Archive pour le 10 janvier, 2012

C’est le quatre cent quatrième fafiot!

Mardi 10 janvier 2012

(de prendre la roue de la science qui ne tourne pas rond)


(Les cowboys fringants – Droit devant)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Vous connaissez toutes et tous ma passion pour la science en général et pour ses chercheurs en particulier.

Nous avons déjà étudié des spécimens de chercheurs de l’INSERM et du CNRS.

La causerie d’aujourd’hui va s’intéresser au Docteur  Zhong Lin Wang, du groupe de recherches sur les nanotechnologies de l’université de Georgie.

Cette doctoresse, puisque notre sujet d’étude est femelle, a tout simplement tricoté, avec ses petits moignons, une veste pour hamster.

Attention, la veste suce dite n’est pas un vulgaire pardosse pour que le bestiau ne se pas caille les meules quand il va faire ses courses à Carrouf. Non, la veste est équipée de fils branchés sur un nanogénérateur qui produit de l’énergie quand ils ont pliés et tendus.

L’intérêt de faire enfiler la p’tite laine à Campbell (le hamster élu pour l’expérience) est que, quand celui-ci fait tourner sa roue, il  réussit à produire le vingtième de capacité d’un pile AA!

C'est le quatre cent quatrième fafiot! dans La recherche scientifique qui me trouve hamster
(Est-ce que j’ai une gueule de cobaye?)

Après calcul, la doctoresse Zhon Lin Wang affirme avec enthousiasme qu’il faut environ 1000 hamsters pour alimenter un téléphone portable!

Donc, si vous croisez dans la rue un gazier qui pousse un caddie avec 1000 hamsters en train de tourner dans leur roue à coup de fouets, ne vous inquiétez pas, il essaye tout simplement de bigophoner à Lin Wang pour lui confirmer  le résultat de son calcul!

Vous allez me dire: «  francky, tu es encore de mauvaise foi et tu veux encore casser du chercheur uniquement pour faire mousser ton blogounet à la con! »

Premièrement, ce sera ma main sur la tronche car j’ai déjà dit que je détestais que l’on m’appelle francky.

Deuxièmement, je dis qu’il ne faut pas prendre les hamsters pour des cobayes.

Enfin, je suis de mauvaise foi, car notre Lin Wang a l’intention de tricoter un grand pardosse que l’homme pourra porter afin de transformer en énergie ses propres mouvements. On pourrait par exemple imaginer une chemise permettant de recharger un iPod, souligne Zhong Lin Wang.

Ce qui m’énerve chez cette chercheuse, c’est qu’elle est obnubilée par les appareils à la con (téléphones portables, iPod, iPhone, iEtfinesherbes…) et qu’elle n’est pas ambitieuse dans ses applications.

En effet, il serait plus judicieux de faire endosser les frusques capteurs d’énergie à un fonctionnaire qui produirait l’électricité pour faire chauffer sa cafetière perso sans bouger de son bureau plutôt que de perdre du temps précieux (au contribuable) pour aller jusqu’à la machine à café 20 minutes par heure afin de discuter de ses jours de reuteuteu avec des collègues non encore munis de costards nanogénérateurs. Vous allez encore me dire: « Encore faut-il que l’employé bougeasse suffisamment son fion pour alimenter en jus son boléro pourqu’il puisse le boire chaud (son jus, pas son boléro) ».

C’est là que les 1000 hamsters interviennent. En effet, ces indiens, que l’on pourrait encore confondre avec des cobayes, feraient un tel rat fût en tournant  leur roue, qu’ils maintiendraient éveillé le gazier qui, gêné par le boxif ambiant, n’hésiterait pas à éplucher les légumes pour sa soupe du soir plutôt que de perdre son temps précieux (pour cézigue) à ne pas réussir à avoir un sommeil réparateur, ce qui, de par son activité permettrait de produire cette énergie utile à préparer ce café qui, par induction, une fois bu, lui redonnera un coup de fouet pour actionner sa souris (qui n’est pas un hamster) pour jouer au solitaire fourni par M. Windows, ce qui lui refera produire du jus pour s’en faire chauffer un autre, été ces rats, été ces rats…

Finalement, madame Zhon Lin Wang a réussi à me détourner de mon taf pour que j’écrive un fafiot déconnogénérateur qui vous aura fait taquiner le mulot, ce qui  aura eu pour effet de vous faire dépenser l’énergie que Campbell ne produira jamais dans toute sa vie d’hamster exploité honteusement par cette souris jaune!

Chercheurs et chercheuses, je vous hais!

(©franck.mar77)

——————————————–

Nouveauté de 2012 :
Pour cette nouvelle année, nous allons tester le concept de donner les réponses aux questions pertinentes que vous vous posez dans les coms sur le fafiot

Biquette, notre célèbre déconno-charadou- neuse, inaugure la formule et pose la question suivante:
« Où je le branche le cobaye? »

Biquette, c’est une très bonne question et je te remercie de me l’avoir posée.

Mézigue, avec mon hamster femelle,  j’utilise un rat-corps pour brancher le cobaye sur une rat-longe afin de pomper le jus que l’on trouve dans les pores d’hamster dame.

 

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique