and Spencer, cela va de soit.

La lady était adorée de tous les sujets, les verbes et les compléments du royaume car elle était simple et généreuse. En effet, elle n’hésitait pas à passer une heure ou deux tous les quinze  jours à côtoyer la misère, la détresse, ou la maladie, avant de retourner dans les palaces, sur les yachts ou autres lieux à la con pour se faire coiffer la touffe par des langues orientales.

Malgré la présence de cette épouse accorte, le prince Charles préférait se caler les étagères à mégots dans les nibards de Laidie Camilla, une rombière qui concurrence la gouine avec des galures importables, mais qui doit avoir des talents cachés de pompeuse de particules.

C’est dans des circonstances troubles que Lady Diana rencontra son douloureux destin en se scratchant comme une merde sous les tringlots du Zouave de l’Alma, à Paris sur Seine, dans une Mercos qui roulait entre 85 et 192 kilomètres heure, ce qui a été confirmé par l’enquête puisque l’aiguille du compteur numérique du véhicule était restée coincée dans cette zone là.

Du coup, le prince Charles, profita de l’occase pour passer la bagouse au doigt de son tréteau en surveillant de loin la dure enfance de ses deux lardons condamnés à étudier dans les meilleurs écoles sans même être boursiers, à pratiquer tous les sports sans même transpirer, et  à lichetrogner sans  même avoir à casquer.

Un des deux lardons a pour blaze William Arthur Philip Louis Mountbatten-Windsor, en deuxième position pour être le boss du royaume.

Un jour pas comme un autre, alors que le prince avait déboursé 200 livres pour être aux premières loges d’un défilé de mode, vl’a t-y pas qu’une apparition de rêve se fit sur le présentoir à pétasses. Catherine Elizabeth Middleton avait sur les endosses une robe en tulle gras, laissant apparaître un soutif et un calbut noirs, sans même avoir le persil qui dépassait du cabas. Le Prince fut ému par autant de beauté, de grâce et de charme et, accessoirement, par les pare chocs au garde à vous et le panier à crottes à balancier perpétuel.

Les puristes diront que les deux se sont rencontrés à l’université de Saint Andrews, les jaloux rétorqueront que la « Kate » s’était inscrite dans l’école de bourges du gazier afin de mieux l’alpaguer pour être sur les rangs pour devenir Gouine of the Kingdom, et bien moi, je crois aux contes de jolies princesses et de princes charmants en affirmant que le futur pilote de Yann Arthus Bertrand (vous ais-je dis que le prince, outre son job de futur roi, est un gazier qui pilote des tondeuses à l’envers?) a connu le coup de foudre et de gourdin princier avec cette apparition hors du temps.

Il parait que deux milliards et demi de gaziers et de gazières dans le monde vont reluquer le mariage des deux tourtereaux, qui ont déroulé du câble aux frais des sujets de sa majesté depuis dix ans, à la téloche.

williametkate.jpg
(William et Kate, en bleu de travail)

Perso, je ne pourrais pas pas voir si le prince a revêtu son habit de para, ou si Kate est encore à loilpée sous une robe à la con, mais avec une douloureuse de 33 millions de rôts pour régaler une pléiade de parvenus et ébahir les rétrécis du bulbe qui bavent devant les deux artistes, j’espère qu’aux douze coups de minuit, ce soir, le tampax de la Kate se transformera en citrouille, ce qui fera faire des éconocroutes de feu d’artifesses aux ceusses et ceuzes qui se promettent mutuellement l’un à l’autre en passant un joint de vidange au doigt et en passant la nuit de noces à l’hôtel de la fouine et du Berry réunis.

Oui, je sais, je n’ai pas de coeur! Mais quand je lis que la famille royale réglera « tout ce qui touche au mariage », il ne faut pas trop oublier que c’est grâce à la dîme et à la gabelle instaurées sournoisement par la Gouine, que les carrosses roulent encore et que les Phantom hantent les garages royaux.

La Gouine ne m’a pas invité aux agapes (Chef Lieu des Hautes Alpes) et j’en suis bien aise. En effet, si on la croise par hasard pendant la partouze royale, il parait qu’on n’a pas le droit de lui jacter et qu’il faut regarder ses tringlots en évitant son regard!
Ben merde alors! De toute façon, avec mon bol légendaire, je me serais retrouvé derrière les cages à miel de son dadais, et je n’aurais pas pu voir si la Kate avait les agrafes de la page du milieu alignées dans le dos…

©franck.mar77

Publié dans:les contes de Pêt Rôt |on 29 avril, 2011 |16 Commentaires »

C’est le trois cent quatre vingt troizième fafiot!

Samedi 16 Avril 2011

(de taper dans les nymphos)


(Stephan Eicher – Déjeuner en paix)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Je le dis déjà depuis des lustres et des lampadaires: le gazier qui est capable de regarder les infos à la téloche, ou les écouter à la TSF ou bien les ligoter dans le baveux sans avoir envie de balancer sa pompe dans l’écran, ou bien Mike Branter le poste à galène ou alors se torcher le fion dans le canard n’est pas un être normal.

Vous connaissez Pineau? Mais si, Pineau qui est dans le dico! Et bien il m’a raconté que lundi dernier, sur ReuTeuLeu, vers 7 heures du mat, il a entendu un reportage sur l’implantation de panneaux photovoltaiques sur plusieurs dizaines d’hectares en Languedoc-Roussillon. Et bien, figurez-vous que le journaleux, et c’est ce que me rapporte l’ami Pineau, qui, en général, n’est pas encore bourré à cette heure-ci, et bien ce fameux journaleux dont je tairais le nom pour ne pas l’accabler et faire de la peine à ses parents, a cru bon d’ajouter, après la diffusion du reportage, que le choix de l’implantation de ces panneaux photovoltaiques en Languedoc-Roussilon venait, peut-être du fait que, dans cette région, il y a beaucoup de vent!

Là je dis Môssieu! Il mérite qu’on lui décerne le grand prix de Déconnoland avec palmes et tuba assorti!

—————————————————

Sinon, cette semaine, nous en avons causé ce dont au sujet de laquelle ici, la loi « anti-burqa » qui est entrée en vigueur. Et bien, le Parigot qui a pour habitude de questionner 5 pékins pris au hasard dans la rue sur une question d’actualité a demandé ce qu’inspirait cette loi qui interdisait le port du voile intégral dans la rue.

burqajaune.jpg
(Burqa jaune)

Parmi les 5 interrogés, il y avait un certain Mouloud Dupont, couvreur à Tremblay-les-Gonzesses qui disait :
« Ji li m’en fous de la loi, di toute façon, mi trois ispèces di connasses n’ont pas li droit de sortir. On si fait livrer la smoule par Maximomo, et j’y mi déplace moi-même pour li formalités à la CAF »(*).

[(*) Caisse A Fions]

————————————————————

Sinon, mercredi, on a eu le droit à Ze nouvelle : Nicolas Hulot part en campagne!  Il a quitté son ULM d’Ushuaïa pour aller porter la bonne nouvelle dans l’HLM de Pascal Sevran.

Nicolas Hulot, c’est le gazier qui partage la même particularité avec Yann Arthus Bertand, celle de s’être fait un fric fou en polluant dix milles fois  plus que le commun des mortels pendant 25 ans, et en viendant nous faire la morale en nous disant que nous ne sommes pas raisonnables d’acheter leurs bouquins enculeurs.

Il parait que Nicolas Hulot, possesseur d’une île du côté de la Normandie, avait demandé, il y a quelques années, un permis de construire pour s’aménager une piste d’hélicoptère sur sa propriété. Je ne voudrais pas cafter, mais déjà à l’époque, je n’avais pas trouvé cela Joly, Joly.

De toute façon, de Nicolas Hulot, je m’en  badigeonne le nombril avec le pinceau de l’indifférence! J’attends patiemment que Jean Pierre Foucault se déclare dans la course, car je le trouve nettement plus sérieux.

————————————–

Dans les nymphos, il y a eu aussi  Roselyne Bachelot qui suppute (aux bois?) que verbaliser les clients de la grosse Lulu ne serait pas con. Je ne vois pas trop où est la nouveauté là dedans? Perso, j’ai déjà été verbalisé par une pouffe qui me tripotait l’essuie glace en s’allongeant sur le capot.

racolleuse.jpg
(Raccoleuse zélée ou grue de trottoir)

—————————————-

Tiens, une petite nouvelle sympatoche : La SNCF va proposer des gardes d’enfants dans ses gares. Le patron de la gare Saint-Lazare a affirmé que si l’expérience était concluante, il pourra proposer aussi des trains qui roulent et qui partent à l’heure!

———————————————-

On peut aussi parler un pneu de spectacle, notamment du festival d’Avignon. Jean Louis Trintignant, célèbre acteur de planches qui n’hésitait pas à s’ensabler à Deauville en chantouillant chabadabada, ne veut plus viendre déclamer du Ronsard sous prétexte que Bertrand Cantat était aussi présent pour faire le musicos dans une tragédie grecque de Sophocle. Finalement, pour calmer les esprits, le metteur en scène de la pièce, Wajdi Mouawad, a décidé de changer de batteur…
En réaction, l’acteur a déclaré: « J’ai pu avoir ce que je désire, mais de toute façon, je ne reviendrais plus à Avignon »

——————————————————

Un peu de nouvelles du Japon: les journaleux conjecturent toujours pour quantifier le niveau de la gravité de l’accident nucléaire de Fukushima. Le probloque était de niveau 7, ce qui correspond au maxi égalant l’accident de Tchernobyl. Mon petit doigt me dit que le niveau 8 sera crée et aura pour maître étalon l’accident de yaunecouillesurlechieouahouah. Comme quoi, Beaufort, Richter, Jacob et l’angle droit, peuvent aller se r’habiller… 

—————————————————-

Sondage : 58% des enseignants de l’académie Paris-Créteil-Versailles, en congés depuis une semaine, sont partis en villégiature, et ce, malgré le manque cruel de moyens

—————————————————–

D’après une enquête de l’OCDE sur la manière de vivre des pays riches, il ressort que les Français sont les plus gros dormeurs du monde avec, en moyenne 8h50.

Ginette M, secrétaire dans une cité administrative de l’Ile de France, interrogée à ce sujet par le Parigot, déclare qu’elle ne dort que 6 heures par jour. Heureusement, elle rattrape son retard en dormant 8 heures par nuit…

©franck.pr77

Publié dans:Les nymphos en vrac |on 16 avril, 2011 |13 Commentaires »

C’est le trois cent quatre vingt deuxième fafiot!

Mardi 12 Avril 2011

(de ne pas se voiler la face)


(Santana – Oye como va)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Cela ne vous a pas échappé mais hier, la loi interdisant le port du niqab et de la burka dans l’espace public Français est entrée en vigueur.

Je ne voudrais pas cafter, personne n’en a causé dans les baveux et masse merdia de tout poil, mais l’ASDDAC a déposé une plainte fortement justifiée dès poltron le minaret. Vous allez me demander, sûrement, avec ces yeux implorants qui ont fait la notoriété de Lassie chien fidéle, ou avec ces dents grinçantes qui ont fait découper les planches à Lassie circulaire :

« Mais, franck77, qu’est-ce que c’est quoi donc caisse l’ASDDAC? »

Alors là, mes chers cons patriotes, je n’hésite pas à vous dire qu’il n’ y a que sur ce blog que toute la blogosphère jalouse, et que certains même n’hésitent pas à copier pour goûter à la gloire, que vous posez des putains de bonnes questions!

Je ne vais pas vous faire marner comme un taxi, et je m’en va vous dire, dehors et déjà qu’il ne faut pas confondre l’ASDDAC avec le NASDAC ni le NIKKEI qui, soit dit en passant, est un indice qui porte bien son nom depuis que Dame Nature a secoué les bonbonnes posées au bord de la table.

Mais je sens que vous ne pouvez plus attendre, à voir Biquette boulloter du chocolat, Didier 02 se gratter l’Aisne, Sganarel tripler comme un mot de Scrabble, Pineau cicatrisant de son poil de fion sectionné, La Bérange aiguisant son humour Ô combien et Rudy, la Perle de l’oxydant nous méprisant totalement, Kakushin veillant au grain, Momo se demandant ce qu’il fout sur skyrock, et tous les ceusses et ceuzes, fidèles certes, mais qui n’ont pas encore payé leur cotisation annuelle pour ce deuxième trimestre déjà bien avancé.

Où en étais-je?

Ah oui l’ASDDAC est tout simplement, l’Association de Défense des Dictons à la Con.

Attention, attention, pour les ceusses ou ceuzes qui auraient les calots embourbés, j’ai bien écrit « à la Con », et non « Allah Con ». Alors mesdames et messieurs les censeurs de la Halde aux Chaussures, ne montaient pas sur vos grands ch’veux inutilement et ne brandissaient pas le spectre de l’intifada déconnolandesque, qui pourrait être marrante, aussi, mais qui est nettement moins goûtue que la paella, surtout si on remplace la saucisse de Francfort par de la tête de veau.

Vous devez vous dire, à me voir remplir bêtement la page de cette façon là, le franck77 n’a absolument aucune idée de fafiot, ce qui, défilée d’anguilles, voudrait dire que Momo n’était pas si con que ça en sous entendant que mon cerveau fait con commence à ressembler à celui d’un rapeur en plein refrain, et vous devez vous demander comment je vais enquiller la jonction entre l’ASDDAC et l’interdiction de la couette portative.

C'est le trois cent quatre vingt deuxième fafiot! dans déconno-news smatboxbeaut

Ne soyez pas mes huit ans, et même, au diable les varices, ne soyez pas médisant (ça fera un compte rond), mais comme vous savez qu’en France, à chaque nouvelle loi, une association de merde voit le jour pour soi disant contrer l’ordre établi et bien oui, je l’avoue monsieur le Président, mesdames et messieurs les jurés, je suis moi-même, le fondateur de l’ASSDAC parce que là , trop c’est trop, c’est la goutte d’eau qui fait déborder l’ours et c’est en se mouchant qu’on devient moucheron.

Je viens donner de ma personne pour dénoncer cette hérésie d’interdiction du port de la cabine (niqab en verlan) en plein mois d’avril, alors que les anciens se sont battus becs et ongles pour pondre un beau dicton à la con qui nous impose : « En avril, ne te découvre pas d’un fil » alors qu’ils auraient pu, ces hommes de loi non respectueux de la sagesse populaire, attendre mai pour faire ce qui leur plaît.

Franchement, il était temps de créer cette association qui va défendre ces beaux dictons à la con qui font marrer les voyouxes et vouyouzes qui ne pensent qu’à déconner et qu’à être gais comme un italien, quand il sait qu’il n’aura pas ma femme mais quand même du vin.

Quand je pense qu’ « Eau de Juin, ruine le moulin« , ils seraient capables de l’expulser du Panthéon ce mois-ci ces impis de vache qui votent des lois sans même mettre le nez à la fenêtre.

Même en sachant « Qu’en juillet, ni vestes ni corsets » , on voit défiler des troupes entières de poilus harnachés comme des chevaux de course sur les Champs Elysées ça me fait mal où je pense.

Et que dire quand « A la mi-août, les noix ont le ventre roux » alors que les connards en calebard même pas étanche se les grillent même à Paris-Plage pour imiter les plus cons qu’eux, mais qui sont plus riches, pour faire la même chose plus loin.

On aura l’air malin avec notre dicton à la con qui dit « Août murit les fruits, septembre les cueille » alors que c’est le mois où il ya des grèves à tour de bras pour justement en manquer (de bras).

Et je crains le pire avec ce dicton à la con qui nous dit qu’ « En octobre, qui n’a pas de manteau doit en trouver un bientôt » alors que ce n’est même pas les soldes.

Et puis si « Novembre, mois des brumes, réchauffe par devant et refroidi par derrière« , là Michou peut mettre la clé sous la porte.

« Amitié de gendre, soleil de décembre » nous permettra de bronzer au lieu de perdre bêtement son temps à fourrer la dinde chez la belle doche.

« Un mois de janvier sans gelée, n’amène jamais une bonne année« , vous aurez l’air malins à vous ruiner en carte de voeux pour la souhaiter bonne à un gazier qui ne passera pas la chandeleur.

Comme « Eau de février vaut jus de fumier » vous n’oserez même pas offrir le dernier flacon de Givenchie à votre dulcinée née en février, ce qui vous fera faire de sérieuses économies.

Et « Des fleurs que mars verra, peu de fruits on mangera » le mettra bien dans l’os à Ginette Grapouillot qui voudra commencer son régime Ducon pour épater les pouffes de la compta dès le printemps.

Et oui, si même les dictons à la con ne sont pas respectés, et bien, j’vous’l'dis comme j’vous l’cause que « Déconnitude en avril, n’arrête pas le pêt Lorrain » et que « Quand Shiva, tout va« .

Et avec cette association de défense qui va désormais faire en sorte que l’on ne vienne pas nous beurrer la raie avec des lois à la con les contre disant, ils n’auront qu’à bien se tenir les ceusses et ceuzes qui n’auront pas compris que ce n’est pas aux vieux singes, comme nous, qu’on  apprend à faire des crêpes.

©franck.pr77

Publié dans:déconno-news |on 12 avril, 2011 |20 Commentaires »

En attendant le trois cent quatre vingt deuxième fafiot!

Lundi 11 Avril 2011 (Ceci est la date du jour)

(de pas fienter un pneu…)  (Ceci est la tendance générale de ce qui va suivre)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour! (Ceci est une formule de politesse)

Après cet intermerde indépendant de ma volonté, et ayant de nouveaux lecteurs et nouvelles lecteuses, je ne vous propose pas une déconno-charadounette (de mon crû,  qui risquerait trop de griller les six napses des nouvelles recrues) mais un petit coloriage afin de capter l’attention de la bleuzaille :
(Ceci raconte ce que je vous propose de faire en attendant le fafiot suivant)

http://www.coloriage.tv/cloches-paques-coloriage
(Ceci est un lien libre de droit)

coloriage381.jpg

Un petit conseil pour la bleuzaille: surtout, ne débordez pas, non mais!
(Ceci est un conseil d’ami, enfin presque)

©franck.pr77 (Ceci est un truc qui peut toujours servir)

Remarque :
Ceci était un fafiot d’attente en idiot-description pour aider les ceusses et ceuzes qui n’arrivent pas à entendre les conneries à l’oeil nu.
(Ceci était une remarque)

———————————————–

Il n’y a rien de tel qu’une activité manuelle sympatoche pour détendre l’atmosphère et créer des relations de franche camaraderie. Preuve en est, l’envoi sur la boite à bafouilles d’un habitué de chez un hébergeur, que je ne nommerais pas pour ne pas citer le nom de la radio, qui m’a gentiment envoyé son dessin colorié en signe d’apaisement :

coloriageskyrock.jpg

Je suis treize et mue. Je m’en va dès le poltron minaret l’afficher dans mes cagouinsses pour essayer de reproduire les pastels.

Publié dans:déconno-news |on 11 avril, 2011 |13 Commentaires »

C’est le trois cent quatre vingt unième fafiot!

Dimanche 10 Avril 2011

(de causer de choses bêtes en cours…)


(Yves Jamait – C’est pas la peine)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Vous vous en êtes sûrement rendu compte, j’ai un léger différend avec un nommé Momo qui sévit sur skyrock.com. juste histoire de vous emmerder avec cette affaire, je vais redétailler les faits.

La semaine dernière, juste histoire de voir si Gogole connaissait Déconnoland, je tape le nom de ce beau pays dans son moteur de recherche, et, de façon inopinel, je tombe la dessus :

deconnoland1.jpg

Un truc me met, dehors et déjà, l’anus à l’orteil. par acquis de con de science, je tape « Perle de l’Oxydant » sur Gogole, et je tombe la dessus :

deconnoland1.jpg

Là, je me dis, franck77, tu as peut-être la berlue, mais va donc voir ce humourdujour.skyrock.com pour savoir ce qu’il en retourne.

Et bien, figurez-vous qu’en utilisant ce lien à partir de Gogole, je tombe sur un article commençant par « Chers déconnobloguiteurs, chères déconnobloguiteuses… », bref je retrouve l’intégralité de mon fafiot du  31 août 2008         agrémenté de deux ou trois modifications minimes, et le tout signé Momo!

Comme c’est un blog, je suis allé zieuter dans les coms :

« Bravo Momo, quel talent! Tu nous fait bien rire »

« On se demande où tu vas chercher tout ça »

« Momo, on ne dit pas de l’eau a passé sous les cons mais sous les pont! lol »

« Momo, je te kiff grav, mdr lol de lol »

Et bien, figurez-vous que ça m’a fait bien plaisir dans un sens, et trouer le cul dans un autre. C’est vous dire un peu le côté recto-verso de l’affaire.

Cela m’a fait plaisir, parce que cela m’a démontré que, finalement, de temps en temps, j’arrive à écrire des trucs drôles.

Cela m’a troué le cul, parce ce qu’en fait, le Momo avait pompé, telle une Cicciolina Roccosifredesque (tu l’as sens?), une production sortie de mon esprit fait con, et l’avait, benoîtement, signé de son nom.

Sur l’article, je laisse  donc un commentaire en lui demandant si ça ne le dérangeait pas trop d’avoir pompé un de mes fafiots.

Sur ces entrefesses, le gazier Momo me répond sur mon adresse de courriel deconnoland@orange.fr :

salut franck

oui j’ai craqué sur ton texte , je ne sais si tu en est l’auteur , si c’est le cas félicitation , mais moi j’ai une vue des blogs ou tout ce que je fais est libre de droit , si tu est véxé de ceci fait le moi savoir je réctifierai , de toute façon je change ces textes réguliérement

MERCI

BON DIMANCHE

MOMO

Ce qui m’a touché profondément dans cette missive est cette phrase « je ne sais si tu en est l’auteur , si c’est le cas félicitation ».

Là, je dis Môssieu!

M’écrire cela après lui avoir demandé s’il n’était pas embarrassé aux entournures de signer des textes qui ne sont pas de lui, je me suis dis que je suis tombé sur un beau cas d’enculé. Mais, vous me connaissez, je suis resté diplomate et j’ai donc envoyé ce  courriel en réponse :

Figure toi que je suis l’auteur de tout ce que j’écris sur mon blog, alors tu fais exactement ce que j’ai mis sur mon fafiot d’aujourd’hui et sur ton blogounet tu fais la même chose, après nous sommes quittes….

Sur ce , Momo me réponds ceci :

OK FRANCK

je te situe momo , je suis une personne de 67 ans malade et handicapé en fauteuil parkisonien ; je suis aussi gérant d’une société d’édition que j’ai créé , je vends sur le net et dans les salons du livre dans toute la france les livres de mon épouse DANA conteuse , généralement dans mon blog , je fais une grosse partie de mes montages moi même, sauf dans le périodes de grosses activités , ou je suis carément débordé, et la j’ai recours a des collegues dessinateurs , mais j’emploi trois illustratrices de talents qui travaillent sur les livres de mon épouse, mon blog et mon loisir mais en aucuns cas je prends cela au sérieux et je n’hésiterai pas si cela devait m’amener des ennuis à le fermer, j’ai déja a supporter la censure de sarkozy avec les menaces qui vont en parallèle alors si j’ai des reproches de blogueurs je n’hésiterai pas tu est depuis le début de ce » blog la seule personne a me faire ce reproche, à titre d’info mon épouse et elle aussi en fauteuil avec une maladie génétique , j’aimerai que beaucoups de jeunes est le courage que nous déployons dans leur vie de tous les jours mes amis sont toutes des personnes fidéles qui nous connaissent bien , et qui nous aiment

je pense que tu ne m’en voudra pas et que nos relations resterons amicales

    AMITIE

MOMO

Je n’ai jamais lu un truc aussi touchant depuis la dernière lettre d’un manchot qui m’écrivait en me remerciant de le faire hurler de rire chaque fois qu’il venait se connecter sur mon blogounet après avoir allumé son ordinateur avec son genou.

Mon sang n’a fait qu’un tour, et je me suis dis qu’autant de désespoir méritait que l’on s’y arrête et qu’y répondre ne pouvait être que salutaire

Salut Momo.
.
Je  te raconterais bien ma vie aussi, mais, bizarrement, je n’en ai pas envie.
.
En tout cas, l’handycap, quel qu’il soit, n’a jamais empêché l’honnêteté. Figure toi que moi aussi j’ai ma boite et que les emmerdes de toutes sortes, je les collectionne.
.
Donc c’est à toi de voir. Tu as signé Momo un texte entier qui ne t’appartient pas. Pour moi, c’est une question de principe. Donc tu corriges le tir dans le sens de ce que je t’ai proposé, et c’est tout. Comme je vois que tu as bossé sur ton blogounet ce jour, tu rajoutes l’additif et c’est marre..
.
cordialement
franck

Je sentais que Momo était abasourdi par autant d’humanité, preuve en est qu’aucune réponse ne venait

Alors , moi, vous me connaissez, ne voulant pas laisser un pote dans la merde, j’envoie un petit courrier pour me rappeler à son souvenir:

salut MOMO
 je pense que tu as lu ma réponse à ce qui tu as écris  ci dessous.
.
j’ai vu que tu as fais 1/3 du chemin en retirant l’article. il ne te reste plus que les deux autres tiers. je te laisse encore un peu de mou, mais il ne fait pas trop traîner.
.
cordialement.
.
franck

Et là, ce fut le coup de foudre, Momo a arraché le plus beau poil de son cul , l’a trempé dans cette encre sympathique qui a fait les plus beaux jours des pissotières du métro Pigalle et m’a fait part de son courroux d’une main et de l’ire(*) qui l’avait chopé en me ligotant de l’autre et me répondit :

de quoi parle tu !
les deux tiers !

a tu pas l’impression de te foutre de ma gueule , alors je pense que ça à assez duré
j’ai d’autres choses à foutre et ça ne m’amuse plus du tout

ALORS VAS TE FAIRE VOIR

AU PLAISIR DE NE PLUS TE LIRE JE MET TON MAIL EN LISTE NOIRE
MOMO

Moi, vous me connaissez, je suis pour la paix des ménages et je n’aime pas laisser une mauvaise impression à mon prochain, je lui réponds ceci :

salut Momo!
.
tu pompes tout comme un malade et c’est moi qui me fous de ta gueule?.
.
Comme tu es le roi des malhonnêtes, je vais arroser tes 985 potes en leur expliquant gentiment que tu n’hésites pas à signer de ton nom des trucs ne t’appartenant pas.
je te laisse jusqu’à vendredi pour mettre au moins un com d’excuse sur mon blog et sur le fafiot toujours en cours….
.
cordialement dugenou.
.
franck77

Là, le Momo a eu du remord reconnaissant son erreur il a écrit ça sur son blogounet :

http://humourdujour.skyrock.com/2990983433-PEUT-ETRE-LA-FERMETURE-DE-HUMOUR-DU-JOUR.html

momoenerve.gif

 (Gif emprunté à Momo, le représentant en colère)

(VOILA LE GENRE DE COMMENTAIRE QUE JE RECOISCette personne me reproche de me servir d’info dans mes articles venant de mon fournisseur d’accés Orange.fr je tiens à préciser que l’image à été transformée en gif par mes soins, que comme tout le monde mes articles étant motivés par l’actualité , il est vrai que par simplification pour vous je fais des copiés collés de certains articles,de façon a ne pas choquer des individus comme l’auteur de cet article , je ne mettrai plus d’articles mais des liens sur l’article d’origine
Quand aux sources qu’il m’indique dans d’autres commentaires  et aprés vérification ils sont faux!Quand à la menace faite par franck77
Je vous laissent juger de sa pertinence ou non !
JE TIENS TOUTEFOIS A PRECISER QUE DEPUIS QUE HUMOUR DU JOUR EXISTE JE PROCEDE DE LA MEME FACON , ET QUE MES MONTAGES PERSONNEL SONT COPIES DANS DE NOMBREUX BLOGS POUR MOI INTERNET EST UN MAGNIFIQUE OUTILS , CES BLOGS SKYROCK SONT DES JOUETS OU CHACUNS SE DEFOULE EN FONCTION DE CES ENVIESQUE SI CELA DEVAIT M’APPORTER AUTRE CHOSE QUE DU PLAISIR JE NE METTRAIS PAS LONGTEMPS A FERMER CE BLOGJ’AIMERAI AVOIR VOTRE AVIS SUR CET ARTICLE AVANT QUE CET INDIVIDU CASSE  DES HEURES D’EFFORTS PAR UNE PERSONNE HANDICAPE ET MALADE POUR VOTRE PLAISIRMOMOPS: je pense que vous me connaissez bien , mieux que franck77 et votre avis est priomordial pour ma décision finale, que les 8 à 10 heures par jour sur ce blog n’auront pas été inutilesAPRES DES RECHERCHES SUR SON BLOG
je viens de constater que les liens sur son blog ne sont pas actifs ( erreur et un N°) et relève du n’importe quoi

En ce qui concerne sa dernière phrase, je reconnais bien la patte du faux cul de seconde zone. Le fameux lien qui n’est plus actif était tout simplement l’article de son blog recopiant le fafiot de déconnoland qu’il avait mis à son nom.

Enfin, quand on dit que le lien n’est plus actif, c’est vite dit! Un de mes potes qui s’appelle Kaku et qui n’est pas la moitié d’un con a sorti ça d’une poubelle de Gogole:

http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:_yViuecIcrYJ:humourdujour.skyrock.com/2985979225-AVEZ-VOUS-DE-L-HUMOUR.html+humourdujour+skyrock.com/2985979225-AVEZ-VOUS-DE-L-HUMOUR.html

Allô Momo? Pourquoi tu tousses?

Tu te croyais garanti de la gelée en supprimant l’infamie sans t’excuser, mais là, tu as le même patronyme que le ministre grec des fesses écartées qui a pour blaze Tuladanslosse.

Sinon, j’ai vu qu’il y avait, parmi les fans de Momo,  une Diams71480 qui, entre autre, dit :

« Bonjour Momo,
S’il manque d’humour qu’il ferme son blog et laisse le tien en paix.
Je ne suis pas allée voir son blog car sincèrement il ne m’intéresse pas.
Continue comme avant. On est là pour te soutenir car tout ce que tu fais est vraiment GENIAL et je t’admire beaucoup. Tu es très doué.
Plein de bisous et toutes nos meilleures amitiés à toi et Dana! »

Je réponds à cette Diams71480 ici, car la démocratie n’étant pas encore connue sur le blogounet de Momo car tout commentaire doit être approuvé au préalable par le grand Momo avant d’être publié, donc que le droit de réponse n’existe pas sur son espace, que pour écrire « Je ne suis pas allée voir son blog car sincèrement il ne m’intéresse pas.  », il faut avoir le QI situé entre celui du beignet et du tabouret car je me demande comment elle sait que quelque chose ne l’intéresse pas sans même l’avoir vu!, elle, qui, mi-mars avait écrit ce superbe commentaire :

« Je kiff grav ton article LOL »

en parlant de l’article de son grand gourou (à ne pas confondre avec le kangourou qui est un animal qui, lui, ne fout que ses propres affaires dans sa poche) qui n’était autre que le fafiot qu’il avait chourré sans crier Edgard (voir récup dans la poubelle au dessus).

Enfin, jeudi, il a  causé de moi, en bien, sur son blogounet en écrivant ceci :

franck77vuparmomo.gif
dictonalamomo.gif

(Gifs empruntés à Momo représentant franck77 faisant sa popote et une citation qui inspire la patience)

EN REPONSE A MES AMIS QUI EUX ME CONNAISSENT BIEN

NON JE NE FERMERAI PAS MON BLOG

Je passe un dernier message à franck77 en lui disant qu’il s’occupe mieux de son skyrock et que tous ces messages sur ce blog seront effacés , que je ne parle pas aux C…! de peur de les instruirent

Que comme je l’ai fais dans mes derniers articles les origines des textes seront en lien sur les images
et qu’il face le tour des 16 000 000 de blogs pour ce rendre compte que ces reflexions sont completement déplacée

MOMO

Voila mon cher Momo, des paroles sages, piquées à Audiard (sans le citer, mais une fois n’est pas coutume), avec des fautes d’orthographe en plus, certes, mais d’une sagesse biblique.

Mais je suis fier de toi! Tu as tiré la langue en créant un gif rien que pour moi et sans faire de faute! pour la peine, tu auras le droit à une banane, je ne sais pas où encore, mais une belle banane!

N’ais aucune crainte, Momo, quant à la peur que tu éprouves de m’instruire, ne  prends pas cette peine, étant donné que j’ai pas mal d’avance sur toi dans les connaissances. 

Ne perds pas, non plus, tes forces inutilement à vouloir éviter de t’excuser de chourrer tout ce qui passe sous ta main, et continue de jouer du CTRL « C » CTRL « V » à tire le riz de veau pour épater Diams71480 qui ne peut s’empécher de kiffer grave ce que tu écris.

Je suis beau joueur. Pour la peine Momo, eu égard nos échanges d’anthologie,  je  mets ton « skyrock » en lien, comme ça j’aurais accès aux excellents crobards de Charlie Hebdo consultables à souhait.

Et si diams71480 veut être aussi en lien sur mon blogounet, elle peut m’en faire la demande en trois exemplaires et sans passer sous mon burlingue.

Sinon, ici c’est simple: si tu veux écrire un commentaire pour rectifier des conneries que j’ai écrites ici, il suffit de l’écrire et il arrive tout seul sur mon blog. Car apprends bien, mon cher Momo, que le blog de la déconnitude est un des rares blogs de la blogosphère qui ne censure pas et qui n’impose pas une validation avant publication!

Au fait, je t’ai chourré 3 gifs à toi perso tout seul pour les mettre sur mon fafiot. j’espère que tu ne m’en voudras pas, je les kiffais tellement trop grave…

Mais est ce bien la peine, Momo, de t’expliquer que nous n’avons pas les mêmes valeurs de vie? Je pense que non, c’est pas la peine…

©franck.pr77

(*) « Je rappelle aux fans de Momo qui n’auraient pas de dico, que l’ire n’est pas un oiseau à douze cordes, mais une grosse colère qui fait sortir les Zeus de la tête »

———————————————-

Je pense que l’affaire va se décanter dans les commentaires et qu’il n’y aura pas besoin d’envoyer les casques boeufs pour rétablir une situation autant explosive qu’intéressante…

finalement non !

donc sondage important :

A la demande de Momo, le fafiot 381 doit-il être caché au public?

  • non (69%, 9 Votes)
  • oui (31%, 4 Votes)

Nombre de votants: 13

Chargement ... Chargement ...

(Le sondage sera clôturé le mardi 12 avril 2011 à 19h30)

L’affaire est comme Bernard, c’est à dire pliée(*).

Le sondage a été clos à l’heure suce dite, et déconnoland respecte le résultat des burnes!

Donc, rien ne disparait!

Momo, beau joueur, et aussi déconneur que nous, nous gratifie d’une allocution qui, somme toute, nous fait dire que tout finit bien et qu’il faut savoir raison gardée:

le 12 avril, 2011 à 15:51 MOMO écrit: |Editer

ALORS aprés une derniére lecture de tous ces commentaires , je me suis éclaté , cher FRANCK nous n’avons pas le même humour c’est sur
mais rassure toi je n’ai pas d’avocat et tu peux garder tes fafiots ,
il n’y à que les cons qui se vexent, tu peux te venter d’avoir un paquet d’amis doué pour la qualité des coms , mon choix est plus ordinaire que toi , mais je fais une dizaine d’articles par jour pour mes mordus de skyrock , et j’essai de leur faire rentrer certaines choses qu’ils ne percutent pas , d’ou les copiés collés dont celui qui t’as apostrophé , j’avais trouvé ce texte excellent , mais comme d’habitude je suis reparti trés vite à mes recherches , la preuve je n’aurai jamais retrouvé ton blog sans ton intervention !

je t’ai raconté pas mal de conneries mais ça à marché plein gaz !

Mais tu vois je suis revenu pour dégonfler la baudruche et te dire que tout de même pour un humoriste tu démarre au quart de tour si tu apprend a te modérer tu serait trés fort.

Je viendrai réguliérement sur ce blog ou l’humour est tonitruand mais sans faire de copié collé

SANS RANCUNES

MOMO

PS: je crois qu’il y à 37 fautes (mes problêmes de maladies sont eux malheureusement réels)

————————

Momo, je me suis permis de faire un copier-coller de ton commentaire, car je sais que tu aimes ça. Mais, désormais, tu fais partie de la grande famille de Déconnoland. Tu viens quand tu veux, il y a de la bière au frais et la choucroute coule toujours à flots.

.

Mais n’ébruite pas l’affaire sur skyrock, sinon, avec ce que tu viens de nous dire dans ton commentaire, tu risquerais de te faire lyncher par tes propres amis.

Sans rancunes

franck 77

(*) (J’aurais pu dire: «  l’affaire est comme Bertrand, c’est à dire Tavernier », mais ça ne veut rien dire)

Publié dans:déconno-news |on 10 avril, 2011 |34 Commentaires »

C’est le trois cent quatre vingtième fafiot!

Samedi 2 Avril 2011

(de profiter du beau temps pour répondre au courrier en retard, ce qui n’a rien à voir mais on s’en tape)


(Renan Luce – La lettre)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Et revoila les beaux jours et on doit être content! Est ce que j’ai la tronche d’un gazier qui est content de tout bêtement moi?

Non, mais il parait que le franquaoui moyen revoit son moral remonter tout cela parce que le cagnard commence à darder de ses rayons.

Bin mon colon, revoir dans la rue se trimbaler des grands cons en panta-court filant à M. Bricolage pour aller regraisser leur chaîne de nettoyeur haute pression, supporter les musiques écrites directement au balai à chiotte sortant des haut-parleurs de bagnoles coupées comme la beuh vendue par leurs conducteurs à la tronche de z’y va, ou bien entendre les reportages des journaleux sur des gaziers qui vont à la plage pendant les heures ouvrables, et bien ça me troue un peu la nouille.

Mais comme il parait que je ne peux pas refaire le monde à moi tout seul et qu’on ne peut pas repartir du Bing Bang juste pour savoir si le singe redeviendrait aussi con, mon entourage me dit que je dois faire avec et garder la lèvre inférieure rigide!

Soit, je me plie donc sagement à la majorité, même si elle est nulle, et je m’en va répondre aux questions des lecteurs et lecteuses qui comptent beaucoup sur le sérieux et le bien fondé du Blog de la déconnitude.

Madame Djamila Burka à Anvers nous demande :

« Bijour franck77, j’y voudrais savoir comment j’y peux bronzer sans énerver mon barbu? »

Djamila, ta question est pleine de bon sens. Peut-être qu’en étant à poil sous ta couette portative en plantant tes graines de loukoum (parce que c’est la saison des semailles), tu peux espérer brunir de l’épiderme sans griller les poils de ton barbu et sans exciter l’autre (barbu).

De M. Jérémy Matourney de Blanc en Mesnils

« Salut franck77. Ma bourgeoise passe toute sa journée au bistrot et elle me raconte qu’elle bosse, dois-je la croire? »

Salut Jérémy, j’ai vérifié au registre du commerce, c’est un peu normal, car vous êtes tous les deux patrons de votre bistrot. Donc tu peux la croire et dormir sur tes deux orteils.

Madame Ginette Sautopaf de Malvoisine

« Bonjour Monsieur Rustica. les beaux jours arrivant et ayant la main verte, que me conseillez vous de tailler en ce moment? »

Bonjour Ginette. Vous avez bien raison de vouloir profiter des beaux jours pour vous occuper de vos extérieurs. Vous pouvez aussi bien tailler vos rosiers, que la route ou vos crayons. D’ailleurs, je vous mets en relation avec Monsieur Alonzo Bois, de Vincennes, qui est traiteur et qui cherchait une personne pour lui tailler ses mises en bouche.

Mademoiselle Jessica Manbert à Finir (dans l’Eure), nous pose la question suivante :

« Bonjour Monsieur Déconnitude. Tous les soirs, à la téloche, on me demande de penser très fort à deux journalistes et à ne pas les oublier alors que je connais très bien  un des deux qui est particulièrement une tête de con. Que dois-je faire? »

Bonjour Jessica. La réponse est simple : à chaque fois que tu vois la trogne du gazier sur le petit écran, tu n’as qu’à lui balancer ta pantoufle. ce sera toujours une tête de con, mais ça te soulagera dans tes pensées.

M. Georges B., de Sète, nous expose son problème:

« Bonjour franck77. Quand je pense à Fernande, je bande »

Bien le bonjour mon grand Georges. Je te comprends, et je vais te donner un  coup de main. Essaye de penser à Christine Boutin ou Arlette Chabot et tu verras que ça calme, le non effet est garanti.

Enfin une question technique nous a été envoyée par Monsieur Edmond Rouston, de Bergerac :

« Salut à toutes et tous et merci d’avance à la dame qui me fera gagner.
Voila mon probloque :
En fait,ce qui m’arrive, c’est que, quand j’introduis le décalcifieur à incandescence simultanée dans la brichemouille rotative, j’ai comme qui dirait une réaction bi-tubulaire (d’un quoi?) avec frottement coaxial dans le déconnomètre spiroïdal à balancier tri-pondéré à inflexion négative. Comment puis-je y remédier? »

Mon cher Edmond, j’avoue que ta question m’a donné un peu de fil à retordre, mais avec un minimum de jugeote et un peu d’huile de coude j’ai trouvé une solution qui te fera nager dans le bonheur :
Il suffit d’indexer l’enfriteur hélipophobe dans la roue à incrémentation spinosphérique pour relancer l’inertie déconno-ondulatoire du décalomètre à transfugène pyrolitique.

Ce sera tout pour aujourd’hui, non mais!

©franck.pr77

——————————————–

ALERTE ROUGE

Il existe un gazier sur le oueb, prénommé Momo, qui n’hésite pas à pomper intégralement mes fafiots pour son blogounet, voici un exemple :

http://humourdujour.skyrock.com/2985979225-AVEZ-VOUS-DE-L-HUMOUR.html

(article retiré le 4 avril 2011 par momo himself. La moitié du chemin est faite. Il ne manque plus qu’un p’tit mot d’excuse ici, et un mais à coule pas sur son blogounet, et on pourra boire le verre pilé de l’amitié…)

à comparer avec ceci :

http://franck77.unblog.fr/2008/08/31/cest-le-soixante-dix-neuvieme-fafiot/

——————————————————-

Je conseille vivement à Momo de retirer tout ce qu’il a pompé ici et de viendre nous présenter ses plus plates excuses, sinon il va avoir affaire à Raoul

———————————————-

Le Momo n’arrive pas à croire qu’il signe des trucs qui ne sont pas à lui!

.

Je lui ai gentiment demandé de corriger le tir et voilà son mail de réponse :

« a tu pas l’impression de te foutre de ma gueule , alors je pense que ça à assez duré
j’ai d’autres choses à foutre et ça ne m’amuse plus du tout
ALORS VAS TE FAIRE VOIR

AU PLAISIR DE NE PLUS TE LIRE JE MET TON MAIL EN LISTE NOIRE
MOMO »

.

Je vous conseille, toutes et tous, d’aller commenter les articles de Momo à cette adresse là :

http://humourdujour.skyrock.com/

Il manque autant de commentaires que d’inspiration le pauvre vieux! Faites un geste, dites lui ce que vous voulez, qu’il a de beaux yeux ou qu’il recopie bien, mais aidez le, ce sera pour une bonne oeuvre….

C’est le trois cent soixante dix neuvième fafiot!

Vendredi 1er Avril 2011 

(de se faire à l’idée que la page doit être tournée)


(Charles Trenet – Vous oubliez votre cheval)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Vous n’êtes pas sans savoir qu’avec toutes les vérités exactes invérifiables qui ont été écrites sur ce blogounet que les Pouvoirs nous redoutent à rabais et que  le Blog de la Déconnitude ne compte pas que des fans béats d’admiration.

Tous les jours, des courriels s’accumoncellent sur l’adresse Internet officielle qui est, je le rappelle, parce que j’aime bien faire chier mon monde et bisquer le homard : deconnoland@orange.fr.

On m’accuse de ne pas aimer les enseignants, les syndicalistes, les politiques de tous bords, les journaleux, les fonctionnaires, les assimilés fonctionnaires,  les SeuNeuCeuFistes, les Cégétistes, les FSuer le monde, les curés, les juifs, les arabes, les témoins de Jéhovah, Diam’s, la halde aux chaussures, Yann Arthus Bertrand, les noyaux dans les cerises du clafoutis, l’absence de glaçon dans l’apéro, les femmes dans l’entreprise, les contractuelles, les feignasses, les z’y-vateries, les Don qui chiottent, Emmanuelle Béart, la sauce au curry, la télé réalité, Water Closer, la reine d’Angleterre, les footeux, les supporters, les moules pas fraîches, mes voisins et surtout celui de gauche , celui qui taille la haie mitoyenne ras sa bite, les banquiers, les assureurs, les plots en béton, les gilets jaunes, les enculés, les lamentins, les livres cornés, les ampoules basse consommation, les grèves, les droits de retrait, les vieux grabataires, les jeunes à euthanasier, les cellules psychologiques, les écolos de mes deux, les bourgeois, les universitaires, les chercheurs, les associations, les parigots, les provinciaux, les étrangers, les touristes en tongs, les danseurs de tango, les brailleurs de conneries, les rappeurs, les dealers,  les branleurs, les Village People, les….
bref, une infime partie de l’humanité, je l’avoue, c’est vrai.

Mises à part ces quelques exceptions sus-citées, je suis un très bon camarade de jeu, à la seule condition qu’on ne vienne pas me gonfler le boudin, ou, à la rigueur, qu’on ne vienne pas me beurrer la raie.

Et bien figurez-vous, que malgré ma grande mansuétude envers la race humaine, il s’avère qu’une foultitude de gens qui viennent de Jenesaizou (dont la capitale est Jenesaikoi)  m’écrivent en me menaçant avec la ferme intention de me faire fermer mon clapet d’une main, et de me clouer sur une poule au riz de l’autre!

Je ne vous le disais pas, pour ne pas viendre vous gêner dans votre jemenfoutisme notoire, mais vous avez, devant vous, un homme acculé. Certes, même si je suis grisonnant d’Etampes, je ne me considère pas comme un vieil acculé, mais je suis acculé tout de même, et  de tous les côtés.

Je reçois des lettres immondes, mêmes pas signées, sans même un timbre pour la réponse, qui me traînent dans la boue, l’eau propre,  et qui me menacent de tout ce que l’on pourrait me faire si, par malheur, je n’arrêtais pas mes conneries.

On n’hésite pas à m’offrir des places de concert de Diam’s, à m’envoyer une carte de membre du syndicat Sud-Rail, à m’adresser une compil de Guy Béart, à me faire enfiler le maillot de l’équipe de France, à m’abonner au Canard Enchaîné, à m’enlever pour me larguer dans un Mac Do, à me filer des fiches de recette de cuisine de Jean Pierre Koffe, à m’offrir la deuxième paire de binocle d’Afflelou, à cumuler mes points fidélité chez Leclerc, à me faire à l’idée que Le Clézio est prix Nobel de littérature, à me répéter qu’en ce qui concerne les deux connards de journaleux il faut que je pense à eux, à me faire croire que la burka protège des radiations nucléaires, à me persuader que si je pense à eux alors je pense à moi, à me supplier d’en prendre deux pour le prix de trois, à m’implorer des yeux pour acheter le chie-wouah-wouah qui risque de finir en canard laqué, à me convaincre que Joey Star a un cerveau, à m’expliquer que les enseignants savent lire et écrire, à me suggérer que le Pape est sympatoche, à me dissuader de ne pas blasphémer, à me dire que fumer tue, que péter pue, que Prosper Yop la Boum, et que dans Banga y’a des bulles, à me demander de faire attention aux secousses, à ….
bref, on m’accule à sec, à pied, à ch’val et en voiture.

A force d’être acculé, je me sens flétrir, m’esbaudir, me rue d’Aboukir, me racornir, me dépérir, me déglutir, me mouloudjir, m’estourbir, me languir, me vomir, m’annemasoeurannenevoisturienvenir, me pomper le fakir, me reprendre un kir, me dépoter le menhir, n’aller pas mieux voire même pire, me taper le pont des soupirs, me faire sucer par un vampire,…
bref, je suis prêt à en finir.

Hier après midi, j’ai reçu le coup de grâce, l’estocade imparable, la goutte d’eau qui fait déborder l’ours, la lutte finale, le coup du père François, la branlée séculaire, le coup de masse à chaussettes, le verre de rhum, la montée à l’échafaud, le débile de Rennes, la chevauchée fantastique, le Paris Vintimille,…..
bref une missive oecuménique qui ne me laisse pas le choix!

Voici les signataires :

dbat.jpg

Et bien, dans cette missive, toutes ses personnalités haut gradées dans leur business, m’ont lancé un ultimatum. En substance, si je n’arrête pas d’écrire mes conneries sur tout et tout le monde dans ce blog, bref, si je ne ferme pas la boutique, et bien, ils n’hésiteront pas à me priver de toutes les bontés que chacun de ces gaziers peuvent me procurer ante et post mortem.

Et bien j’vous le dis comme je vous l’cause: moi qui ne suis qu’un être de chair et de sang et qui n’ai pas du tout l’intention de renoncer à donner un coup de goupillon farceur entre les vêpres à onze milles vierges enfourchées qui ne protesteront même pas, même si je bats la cadence avec une zizette à couettes sur de la musique Pope pour m’en mettre jusque là Dirla Dalaï Lama, et bien oui, j’arrête ce blog, et je vous annonce que le trois cent soixante dix neuvième fafiot sera le dernier, non mais !

Je ne vous  cache pas que tout cela, ça m’émeut!

C'est le trois cent soixante dix neuvième fafiot! dans déconno-news emeu

(franck 77)

Publié dans:déconno-news |on 1 avril, 2011 |10 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique