Archive pour le 28 mai, 2011

C’est le trois cent quatre vingt huitième fafiot!

 

Samedi 28 Mai 2011

(de constater que la France est la reine des fêtes à la con)

 


(Georges Chelon – Le mur mitoyen)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Hier, je suis rentré fourbu, lavedu, embourbu, éreintu, vermoulu d’une dure semaine de labeur. Je garais ma Jyva 4 devant mon home (comme on dit aux States) et je commençais à décharger mon matos conséquent qui me sert essentiellement d’outil de travail les heures ouvrables quand je percus dans l’air un je ne sais quoi d’inhabituel.

Bien que l’heure fut tardive, (n’étant pas du style à rentrer du taf tout de suite après l’heure de l’apéro du midi et j’ai les noms),  les bourgeons bourgeonnaient à tour de bras, les oiseaux oiselaient à tir d’ailes, les arbres arbricotaient à Thoury-Férottes, les saxophones saxophonaient à Touré Kunda, bref une ambiance leste, légère comme dans les scènes de films d’Arcady où l’on voit les pieds noirs fêtant en même temps un mariage , une circoncision et un cassage de gueule en règle des arbis qui voulaient chourrer le business de la came et des putes.

Bref, je me demandais si je m’a gourré de quartier.

Il ne me restait plus qu’à sortir mon casque de chantier, mes pompes de sécurité et mon échafaudage 12 marches quand j’apercus le voisin du fond (contrôleur retraité de la SeuNeuCeuFeu) se diriger tout droit vers moi.

Quand je dis tout droit, j’embellis la situation. En effet, il avait la démarche significative du gazier qui a commencé un apéro trois jours avant les autres et qui tente quand même d’aller d’un point A à un point B en tricotant un pull jacquard avec ses arpions et en négligeant le fait que  le plus court chemin d’un point à un autre est la ligne droite,  à condition que ces derniers soient bien l’un en  face de l’autre comme l’affirmait notre grand philosophe Pierre Dac.

Pour préserver l’anonymat, j’appellerais ce voisin Jean-Claude, ce qui est son véritable prénom car j’aime bien brouiller les pistes.

Malgré une trajectoire aléatoire et un angle balistique douteux, après un calcul différentiel de correction de rayon de courbure et une étude asymptotique du point d’impact compensée par les moindres carrés, je me dis « Nom de dieu de bordel de gnou, le JC vient m’causer ».

Il aime bien qu’on l’appelle JC, parce que, quand il est bourré, c’est plus simple à dire pendant les contrôles d’identité d’une part, et que sa vision biblique de la vie l’apparente aux messie, dans la mesure où il est toujours entre deux eaux en profitant d’un ancien testament à son bénéfice tout en attendant le nouveau ( le beaujolais, pas le testament) d’autre part.

Il se gourre de deux mètres pour me serrer la main et tout en embrassant le thuya du voisin d’en face de chez moi il dit :

« Chalut franckhche, c’nest le fnête des voichnins zojourdhui, vniens chboire un cnoup toute l’nimpache(*) est chémnoi »

Je fais constater aux linguistes invertébrés que le fait d’avoir attaqué un apéro en ayant supporté l’épreuve des qualifs  a pour résultat que le sujet parle mi-ch’ti mi-auvergnat, ce qui ne manque pas de charme.

Moi, vous me connaissez, quand c’est pour se torcher la gueule, demandé aussi gentiment, je ne résiste pas et  ne suis pas là pour vexer bêtement les gens. Sur ce , je dis à JC :

« Bien sûr JC, je suppose que Ginette et Philémon (**) sont déjà chez toi. Il me reste à rentrer un carter pilchard et ma dégauchiseuse à rétro-pédalage, et je viens faire la chouille »

Sur ce, le JC fit un demi tour à 1260°(***) Chelchiusse et tenta de rejoindre son huitre en se fiant à son instinct et à la souvenance de la dernière position de son verre.

ftedesvoisins.jpg
(Fête des voisins à Z’y-Va-les-Cormeilles)

Et oui, je ne m’y habituerais jamais! Le con qui a inventé la fête des voisins devrait être passible des tribunaux, autant que le ceusse qui a inventé le fête de la moule marinière ou que le fumier qui a inventé la fête des secrétaires, tout comme le gazier qui a pondu la fête de la plume dans le fion.

Vous me direz, bandes de voyouxes et de vouyouzes assoiffés de sexe et de sang et regroupés comme des boeufs derrière des barrières en plein coeur de Manhattan que je suis invivable, imbuvable, que je n’aime rien, que je n’aime pas les gens et que je vomis l’humanité entière et que je voudrais bien qu’on reparte du Big Bang juste pour voir si le singe redeviendrait aussi con (merci Môssieur Cavanna) !

Et bien oui, tout ce que vous dites est vrai, et en plus vous devez aimer cela puisque  vous guettez chaque fafiot comme des drogués de déconnitude.

Figurez-vous que j’y suis allé à cette chauterie, comme dirait Isabelle Mergault, et que je me suis bien marré. En effet, jusqu’à cette fête, je croyais que mes voisins étaient tous des cons. Et bien, hier, je me suis rendu compte que j’étais aussi un voisin.

Enfin bref., chacun est allé chercher chez lui quelques teilles pour renforcer l’intendance, et on a discuté de la théorie du verre poreux jusqu’à une heure avancée moins le quart.

Comme toute les bonnes choses ont une fin, après s’être enquillé douze pousse-café, on s’est mis d’accord pour aller mettre la viande dans les torchons. Vous allez me dire que ce n’est pas comparable aux accords du G8 (qui, après avoir fait chier les habitants de Deauville pendant deux jours, en a conclut qu’une chanteuse ritale aphone a bien reçu une giclée non amendable), mais ce moment de con vivialité fait oublier nos différents bêtes (en cours?) et mesquins de voisinage.

Et c’est le coeur serein, l’âme légère, l’esprit fait con et la bistouquette à la main, que j’ai consciencieusement,  en admirant les étoiles, pissé dans la boite à lettres de mon voisin, car je sais que, dès demain matin dix heures, il recommencera à tailler la haie mitoyenne ras sa bite pour pouvoir reluquer chez moi…

(*) J’habite une impasse (pair et manque?)
(**) Ma dulcinée et le fruit de nos entrailles.
(***) A vos calculettes, le demi tour est bien complet (si j’ose dire)!

©franck.mar77

 

Publié dans:déconno-news |on 28 mai, 2011 |19 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique