Archive pour le 30 juin, 2011

C’est le trois cent quatre vingt treizième fafiot!

Jeudi 30 Juin 2011

(d’avoir lâcher les cons dans la nature pour savoir s’ils se reproduisent en milieu naturel)


(Dire Straits – Telegraph road)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Moi je vous le dis, il y a vraiment des semaines de merde.

Figurez-vous que ces empaffés de talibans, pour rajouter aux emmerdements quotidiens, ont crû bon de relâcher deux journaleux dans la nature.

Franchement, on dit que quand le bâtiment va tout va, mais quand Shiva, ça chie un gros tinet épais.

Histoire de m’énerver encore un peu plus, et, comme au dernier Christival, d’enfoncer le clou un peu plus profond, je me suis tapé le baveux du play-mobil sur France 2 pour m’infuser en long en large et en travers le retour des deux héros du jour, Stéphane Taponier et Hervé Guesquière.

On était en pleine séance de circuit fermé. Les journaleux qui causent d’autres journaleux, ça a toujours tendance à me taper sur le système, même beaucoup plus que quand des journaleux causent de sujets qu’ils ne connaissent pas du tout, ce qui est la réalité dans 95% des cas.

Je vous passe les détails des récits des deux gaziers qui ont, d’après ce que j’ai compris, beaucoup d’intelligence, de professionnalisme, d’humour et pas une once d’amour propre.

Un des deux a bien expliqué qu’ils n’avaient pas eu l’inconscience des ceusses qui grimpent  l’Hymalaya en tongs et qu’on ne les avait pas prévenus qu’il était dangereux d’aller dans la région où il se sont fait chopés. Dis avec cet aplomb formidable, moi je dis Môssieu! Il faudra leur causer de deux ou trois trucs aux mectons, car ils sont capables de louer une villa à Tripoli pour aller se reposer de leurs émotions.

Le même nous a expliqué que s’il allait enquêter au coeur des conflits , c’était pour aller de l’autre côté du miroir et pour pouvoir expliquer aux gens ce qui se passe au delà des tirs de mortiers ou de bazooka (dont je vous donnerais la recette prochainement).

La belle affaire! Quand on voit la tronche du français moyen qui regarde la téloche en boulottant son gratin et ne pigeant pas ce que racontent les journaleux qui, eux même ne pigent pas ce qu’ils racontent, moi je dis que dépenser des dizaines de millions de rôts  à mobiliser  et mettre en danger des dizaines d’agents des services secrets et des milliers de militaires pour aller extraire deux blaireaux qui veulent prouver par A+B qu’on est dans un monde de cons, et bien moi je vous dis, et je ne passerais pas par quatre chemins, qu’il est grand temps de mettre un point final à cette phrase devenue longue comme un âne, non mais!

Enfin tout cela a permis de revoir la tronche de Florence Aubenas, célèbre journaleuse qui s’était faite enlevée au cours d’une enquête d’investigation , pour Biba, causant de l’influence du voile dans la précision de viser l’urne pour des femmes de je ne sais plus quel pays à la con, alors qu’en France même, il y avait un taux de participation misérable aux régionales à l’époque, c’est vous dire si son enquête intéressait du monde!

Elle aussi a couté des millions de rôts, et aussi un mort dans les rangs des services secrets.

Mais il parait que la liberté de la presse est le garant de la démocratie. Il est vrai que de ne raconter que des conneries est une liberté démocratique largement utilisée par les masse merdia.

Quand je pense que les deux chnoques vont sûrement écrire un bouquin pour le rentrée littéraire, qui racontera leur expérience, ça me donne déjà envie d’en réserver une caisse pour me torcher le fion les jours d’hémorroïdes purulentes et buboniques.

Toujours est-il que :

taponnier.jpg

1 Jour à nous beurrer la raie

Tâchons de les oublier!

 (©franck.mar77)

Publié dans:déconno-news |on 30 juin, 2011 |27 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique