Archive pour le 20 janvier, 2012

C’est le quatre cent cinquième fafiot!

Vendredi 20 janvier 2012

(de se lancer dans le pâté de campagne)

 


(Yves Jamait- Jean Louis ou le monologue du client)

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Je ne voudrais pas cafter, mais ici, il fait jour. En pluche, dans mon jardin, les coucougnettes du Bengale ont déjà des boutons! J’en conclue donc qu’il n’y a plus de saison ma brav’ dame, ou bien alors qu’on ne trouve plus de  dermato d’ valable.

Enfin bref, ce n’est pas pour parler chiffons ou orties de culture que je vous ai convoqués mais pour vous donner le lit bêlé de mon premier discours de mitinge pour les présidentielles de deux mille bouses qui a eu lieu hier soir à la salle des Fêtes de Mézieux-en-Bourbay.

Balançons la soudure :

—————————————————-

C'est le quatre cent cinquième fafiot! dans Présidentielles 2012 mitinge-mezieux

« Chers cons citoyens, et chères cons citoyennes.

Je vous remercie d’être viendus à mon premier mitinge alors qu’il y avait des conneries à zieuter à la téloche.

Je pense que si vous êtes là ce soir, toutes et tous, c’est pour écouter ce que j’ai à vous dire. Autant vous rassurer tout de suite, je vais vous dire ce que vous écouterez, et pour les ceusses et ceuzes qui sont déficients auriculaires, mal entendants, ou tout bonnement sourds comme des pots, ma collaboratrice, ici présente, vous traduira la causerie avec le langage des cygnes, qui se rapproche de celui des canards, à la différence près que les premiers sont emmanchés d’un long cou alors que les seconds peuvent être à l’orange.

En ce qui concerne les aveugles, ils pourront écouter à l’oeil nu ce que je vais jacter.

Tout d’abord, avant toutes choses et en prémisse introductive, je vais me présenter pour que les ceusses et ceuzes qui ne me connaissent pas encore puissent dire après que, finalement, ils me connaissent. 

Je m’appelle franck77 et je suis le président du nouveau parti: le P.D.L.D. Je vois tout de suite les sournois moqueurs , surtout celui de droite au premier rang qui vient de boulotter sa crotte de nez , mais je tiens à préciser que le sigle P.D.L.D. ne veut pas dire Parti Des Lopettes Démocrates, mais plutôt le Parti De La Déconnitude.

Certes, des esprits chafouins me diront que nous sommes des cons gouvernés par des cons dans un système à la con depuis des lustres et des lampadaires.
A ces ceusses et ceuzes là, je leur rétorquerais, sans passer par quatre chemins, ni non plus par katmandou que le P.D.L.D. aura pour mission de faire table rase de l’ensemble de ce système à la con et quitte à être toujours aussi cons autant l’être dans la joie et la bonne humeur.

Pour ce premier mitinge, cher cons citoyens et chères con citoyennes, je ne vais pas vous abreuver de chiffres, car comme disait Heinrich Von Etik, célèbre docteur Maboul pendant la seconde guerre mondiale: « Tonnez moi un quart t’heure et une caphe humide, afec mon petite matériel, aux chiffres, je leur ferais dire ce que je feux ».

Je ne rentrerais pas non plus dans le jeu de mes concurrents les plus sérieux qui se lancent des petites phrases à la tronche par merdia interposés. Non! En aucun cas, vous ne m’entendrez dénigrer tous ces manches à couilles.

Je suis là, ce soir, uniquement pour vous dire qu’il va falloir compter, désormais, sur le seul candidat qui ne persistera pas à proposer un programme consistant à rafistoler un système merdeux.

Je suis le seul candidat qui vous proposera le bing-bang qui est la seule solution pour faire avancer ce joli peuple de cons qui s’obstine à rester au bord du gouffre.

Je préviens, dehors et déjà, ces nez d’boeufs de journaleux qui rapporteront mes mitinges dans leur torche-culs ou baveux télévisés à la noix que l’on ne « décrypte » pas mes propos car je serais le seul candidat clair dans ses convictions, clair dans ses intentions et clair dans ses urines.

J’en profite pour vous présenter mon affiche de campagne que j’ai bricolé moi-même perso tout seul avec mes petits moignons, c’est vous dire que d’entrée de jeu je n’engrosserais pas les boites de pub et les instituts de sondages qui sont les hémorroïdes de la démocratie :

lafarcetranquille présidentielles 2012 dans Présidentielles 2012

Enfin, je vais clôturer ce premier mitinge du 19 janvier , date que l’on pourra marquer d’une bière blanche dans l’histoire de la présidentielle deux mille bouses, pour vous donner rendez vous un de ces quatre sans fautes dans la salle des fêtes de Fouzydonc-sur-Laguiole pour présenter en détail mon programme, qui, je vous le garantis, ne sera pas de la branlette de pignouf!

Z’y va la République, z’y va la France! »

(Tiré du discours de Mézieux-en-Bourbay du 19 janvier 2012 à moins le quart)

——————————————-

 (©franck.mar77)

**** Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici 

Publié dans:Présidentielles 2012 |on 20 janvier, 2012 |17 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique