Archive pour le 5 mai, 2012

C’est le quatre cent vingt deuxième fafiot!

Samedi 5 mai 2012
(de faire dans la consigne)

 
(Yves Jamait – Jean-Louis ou le monologue du client)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Hier, j’ai tiendu mon dernier mitinge dans la salle polyvalente de Fouzydonc-sur-Laguiole dont voici le lit bêlé du discours :

C'est le quatre cent vingt deuxième fafiot! dans Présidentielles 2012 mitinge-FOUZYDONC

Mes chers cons-citoyennes et mes chers cons-citoyens

C’est avec une certaine émotion, que je clôture ma campagne des présidentielles 2012 dans cette superbe salle polyvalente de Fouzydonc-sur-Laguiole.

Après toutes ces semaines de campagne à serrer toutes ces louches, à  biser toutes ces tronches, à tâter le cul des vaches et bouffer celui des poules (on n’est pas de bois non plus), après avoir parcouru l’hexagone du Tarn-et-Moselle aux Ardennes-Atlantique, cet ultime  mitinge est la conclusion d’un combat de tous les instants, l’in-fine de la lutte déconnobloguesque, la quintessence de l’atome de l’extrait naturel de franchise politique, que je suis le seul à exposer devant vous, et pour la dernière fois, ce soir et tout ce qui s’en suit.

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais dimanche, il va falloir élire le roi des cons, et quand je dis le roi des cons, je baise mes mots.

En effet, quand on écoute dans les merdia de tous bords que ce soit radiophoniques, télévisueliques, internétiques ou écriques et que l’on analyse le cheminement du raisonnement de l’homme (ou de la femme) de la rue qui donne ses raisons pour quoi ce dont au sujet duquel il ou elle va voter pour untel ou l’autre tel, il y a de quoi se les décoller pour se les mettre en boule qui est-ce!

J’estime, en mon âme et con de faïence, qu’il devrait y avoir un permis de voter comme il existe un permis de conduire, de chasser ou de pécher.

Bon, le permis de dire des conneries en toute impunité devant le plus grand nombre existe déjà, ça s’appelle une carte de presse.

Mais quand je pense que les supporters de foot, les abonnés de water closer, les visiteurs de Disneyland Paris, les fans de Nolween Leroy, les clients de chez Mac DO, les enseignants déprimés, les jenenveuxplutistes bénêts, les je ne déculte pas de la plage de toute la journée, les représentants gominés, les possesseurs de la carte Carrouf et Leclerc, les lecteurs et lecteuses de Marc Lévy, Amélie Nothomb et Frédéric Beigbeder, les « créateurs » publicitaires,  les je me gare comme une merde avec mon traînecon car je suis une feignasse, les je laisse chier mon clébard sur le trottoir et sur les pelouses accompagnés des je glaviote sur les mêmes trottoirs car je suis un porc, les gaziers qui vont revoir un naveton 10 fois de suite au cinoche, les bouffeurs d’activia et de biodifidus actif, les poussifs de la vie du rail, les incompétents notoires mais qui sont payés quand même, les fous de kébab, les croyants de toutes obédiences de panier, les niqueurs de ta race, les grugeurs de la Caisse A Fion, les bobos à vélib, les élargisseurs de couloir de bus, les inconditionnels de Plus belle la vie, les admiratifs des merdes en 3D, les gaziers qui font le pont en méprisant la crise, les artistes qui insultent l’art avec leurs « créations », les auteurs compositeurs qui écrivent leur oeuvres avec un balai à chiotte, et que les ceusses et ceuzes  que j’oublie de citer me pardonnent d’avance, et bien quand je pense que tous ces cons là ont le même poid politique que mézigue quand ils mettent leur bulletin dans l’urne, c’est à dire qu’ils comptent pour une voix, je vous avoue que ça me troue un gros tinet le fion d’une main, et qu’il serait temps de finir cette phrase longue comme un âne de l’autre main

Je suis pour le coefficient pondérateur personnalisé de chaque vote exprimé. En effet, un gazier dix fois plus con que moi devrait avoir son vote comptant pour dix fois moins que le mien, alors qu’un gazier dix fois moins con que moi devrait avoir, lui aussi, son vote comptant pour dix fois moins que le mien car c’est moi le preum’s qui ai trouvé cette superbe trouvaille électorale qui assainirait la vie politique et épargnerait aux moins abrutis d’entre nous de supporter les débiteuses à conneries de tous bords, de toutes confessions, de tous milieux sociaux et de tout ce qui me gonfle prodigieusement.

Certes, j’entends déjà aboyer tous ces veaux et meugler tous ces canards qui disent que le franck77 commence à se la péter grave et que s’il continue comme cela, de sa campagne il pourra s’en faire une terrine. Mais, comme disait le professeur Montagnié qui chantait « on va s’aimer sous tritérapiques », je ne suis pas sourd à vos interrogations, je ne me voile pas les fesses et je suis conscient de vos aspirations et j’entends à l’oeil nu et d’un genou attentif votre soif de déconnitudes et de vin chaud, et je suis conscient que votre principale préoccupation est de connaitre ma consigne de vote pour le 6mai  puisque l’électeur moyen français est pris pour un demeuré par les journaleux de mes deux.

Bien que, de cette consigne de vote, typiquement gauloise, je m’en badigeonne le nombril avec le pinceau de l’indifférence, je vais quand même vous la donner pour ne pas passer pour un pleutre.

Mézigue, dimanche 6 mai, mon choix sera clair et sans équivoque:  j’irais voter bourré!

 Je n’impose mon choix à personne, et je vous laisse voter comme vous voulez. Vous pouvez voter en short, à bicyclette, en allant chercher le pain, en tenue de soubrette, en apnée, de bonne heure, à reculons, tête-bêche,….. bref, je vous laisse le choix en votre âme et conscience!

Bon, ce n’est pas tout cela, il est huit heures moins le ricard, et il serait grand temps de préparer son bulletin de vote!

Z’yva la France, Z’yva la raie publique!

Hue Bijou, chaud devant et Con s’le dise!

—————————————————

(©franck.mar77)

 ****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici 

 ****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

 **** Pour les timides qui veulent me clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

 deconnoland@orange.fr

Publié dans:Présidentielles 2012 |on 5 mai, 2012 |10 Commentaires »

En attendant le quatre cent vingt deuxième fafiot!

Samedi 5 Mai 2012
(de pas fienter comme il se doigte)

 Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

En attendant le fafiot que le tout le monde politique attend, je soumets  un petit jeu à votre  sagacité (au jasmin?):

Où est Charlie?

En attendant le quatre cent vingt deuxième fafiot! dans Où est Charlie? débat-hollande-sarkozy-2012-300x194

 

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique