C’est le quatre cent douzième fafiot!

Lundi 27 Février 2012

(de remercier à tout vent et à tire le riz d’veau derechef à l’Os-en-gelée)

 


(Georges Chelon – Il faut rendre à César)

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Boudiou de boudiou quel viquinde fabuleux ce fut pour mézigue!

Après avoir été récipient d’air d’un César à Paris-sur-Seine vendredi soir, vl’a-t-y pas que que j’ai eu un Oscar à l’Os-en-gelée cette nuit. C’est vous dire que je n’ai pas molli! Brad Pitre et Georges Clownesque ne m’ont pas trop tiré la tronche, mais j’ai l’impression que ça leur a buriné un gros tinet le fion quand même. Même Jean of the Garden en est resté muet, c’est vous dire si son rôle lui a gangréné les six napses!

Vendredi soir, pour fêter mon trophée, je n’ai pas fait comme ces stars populaires qui ont fait des films populaires mais qui ont décarré pour aller bâfrer au Fouquet’s. Mézigue, je me suis boulotté tranquillou, dans ma Jyva 4,  mon casse-dalle jambon beurre préparé par Tante Akule et enveloppé dans un pochon. (Pour choper la vraie recette du casse-dalle jambon beurre , il faut cliquouiller ici).

 Je pousserais même l’éthique, ne reniant pas mes origines, à attendre une quinzaine, avant de commander mes 500litres de fioul chez Bolloré Energie .

Pour en reviendre à ce qui s’est passé cette nuit, après la remise du gourbi entre mes pognes, je me suis fendu quand même d’un discours en rosbeef.

Je vais vous avouer un truc, je ne me suis pas trop cassé le burnou sur ce coup là dans la mesure où j’ai intrégralement recraché mon discours de vendredi soir, en le bouillant dans une sauce à la menthe.

Pour les ceusses et les ceuzes qui n’étaient pas là ce viquinde, je vous donne le lien de mon discours de remerciements pour le César que j’ai eu :

http://franck77.unblog.fr/2012/02/25/cest-le-quatre-cent-onzieme-fafiot/

Et maintenant, ladies et gentlemen, voici mon discours de cette nuit à l’Os-en-gelée dans sa version bouilleur de crû : 

C'est le quatre cent douzième fafiot! dans déconno-news oscars-2012-256x300

First, let me say thank you! Well, that’s done.

Then I want to say thank you to my beautiful brother, southern syndicalist at the RATP which would have equally deserved this award, and which makes me tap away the bullshit in its purest form in each of our handshakes and who inspires me a lot in my works.

Then I want to say thank you to Ripoline,my sister, instit depressed, who prefers to be called a school teacher, on sick leave since 10 years and very young retired person when she knew she had her accumonceled points for incompetence to be able to claim a unearned rest, and that his example encourages me to fight, at my level, against human degeneration.

I want to say thank you to all those journaleux and journaleuses who are so generous that I don’t have physically time to write a fafiot to each of crap they write in all merdia so much the source is inexhaustible.

I thank all those politicards from one extreme to the other who can persuade their constituents that they work for their welfare while it is only for their ass, pignolant a crappy system they have pleasure in keep.

I want to thank all narrowed of the bulb who demonstrate every day that man is the animal most con of creation.

I would not forget to thank all those contemporary geniuses who sell their crap at high prices in the name of art and critics that lay dithyrambs what about which of the above-named works by trying to persuade the Boeotian that the production of shit has become an art major.

I would also like to thank all those singers who bawl their texts to the con on music written in the toilet and who have a career even though for the most part they are, at some point, forced to pump existing works to recover some money.

I do not forget to thank those researchers who manage to steal phenomenals credits for research as absurd and useless that are fundamental to weigh down the public debt.

I want to thank the man himself, in all its most pathetic, more absurd, more ugly, more despicable, more con and just help me during the days I lack inspiration.

Finally I want to thank all déconnobloguiteuses déconnobloguiteurs and all who support me and whose loyalty and selflessness touched me deep within myself, at your own risks to meet my proctologist.

And finally, I want to thank my dear Cunegonde and my grand son Philemon, the flesh of our flesh which support my déconnitude and whom I care about as the apple of my hair.

Really thank you for this Oscar of the déconnitude that I am assigned, this trophy which missed me, so much my bullshit is gaining momentum.

Long live the ampleur!

—————-

————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici 

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent me clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

————————————————

(© franck.mar77)

**** For write comments or read the comments, just cliquouiller here

**** For ceusses and ceuzes who discover this very beautiful blog, they have a general overview here

**** For the faint hearted who want me nail to a chicken with rice, the email address is:

deconnoland@orange.fr

Publié dans : déconno-news |le 27 février, 2012 |10 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

10 Commentaires Commenter.

  1. le 27 février, 2012 à 9:43 Biquette écrit:

    Tu aurais mieux fait de lire ton discours au salon de l’agriculture, au moins tu aurais compris pourquoi ton auditoire avaient des têtes de veau.

    Répondre

  2. le 27 février, 2012 à 10:29 Sganarel écrit:

    Salut les décon’s'fout linguistiquement du monde, comme les roosbeafs his foot to your’ hop

    En plus il leur a servi son speatch en imitant la dame de fer pour rendre hommage à Merry Streep ! vraiment la grande classe

    N’oublie pas le Giscard d’or à chamalliére !

    Répondre

  3. le 27 février, 2012 à 23:06 marco écrit:

    Good evening,

    very well your text, bones quarters of Brie cheese in USAS for the French film the artist are void to shit, Dujardin is not worth Pitte bade and jojo Clownez. Why to cross the Atlantic sea to go to search a caesar qu ‘il n has not pû have Franch contry in.

    In French in the texte pour les non cons et soeurs.

    Bonsoir,

    très bien ton texte, les os quarts de brie dans les USA pour le film français the artist sont nuls à chier, Dujardin ne vaut pas bade Pitte et jojo Clownez.
    Pourquoi traverser la mer atlantique pour aller chercher un césar qu’il n a pas pû avoir in Franch contry.

    Répondre

  4. le 27 février, 2012 à 23:16 marco écrit:

    Si non , je peux traduire le petit texte de Jeannot du Pot agé.

    D’abord, permettez-moi de dire le merci! Bien, c’est fait.

    Alors je veux dire le merci à mon beau frère, syndicalist du sud au RATP qui aurait tout aussi mérité ce prix et qui me fait taper loin la baliverne dans sa forme de purest dans chacune de nos poignées de main et qui m’inspire beaucoup dans mes travaux.

    Alors je veux dire le merci à Ripoline, ma soeur, instit déprimé, qui préfère être appelé un enseignant scolaire, sur le congé de maladie depuis 10 ans et très jeune personne retraitée quand elle savait qu’elle avait ses points d’accumonceled pour l’incompétence pour être capable de réclamer un reste non gagné et que son exemple m’encourage à lutter, à mon niveau, contre la dégénération humaine.

    je veux dire le merci à tous ces journaleux et à journaleuses qui sont si généreux que je n’ai pas physiquement de temps pour écrire un fafiot à chacune de connerie qu’ils écrivent dans tout merdia tellement la source est inépuisable.

    je remercie tous ces politicards d’un extrême à l’autre qui peut persuader leurs votants qu’ils travaillent pour leurs intérêts pendant que c’est seulement pour leur âne, pignolant un système merdique ils ont le plaisir dans se conservent.

    je veux remercier tout de réduit du bulbe qui démontrent chaque jour que l’homme est l’animal le plus trompent de la création.

    je n’oublierais pas de remercier tous ces génies contemporains qui vendent leur connerie à de hauts prix au nom de l’art et des critiques qui posent des dithyrambes et lesquels du susdit – appelé travaille en essayant de persuader le Boeotian que la production de merde est devenue un commandant d’art.

    je voudrais aussi remercier tous ces chanteurs qui braillent leurs textes au fait de tromper sur la musique écrite dans les toilettes et qui ont une carrière même si pour la plupart ils sont, à un point, forcé à pomper des travaux existants pour récupérer un peu d’argent.

    je n’oublie pas de remercier ces chercheurs qui réussissent à voler des crédits phenomenals pour la recherche comme absurdes et inutile qui sont fondamentaux pour surcharger la dette publique.

    je veux remercier l’homme lui-même, en tout son le plus pitoyable, plus absurde, plus vilain, plus ignoble, plus tromper et m’aider juste pendant les jours je manque de l’inspiration.

    Finalement je veux remercier tout déconnobloguiteuses déconnobloguiteurs et tous qui me soutiennent et dont la loyauté et l’altruisme m’ont touché profondément dans moi, à vos propres risques de rencontrer mon proctologist.

    Et finalement, je veux remercier mon cher Cunegonde et mon grand fils Philemon, la chair de notre chair qui soutiennent mon déconnitude et que je me soucie de comme la pomme de mes cheveux.

    disent Vraiment merci pour cet Oscar du déconnitude que je suis alloué, ce trophée qui m’a manqué, tant de ma baliverne gagne la vitesse.

    Vive l’ampleur!

    Répondre

  5. le 28 février, 2012 à 9:39 Biquette écrit:

    C’est le moment d’aller faire une croisière si c’est le rêve de votre vie, je crois qu’en ce moment Costa croisière fait moins 95% et en plus vous pouvez réserver au dernier moment, y’a plein de désistements. Noubliez pas vos bouée et votre extincteur de voyage. Bon vent et bonne chance surtout…………..

    Répondre

  6. le 29 février, 2012 à 10:35 Nikko13 écrit:

    yipikaye (Jojo Double V Bouche imitant Jaune Mac Laine)

    I’m very une pression Ed! For the trou d’uc Scion.
    I dont s’pique en gliche Burt Reynold I un d’heure stand.
    I’m note lusuphone by sexual’s père version or not hispanophone for sangria’s sens sa Scion. I’m juste eux franche manne with lotte difficulty tout ex plane maille Heïdi………..

    Répondre

  7. le 29 février, 2012 à 14:13 Biquette écrit:

    Merci NiKKO, c’est la 1ere fois que j’arrive à comprendre un peu d’anglais. Suggestion: si au lieu de 13 après NIKKO tu mettais 10 en anglais, ce serait bien aussi non?

    Répondre

  8. le 1 mars, 2012 à 10:57 Sganarel écrit:

    Salut les décon’……en anglais , is not same !

    fumeux biquette !

    Costa allégra :

    Un thonier de Concarneau raméne les thons rouges emperlousés d’indignation, et plus trés frais aux Seychelles .

    Répondre

  9. le 1 mars, 2012 à 15:30 Nikko13 écrit:

    Bonne Andouillette ! (Alexandre Ier Pavlovitch après Waterloo)

    Biquette : Actuellement sur ma terrasse au soleil de Méditerranée en congés scolaires à me reposer de mes deux mois de congés maladie pour surmenage (l’éducation des jeunes filles en BP secrétariat comptabilité est un métier difficile de nos jours car en vieillissant j’ai l’impression qu’elles courent de plus en plus vite!), j’ai peur de perdre en qualité de vie en passant de la « cagole » à l’ »andouille » pour un jeu de mot.
    Certes, il fait un tabac…
    J’y ai réfléchi pourtant! En déménageant à Troyes, je pourrai m’appeler Nikko10.3 mais franchement c’est moins drôle ou moins fumeux pour décon’….a ce gas n’a réelle, ment pas d’humour! (c’est du plagia merdique, une mauvaise copie, du Cantelou de 20h30)

    Répondre

  10. le 2 mars, 2012 à 9:57 Biquette écrit:

    T’as raison NIKKO, surtout que des andouilles, y’en a partout, pas besoin de remonter dans l’Aube…….

    Répondre

Répondre à Biquette Annuler la réponse.

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique